OH my gad! [FE Elliot] - Page 2



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 OH my gad! [FE Elliot]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 21:31

Lorsque Charline reparut, Elliot ne prit même pas le temps de détailler sa tenue comme il avait l'habitude de le faire, preuve que la situation était vraiment grave ! Shocked

"Non, je ne te donnerai pas une minute de plus !"
répondit-il du tac au tac en attrapant brusquement la jeune femme par la main pour recommencer à courir.

Ils traversèrent plusieurs corridors à toute allure, et arrivés devant la porte du hall d'entrée, Elliot stoppa net, observant de haut en bas les lourdes portes de chêne.

"Je vais pas pouvoir passer par là. Si on me voit, je suis mal." réfléchit-il à voix haute. "Tu sais quoi ?" dit-il en se tournant vers Charline. "Je vais partir par l'endroit que je connais, et toi tu passes par là ! On se rejoint chez moi, ok ?"

Il n'attendit pas de savoir si la jeune femme était "ok", et se précipita de nouveau dans les couloirs du premier étage. C'était vraiment une habitude de la laisser en plan, mais cette fois-ci, il avait une bonne excuse. Tout bien réfléchi, il trouvait toujours une excuse pour l'abandonner, mais quand elle saurait la raison, elle ne pourrait que l'approuver. Ou alors, c'est qu'elle n'en valait pas la peine !

Il prit le passage dont lui seul avait le secret, et une fois hors de l'enceinte de Poudlard, il plaça sa baguette au-dessus de sa tête et transplana. Plop ! Il était chez lui. Toujours aussi pratique, ce truc ! Il rangea rapidement sa baguette, priant pour qu'il ne soit pas trop tard. Des scénarii catastrophes traversaient son cerveau en alerte rouge, et, anxieux, il se mit à chercher sous les monceaux de vêtements et d'objets éparpillés dans son appart. Il aurait vraiment du faire le ménage avant de partir, ça lui aurait évité de stresser à ce point !

"Simone !" cria-t-il d'un ton désespéré. "Simone, réponds !"

Même s'il savait que les tortues ne parlaient pas, il tendit l'oreille pour percevoir le moindre couinement d'agonie. Et pour cause ! Il avait laissé Simone sans eau ni nourriture, avec cette chaleur accablante ! Il craignait le pire. Tout ça, c'était de la faute de Charline. Il oubliait tout le reste quand il était avec elle, et s'il était arrivé la moindre chose à sa chère torture, il était capable de lui faire payer. Simone était son amie, sa confidente. Il avait besoin d'elle.

"SIMONE !"

Elle était là. Sous un magazine froissé. Elle s'était cachée là surement dans l'espoir de trouver un peu de fraicheur. Un sourire rayonnant illumina le visage d'Elliot, et il attrapa sa tortue à moitié desséchée pour la serrer contre lui. C'était bizarre à voir, un grand dadet de 33 ans qui étreignait une tortue. Shocked Il se précipita dans la cuisine pour mettre Simone dans l'évier, et là, ouvrit le robinet d'eau pour la mouiller.

"ça va aller, reste avec moi !" dit-il tout en l'aspergeant.

Il alla jusqu'au frigo pour prendre une feuille de salade et la posa au fond de l'évier. Etrangement, Simone se jeta dessus avec la vivacité d'un chat, preuve qu'elle était au bord de la famine.

"Là, c'est bien." fit Elliot en caressant sa carapace. O_o "Je ne te laisserai plus jamais seule. Tu veux que je te mette un épisode de MacGyver, pour me faire pardonner ?"

C'est alors qu'il entendit du bruit derrière lui. Il tourna la tete sans lacher sa tortue, et découvrant Charline, il fit un autre grand sourire.

"Elle est vivante ! Simone est vivante ! On est arrivé à temps !"

