All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 5th 2010, 16:52

All Starts With A Big Bang!

feat Aleksei Chaikovski & Hermione Granger
All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] -David-david-boreanaz-13739748-100-100 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Emma-emma-watson-15236978-100-100





    J-1 avant la rentrée. Hermione n’en pouvait plus, elle avait tellement hâte de retourner à Poudlard! Et rester enfermée toute la journée dans le Square n’aidait pas vraiment à faire passer cette longue attente. Si bien qu’elle avait réussi à faire devenir fou la moitié de l’Ordre, et donc de ce fait d’obtenir l’accord de Molly pour aller faire un tour au chemin de Traverse. Une bonne dose de bouquin à l’odeur prononcé, c’est de ça dont elle avait besoin… All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 Déambulant parmi les bouquins, elle ne vit pas le temps passer, et la nuit était déjà tombée lorsqu’elle ressortit de la librairie. Tout était désert, personne à l’horizon. Elle s’apprêtait à retourner au Chaudron Baveur lorsqu’un éclat blanc attira son regard. Un éclat blanc qui s’aventurait dans une ruelle bien sombre et malfamée… La gryffondore le suivit, sans trop savoir pourquoi, avec une méfiance toute particulière. La fouine était des plus dangereux maintenant, il en voulait particulièrement au trio d’avoir réussi à faire emprisonner son père. Et il n’y aurait rien d’étonnant à ce que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Prononcer-Le-Nom rallie un idiot comme lui à sa cause! Il marchait très vite, et elle peinait à le suivre discrètement. Mais finalement, Malefoy entra dans une boutique des plus lugubres. Hermione s’approcha d’une des fenêtre et essaya d’y apercevoir le moindre signe de vie. Et après avoir regardé à tous les carreaux crasseux du magasin, elle décréta que, aussi bizarre pouvait être cette conclusion, il n’y avait personne. La main sur la poignée et le cœur battant, il fallait qu’elle en ai le cœur net. La cloche tinta sinistrement lorsqu’elle entra, mais à part ça pas un bruit. La pièce était vide. Lentement, elle fit quelques pas, à la recherche du Serpentard. Il n’était pas là. Elle aurait juré l’avoir vu rentré…

    Hermione allait faire demi-tour mais son attention se bloqua sur un objet des plus étranges posé sur un plan de travail. Connaissant la boutique, il valait mieux ne pas s’en approcher mais… il semblait l’appeler. Ses doigts l’effleurèrent un instant seulement mais c’était trop tard. La jeune femme se sentit tirée par le ventre au loin.

    « -Qu’est-ce que…. »

    Tout tournait autour d’elle, le vent sifflait à ses oreilles. C’était comme si elle tombait. Une chute longue et interminable…. Mais ses pieds trouvèrent pourtant la minute d’après un appui. Enfin, ils essayèrent. Elle tomba plutôt sur les genoux. Rien de bien grave, une épaisse couche de neige vint amortir sa chute. … De la neige? En cette saison? D’un coup, la morsure du froid se fit terrible. C’est sûr que dans ce paysage, ça n’était pas son short et son petit chemisier qui allait beaucoup la protéger! En une seconde, elle était de nouveau debout, trépignant pour essayer de se réchauffer. Elle regarda autour d’elle, mais à part cette vaste étendue blanche il n’y avait pas grand-chose… excepté cette masse noire immense qui l’observait.

    « -Oh… Oh mon … »

    « Oh mon dieu! » Elle aurait bien voulu le dire, mais ses dents claquaient trop pour ça, de froid ou de peur d’ailleurs. Devant la petite sorcière se tenait un gigantesque dragon, et pas des plus rassurant. Il commença à grogner d’une façon des plus inquiétante. Tout son être lui criait de prendre ses jambes à son cou mais Hermione savait que si elle bougeait, la bête s’énerverait deux fois plus vite. Du bout des doigts, elle chercha sa baguette au fond de sa poche et commença à reculer tout doucement. Ça aurait sûrement fonctionné si une brindille n’avait pas craqué bruyamment sous son pas, résonnant en un échos assourdissant. Tout s’enchaîna. Le dragon déploya des ailes, ouvrit la gueule et un jet de flamme s’écrasa sur l’arbre devant lequel Hermione se tenait une minute auparavant. Un bond sur le côté plus tard, elle ramassa son arme tombé dans la neige et se mit à courir, poursuivit par un ennemi de taille (dans tous les sens du terme) All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318

    « -Stupéfix! Immobilis! »

    Mais les sorts semblaient ricocher sur le dragon. Elle aurait bien fait comme Harry à la coupe des Quatre Maison mais il y avait peu de chance pour qu’elle trouve un balais ici. Alors elle se mit à courir, aussi vite que ses jambes le lui permettaient tout en évitant le feu qui brûlait derrière elle.

    « -Aaah! »


    La neige c’est beau, mais pas très pratique en fuite. Hermione se retrouva le nez par terre, ses pieds ayant heurté une racine de plein fouet. Elle se retourna, toujours à terre, alors que l’animal lui faisait face de toute sa hauteur. Ses prunelles chocolat se perdirent dans les yeux noirs qui la scrutaient alors que déjà, il ouvrait la gueule pour un dernier jet.


Revenir en haut Aller en bas
Aleksei Chaikovski

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Aleksei Chaikovski

Masculin AGE : 34
MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2010


All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 5th 2010, 19:11

All Starts With A Big Bang!

feat Hermione Granger Aleksei Chaikovski
All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 85 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 06-3





    L'Empire d'Hylawen était sans nul doute le plus majestueux qui existait au monde. Ses grandes plaines étaient recouvertes d'un grand manteau blanc. Il y faisait froid, parfois même très froid, mais ça restait un univers majestueux. La particularité de cette terre était sans nul doute les créatures qu'elle abritait. De magnifiques dragons de toute sortes. La plupart étaient encore que des enfants et n'avaient que quelques centaines d'années, tandis que d'autres atteignais plusieurs centaines de siècles. Les plus vieux et les plus puissant au monde. Il ne manquait qu'une seule et unique race, les Shen Long, des créatures mythiques qui avaient vue le jour dans l'Empire du Soleil Levant. Les six dernières créatures de cette espèce, se trouvaient dans la Cité Rouge du Grand Nord, protecteur de cette dernière.

    De temps en temps, Aleksei avait la chance de pouvoir contempler ses créatures. Il aurait adoré pouvoir devenir l'un de leurs dresseurs, mais il avait choisis une autre voie. Celle des protecteurs de la Cité, tout comme les Shen Long, mais en tant que sorcier, en tant qu'Auror du Grand Nord. Une noble tâche qu'il exerçait depuis de nombreuses années. Récemment, il avait été nommé à la tête des armées d'Aurors de l'Empire des Glaces. En réalité, il y avait de nombreux chef des Aurors, mais celui qui était placé à la tête de l'Empire où se trouvait la Cité Rouge, était le plus prestigieux d'entre eux. Et il ne savait pas vraiment comment il avait atterris là, mais il exerçait ces fonctions depuis plusieurs mois maintenant. En réalité, il avait une vague idée de comment il avait eu ce poste, mais ça restait quelque chose entre lui et la personne qui l'y avait mise.

    La journée s'était plutôt bien déroulée, quand tout à coup, Aleksei avait entendu un bruit provenant des plaines enneigées. Car oui, les Aurors, ainsi que les dresseurs et les invités, logeaient dans un habitacle qui ne souffrait pas des températures extérieurs. Il s'agissait d'un immense enclot où dormaient les jeunes dragons. Ce dernier était recouvert d'un grand drap vert, et non blanc, et les plaines étaient peuplées de ces mythiques créatures. Il y avait très peu d'Aurors qui protégeaient les lieux, car généralement personne osait s'aventurer dans cet endroit. Les sorciers présent ici, étaient surtout des dresseurs. Et aujourd'hui, il y avait également le Ministre de la Magie. Ce dernier aimait venir se reposer dans cet endroit et contempler ces magnifiques créatures. D'ailleurs, Aleksei était de garde aujourd'hui. Il accompagnait toujours le Ministre dans ses sorties hors de la Cité Rouge, ce qui expliquait sa présence ici même.

    Le bruit ressemblait plus à un cri. Un cri d'une jeune femme. Il savait très bien les reconnaître car c'était son métier d'aider les jouvencelles en détresse. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 Aleksei avait fait un signe en direction des Aurors présent pour qu'ils prennent sa place auprès de l'habitacle où se trouvait le Ministre, le temps qu'il aille voir de quoi il retourne. Généralement, les dresseurs s'occupaient de ce genre de choses, et non les Aurors, car les dragons étaient souvent incontrôlable, et les dresseurs étaient formés pour arriver à les contrôler. Mais comme il y en avait aucun à proximité, et que le cri annonçait bien que la situation était critique, c'était Aleksei qui s'y collait. Il avait pris son manteau, car une fois hors de la protection de l'habitacle, il serait dans la neige, et il s'était mis à courir en direction d'une zone enneigée. La protection magique qui rendait l'endroit vivable, empêchait également le transplanage afin de protéger les lieux.

    Une fois en dehors de la zone de sécurité, Aleksei avait rapidement transplané.. Il connaissait les lieux pour y avoir souvent vagabonder, et par conséquent, il pouvait transplaner à l'endroit d'où semblait provenir les cris. Une fois sur place, tout c'était très vite enchainé. Il avait vue une jeune femme, qui apparemment ne redoutait pas le froid au vue de sa tenue, lancer des sortilèges contre un dragon qui la chargeais. Ça n'était pas surprenant qu'ils n'avaient pas d'effets, car généralement les baguettes n'avaient aucune utilité face à une créature de ce genre. S'ils vivaient plus de mille ans, c'était qu'il y avait une raison à cela. Et leur force était sans doute la seule explication. La jeune femme venait de trébucher, et s'était retrouvé dans la neige, seule, face à son agresseur. Aleksei savait gérer ce genre de situation, mais là tout s'enchaîner un chouilla trop vite. Et que faisait elle là ? Peut être que ça serait mieux de laisser le dragon achever son oeuvre non ? Il n'avait pas le temps de se poser toutes ces questions, il fallait agir vite, et il verrait ensuite.

    "Медленно ... Не двигаться ... Тем более, не делает ни малейшего жеста..."

    Il voulait être rassurant, mais ça ne semblait pas marcher. Après tout, elle devait être terrorisée face à une telle créature. Peut être qu'elle en avait encore jamais vue. Ou peut être que c'était autre chose. Aleksei voyageait souvent avec le Ministre, et il n'avait pas tilté de suite quand elle avait lancé les sortilèges et parlait. C'était pas dans leur langue. Mais dans laquelle ? Elle avait un accent qu'il connaissait bien. Anglaise peut être non ? Ca ressemblait beaucoup aux anglais la façon dont elle parlait. Il devait essayer pour voir.