Oui, il valait mieux passer sous silence le fait qu'il avait totalement oublié son ancienne-ex-devenue-sa-copine pour une tortue assoiffée ! En fait, il ne savait même pas à quel moment Charline était arrivée. Peut-être était-elle là bien avant lui, et qu'elle avait assisté à tout ce cirque ? Shocked Tant pis, il fallait qu'elle comprenne que Simone faisait partie intégrante de sa vie, tout comme Eulalie faisait partie de celle de la jeune femme. D'ailleurs, il crut bon de dire :

"Moi j'ai Simone, toi tu as Eulalie ! C'est pareil, en fait ! Enfin, j'espère que tu n'oublies pas de la nourrir, quoiqu'elle se mettrait à pleurer, donc en fait c'est impossible d'oublier ! Par contre, c'est dur d'élever une tortue ! ça ne dit jamais rien ! Un enfant à coté, c'est ballot !"

Comme d'hab', il aurait mieux fait de se la fermer, mais il était dans un tel état d'euphorie qu'il passa devant Charline sans même penser à s'excuser pour ce qu'il venait de dire. C'est alors qu'une lettre en bas de sa porte d'entrée attira son attention. Il la ramassa et s'aperçut qu'elle était tamponnée aux écussons du Ministère de la Magie. Bizarre, tout ça. Il la déchira l'enveloppe et déplia la lettre qui était à l'intérieur. Il la parcourut rapidement des yeux, et soudain, poussa une exclamation indignée.

"Oh, mais quel pauvre type !" s'insurgea-t-il en fourrant la lettre dans les mains de Charline. "Je vais me le faire ! Je vais me le faire ! Mais pas comme tu penses ! Non, je vais lui éclater la tête avec une petite cuillère et je lui ferai manger sa cervelle !"

Il se frotta les mains l'une contre l'autre avec conviction avec un petit air diabolique, puis relut la lettre par-dessus l'épaule de Charlie. Il voulait être certain de ce qu'il venait de lire. Il était écrit :

"Monsieur Elliot McKee, ancien Auror et sans profession depuis 1991, est accusé de sortilèges abusifs sur un Auror d'Etat en la personne de Monsieur Balthazar Blabla. Vous devez vous présenter au Ministère de la magie, à l'étage des Services Abusifs de la Magie, ce jour à 14H00. Aucune annulation ne sera tolérée sous peine de poursuites judiciaires."

"Pff ! N'importe quoi..." fit Elliot. "Je ne suis pas sans emploi ! Tous ces bureaucrates me donnent envie de gerber ! Et Machin n'est qu'un sale rapporteur ! Et il a un nom à la con !"

Voilà, c'est tout ce qu'il retenait d'une telle accusation. Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 22:09

      Charline ne comprenait pas trop se qui était en train de se passer, d’abord il la trainait vers la porte d’entrée de Poudlard tel une furie, puis finalement il la plantait là comme une plante verte pour prendre un passage secret dont elle ignorait l’existence. D’ailleurs il commençait à prendre un peu trop l’habitude de laisser la pauvre petite brune en plan, il faudrait qu’il change se détail et très vite car une fois sa passe, deux fois on pardonne, trois fois on s’explique et laisse coulé mais quatre fois on meurt dans d’atroce souffrance, c’est bien connus! Bref, n’ayant pas le temps de répondre quoi que se soit la Canterbury se contenta de regarder Elliot s’en allait en lui donnant l’ordre de le rejoindre chez lui, pourquoi faire? C’était une bonne question, quoi qu’il en soit elle ne pouvait plus reculer. C’est donc l’air perplexe que la jeune femme décida de franchir la porte pour transplaner, malheureusement c’est à ce moment là qu’elle se rendit compte d’un détail plutôt important : Elle avait oublié sa baguette dans sa chambre. Charlie se mit donc à courir pour allait la chercher et refaire finalement le chemin inverse une nouvelle fois. A présent elle pouvait transplaner chez son ex-devenue-de-nouveau-copain pour faire on ne sait quoi.

      Sur place le jeune professeur découvrit la porte d’entrée entrouverte, sans attendre elle pénétra à l’intérieur, ignorant le bordel ambiant, avant de se diriger vers la cuisine après avoir entendu l’eau couler. Là, la scène qui se joua devant ses yeux fut à la fois effrayante et attendrissante, en faite on pourrait même dire que dans d’autre circonstance ce genre de chose aurait pu être un motif de rupture immédiat. Charlie observa tout de même Elliot parler avec… Sa tortue Simone… Elle connaissait son existence bien sur, mais elle n’avait jamais vus son homme montrer un tel dévouement à cet animal étrange. Autant dire que c’était un peu… Bizarre…

      Le sauveur de tortue remarqua enfin la présence de sa copine, il était temps, et cette dernière lui répondit avec un ton faussement compatissant et joyeux.

      « Ouiiii elle est vivante, c’est super Youhou »

      On sentait bien dans sa voix qu’elle ne croyait pas une seule seconde à ce qu’elle racontait , car même si elle aimait Simone , elle n’aurait pas gâcher une potentiel mâtiné d’amour pour elle… Elle n’était même pas sur de le faire pour sa fille alors pour une tortue… En parlant d’Eulalie, Elliot se mit à la comparer à sa Simone, ok là il avait pété un câble c’était clair et net… Mais tellement mignon…

      « Tu es en train de comparer une petite fille à une tortue? … Peu importe, je te mets au défis de rester une semaine avec Eulalie et tu verras que ce n’est pas aussi facile que ça une gamine de son âge »

      Une fois sa phrase finit elle lui fit un clin d’œil l’air de rien, une façon de le défier peut-être. Bref. Après leur discussion sur Simone Elliot s’approcha de la porte pour ramasser une lettre, Charline le regarda avec curiosité, tout en s’insurgeant contre le contenue il offrit cette lettre à la jeune femme avant de la lire à haute voix par-dessus son épaule. Saperlipopette! Cet idiot de Balth’ osait attaquer Elliot pour usage abusif de la magie! Non mais franchement, il cherchait vraiment à s’attirer les foudres de Charline et à mourir dans d’atroce souffrance!

      « Mais quel crétin! » Vociféra-t-elle en relisant la lettre! La Canterbury se mit à faire les cents pas, la lettre en main, on pouvait voir sur son visage une certaine colère qui ne présageait rien de bon pour son entourage, en clair : Cachez vous! « Je vais le tuer! Non je vais le faire tuer ! Il ne mérite même pas d’être un Aurore! Mais que crétin!! Comment ose t-il attaquer MON homme hein??? C'est scandaleux! Il va me le payer ce vantard attarder! »

      Ni une ni deux elle donna un coup de pied contre un meuble non loin et le résultat fut bien sur moins convainquant que ce qu’elle avait espéré étant donné qu’une douleur fulgurante traversa son pauvre pied désormais meurtrie! Charline se mit à sautiller à cloche pied en lançant des injures et des noms d’oiseaux à tort et à travers… Décidemment les rôles s’inversait vraiment trop ses temps-ci… Le monde serait-il rentré dans une sorte de dimension parallèle??? Oo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 12:14

Elliot fut surpris de voir Charline donner un coup de pied contre un meuble, puis sourit d'un air attendri en la voyant sautiller tout en poussant des jurons. ça avait quelque chose de touchant tout ça. Elle était en colère contre Machin, et était de son coté à lui. C'était agréable et réconfortant. Il avait tout d'abord redouté qu'elle dise un truc du genre :"C'est vrai que tu y as été un peu fort ! Faire disparaitre ses cheveux, c'est humiliant !" mais à la place, elle lui donnait des tas de noms d'oiseaux et se faisait mal volontairement. Il ne la reconnaissait plus ! D'habitude, elle frappait les autres mais se gardait bien de se faire souffrir intentionnellement. Le jeune homme, étrangement content d'un tel changement, roula des yeux au ciel avec un petit sourire, puis alla jusqu'à elle pour la prendre par les épaules.

"Viens, suis-moi." dit-il d'un ton doux et patient, comme on le ferait pour un échappé d'asile auquel on tient émotionnellement. O_o

Avec gentillesse, il la dirigea vers le canapé et la fit s'asseoir. Après quoi, il prit son pied endolori dans ses mains, enleva sa chaussure et secoua légèrement la tete tout en observant la jeune femme avec un sourire à la fois désabusé et amusé.