    "Doucement... Ne bougez pas .. Surtout, ne faites pas e moindre geste.."

    Cette fois ci, elle semblait comprendre ce qu'il disait. Pendant qu'il parlait, le dragon hésitait à cracher son venin. Il avait sentit et entendu la présence de Aleksei à côté de lui. Les dresseurs apprenaient aux dragons à reconnaître leur maitres. Et par chance, c'était face à un vieux dragon qu'elle se trouvait et non un tout jeune et incontrôlable.

    "Doucement mon grand... C'est bon... Tout va bien... падение."

    Le dragon avait refermé sa bouche, ce qui pouvait être un bon signe, mais il pouvait aussi bien la réouvrir à tout moment. Quoi qu'il en soit, Aleksei n'était pas armé. Il savait très bien qu'on ne devait pas menacer une créature aussi dangereuse qu'un dragon. Même si c'était avec une baguette inoffensive pour eux. Il avait les bras bien écartes, et baissés. Il ne fallait pas que ça ressemble à une agression. Le dragon ne se préoccupait pas vraiment de lui, car Aleksei n'avait pas montré de signe d'agression. Si le jeune homme ne l'avait pas stoppé, le dragon se serait contenté de manger la jeune femme, et il serait partit. L'Auror s'était risqué à s'approcher de la jeune femme. Il regardait toujours en direction du dragon quand un dresseur était apparu à proximité. La créature mythique avait tout de suite réagis. Les dresseurs utilisait quelque chose de particulier sur leurs habits pour dégager une odeur que les dragons pouvaient reconnaître. C'est de cette manière là qu'ils pouvaient les contrôler. Grâce à ce dernier, le dragon commençait déjà à s'éloigner, et le dresseur le suivait pour être sûr qu'il ne reviendrait pas une fois le dos tourné. Aleksei les regardait partir au loin avant de se tourner vers la jeune femme et de la regarder d'un air interrogateur. Mais pour le moment, un autre problème semblait plus important.

    "Anglaise ? Si je vous porte jusqu'à un endroit où il fait plus chaud, vous n'allez rien tenter contre moi ? D'un côté, ça serait stupide avec les dragons à proximité."

    Il avait bien vue qu'elle était frigorifiée, et il avait retiré son manteau pour le passé sur les épaules de la jeune femme. Elle serait sans doute pas capable de se lever toute seule, donc il en avait profité pour l'englober de ses bras et la soulever. Elle devait être très jeune, car elle n'était pas très lourde. Une fois debout, il avait tenté de prendre sa baguette, car avec une fille dans les bras, qui plus est une fille qui claquait des dents, c'était un peu plus compliqué d'atteindre la poche de son pantalon. Au bout de quelques secondes, il avait réussi à atteindre sa baguette, et il avait transplané dans un endroit plus chaud. Évidemment, ne sachant pas qui elle était et ce qu'elle faisait là, il ne pouvait pas transplaner là où se trouvait l'habitacle aux dragons, car le Ministre de la Magie y était également. Il devait s'éloigner d'ici, là où personne risquerait quoi que ce soit.

    Au bout de quelques secondes, les deux jeunes gens avaient atterris dans un salon. Un grand salon à première vue, vue que la table qui en était au centre, pouvait accueillir au moins vingt personnes vue sa taille. Il y avait beaucoup de chaises, des écrans de télé, surprenant d'ailleurs quand on savait qu'on était chez des sorciers, et des canapés le long de la salle. C'était sur l'un d'entre eux que Aleksei avait déposé la jeune femme. Il lui avait laissé son manteau, et il était partit avec sa baguette en direction de la cheminée pour l'allumer. Il en avait profité pour prendre une couverture dans une armoire avant de revenir. L'armoire possédait des dizaines de couvertures.

    "Tenez, couvrez vous."

    Il lui avait passé dessus. Il avait également laissé son manteau. Il le récupérerait par la suite. Ce qui comptait pour le moment, c'était qu'elle redevienne chaude et qu'elle lui explique ce qu'elle faisait là. En attendant, la maison commençait à retrouver de sa chaleur.

    "Je m'appelle Aleksei... Et vous êtes dans un refuge d'Aurors. Je sais que ça n'est pas le moment de vous dire cela, mais vous êtes également prisonnière de cet endroit le temps que vous répondez à mes questions. D'ailleurs, qui vous êtes ? Et que faisiez vous à Hylawen ? Et j'ajouterai : que faites vous au Grand Nord dans cette tenue ? Car c'est assez surprenant de voir quelqu'un d'aussi peu résistant au froid, être aussi peu vêtue... Vous comptiez vous suicider ?"

    Il parlait peut être trop. Mais quand il était dans un état de curiosité, il devait extérioriser toutes les questions qu'il avait. Non, en réalité, il était bavard. Mais ça se comprenait dans ce genre de situation, non ? Pourquoi était elle là ? Pourquoi c'était tombé sur lui ? Combien de paperasse allait il devoir remplir avant de l'envoyer dans une prison du Grand Nord ? Elle tentait peut être de tuer le Ministre de la Magie, mais dans ce cas elle s'y prenait très mal. Et de là à imaginer qu'elle voulait capturer un dragon pour en faire un animal de compagnie, c'était très stupide. Non, la seule raison qui faisait qu'elle était là, c'est qu'elle voulait se suicider, en se faisant croquer par les dragons avant de finir en glaçon. Il n'y avait pas d'autres explications. Mais avant d'avoir ces réponses, il se doutait qu'il allait devoir attendre qu'elle aille mieux. Et peut être qu'un peu de thé lui ferait du bien non ? Il s'était dirigé vers l'armoire où était le ravitaillement, et il en avait sortit un sachet. C'était pas ce qu'il y avait de mieux. Au moins à la Cité Rouge, il avait le droit au bon thé aux fruits rouges du Ministre de la Magie. Ici c'était du banal thé... Au citron ? A la menthe ? Beurk... Finalement, elle allait boire seule. Il avait pris une tasse, versé de l'eau dedans. Il l'avait fait boullir en lançant un sortilège, et il avait glissé un sachet dedans avant de le tendre à la jeune femme.

    "Buvez ça et vous me raconterez tout ensuite."

    Elle n'avait pas l'air méchante. C'était dommage d'enfermée des gens comme elle...

Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 5th 2010, 20:28



    Alors qu’elle pensait que c’était la fin, elle entendit quelqu’un. Les mots prononcés étaient incompréhensibles pour elle, et pourtant se fut un grand soulagement. Quelqu’un était là, et sûrement, enfin elle l’espérait du moins, qu’il n’allait pas la laisser se faire manger par un monstre d’une hauteur inimaginable. Les yeux d’Hermione passèrent du dragon à l’homme, puis de nouveau au dragon pour finir à l’homme. À cet instant précis, elle n’aurait pas pu le décrire, trop occupé à faire la navette entre le regard du son ennemi et celui de son présumé sauveur qui, devant son air à la fois totalement effrayée et hébétée, compris qu’elle n’était pas de la même nationalité que lui.

    "Doucement... Ne bougez pas .. Surtout, ne faites pas e moindre geste.. Doucement mon grand... C'est bon... Tout va bien... падение."

    Doucement, le dragon referma la gueule, méfiant. Ça aurait pu être un soulagement, mais la jeune femme était toujours sur le qui vive, tous ses sens en alerte. Un moment passa, puis l’homme commença à approcher d’Hermione qui failli lui hurler de ne pas faire le moindre geste. Si il se faisait tuer à cause de son idiotie…Elle se focalisa sur lui, préférant ça à la vue de l’immense reptile. Le temps s’écoula, trop doucement à son goût. Elle ne s’aperçut même pas que finalement, il ne restait dans la clairière que lui et elle. Ça n’est que lorsqu’il plongea à son tour son regard dans le sien qu’elle sortit de sa tétanie.

    Rapidement, elle tourna la tête à droite et à gauche et… respira fortement, par respiration saccadée. Chaque goulée d’air lui faisait atrocement mal, comme si des litres d’eau glacée envahissait ses poumons. Ses dents recommencèrent à s’entrechoquer violement et elle ne sentait plus du tout son corps. Le poids d’un vêtement sur ses épaules ne l’apaisa pas plus que ça. Mais où avait-elle atterri par Merlin? Et comment diable allait-elle retourner au Square? Elle devait être à des milliers de kilomètres de Londres, de l’Angleterre!

    "Anglaise ? Si je vous porte jusqu'à un endroit où il fait plus chaud, vous n'allez rien tenter contre moi ? D'un côté, ça serait stupide avec les dragons à proximité."

    Hermione se contenta d’hocher la tête. Elle aurait pu essayer de répondre, mais même sa langue semblait être aux abonnés absent. La seconde d’après, elle se retrouva dans les airs. Du moins, dans les bras de cet inconnu qui venait de lui sauver la vie. De toute façon, c’est pas comme si elle pouvait faire grand-chose contre lui. Il faisait bien une tête et demi de plus qu’elle, et en largeur la recouvrait entièrement! Elle risquait de se casser une main en essayant une droite! Et autre argument très humain mais complètement stupide… il était milles fois plus chaud que la neige! D’ailleurs, la rouge et hors se colla à lui pour tenter de remonter sa température corporel.

    Elle avait tellement froid que ce ne fut que lorsqu’il la posa sur un des divans qu’elle comprit qu’ils avaient transplané. Elle scruta rapidement la salle pour voir si il n’y avait personne d’autre. Maintenant que son cerveau recommençait à fonctionner, elle craignait le pire. Elle venait même à se méfier de cet apprenti sauveur… qui, dans toute sa supposée agressivité, vint la recouvrir d’une couette.


    "Je m'appelle Aleksei... Et vous êtes dans un refuge d'Aurors. Je sais que ça n'est pas le moment de vous dire cela, mais vous êtes également prisonnière de cet endroit le temps que vous répondez à mes questions. D'ailleurs, qui vous êtes ? Et que faisiez vous à Hylawen ? Et j'ajouterai : que faites vous au Grand Nord dans cette tenue ? Car c'est assez surprenant de voir quelqu'un d'aussi peu résistant au froid, être aussi peu vêtue... Vous comptiez vous suicider ?"

    « -Jjjjjee… Fffffaut… Ssssaiis paaas… »

    Devant son incapacité à s’exprimer de façon clair et intelligible, le dénommé Aleksei se leva et s’approcha d’une armoire. Elle profita du fait qu’il ne la regarde plus pour s’emparer le plus discrètement possible de sa baguette qu’elle garda dans sa main droite, caché par le blouson et la couverture. L’instant d’après, l’auror lui tendit une tasse de thé fumante. Même si elle prit la tasse, la Rouge et Or ne se risquerait pas à la boire. Après tout, elle était arrivée jusqu’à ce lieu inconnu après avoir touché un des objets se trouvant dans la boutique de Barjow et Beurk. Et qui plus est, cette mésaventure arrivait alors qu’elle était en train de suivre Drago Malefoy, fils d’un des plus célèbres mangemorts se retrouvant en prison un peu par sa faute, dans l’allée des Embrumes.

    Alors même si il n’avait pas l’air du tout méchant, elle préférait arrêter sa témérité pour aujourd’hui et réfléchir aux conséquences que pouvait avoir chacune de ses paroles. D’abord, il pourrait y avoir du poison dans cette tasse ou pire, du Véritasérum pour en apprendre sur Harry et l’Ordre. Ensuite, si en fait ça n’était qu’un hasard mais qu’il était quand même du côté du Mage Noir, lui déclinait sa véritable identité pourrait mettre en péril une fois de plus son survivant de meilleur ami et même tout les membres de l’Ordre. Et pour finir… Il avait bien dit qu’elle était prisonnière de cet endroit? Impossible!! Elle devait faire sa rentrée en sixième année à Poudlard le lendemain!

    « -Je… Je suis… »


    Oui c’est vrai ça, qui est-ce qu’elle pourrait bien être?

    « -Victoria… Newman. Et je… je sais pas ce que je fais ici »

    Pas totalement faux. Enfin la deuxième partie du moins. Et puis elle n’avait presque pas bégayer! Maigre consolation mais bon… Elle regrettait de ne pas savoir transplaner et même si elle avait lu quelque chose à ce sujet, elle ne voulait pas prendre le risque de s’essayer. Pas avec la chance qu’elle se trimbalait aujourd’hui!

    « -Il faut que je rentre chez moi… »


    Elle esquissa un mouvement pour se lever, posant la tasse sur la petite table en face du divant. Le blouson se trouvait toujours sur ses épaules, et la couette cachait facilement sa baguette. Faites qu’elle n’ai pas à s’en servir par Merlin…

Revenir en haut Aller en bas
Aleksei Chaikovski

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Aleksei Chaikovski

Masculin AGE : 34
MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2010


All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 7th 2010, 12:34

All Starts With A Big Bang!

feat Hermione Granger Aleksei Chaikovski
All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 85 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 06-3





    La jeune femme était prête à se lever, mais Aleksei ne pouvait pas la laisser faire. Elle semblait inoffensive, ce qui lui avait évité de sortir sa baguette. De toute façon, elle ne semblait pas avoir assez de forces pour faire quoi que ce soit, et surtout pas pour quitter la maison. Le jeune homme avait posé ses mains sur les épaules de la jeune femme. Il n'avait pas exercé une trop grande pression, pour ne pas lui faire mal, mais il la tenait assez fermement, pour qu'elle se stop dans sa lancée. Il avait remis la couverture qui commençait à lui tomber des épaules, et il l'avait regardé dans les yeux. Elle semblait effrayée, et également perdue.

    "Vous ne pouvez pas partir, et j'en suis désolé. Vous allez devoir vous reposer pour le moment, et ensuite, justifier votre présence à Hylawen. C'est pour votre sécurité que je vous ai amené ici. Inutile de vouloir partir, ça vous serait impossible de toute façon vue le peu de forces qu'il vous reste. Buvez votre thé et allongez vous."

    Aleksei avait été très doux en parlant. Il ne voulait pas lui faire peur, mais il devait mettre clairement les choses au point. A peine venait t'il de finir sa phrase, que la porte venait de s'ouvrir en grand. Trois personnes l'avaient franchis en parlant fort. Très fort même, et en dérangeant la tranquillité de cet endroit.

    "Tu as vue la raclée qu'ils se sont pris ?"

    "Et ça se croit fort ! La prochaine fois je les envoie en prison à coup de pied dans le cul !"

    "Si ta femme t'entendait parler comme ça, elle t'étriperait."

    "C'est si ma femme apprenait que je passais la plupart de mes nuits avec la sœur de la tienne, qu'elle m'étriperait réellement."

    "Hé les mecs ! Regardez ce qu'on a là..."

    Évidemment, ils parlaient tous les trois russes, mais pour simplifier les choses, tout a été traduit. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 Aleksei était toujours tourné vers la jeune demoiselle, quand les personnes étaient entrés et avaient entamé la discussion entre eux. Ils n'avaient pas tout de suite remarqué la présence des deux jeunes gens, mais une fois fait, ils n'hésitaient pas à les reculer tous les deux. C'était assez courant qu'il se passait certaines choses dans les repères d'Aurors. Car généralement, il y avait peu de passages. Les Aurors, à cette heure de la journée, patrouillaient au dehors ou s'entrainaient. La plupart étaient aussi envoyés en mission. D'ailleurs, ces trois là semblaient revenir de l'une d'entre elles. Et bien sûr, la première chose qu'ils avaient conclus en voyant les deux jeunes gens était la chose suivante :

    "Ah ben dites donc, on s'amuse bien ici. On peut participer ?"

    Vue le regard qu'il faisait, il était surement persuadé que certaines choses s'étaient produites ou allaient se produire. Après tout, l'inconnue était vêtue d'une couverture, et on pouvait imaginer qu'il y avait rien en dessous. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 Surtout que les Aurors, et essentiellement ceux du Grand Nord, n'hésites pas à imaginer certaines choses... Ils ont un esprit pervers. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 444897 Les pauvres. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 277254 Aleksei avait retiré ses mains de sur les épaules d'Hermione, et il s'était levé pour faire face aux trois jeunes hommes. Ces derniers avaient toujours ce grand sourire, et cet air... Intéressé par ce qu'on pourrait leur proposer. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904 La seule chose qu'ils n'avaient pas prévu, c'était qu'un petit insigne ornait le torse du jeune homme qui se tenait désormais face à eux, et qui symbolisait qu'il était non seulement un Auror, tout comme eux, mais à la différence des trois compères, il était également un chef Auror, et par conséquent, leur supérieur.

    "Je vois que à Arcaraks, les Aurors ont toujours l'esprit aussi mal tourné."

    Il avait dit cela d'un ton ferme. Car oui, ils étaient à Arcaraks, l'empire des forces militaires du Grand Nord. C'était là où se trouvaient les plus grandes prisons, et les plus grandes armées du Grand Nord. Chaque Empire possédait sa propre politique, mais tous les chanceliers à la tête de ces Empires, prêtaient allégeance au Ministre de la Magie. Vue que la politique était différente, chaque Empire avait son propre chef des Aurors. Et Aleksei était celui de l'Empire des Glaces, où se trouvait la Cité Rouge. Ici, il s'agissait de quelqu'un d'autre. Il n'était pas surprenant que les Aurors ne reconnaissaient pas les chefs Aurors des autres Empires, car ils quittaient rarement l'Empire où ils étaient affectés. Cela dit, chaque chef des Aurors possédait un écusson sur son torse, et il en existait que 5 dans le Grand Nord. Il était impossible d'en recréé un, et impossible qu'un chef Auror ne se rende pas compte de sa perte quand cela arrivait. L'écusson revenait toujours à son propriétaire, et seul le Ministre de la Magie pouvait attribuer un écusson à un sorcier. Par conséquent, chaque Auror savait très bien quand un chef Auror se tenait devant lui. Comme là, avec Aleksei et ces trois compères.

    Ils n'avaient pas perdus de temps à s'excuser et à se mettre au garde à vous devant leur chef, ou du moins, devant l'un des chefs des Aurors. En seulement une phrase, il avait réussi à calmer leurs ardeurs. Les Aurors du Grand Nord étaient très obéissants et respectueux de leur supérieurs. C'est ce qui faisait la force de cette armée. Et ce qui comptait en ce moment, c'était qu'ils quittent les lieux pour laisser Aleksei interroger seul la jeune femme. Il leur en avait donné l'ordre, et ils ne s'étaient pas fait prier. D'un côté, la présence des Aurors l'arrangeait, car peut être que la jeune femme se résignerait à fuir. Elle s'était surement rendu compte qu'il était un véritable Auror, et qu'elle était par la même occasion dans de mauvais draps. Une fois les trois hommes partis, Aleksei s'était adossé sur le rebord de la table, et il s'était mis face à la jeune femme, encore couverte, qui récupérait tout doucement ses forces. Il allait falloir qu'elle parle pour qu'il sache ce qu'il en était, et comment agir désormais.

    "Vous allez mieux ? Je suis un Auror, vous n'avez vraiment pas de soucis à vous faire. Cela dit, il faut maintenant que vous m'expliquez ce que vous faisiez dans cet endroit. Quelqu'un vous a demandé de vous y rendre ? Vous y alliez pour voir les dragons ? Parce qu'on vous a dit qu'une personne se trouvait là bas ?"

    Il insinuait bien évidemment qu'elle avait été sous l'emprise d'un Impérium, et que quelqu'un lui avait demandé de se rendre là où se trouvait le Ministre. Mais peut être qu'il faisait fausse route. Quoi qu'il en soit, elle avait bien tentée d'agresser un dragon, ou plutôt de se défendre. Et elle était dans une zone protégée, interdite aux sorciers et moldus. Sauf les dresseurs bien évidemment. Même les Aurors ne se rendaient pas dans ces terres. Si elle y était, c'était pour une bonne raison. Et il devait savoir laquelle.

    "Vous voulez que je vous apporte de la nourriture ? Et ensuite, vous répondrez à mes questions. Ou ça va aller ?"

    Il ne voulait pas trop la brusquer, ça n'était pas dans ses habitudes. La seule chose qu'il voulait, c'était s'assurer qu'elle ne lui ferait pas faux bond. C'était pour cela qu'il s'était levé, et approché d'elle en tendant sa main, et en mettant son autre main sur le côté de son pantalon. Il y avait à cet endroit un emplacement spécialement prévu pour sa baguette, et justement, elle s'y trouvait.

    "Je dois vous demander de me donner votre baguette. C'est pour notre sécurité à tous les deux..."

    Évidement, c'était uniquement pour sa sécurité à lui, mais il avait tourné la chose autrement.

Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 7th 2010, 18:04



    Évidemment, ça n’allait pas être aussi simple que ça. Alors qu’elle allait esquisser quelques pas pour s’éloigner, elle sentit deux mains, douces mais très fermes, venir se poser sur ses épaules pour l’arrêter. Bizarrement, son cœur s’était remis à battre à mille à l’heure, comme si le dragon avait réapparu. Peut-être cet homme représentait-il un danger bien plus grand que celui dont il l’avait secouru… Il resserra l’étreinte de la couette autour d’elle avant de plonger son regard dans le sien. Il n’avait pas l’air d’un mangemort, pas le moins du monde, mais elle savait les fidèles du Lord Noir bon comédien.