"Pas étonnant que tu te fasses mal ! On dirait des échasses, ces trucs-là !" dit-il en balançant la chaussure hors de prix à l'autre bout de la pièce. Shocked

Il commença à masser sa cheville sans demander si ça lui faisait du bien, car il savait qu'il était doué pour les massages. C'était un truc inné chez lui. Et heureusement qu'il avait des qualités, car il était carrément nul pour d'autres choses, comme la cuisine, par exemple. Tout en la massant, il regarda de nouveau la lettre que Charline n'avait pas lâché, et il déclara posément :

"Je vais pas aller à cette convocation. J'ai démissionné des Aurors pour ne plus avoir à voir leurs sales tronches, alors c'est pas pour les subir une fois encore ! Et puis, je préfère crever que de revoir Machin et son crane luisant ! Franchement, c'est un neuneu ! Il aurait pas pu boire une potion qui lui aurait fait repousser les cheveux ? Non, monsieur a préféré aller se plaindre !"

Sous le coup de l'énervement, il ne se rendit pas compte qu'au lieu de masser la cheville de Charline, il la pinçait. Lorsqu'il s'en aperçut, il se confondit en excuses, et préférant parler d'autre chose, il dit avec un sourire malicieux :

"Au fait, tu me laisses ta fille quand tu veux ! Elle est marrante ! On regardera des dessins animés ! Et MacGyver aussi, je suis sur qu'elle adorerait ! Bon, faudra juste qu'elle ne me prenne pas pour une Barbie. Et puis, je te prêterai Simone. Mais faut que tu me promettes que tu t'en occuperas bien !"

Il lui laissa le temps de croire à ce qu'il venait de dire, puis il éclata de rire et ajouta :

"Nooon, je rigole ! Je te prêterais jamais Simone. Elle est trop fragile."

Soudain, il se souvint qu'il avait laissé sa tortue dans l'évier, et qu'il avait mis le bouchon pour qu'il se remplisse. Le souci, c'est que ce n'était pas une tortue d'eau ! Il fit un bond de trois mètres avant de se ruer dans la cuisine et de sortir la pauvre petite bête qui avait tenté de garder la tête hors de l'eau, au point de se faire un torticolis.

"ça va, elle va bien !"
s'écria-t-il pour rassurer Charline (qui s'en fichait surement mais que voulez-vous ! Rolling Eyes )

Il revint dans le salon avec sa tortue en mains, et la posa délicatement dans son panier, histoire qu'elle revienne totalement à la vie. Y'avait pas à dire, Simone était une dure à cuire ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 13:47

      Ha non mais ce n’est pas possible ça!! Il fallait vraiment qu’Elliot perde cette habitude de toujours balancer ou faire disparaitre les objets précieux de Charline ! Encore une fois il ne se rendait vraiment pas compte du prix de ses chaussures! La petite brune les avait acheté chez les Moldu, c’était une sorte de marque, des Monalo Plat-nique ou quelques choses comme ça, quoi qu’il en soit ses chaussures lui avait couté tellement chère qu’elle n’avait mangé que des patates et du riz pendant presque un mois. Autant dire qu’elle regarda d’un air triste son escarpin vernis s’envoler vers d’autres cieux.

      « Des échasses qui m’ont couté plus chère que ton appartement alors soit tendre avec elles! »