    "Vous ne pouvez pas partir, et j'en suis désolé. Vous allez devoir vous reposer pour le moment, et ensuite, justifier votre présence à Hylawen. C'est pour votre sécurité que je vous ai amené ici. Inutile de vouloir partir, ça vous serait impossible de toute façon vue le peu de forces qu'il vous reste. Buvez votre thé et allongez vous."


    Le son doux de sa voix laissa place à un grand fracas qui fit sursauter comme il se doit la jeune Anglaise. La porte du refuge s’était ouverte en grand et laissait apparaître trois hommes. Ça, ça n’était pas bon, pas bon du tout… Les trois nouveaux venus commencèrent à s’exprimer avec rudesse et très fort. Et bien sûr dans une langue qu’elle ne comprenait pas du tout. Du russe apparemment. Le grand brun qui la retenait « en otage » avait l’air agacé de cette entrée fracassante. Elle ne savait pas vraiment si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Même si au fond d’elle, la Gryffondore se sentait plus en sécurité avec le soit disant auror que les trois zigotos qui étaient rentrés, mieux valait ne pas faire totalement confiance en son instinct.

    De nouveau, un des russes parla. Et la regarda avec beaucoup… d’insistance. Tout comme les deux autres. Elle ne savait pas trop ce qu’il se disait, mais elle avait une petite idée là-dessus, si bien qu’elle se resserra dans le blouson et dans la couette, comme pour se protéger de leurs œillade salace. D’ailleurs, ça ne plaisait pas du tout à Aleksei qui l’avait du coup lâchée. Les quatre commencèrent à discuter et pendant ce temps, Hermione dissimula sa baguette dans le peu de vêtements qu’elle avait (All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 328749 ). Parce que oui, elle l’avait finalement bien observé le Aleksei! Une vrai armoire à glace! Il était très grand, très large, très musclé, et très beau… oui non enfin ça elle l’avait remarqué mais ça n’avait pas d’importance! Donc, si en plus il était vraiment auror, elle n’avait aucune chance dans un affrontement, du moins pas tout de suite. Et vu la tournure que prenaient les évènements, il lui serait d’une facilité enfantine de la désarmer.
    La rouge et Or replaçait bien la couverture sur elle alors que les trois intrus ressortirent sans demander leur reste. Qui que soit ce type, il devait être important. Très important. Un mot et ils avaient tous décampés. Enfin, un deux avec quand même fait un clin d’œil à notre petite sorcière qui, mi-dégoutée mi-mal à l’aise, avait froncé les sourcils en rosissant légèrement. La porte refermée, son geôlier s’adossa contre la table. Même si lui la regardait, elle préférait éviter son regard. Hermione, enfin Victoria Newman dans la situation, détestait mentir, et pourtant elle pouvait être très bonne à ce petit jeu quand ça en valait la peine.

    "Vous allez mieux ? Je suis un Auror, vous n'avez vraiment pas de soucis à vous faire. Cela dit, il faut maintenant que vous m'expliquez ce que vous faisiez dans cet endroit. Quelqu'un vous a demandé de vous y rendre ? Vous y alliez pour voir les dragons ? Parce qu'on vous a dit qu'une personne se trouvait là bas ? Il s'arrêta un instant sous le manque de réponse de la jeune femme qui soutenait avec peine son regard. Vous voulez que je vous apporte de la nourriture ? Et ensuite, vous répondrez à mes questions. Ou ça va aller ?"


    « -Non, non je… je vous l’ai déjà dit, je ne sais pas comment j’ai atterri ici… »


    En tout cas sur ça, elle ne mentait pas. C’était à peine si elle se rappelait ce qu’elle faisait avant de s’écraser sur la neige! L’adrénaline et la peur, ça ne faisait pas bon ménage pour la mémoire. Et puis, comme si elle allait se risquer à manger quelque chose! Elle n’avait même pas touché au thé, fallait pas se faire d’illusion elle n’était pas non plus idiote. Même si il était véritablement auror, il devait eux aussi utiliser cette technique pour arriver à leurs fins.

    "Je dois vous demander de me donner votre baguette. C'est pour notre sécurité à tous les deux..."

    Il lui tendait la main et ne la lâchait pas du regard. Pour notre sécurité à tout les deux… N’importe quoi! Hermione était visiblement plus jeune que lui, mais elle n’était pas candide! Elle savait très bien qu’il ne fallait absolument pas qu’elle se sépare de sa baguette, en aucun cas!

    « -Je crois que je l’ai faite tomber dans la neige quand je me suis pris cette racine… »

    Piètre mensonge, mais c’était vraisemblable. D’ailleurs maintenant qu’elle y pensait, ça cheville lui faisait vraiment mal. Ça n’allait pas être facile de s’enfuir en boitillant! Si elle pouvait juste se retrouver seule une minute, elle connaissait une formule qui calmerait la douleur une heure ou deux. Mais pour ça, il fallait qu’elle trouve un moyen de se débarrasser du jeune homme. Où est-ce qu’il ne la suivrait pas…

    « -J’aurais besoin d’aller aux toilettes! »

    Quelle illumination Hermione; bravo! All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318

    « -S’il vous plait? »

    Et comme pour lui prouver à quel point s’était urgent, elle fit quelques pas au hasard en boitant. Un coup d’œil vers sa cheville lui prouva bel et bien qu’il y avait un peu de casse, sûrement qu’une entorse. Sa baguette bougeait dangereusement sous son tee-shirt. Oui, c’est sur que les armatures d’un soutien gorge n’était pas la meilleure des cachette pour un bout de bois All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904 Bon gré mal gré, il l’accompagna jusqu’au commodité où il faillit quand même bien la suivre. Mais après un « hein, hein! » qui voulait dire « mon coco t’es gentil t’es mignon mais nos routes s’arrêtent ici », Hermione lui ferma la porte au nez avant d’ouvrir le robinet, de monter sur la cuvette des toilettes et d’ouvrir la fenêtre.

    Le refuge ressemblait à un chalet. La terre était donc… assez loin d’elle. La neige arriverait sûrement à limiter les dégâts, mais ça n’allait certainement pas être une partie de plaisir! Elle prit sa baguette en main et s’engagea dans l’ouverture, à deux doigts du grand saut All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318

    « Quand faut y aller… »





Revenir en haut Aller en bas
Aleksei Chaikovski

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Aleksei Chaikovski

Masculin AGE : 34
MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2010


All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 7th 2010, 20:56



    Que ferait une femme ou fille, loin de chez elle, bien trop jeune pour vagabonder toute seule, recueillie par un inconnu qui l'a amené dans un endroit où des gens parlent une langue différente ? Elle boirait le thé qu'on lui aurait préparé ? Elle mangeait un petit sandwich au thon ? Ou elle demanderait à aller aux toilettes ? C'était sur cette dernière hypothèse, que Aleksei avait eu la chance de tomber. Car cette jeune personne était classée dans la catégorie "quand faut y aller, faut y aller". All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999

    Cela dit, l'Auror n'était pas à sa première arrestation même si c'était une situation inédite pour lui. Et il se doutait très bien que la première chose qu'elle ferait une fois dans les toilettes, ça serait de les quitter par une autre porte ou une fenêtre. Il l'avait tout de même accompagnée jusqu'à la porte, et quand elle le lui avait demandé, il l'avait laissé entrer toute seule. Après tout, vue comme elle boitait, elle n'irait pas très loin toute seule. Et puis, elle ne semblait pas jouer la comédie à ce niveau là. Par contre pour le reste, son histoire était des moins crédibles qu'il soit. Elle refusait de lui dire comment elle était arrivée là, mais elle lui balançait son nom comme ça. En plus, c'était un nom qui ne lui allait pas du tout, ce qui la rendait encore moins crédible.

    La véritable question qui restait en suspend, était : qui est elle vraiment ? Et il commençait de plus en plus à se rendre compte que la réponse allait être difficile à recevoir. Mais il était rusé le petit, et il arriverait à découvrir qui elle était vraiment. En attendant, ce qu'il lui fallait, c'était de prendre l'air. Il avait repris son manteau resté sur le canapé, et il l'avait enfilé. Il avait pris le temps de mettre les gants qui se trouvaient dans sa poche, et de prendre son bonnet. Car oui, les températures extérieures étaient véritablement mauvaises. Et avant de quitter la salle, il avait ouvert une armoire pour y prendre un blouson d'Auror et des gants, ainsi qu'un bonnet. Car il se doutait que quelqu'un allait en avoir besoin.

    Les quelques mètres qui le séparaient de la fenêtre des WC étaient rapidement atteint. Il s'était posté juste à côté quand il avait entendu la fenêtre s'ouvrir. La position qu'il avait adoptée, était banale : baguette rangée dans son étuis, vêtements supplémentaires sur les bras, et le dos adossé contre le mur. Après tout, une fois dehors, elle claquerait tellement fort des dents qu'elle n'arriverait pas à prononcer le moindre sortilège. En même temps qu'il abordait cette position, il vit des cheveux passer par la fenêtre, puis une tête des épaules, et tout un corps... C'était un magnifique corps mais qui commençait déjà à subbir les conséquences du froid hivernal de ce beau mois d'été. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999

    Aleksei avait attendu qu'elle soit totalement dehors, et qu'elle fasse quelques pas pour se décider à la rejoindre. Plus elle avançait, plus elle était lente. Sans doute à cause du froid. Il l'avait rejoint et il s'était mis à marcher à côté d'elle, d'un pas détendu, car lui était couvert autant qu'il le fallait pour supporter ce genre de climat. Il avait un léger sourire sur les lèvres. Une question lui passait par l'esprit : pourquoi elle n'avait pas tansplané au lieu de s'aventurer dans la neige ? Quelque chose clochait vraiment avec cette femme, à moins qu'elle en était pas vraiment une. Enfin, qu'elle n'avait pas encore l'âge d'une adulte. Une élève de Durmstrang peut être ? Mais elle était anglaise. Comment s'appelait cette école en Angleterre ? Et si elle était vraiment là bas, que faisait elle ici ?

    "J'ai mis près de dix ans à m'acoutumer au froid de cette région. Toute la durée de ma formation, ainsi que les premières années qui suivirent. Ca doit être l'Empire du Grand Nord avec les températures les plus basses. Si on ne compte pas l'Empire des Glaces."

    Il avait dit cela en passant le manteau qu'il avait pris en plus, sur les épaules de la jeune femme. Il lui avait mis correctement pendant qu'elle s'efforcait à continuer de marcher pour le fuir. Mais elle avait si froid, qu'elle marchait aussi vite qu'un escargot lors de ses bons jours. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 Il lui avait ensuite pris sa main gauche, celle qui ne tenait pas sa baguette, pour lui enfiler un gant. Car il se doutait qu'elle aurait du mal toute seule, puis il avait regardé son autre main, et la baguette qu'elle tenait. Il avait fait un signe de tête de gauche à droite, pour symboliser un "non" tout en la regardant.

    "C'est pas bien de mentir. Surtout quand on est dans la situation où vous vous trouvez."