      Qu’il s’avise de les rejeter ainsi, et les échasses il les prendrait tout droit dans son fabuleux petit postérieur ! M’enfin, Charlie parvint à laisser sa petite rancœur de côté lorsqu’Elliot se mit à masser sa cheville, y’a pas à dire il avait à certains talent pour ça et c’était tant mieux. Le pauvre était né avec tellement de défaut qu’il fallait bien un truc extraordinairement extraordinaire pour rattraper tout ça, sinon il serait surement devenu Moine dans un temple Bouddhiste ou écolo cul-cul dans une secte bizarre. Bref. Pour le moment le plus important était cette fichu convocation au ministère, mine de rien c’était sérieux et ça expliquait pourquoi la Canterbury c’était ainsi emporté, elle avait surement un peu peur qu’Elliot finisse comme son père, enfermé à Azkaban pour toujours et autant dire que ça elle ne le supporterait pas. D’ailleurs elle pourrait surement devenir Mangemort pour sauver le McKee de sa prison et des détraqueurs, preuve qu’elle tenait beaucoup à lui mais ça tout le monde le savait. Enfin, lorsqu’il se mit à affirmer ne pas aller à cette convocation la jeune femme ne pu cacher sa surprise mais surtout son agacement, hors de question qu’il se retrouve avec une autre injonction contre lui et cette fois elle allait user de toute son autorité pour l’obliger à faire ça!

      « Tu te rend compte que si tu n’y va pas ça sera pire??? Alors tu va y aller mon p’tit coco! Même si je dois t’y trainer par la peau du cou! De toute façon tu ne risque rien avec ton passé d’Aurore, mon passé d’Aurore et l’aide de Dumbledore, parce que il va m’aider ça je te le garantis, il n’aura pas le choix de toute façon, tu seras blanchi rapidement et tu auras en plus la satisfaction de voir Machin chauve et humilié devant un nombre incalculable de membre du ministère! Ca va bousiller son image et peut-être même qu’il quittera l’Angleterre avec un peu de chance! »

      Son ton avait été à la fois léger et autoritaire, mais une chose était sur, si Elliot résistait il allait gouter à la fureur de Charline et il savait à quel point ça pouvait être dangereux. Bref, après un massage qui s’était transformé en pincement involontaire et douloureux, Elliot changea radicalement de sujet, ce qui fit grimacer de colère la jeune femme. Cela dit il était quand même craquant de vouloir garder Eulalie, le pauvre ignorait surement ce que c’était d’élever une enfant, même pour une seule journée, par contre le coup de la tortue … Charlie n’avait rien contre Simone mais pour elle, cette carapace amovible était un insecte et elle détestait les insectes, donc hors de question de la garder, d’un autre côté Elliot semblait vraiment tenir à cet animal, alors ce serait mal venue de dire qu’elle ne pouvait pas la voir en peinture. Un sourire crispé sur les lèvres Charline fut soulagé de voir qu’il plaisantait, elle répondit tout de même.

      « Oui t’a raison, elle est trop fragile pour rester avec moi et ma fureur meurtrière… Pour Lalie, je ne sais pas trop si je te la confirais un jour, je n’ai pas peur pour elle mais plutôt pour toi… Elle est aussi autoritaire que sa mère et si tu ne fais pas exactement ce qu’elle veut tu risque de le regretter… Mais si tu es assez courageux pour tenter le coup, pourquoi pas »

      D’un coup d’un seul Elliot se leva en trombe en se dirigeant vers la cuisine, Charlie ne comprit pas tout de suite de quoi il s’agissait mais c’est quand il cria des mots soit disant rassurant qu’elle comprit que c’était encore Simone qui faisait des siennes. Dommage qu’elle ne se soit pas noyer dans se lavabo…Cela dit les accidents ça arrive souvent en fait… Peut-être que d’ici peu elle allait se faire écraser par des bouquins, se faire jeter par la fenêtre ou tomber dans les toilettes, tout ça par inadvertance bien évidemment… Cessons de rêver. Pour l’instant la jeune femme ne voulait qu’une chose, qu’Elliot lui fasse un bisou, car oui, je l’avoue elle était jalouse de cette fichu tortue! D’ailleurs elle la regarda d’un mauvaise œil pendant qu’Elliot la déposait dans son panier … La jeune femme se mit donc à grimacer avant de tendre les mains en direction d’Elliot, l’air boudeuse en disant avec un ton presque enfantin.

      « Je veux un câlin et un bisou! Maintenant, maintenant, maintenant! »

      Oui oui, c’était son truc de faire la gamine pour avoir ce qu’elle veut, mais que voulez vous, ça marchait tellement bien qu’elle s’y était habitué la bougresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 14:41

Oh my god ! Charline était une victime de la mode !! Shocked C'était une révélation absolument incroyable, et aussi un peu décevante. D'un autre coté, Elliot savait combien les fringues, les chaussures et le maquillage étaient importants pour les filles, même s'il n'avait jamais compris pourquoi. Il trouvait Charline tout aussi belle au saut du lit, les cheveux défaits dans un vieux pyjama élimé ! C'était le look qu'il lui préférait, d'ailleurs ! Mais même s'il lui disait, elle continuerait de s'acharner à mettre du mascara et à monter sur ses échasses. Parfois, Elliot était vraiment soulagé d'être un homme, ça lui évitait ce genre de prises de tête ! Il n'avait ni à se maquiller, ni à mettre des talons hauts pour se sentir beau ! Il lui suffisait d'un rapide clin d'oeil dans le miroir tous les matins, et hop, il était parti pour la journée ! Cependant, il se garda bien de faire un commentaire sur ce qu'avait dit Charline, concernant le prix de ses échasses, même s'il n'en pensait pas moins.

Et voilà qu'elle le sermonnait pour qu'il aille au Ministère. Elle lui avait fait son ton calme et autoritaire, celui qu'il détestait le plus car il ne présageait rien de bon s'il lui venait à l'idée de résister... Shocked D'un coté, la rendre violente ne lui déplaisait plus tant que ça, maintenant. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 Il décida tout de même d'obtempérer, le temps de trouver une idée pour ne pas y aller.

"Ok, j'irai... Mais tu m'accompagnes !" fit-il sur le ton d'un petit garçon anxieux. "Je veux pas revoir ces crétins-là tout seul ! C'est dur pour moi ! Je vais être jugé par mes anciens patrons ! Et ça m'étonnerait qu'ils soit magnanimes, étant donné comment j'ai claqué la porte, la dernière fois..."

Il se mit à siffloter, l'air de rien, puis il pensa qu'il était temps de dire à quelqu'un la façon dont il avait démissionné de son poste d'Auror.

"En fait, j'ai légèrement... explosé le bureau de mon patron, avant de partir" avoua-t-il en baissant la tête, coupable. "Sur le moment, j'avais trouvé ça excellent ! Et puis je ne pensais pas y retourner un jour ! Alors j'ai lancé un Bombarda Maxima ! Comme souvent quand je fais un truc, je réfléchis pas et après ça me poursuit toute ma vie ! Enfin bref, à mon avis, mes antécédents ne plaideront pas en ma faveur..."

Il poussa un soupir avant de passer une main sur sa nuque, soucieux. Puis, il y eut le passage concernant Eulalie, et Elliot pensa un peu tard qu'il aurait du dire qu'il plaisantait pour ce coté-là aussi. Hors de question de garder une gamine de 5 ans chez lui ! Elle allait casser sa tortue ! Justement, concernant Simone, le jeune homme sentit un léger malaise, comme s'il percevait de la jalousie chez Charline. Elle ne pouvait tout de même pas en vouloir à un si petit être ? Il ne l'aimait pas de la même façon ! (encore heureux, d'ailleurs ! OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 ). Il eut un petit rire en l'entendant réclamer un bisou comme un bébé, et se précipita sur le canapé pour se laisser tomber à coté d'elle.

"Toi, alors !" dit-il avant d'approcher son visage pour lui faire un bisou d'eskimo avec le bout du nez.

Puis, il la prit dans ses bras et s'approchant davantage, il déposa un baiser passionné sur ses lèvres.

"Alors, heureuse ?" fit-il lorsqu'il se fut reculé, d'un ton viril, qui lui faisait penser à John Wayne sans savoir pourquoi O_o.