    Il s'était risqué à approcher son autre main pour lui prendre sa baguette, et lui passer le second gant. Et étrangement, une fois fait, et sans doute pour la rassurer, il lui avait remis la baguette dans sa main. C'était amusant pour lui de voir ce genre de chose se produire. Elle avait quelque chose de... Surprenant et intéressant. Peut être une particularité des anglais(es). Il avait pris le bonnet, et il l'avait tendu vers la jeune femme.

    "Vous aurez plus chaud avec ça. Vous allez voir, ces combinaisons ont quelque chose de magique qui augmentent la température de votre corps, bien plus que le feraient une combinaison ordinaire. Et en temps normal je n'aurai pas eu le droit de vous fournir une tenue de ce genre, mais tant que vous ne le criez pas sur les toits ou que vous ne fuyez pas avec, je ne risque pas grand chose."

    Il s'était tourné vers les plaines qui les entouraient. Il y avait de nombreux arbres, et en regardant bien, on pouvait distinguer des Aurors au loin qui discutaient ou écoutaient les ordres de supérieurs. Arcaraks était l'Empire des Aurors, et ça se voyait. C'était sans nul doute le dernier endroit où un truand ou mage noir viendrait se cacher. Et aussi l'endroit le plus sûr pour y emmener des personnes qui ne doivent pas quitter l'Empire tant qu'on ne sait pas tout d'eux. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

    "Vous ne savez pas du tout où vous vous trouvez ? C'est assez bizarre comme situation. Vous apparaissez comme par magie au beau milieu d'un abri à dragons. Un endroit où il fait très froid et où vous n'êtes quasiment pas habillée. Même les femmes de plaisir s'habillent chaudement chez nous. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 "

    Il l'avait regardé avec un petit sourire, mais peut être que sa blague était de trop, non ?

    "Vous refusez de boire, de manger, et vous tenter de fuir par les toilettes, alors que vous aviez une baguette en main et qu'il suffisait de me lancer un sortilège pour sortir par la porte avec ma tenue afin de passer inaperçue."

    Il était fier de lui avoir montrer qu'elle avait agis stupidement, et qu'il était plus rusé qu'elle, mais d'un autre côté, il se demandait si c'était vraimnent une bonne idée de lui indiquer une bonne façon de quitter les lieux. Mais bon, il risquait pas grand chose, n'est ce pas ? All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 100297

    "Je ne sais pas encore qui vous êtes réellement et ce que vous faites ici, mais je vais vous aider en vous disant où vous êtes et qui je suis. En échange, vous ferait de même."

    Il attendait qu'elle fasse un signe pour lui indiquer qu'elle était d'accord, et qu'elle lui dirait tout ensuite mais pour lui montrer qu'il était de bonne foi, il s'était décidé à parler, sans attendre de signe auparavant.

    "Vous êtes dans l'Empire du Grand Nord. D'où que ce soit que vous venez, vous avez dû entendre parler de cet Empire. C'est le plus vaste au monde. Si on ne compte pas les amériques. Vous avez atteris à Pylamen, l'un des 6 empires qui compose le Grand Nord et où se trouvent les dragons. C'est là bas qu'ils viennent au monde, et qu'on les élève. Et là, je vous ai amené à Arcaraks, là où se trouve les armées du Grand Nord, et également... nos prisons. Et moi, je suis un Auror, un chef Auror, celui de l'Empire des Glaces. Chaque Empire a son propre chef des Aurors. Donc en gros, vous êtes dans un endroit qui vous est peut être inconnu, mais en sécurité. Les Aurors d'ici ne sont pas différents de ceux d'Angleterre. A supposé bien sûr que c'est bien de là bas que vous venez. Et si on continue dans les suppositions, je suppose également que vous n'êtes pas très âgée, et que vous m'avez sans doute donné un faux nom... Donc si on recommencez tout depuis le début ? Si vous me disiez qui vous êtes vraiment et ce que vous faisiez là ? Ca nous simplifierai la vie à tous les deux, non ? Car je ne veux pas vous affoler, mais je suis tout de même obligé de vous prévenir, que pour le moment, vous êtes en ma compagnie, mais dans quelques minutes, quelques heures, ça sera en présence d'Aurors et de juges qui décideront de où vous serez demain. Et personnellement, je préférerai vous savoir chez vous, plutôt que dans un endroit bien moins agréable et moins sécurisé. Vous comprenez ce que j'essaye de vous dire, n'est ce pas ?"

    Plus clair que cela, il ne pouvait pas être. Il y avait un temps où l'on pouvait être gentil, et un autre où il fallait faire son devoir et prendre les mesures qui s'imposaient. Et là, elle finirait sans doute dans une salle d'interogatoire avant de passer par la case prison si on ne pouvait pas justifier sa présence dans cet Empire. Et tout le monde ici, savait très bien ce que l'on faisait des prisonniers... All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904 (A tous les vampires qui lisent je leur dit coucou ! All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 712915 Et on pense à vous pour la nourriture, ne vous en faites pas. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 712915 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 )





Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 8th 2010, 14:51



    Heureusement qu’elle n’avait pas l’appêtit de Ron! Cette fenêtre était vraiment toute petite, et elle mis bien cinq bonnes minutes à s’extirper de la dedans. L’atterrissage avait même était moins terrible qu’elle ne le prévoyait, si ce n’est qu’elle était encore lus glacée que lorsqu’elle s’était retrouvée face au dragon. À partir de ce jour, elle ne porterait plus que des jean bien épais avec les pulls que la mère de la fratrie Weasley lui tricotait chaque année pour Noël. Elle pensait même à piquer les caches oreilles de Ronald, pour vous montrer à quel point elle avait froid!

    Dès qu’elle toucha terre, la jeune femme se mit à courir… enfin autant que lui permettait sa cheville. Donc en gros, elle marchait le plus vite qu’elle pouvait, et ça n’était pas vraiment un exploit olympique All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 Mais elle s’occuperait de sa blessure quand elle aurait mis assez de distance entre elle et cette fichue armoire à glace qui passait sa vie à l’observer!

    "J'ai mis près de dix ans à m'acoutumer au froid de cette région. Toute la durée de ma formation, ainsi que les premières années qui suivirent. Ca doit être l'Empire du Grand Nord avec les températures les plus basses. Si on ne compte pas l'Empire des Glaces."


    « -Aaaaah! »

    Pour la seconde fois de la journée, Hermione sursauta, avec beaucoup plus de forces que la première fois. Il marchait nonchalamment à côté d’elle, comme si de rien était. Il commençait même à la rhabiller de nouveau, ça commençait à devenir une véritable manie!

    "C'est pas bien de mentir. Surtout quand on est dans la situation où vous vous trouvez."

    « Si tu savais où est-ce que j’ai envie de te la mettre ma baguette! »
    Oui non, elle ne l’avait tout de même pas dit, elle était assez dans de beaux draps comme ça. Il lui prit donc son bout de bois des mains… pour le lui redonner un instant après lui avoir enfilé des gants. Perplexe, la petite sorcière le regarda. Pour un mangemort, ou même un auror si il l’était vraiment, il n’était pas vraiment banal…

    "Vous ne savez pas du tout où vous vous trouvez ? C'est assez bizarre comme situation. Vous apparaissez comme par magie au beau milieu d'un abri à dragons. Un endroit où il fait très froid et où vous n'êtes quasiment pas habillée. Même les femmes de plaisir s'habillent chaudement chez nous. "

    Il était quand même pas en train de la comparée avec « une fille de petite vertue » quand même? C’est pas parce qu’il vivait au fin fond du pôle nord et qu’il n’avait pas vu de femme en short depuis mathusalem que ça faisait d’elle une… une trainée! Ses joues avaient recommencées à s’enflammer de colère et… aussi parce qu’elle était mal à l’aise qu’il la regarde autant.

    "Vous refusez de boire, de manger, et vous tenter de fuir par les toilettes, alors que vous aviez une baguette en main et qu'il suffisait de me lancer un sortilège pour sortir par la porte avec ma tenue afin de passer inaperçue."

    « -Vous trouvez ma réaction stupide? Oh excusez moi! Boire et manger ce que vous offre un parfait inconnu, c’est tellement plus sûr! De plus, comme vous le remarquez si bien depuis le début, je ne suis pas ni en tenue, ni d’affronter l’auror que vous pouvez être, ou le mangemort que vous pourriez être! À quoi m’aurait servir de vous lancer un sort alors que mes mains tremblent comme une grand-mère de 80 ans?! Et puis de toute façon, même sans baguette vous auriez pu facilement ne faire qu’une bouche de moi! Ben oui, pas ça faute si il était immensément costaud. Alors après avoir rayé toutes ces options qui sont de toutes évidences, hors de réalisation, la fuite me semblait la meilleure solution! Après si vous vous êtes vraiment senti vexé que je ne vous agresse pas, ça peut toujours s‘arranger!»


    Dans le genre vexé, c’était plutôt elle qui l’était. Il la prenait pour une véritable idiote! Et quiconque connaissait un peu Hermione savait d’avance que si il ne fallait pas la titiller sur quelques choses, c’était sûrement ces erreurs. Hors ici, ça n’avait pas vraiment été des erreurs mais plutôt une mésentente entre deux personnes. Enfin ça n’était pas grave puisque de toute façon c’était elle qui avait raison. Comme toujours All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

    "Je ne sais pas encore qui vous êtes réellement et ce que vous faites ici, mais je vais vous aider en vous disant où vous êtes et qui je suis. En échange, vous ferait de même. [...] Car je ne veux pas vous affoler, mais je suis tout de même obligé de vous prévenir, que pour le moment, vous êtes en ma compagnie, mais dans quelques minutes, quelques heures, ça sera en présence d'Aurors et de juges qui décideront de où vous serez demain. Et personnellement, je préférerai vous savoir chez vous, plutôt que dans un endroit bien moins agréable et moins sécurisé. Vous comprenez ce que j'essaye de vous dire, n'est ce pas ?"

    En prison? Parce qu’elle avait failli ce faire avaler toute crue (et presque toute nue oui on sait All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 ) par un dragon? Non, ça n’était vraiment, mais alors VRAIMENT, pas son jour de chance. Non et puis de toute façon, elle ne pouvait pas aller en prison, elle devait faire sa rentrée le lendemain à Poudlard. Une petite voix lui souffla que, même si pour elle s’était la chose la plus importante au monde, ses gens du Nord s’en ficherait comme de leurs premières chaussette.