Une pensée effleura soudain l'esprit d'Elliot. Eh eh, ils étaient seuls (si on oubliait Simone, mais cette dernière était trop occupée à retrouver une respiration normale pour remarquer quoi que ce soit). Ils pouvaient reprendre les choses là où ils les avaient laissées hier soir, non ? OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904 Ils avaient environ 2h avant d'aller au Ministère, ce qui était largement suffisant. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904 Bien tenté par cette idée, le jeune homme embrassa Charline avec plus d'ardeur, et ne s'arrêta pas même quand il entendit frapper à la porte. Il sentit Charlie remuer, mais sans se reculer, il balbutia :

"Non laisse ! On s'en fout ! ça rappellera !"

Confondait-il une porte d'entrée avec un téléphone Moldu ? Shocked Impossible de le savoir. Et en attendant, on tapa sur la porte avec plus d'insistance, mais Elliot ne s'en préoccupa pas, trop déterminé par ce qu'il comptait faire. Shocked

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 15:54

      O-O Elliot avait détruit le bureau du grand patron avant de partir??? Ca expliquait beaucoup de chose dit donc o-o Notamment le fait que le dit Patron la regarder d’un œil étrange , comme si il se méfiait de quelque chose , surement s’était-il dit que Charline était aussi cinglé que son copain de l’époque , car tout le monde savait bien qu’ils étaient en couple! Enfin bref, elle ne pouvait pas lui en vouloir, c’était son genre d’agir d’abord et de réfléchir ensuite, encore un défaut qu’il faudrait faire rapidement disparaitre.

      « Bien sur que je vais t’accompagner! » Dit-elle d’un ton presque outré, comme si elle était choquée par le fait qu’il ait pensée qu’elle ne viendrait pas. « C’est clair que faire exploser le bureau du patron n’était pas la meilleur idée du siècle, mais je serais ton défendeur et si il est là en tant que juge ou je ne sais quoi je dirais qu’il y a conflit d’intérêt, comme ça ton passé ne sera pas cité ! Et puis t’a fais beaucoup de chose en tant qu’Aurore, ça aussi ça devrait plaider en ta faveur… » Elle marqua une petite pause avant d’ajouter d’un air faussement sérieux. « Et au pire on plaidera la démence passagère, tu passera quelques semaines à St-Mangouste et voilà! »

      C’était toujours mieux que finir sa vie à Azkaban et devenir le jouer sexuel d’un Mangemort obèse et psychopathe non? Bref, on s’en moque, le plus important maintenant c’était que Charline voulait un câlin ET un bisou pour contrer cette foutu tortue qui lui volait un peu trop la vedette! C’était peut-être pathétique d’être jalouse d’un animal mais que voulez vous, Charlie voulait Elliot pour elle et pour elle TOUTE SEULE! Le partager avec cette Simone visqueuse et amovible ce n’était vraiment pas dans ses prédispositions. Tel une enfant elle réclama donc son du et heureusement ce chère McKee ne se fit pas prier , prenant place à ses côtés rapidement pour lui offrir un « bisou eskimo » qui fit sourire Charlie et surtout un baiser passionné que la jeune femme fit perduré aussi longtemps que possible , toujours le sourire aux lèvres.

      « Je dirais même plus qu’heureuse »

      Haa enfin un baiser fougueux comme Charline les aimer! Ca présageait que du bon, après tout ils étaient seules, la tortue était en train de clamsé avec un peu de chance donc elle ne verrait rien, le ministère ne les attendait pas avant plusieurs heures! Alors peut-être qu’il était temps de reprendre là où ils s’étaient arrêté quelques temps auparavant , une idée qui enchanta la Canterbury , même si elle fut tout de même un peu « effrayé » en espérant que cette fois ci il ne lui ferait pas le « coup de la panne » comme on dit. Lui rendant son baiser avec tout autant de passion , la demoiselle fut transporté dans une sorte de monde parallèle , un monde où ils n’étaient que tout les deux , seuls perdu sur une île déserte avec un inconnue qui frappe à la porte et des jus de noix de coco… Attendez! UN INCONNU QUI FRAPPE A LA PORTE??? Mais qu’est-ce que c’était que cette blague comiquement pourrit???? Pourquoi fallait-il qu’il reçoive de la visite MAINTENANT? C’était officiel, dieu ou toute autre entité divine cherchait à rendre Charline cinglé et à la tuer à petit feu. Surement savait-il qu’elle détestait ne pas réagir dans se genre de situation. Hé oui, elle était du genre maniaque parfois, alors pour elle ne pas ouvrir une porte contre laquelle on frappe ardemment c’est comme ne pas ranger par ordre alphabétique ses bouquins ou laissé une petite tache sur son chemisier préféré, autant dire que ça lui était carrément impossible. Du coup, tout en continuant d’embrasser Elliot et en l’écoutant d’une oreille balbutier quelque mots, le regard de la jeune prof se dirigea vers la dite porte et sans crier gare elle se leva brusquement en disant.