    Hermione se laissa tomber dans la neige et, après un très long soupir de fatigue et d’exaspération, elle leva la tête pour regarder Aleksei. Comment une chose de la sorte avait pu lui arriver à elle? Ça n’était pas du tout son genre de se mettre dans de pareil guêpier! Le silence s’épaississait. Elle mordillait sa lèvre inférieure, la même moue qu’elle faisait lorsqu’elle passait un examen important. Et puis finalement, elle planta ses yeux chocolats dans les pupilles sombre du jeune homme avant de commencer:

    « -Je m’appelle Hermione Granger… et je suis bien anglaise. Je sais pas du tout comment je suis arrivée là, je vous le jure… J’étais juste en train de… de… »

    De suivre Malfoy. Elle avait aperçut Malefoy sur le chemin de Traverse et avait suivi cette fouine jusqu’à dans l’allée des Embrumes. Il était rentré chez Barjow et Beurk pourtant lorsqu’elle s’y était engouffrée elle aussi, il avait disparu. Mais ça n’expliqué toujours pas comment elle avait fait pour finir ici!

    « Chaivoski!! »

    Encore du russe. Mais vu qu’Aleksei tourna la tête dès qu’il entendit ce mot, elle en déduisit que ça devait être son nom de famille. Quatre hommes s’approchaient, dont un assez âgé et à l’air très dur. Et vraiment pas content.

    "Я могу знать, кто она и что она делает здесь?"
    "Je peux savoir qui est cette femme et ce qu'elle fout ici?"


    Quoi que ça dise, ça parlait sur elle vu le geste dédaigneux qu’il avait fait vers sa personne. Le plus vieux avait l’air d’être le chef de la petite troupe, et il portait le même insigne qu’Aleksei abordait sur sa poitrine. Au fond d’elle, Hermione espéra que le jeune homme avait plus d’autorité que ce nouveau type qui ne semblait pas amical pour le moins du monde. Et si il venait à apprendre qu'elle avait tout bonnement atterri en plein milieu de l'enclos à dragon sans savoir pourquoi, ça n'allait pas être le même jambon! affraid



Revenir en haut Aller en bas
Aleksei Chaikovski

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Aleksei Chaikovski

Masculin AGE : 34
MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2010


All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 8th 2010, 16:22



    Hermione Granger. Ca ne sonnait pas faux quand elle l'avait proncée mais il avait l'impression que ça n'était pas très anglais comme nom. Enfin, ce qui importait c'était qu'elle s'était enfin décidée à lui dire la vérité. Même si cette verité ne lui apprenait pas grand chose de plus sur la jeune femme. Elle avait atteris ici sans savoir comment ? Mais on ne transplane pas au beau milieu de dragons, sans savoir comment on est arrivé là. En tout cas, il fallait exclure le transplanage. Car elle n'avait pas pu déjà venir ici, et sans connaître les lieux, elle aurait du mal à y transplaner. Il restait peu de solutions. Un balai magique ? Mais il n'en avait pas trouvé à proximité de la jeune femme. D'un autre côté, il n'avait pas vraiment cherché. Cela dit si elle était venue en balai, elle se serait sans doute fait voir par les Aurors de garde autour de l'Empire. Donc il restait quoi comme solutions ? Un portoloin ? Impossible. Enfin il ne pensait pas que ça pourrait être ça. Un tapis volant ? Idem que pour le balai, ça ne serait pas passé inaperçu. Alors comment ?

    "Qu'est ce que cette jeune femme fait ici ?"

    C'était bien son nom qu'on avait prononcé, et c'était bien à lui qu'on s'adressait. Aleksei s'était tourné vers le nouveau arrivant et la troupe qui l'accompagnait. Il avait reconnu les trois hommes. Ca sentait le roussit. Qu'allait il bien pouvoir inventer pour qu'on lui fiche la paix cette fois ci ? Si le quatrième homme connaissait son nom, c'était pas pour rien. Les chefs aurors se rassemblaient souvent pour discuter de diverses choes. A la différences des autres Aurors à occuper cette fonction, Aleksei était plus jeune et sans doute le plus détesté du groupe. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il avait été pistonné pour arriver à ce poste qu'il ne méritait pas. Du moins, c'est ce que pensait la plupart des personnes. Mais ça n'était pas sa faute si le Ministre de la Magie avait suggéré son nom, ou plutôt, imposé le sien auprès de l'Intendant de l'Empire des Glaces. Quoi qu'il en soit, il occupait cette place et même si c'était difficile, il devait réussir à s'imposer auprès des autres chefs Aurors.

    "Vous pouvez retourner à vos occupations, j'ai le contrôle de la situation."

    Même si ses agresseurs parlaient en russe, c'était dans la langue de la jeune femme qu'il leur répondait. Il savait très bien que les chefs Aurors savaient parler beaucoup de langue, vue qu'ils voyageaient énormement. Et justement, celui là, connaissait l'anglais, vue qu'il était chef Auror depuis longtemps et qu'il accompagnait le Chancelier lors de ses déplacements à l'étranger.


    "Laissez moi en juger par moi même."

    Il avait dit cela en s'approchant de la jeune femme. Elle était toujours assise par terre, et il avait fait un signe à l'un des Aurors qui l'accompagnaient, de la lever de force. Ce qu'il s'exécuta de faire. Aleksei était resté dans son coin sans rien dire. Après tout, il avait beau être un chef Auror, ici, ça n'était pas son Empire, il ne pouvait pas aller contre un autre Chef Auror. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999

    "C'est un uniforme d'Auror que vous portez sur vous. Vous savez ce qu'on encoure quand on vol l'un de nos uniformes ???"

    Il était à deux doigts de lui gueuler dessus, mais Aleksei avait une réponse à fournir à la place de la jeune femme.

    "C'est moi qui lui en ait prêté un. Elle avait froid, et vue qu'elle était en ma compagnie, elle ne risquait pas d'aller bien loin."

    "Ah bon ? Vous croyez vraiment ? On voit que vous n'avez pas la carrure d'un chef Auror, peut être même pas celle d'un Auror. Vous devriez retourner chez votre mère pour qu'elle s'occupe de vous."

    Ca avait bien fait ricaner les trois compères. En attendant, l'homme s'était approché de la jeune femme et il lui avait retiré de force sa baguette des mains. Il s'était ensuite tourné vers Aleksei.

    "Vous aviez le contrôle de la situation ? Et à quel moment vous croyez qu'elle allait se servir de sa baguette pour vous tuer ???"

    La seule chose que pouvait faire Aleksei, c'était de lever les yeux au ciel. Il avait le contrôle de la situation. Cette jeune personne n'avait rien d'une assasin ou d'une violente personne. Elle ne l'aurait pas tué, il en était persuadé. Cela dit oui, peut être qu'il devrait se méfier d'avantage, et qu'il aurait dû lui retirer sa baguette. Mais il aimait se fier à son instinct. Et son instinct lui indiquait d'avantage de s'occuper de la jeune femme, plutôt que de l'envoyer en prison sans lui laisser le temps de s'expliquer.

    "On va s'occuper d'elle, vous pouvez rentrer chez vous."

    L'homme avait dit cela en faisant un signe aux Aurors de l'attraper et de le suivre. Car oui il comptait bien l'emmener en prison. Enfin... Arcaraks était réputé pour être l'un des Empires du Grand Nord, où les Aurors n'hésitaient pas à prouver leur mauvaise réputation. Et de jeunes et jolies filles il y en avait peu dans cet Empire rempli de soldats. Peut être qu'ils ne l'enverraient pas tout de suite en prison. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

    "Elle est avec moi. Je dois l'interroger. Et nous allions justement retourner à Pylamen."

    "Pylamen ? Et qu'est ce qu'elle irait faire dans l'Empire des Dragons ? Vous savez très bien qu'ils ne se nourrisent pas de jeunes filles. Par contre, les Vampires aiment nos prisonnières...

    "Pour une fois, ils se contenteront de ceux que vous avez déjà."

    Il avait répliqué cela avec un petit sourire moqueur, puis il avait pris la baguette de la jeune femme dans les mains de l'homme et il était revenu près de Hermione pour qu'ils reprennent la route. Mais le chef Auror avait fait un signe en direction de ses Aurors qui brandissaient désormais leur baguette vers les deux jeunes gens. D'ailleurs, Aleksei était plutôt surpris qu'ils n'hésitaient pas à le pointer du bout de leur baguette. C'était un chef Auror, et les Aurors n'avaient en aucun droit le pouvoir de faire cela. Sauf si c'était un Chancelier ou le Ministre de la Magie qui l'ordonnait. Et là, c'était de leur propre initiative qu'ils l'avaient fait. Aleksei les soupçonnait depuis longtemps de saisir une occasion comme celle là, pour le faire disparaître. Mais il savait aussi qu'aucun prendrait le risque de le faire, car le Ministre de la Magie n'opterait pas pour l'option accident.

    "Vous voulez vraiment m'empêcher de quitter cet Empire avec cette jeune femme ?"

    L'homme maintenait toujours aussi fermement sa baguette en direction du chef Auror. Il était bien décidé à ne pas le laisser partir en compagnie de cette jeune personne. Elle avait l'air bien trop appétissant pour qu'ils se privent de sa compagnie. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 328749

    "Ca suffit maintenant. Vous allez baisser vos baguettes et nous laisser partir."

    "Sinon quoi ? Tu vas jouer au très vilain Auror et nous affronter tous les quatre ?"

    "Je n'ai pas le droit d'utiliser de magie contre un chef Auror, et vous le savez bien. Mais je peux faire ça..."

    Il avait commencé sa phrase avec un léger sourire, puis il avait joint le geste à la parole, en décrochant une droite au chef des Aurors. Après tout, le règlement imposait qu'aucun chef Auror en attaque un autre à la baguette. Mais concernant les pratiques moldus, rien y figurait. Cela dit, ce à quoi il n'avait pas songé, c'était que trois Aurors et un chef Auror contre lui, ça réprésentait un combat à un contre quatre. Il s"était tourné vers la jeune femme.

    "Je suppose que vous n'allez pas m'aider ?"

    Elle avait rien d'une boxeuse. Et lui non plus. Enfin, il arriverait sans doute à recogner ce type, mais il en prendrait plein la gueule et il n'en avait pas envie. Il avait jeté la baguette de la jeune femme en direction de Hermione, et il avait porté sa main à son étuis pour prendre la sienne. Les trois Aurors étaient prêt à lui lancer un sortilège pendant que leur chef tentait de se relever. Aleksei les regardait d'un air méfiant.

    "Vous voulez vraiment être mêlé ??"

    C'était une question stupide, vue qu'ils le pointaient déjà de leur baguette, mais d'un autre côté, et tout bien réfléchis, avaient ils envie de risquer leur vie en l'affrontant ? Car oui, ils étaient plus nombreux, mais s'ils le touchaient, c'était un chef Auror qu'ils touchaient. Et le jugement serait rapide. En parlant de chef, le leur était sur le point de se relever. Aleksei s'était reculé pour se retrouver à la hauteur de la jeune femme. Elle avait sans doute récupéré sa baguette. Il avait tendu sa main en direction d'elle, et avant que le chef Auror s'était redressé, ils avaient transplanés.

    Le décor avait totalement changé, et à peine avaient ils repris leurs esprits que des baguettes se tendaient déjà sur eux. C'était pas gagné apparement. Aleksei s'était rendu compte qu'il s'agissait d'Aurors. Et contre toute attente, il avait remis sa baguette dans son étuis. Les Aurors avaient hésités puis ils avaient baissés leur baguettes.

    "Elle est avec vous monsieur ?"

    Aleksei était passé devant les Aurors qui regardaient d'un air surpris la jeune femme, et il s'était dirigé vers le lavabo le plus proche. Il avait activé le robinet d'eau froide. Ca semblait beaucoup moins viril du coup, mais le coup de poing qu'il avait donné au chef des Aurors d'Arcaraks lui avait fait très mal au poignet. D'où le fait qu'il passait de l'eau froide dessus.

    "Oui, elle est avec moi. On revient d'Arcaraks."

    "Aie ! Vous avez besoin de quelque chose ? Comprimé contre les maux de crânes, massages... ?"

    Oui, l'Auror se fouttait bien de lui. En réalité, il s'agissait de son bras droit. Ils se trouvaient désormais dans l'Empire des Glaces, et ils étaient en sécurité. Du moins lui. La réputation des Aurors d'Arcaraks était connue dans tous les Empires du Grand Nord. Et les hommes de Alkesei savaient très bien qu'il était détesté par tous, surtout eux.

    "De calme. Et surtout pas de sarcasmes." avait il dit avec un petit sourire et en secouant la tête. Ses hommes n'étaient pas méchants et ils étaient surtout de son côté. Il leur permettait parfois d'être aussi familier et d'user d'humour, comme il le faisait souvent. Il les considérait plus comme des soldats avec qui il partageait des choses, plutôt que des pions qu'il envoyait combattre à gauche et à droite. Peut être pour ça que ses Aurors l'appréciait plus que les autres qui le voyaient simplement comme une personne qui ne devrait pas être à sa place.

    "Le Ministre est toujours à Pylamen. J'ai du le quitter. Vous devriez peut être aller le rejoindre et vous occuper de son retour dans la Cité Rouge."

    Ses hommes ne s'étaient pas fait prier, et ils avaient quitter les lieux. Aleksei s'était tourné vers Hermione qui avait été un peu exclus de la conversation. Il avait pris un torchon pour s'essuyer les mains et se frotter un peu le poignet.

    "Hermione Granger. C'est bien beau, mais ça ne me dit pas qui vous êtes. Vous avez de la famille ? Des parents qui vous cherchent ? Vous avez fuis ? Si je vous demande votre âge, vous allez me répondre qu'on ne demande pas son âge à une femme ou m'avouer que vous n'avez pas encore l'âge d'être considérée comme tel ? Vous devez avoir 16 ? 17 ? 18 ans ? Encore étudiante peut être ? Et je suis vraiment impatient de savoir comment vous avez atteris là."

    Il espérait bien que cette fois ci elle développerait plus son histoire, car il ne lui laisserait pas une seconde occasion de le faire. Soit elle parlait, soit elle ne serait plus de son ressord. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 8th 2010, 20:24




    Au moins, elle savait maintenant que Aleksei ne mentait pas, il était bien chef des aurors. Mais de toute évidence, il n’était pas le seul à l’être. Et il était aussi flagrant que même si ces deux hommes partageaient le même statut, leur points communs s’arrêtaient là et le reste, ça n’était que de l’animosité. Le vieil homme fit quelques pas rapide vers elle, accompagné d’un de ses gorilles qui ni une, ni deux et sans ménagement la mis sur ses pieds de forces. Demain, son corps n’allait être qu’un énorme bleu entre les chutes et ça!

    Hermione était le centre principal de la conversation, et pourtant tout se passait autour d’elle sans qu’elle n’y participe vraiment. On lui posait des questions auxquels elle ne répondait pas, on lui prenait sa baguette sans qu’elle ne puisse rien dire. Elle s’en voulait maintenant. Elle n’aurait pas du faire la difficile et se tenir tranquille avec Aleksei, elle serait peut-être même rentrée au Square Grimmaud à l’heure qu’il était!

    "On va s'occuper d'elle, vous pouvez rentrer chez vous."

    Hein? Non. Non, non, non! Elle refusait catégoriquement de partir avec ces quatre là. Vu comment les marionnettes du chef la regardaient, elle préférait largement se retrouvait de nouveau au département des mystères en prise avec des mangemorts! Mais qu’est-ce qu’ils avaient tous les aurors d’ici à la regarder comme un morceau de viande? Il n’avait donc aucune éthique, aucune morale? En fait, elle était vraiment un morceau de viande pour eux… enfin, pour donner à manger à leurs vampires vraisemblablement. En tout bonne Gryffondore qu’elle était, Hermione lança un regard des plus noirs et plein de défi aux aurors.


    "Pylamen ? Et qu'est ce qu'elle irait faire dans l'Empire des Dragons ? Vous savez très bien qu'ils ne se nourrisent pas de jeunes filles. Par contre, les Vampires aiment nos prisonnières...

    "Pour une fois, ils se contenteront de ceux que vous avez déjà."


    Il commençait vraiment à monter en grade dans son estime! Aleksei à son côté, presque en bouclier humain, elle se sentait déjà un peu plus confiante. La conversation avait recommencé en russe, mais elle n’avait pas besoin de maitriser la langue pour comprendre que le ton chauffait entre les deux camps. Toutes les baguettes étaient maintenant sorties. Et elle avait bien fait finalement de ne pas tenter une attaque physique contre le jeune brun qui, après avoir été menacé sûrement pas l’autre chef, lui cogna de toute sa force son poing droit en plein milieu de la figure.

    "Je suppose que vous n'allez pas m'aider ?"

    « -Oh et sans baguette vous voulez que je fasse quoi? Que je les griffe jusqu’à ce que mort s’en suive? »

    Très ironique, mais après ça au moins il lui lança sa baguette magique. La situation allait vraiment devenir catastrophique, et les deux jeunes gens l’avaient senti. Sans aucune hésitation, Hermione attrapa la main d’Aleksei et ils transplanèrent de nouveau. Elle en aura fait du voyage aujourd’hui! All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 Et puis, qu’est-ce qu’elle aura entendu parler russe aussi! Après un instant, ils se retrouvèrent seuls de nouveau. Le seul bruit qui venait troubler la quiétude des lieux était l’eau qui glissait sur la main de l’auror. À priori, ça faisait plus mal que ça n’en avait l’air de cogner quelqu’un… Pourtant ça avait l’air de lui avoir fait du bien sur le moment.

    "Hermione Granger. C'est bien beau, mais ça ne me dit pas qui vous êtes. Vous avez de la famille ? Des parents qui vous cherchent ? Vous avez fuis ? Si je vous demande votre âge, vous allez me répondre qu'on ne demande pas son âge à une femme ou m'avouer que vous n'avez pas encore l'âge d'être considérée comme tel ? Vous devez avoir 16 ? 17 ? 18 ans ? Encore étudiante peut être ? Et je suis vraiment impatient de savoir comment vous avez atteris là."

    Elle n’avait aucune idée du temps qu’elle avait passé dans cet endroit depuis son arrivé. Un heure? Peut-être plus? Molly devait être morte d’inquiétude, et tout l’Ordre devait être à sa recherche. Jamais ils n’imagineraient qu’elle était presque hors de danger et que les mangemorts n’étaient pas du tout lié à ça… Si jamais il arrivait quoi que ce soit à qui que ce soit par sa faute, Hermione savait qu’elle ne pourrait jamais se le pardonner. Il fallait qu’elle rentre de là où elle venait, et très vite.

    Lorsqu’il aborda la question de son âge et de son statut de femme, Aleksei réussit à la piquer dans son orgueil une nouvelle fois. Ça voulait dire quoi ça? Qu’à seize ans on était encore un spécimen non défini?

    « -Je vous répète que je ne sais pas comment je suis arrivée ici! Je ne sais même pas vraiment où nous sommes! À part dans l’empire du Grand Nord. Si j’ai bien tout suivis, j’ai fait trois villes en moins de deux heures, trois villes que je ne connais pas. Je suis juste rentrée dans une boutique, pas très recommandable je vous l’accorde, et l’instant d’après je me retrouvais les fesses dans la neige avec un dragon sur le dos! Ah oui, j’ai aussi était faite « prisonnière », et elle mima les guillemets avec ses doigts, prisonnière d’un chef des aurors, reluquais comme un morceau de viande à la vente et j’ai même assistais au choc des titans version chefs des aurors! Et tout ça en short et en chemisier comme vous me le faite si souvent remarquer parce que de là où je viens il ne fait pas moins trente degrés!!! »


    Rien de bien grave. Les nerfs qui lâchaient, seulement ça. Sa cheville qui la tirait beaucoup devait aussi beaucoup jouer.

    « -Et, comble de cette splendide journée, je vais vraisemblablement raté la rentrée des classes. Moi. Moi je vais rater la rentrée à Poudlard. Si on me l’avait dit ça… »

    Elle se laissa tomber sur le fauteuil à ses côtés, une main cachant à moitié ses yeux, l’autre massant sa cheville endolorie.

    « -Et j’ai 16 ans. Content? Je suis dans quoi alors? La catégorie des adolescentes pré-pubère intéressait par tout ce qui bouge? »

    La situation pourrait même être drôle si elle n’était pas aussi exaspérante pour la jeune anglaise. En tout cas, Ron et Harry, tout le monde en fait, aurait bien rit de la voir autant perdre patience, elle qui était réputée pour être le calme à l’état pur! Et puis, elle mourrait de soif à force d’autant se plaindre! Elle attrapa un verre remplie sur la table, de la même couleur que l’eau. Ça lui faisait penser que qu'une autre boisson avec exactement le même aspect que l'eau. Mais pas vraiment le même gout All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 328749 Boisson d'ailleurs des plus prisée dans les pays nordique.

    Hermione avala le verre bien épais cul sec. Et à voir sa tête, ça n'était pas passé aussi bien que de l'eau.

    "- Huuuuuuuuurmmphhh!!!"