      « Faut répondre c’est peut-être carrément grave! »

      Traduction : Je ne peux pas laisser une personne frapper à une porte sans ouvrir, je suis beaucoup trop curieuse. Ni une ni deux elle tenta de se recoiffer un peu et de reprendre son souffle avant d’ouvrir à une blonde peroxydé Suspect En la voyant devant la porte Charline grimaça un peu puis sans quitter la « visiteuse » elle prit la parole , criant quelque peu pour se faire entendre.

      « Il y a une blonde sur ton pallier… Je te tue maintenant ou j’attends un peu avant? »

      Fallait pas s’attendre à mieux , franchement qu’est-ce que vous feriez si une blonde sexy frappait à la porte de votre homme hein?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 22:28

Mais pourquoi allait-elle ouvrir la porte ? Suspect Elliot voulut la retenir mais trop tard, elle s'était esquivée. Suspect Nullement pressé de la suivre, il se laissa tomber complètement contre le dossier du canapé et croisa les mains derrière sa tête avec un petit sourire.

"Tu veux vraiment pas venir ?"
demanda-t-il avec un petit air espiègle tandis qu'il se mordait les lèvres.

Pourquoi se donnait-il du mal ? Elle ne le regardait même pas ! Shocked Elle était focalisée sur son objectif qui consistait à ouvrir une stupide porte. Il la soupçonna même de ne pas vouloir rester auprès de lui. Pourtant, elle avait l'air partant. Il ne comprenait pas. Etait-elle obsessionnelle au point de ne pouvoir vivre sans ouvrir une porte derrière laquelle un clampin attendait ? Shocked Pff tant pis, elle ne savait pas ce qu'elle loupait... ou pas. Bref. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 Comme il ne pouvait rien faire d'autre, il se contenta de regarder la femme de sa vie ouvrir la porte, et aussitôt prononcer une phrase qu'il lui fit froncer les sourcils. Une blonde sur son palier ? Comment ça ? Il ne se souvenait pas d'avoir oublié d'annuler un rendez-vous, surtout qu'il n'en avait pas eu depuis des semaines ! Etrange... Tout en se levant et en s'étirant car il ne voyait pas prétexte à s'alarmer, il demanda bêtement :

"Une blonde ? Quel genre ?"

Pourquoi posait-il une telle question à sa copine ? Shocked Il cherchait vraiment les ennuis ! Toujours un peu à la masse étant donné qu'on l'avait coupé dans son élan pour la millionième fois et qu'il commençait à être très fatigué par ce coup du sort persistant, il se dirigea vers la porte et découvrit enfin ce que le dos de Charline cachait. Perplexe, il découvrit une créature de rêve. Blonde, elle avait la taille finement serrée dans un tailleur noir parfaitement cintré, un brushing impeccable et de longs cils qui n'en finissaient pas. Elliot resta béat un instant, avant de sentir un violent coup de coude dans ses côtes. Il grimaça et cligna des yeux pour se ressaisir, pour voir l'inconnue faire un grand sourire alléché. O_o

"Bonjour M. McKee, je m'appelle Némésis. Enchantée de faire votre connaissance." dit-elle de sa voix claire et chantante.

Son regard de faucon détailla sans vergogne le jeune homme de haut en bas, avant de saisir sa main pour la serrer. Elliot eut tout le loisir de contempler la Marque des Ténèbres sur son avant-bras