    Au moins elle n'avait plus du tout froid maintenant All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318


Revenir en haut Aller en bas
Aleksei Chaikovski

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Aleksei Chaikovski

Masculin AGE : 34
MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 05/09/2010


All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 12th 2010, 15:52

    En temps normal, Aleksei aurait dû aider la jeune femme à supporter ce qu'elle devait endurer en ce moment même. Mais là, la seule chose qu'il réussissait à faire, et plutôt bien même, c'était de se moquer d'elle. Il riait tellement fort, qu'il était à deux doigts de s'étouffer. Sur le moment, quand elle avait voulue boire le verre, il s'était dirigé vers elle en brandissant le bras pour lui indiquer que ça n'était pas de l'eau. Mais tout était allé si vite, qu'elle en avait sans doute rien vue, et qu'elle avait avalée le verre cul sec. Une boisson comme la Vodka, avalée à cette vitesse, surtout si c'était la première fois, avait pour avantage de vous brûler d'un coup toute la trachée. Au moins, c'était pas de la torture, car vous en aviez directement tous les effets. Certaines boissons sont plus lentes à réagir. Ou de même quand vous mangez épicé. Au début c'est bon, ensuite, ça brûuuuuuule ! Et là, ça brûlait, mais de suite. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

    "Attendeeeez ! Ne criez pas !!! Calmez vous, ça va aller ! Respirez à fond. Allez y. Respirez bien profondément."

    Il n'était pas sûr que ce soit la bonne méthode, mais comme il était jamais saoul, et qu'il détestait la vodka, il ne pouvait pas savoir ce que l'on devait faire dans ce genre de cas. A vrai dire, il n'avait jamais vue quelqu'un boire un verre entier de vodka sans réellement le vouloir. Cette fille était folle. Enfin, perdue, et incontrôlable. Mais elle avait aussi un côté fofolle. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 291904

    "Je sais ce que vous allez faire. Vous allez sortir et prendre l'air deux minutes. Gardez bien la bouche ouverte une fois dehors, ça fera peut être passer la douleur."

    Il avait accompagné le geste à la parole en l'aidant à quitter la salle. Elle marchait assez péniblement droit, et elle commençait à prendre des couleurs. Maintenant qu'il savait qu'elle était élève à Poudlard et que c'était le jour de la rentrée, il avait une autre bonne raison pour ne pas la raccompagner chez elle. Car dans cet état, ça serait encore le Grand Nord qui en prendrait pour son grade. Et il ne voulait pas ça. Une fois dehors, il lui faisait des signes de la bouche pour lui indiquer de l'ouvrir bien grande. Si seulement ça pouvait faire passer la douleur, ça l'arrangerait. Boire un verre d'eau glacé ça aurait été aussi très utile, mais quelque chose lui disait de ne pas le faire. Et il avait pour habitude de suivre son instinct.

    "Ca va mieux là ? Vous sentez que ça évacue ? Enfin que vous avez moins mal ?"

    Et si une boisson chaude calmerait la douleur ? Car du froid sur du feu, ça serait peut être trop, mais du chaud sur du feu, enfin du moins chaud sur du plus chaud... Bref, du chaud, ça la réchaufferait peut être. Enfin, elle devait déjà avoir assez chaud. Roooh... Il faut la faire refroidir. Y'a pas d'autres moyens. Un bol d'air frais, et un verre d'eau. A bas son instinct. Il devait faire ce qui semblait le plus logique. Et il avait pointé sa baguette en direction de la table à l'intérieure de la maison. Il avait laissé la porte ouverte, donc il pouvait la voir, et lancer un accio sur le verre posé dessus. Ce dernier avait atterris dans son autre main. Il avait pris soin d'en boire une gorgée pour voir s'il s'agissait bien d'eau et non de vodka, puis il avait tendu le verre en direction de la jeune femme.

    "Tenez, et buvez cul sec. Ca ira mieux ensuite... j'espère..."

    Il hésitait. Devait il lui faire signe de boire ou plutôt de jeter son verre par terre. Car c'était peut être pas une si bonne idée que ça de mettre de la glace sur du feu. Rooh et puis elle était assez grande pour décider non ? Non justement. Elle ne l'était pas. Il lui avait dit d'attendre, et il s'était approché d'elle. Après avoir hésité, il avait pris le verre, et il l'avait laissé tomber par terre. Il avait pris le temps de réfléchir à une autre solution, pendant que la jeune femme suffoquait devant lui. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 369999 Mais bon, elle n'avait que pas boire ce genre de truc.

    "Je sais. Donnez moi la main, je vous emmène à notre hôpital. Ils sauront quoi faire."

    En réalité, il ne lui avait pas laissé le temps de s'approcher, car il avait fait les quelques pas qui le séparait d'elle, lui même. Il avait toujours sa baguette en main, et il avait transplané jusqu'à l'hôpital le plus proche. Ils auront sans doute une potion ou quelque chose pour qu'elle aille mieux, et il devra justifier le fait qu'il a saoulé une jeune femme de 16 ans, à moitié nue.

    scratch

    C'était peut être pas une bonne idée. Et une fois devant l'hôpital, ils avaient transplané à nouveau pour se retrouver en plein coeur de Londres. L'un des seuls endroits d'Angleterre où le jeune homme pouvait transplaner, car il ne connaissait pas beaucoup la Grande Bretagne. Au moins, elle était rentrée chez elle. Mais ensuite, ça ne ressoudait pas le problème.

    "Vous habitez où ? Je vais vous ramener chez vos parents, et ils sauront quoi faire."

    Au moins face à ses parents, elle pourra expliquer que c'est elle qui s'est saoulée, et pas lui qui a tenté de profiter d'elle. Non mais oh. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 425739
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger

I make a choice, a long time ago and this choice is called: freedom


Hermione Granger

MESSAGES : 388
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

COPYRIGHT : Cheeky

All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitimeSeptembre 12th 2010, 17:14



    Sa gorge la brûlait. C’était la seule chose qui était sûre à cet instant précis. Elle n’arrivait pas vraiment à se focaliser sur autre chose. Elle avait les deux mains sur sa nuque, cherchait désespérément un moyen de respirer sans sentir cette atroce douleur. Chacune goulée d’air lui rappelait l’horrible liquide qu’elle avait ingurgiter. C’était un incendie. Un véritable incendie qui s’apprêtait à la consumer entièrement si elle ne parvenait pas à l’éteindre à temps.

    Ses yeux étaient rivés sur Aleksei. Contre toute attente, elle s’attendait à ce que ce parfait inconnu l’aide. Et c’est-ce qu’il fit. Enfin, ce qu’il essaya de faire du moins. Il lui attrapa une main et l’entraîna de force jusqu’à l’extérieur alors que maintenant, c’était son foie qui avait eu l’information que non, elle n’était pas du tout faite pour la boisson. La demoiselle se retrouva donc de nouveau à moitié nue dans la neige jusqu’au cheville. Et maintenant, le froid était une nouvelle raison de son incapacité à respirer. Elle n’était pas sûre que cette sortie à l’extérieur était une si bonne idée!

    Un instant plus tard, alors qu’elle devenait littéralement bleu et rouge à la fois, elle se sentit compresser comme jamais avant de poser les pieds à terre l’espace d’un instant seulement. Lorsqu’elle se sentit repartir vers elle ne savait trop où; ses bras se nouèrent autour de la taille du chef des aurors du Grand Nord. Au moins un truc autour d’elle qui ne tournait pas inlassablement. Le transplanage alors qu’elle était dans un tel état, ça n’était mais alors vraiment pas une bonne idée. Pire peut-être que la sortie de moins vingt degrés qu’il lui avait fait faire.

    "Vous habitez où ? Je vais vous ramener chez vos parents, et ils sauront quoi faire."

    Qu’est-ce qu’il avait dit? Aucune idée. Sa tête était collée contre son torse. Et ça n’allait pas du tout. Mais alors pas du tout! Maintenant, en plus d’avoir du mal à respirer, elle avait envie de vomir! Comment est-ce que les gens pouvaient trouver du plaisir à boire une telle chose? Et puis, en si grande quantité! Ça ne ressemblait en rien au shooter de wisky pur feu que vidait les aurors de l’Ordre quelques fois, mais bien plus à ce que buvait Hagrid lors de ses grandes soif! Tout bonnement horrible. Sn cerveau semblait être occupé ailleurs, et son corps entier était aux abonnés absents!

    Après un long moment, elle sortit le nez de sa cachette pour jeter un coup d’œil autour d’elle. Ça ressemblait à chez elle! Mais en fait pas du tout. Oui parce que en état d’ébriété, bizarrement tout ressemble à notre chez nous. All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318 Hermione lâcha alors le jeune homme et fit quelques pas mal assuré vers un arrondissement remplis de maisonnée. Pourquoi par Merlin avait-il tranplané dans le Londres Moldus? Enfin Bref! Il fallait qu’elle se focalise sur sa marche: pied droit, pied gauche, pied droit, pied gauche… Elle avait l’impression qu’elle marchait depuis des heures alors qu’en fait, elle n’était qu’à trois mètres du sorcier.

    « -Heeeey! Mais regardait ce qu’on a là! »

    Ah oui, autant dire que Londres passé les onze heures du soir, ça n’était pas vraiment l’endroit le plus sûr au monde. Ce qu’elle ne pouvait pas savoir puisqu’en parfaite petite Miss-Je-Sais-Tout-Model, elle ne s’aventurait pas dans de pareil lieux à de pareils heures, même lorsqu’elle était en vacances chez ses parents. Puis en plus, ils l’avaient vu! Ils avaient l’air gentils, beaucoup parce que c’était un très trèèèèès grand groupe d’amis en casquette de rappeur. Elle allait leur demander de l’aide, si elle leur donnait leur adresse, ils allaient la ramener chez elle dans leur grosse voiture bleu!

    Nouvelle mission donc. Toujours marcher d’une façon à peu près normale mais maintenant pour atteindre un but: le groupe de garçons. Et ça n’allait pas être facile. Elle se mit donc à marcher vers eux dans l’espoir de ne pas tomber pour la énième fois aujourd’hui. Ou de leur vomir dessus. Parce que dans ce cas là, ils seraient sûrement beaucoup moins disposés à lui rendre service.

    «  -Mais c’est qu’elle est déjà pas mal entamée celle-là! Quelque chose qu’on aura pas à faire! 

    -Je sens qu’on va bien s’amuser… Viens voir trésor, papa va s’occuper de toi. »


    Hein? Mais elle n’avait pas du tout envie de jouer, elle voulait rentrer chez elle. Et puis, elle s’arrêta et les regarda. Sa gorge ne brûlait pas. Elle prit une grande goulée d’air sans aucune souffrance et sourit avant de grimacer. Un terrible mal de tête était en train de la submerger.




    __________________________________________________________________

    HRP: Je tiens à dire que non, ça n'est pas du Baudelaire, ça n'est pas très long et certainement pas innovant Suspect Mais j'ai réussi à rep All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 425739 All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] 48318

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Empty
MessageSujet: Re: All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]   All starts with a Big Bang [Fe Aleksei] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
All starts with a Big Bang [Fe Aleksei]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bang Yong Guk (B.A.P) TAKE 2
» 03. forgiveness starts with an apology
» 26 Mars
» I stand here waiting for you to bang the gong [Rowena]
» The Big Bang - Adrian & Elysa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : L'Angleterre Magique :: Le Restant du Monde :: L'Empire du Grand Nord-
Sauter vers: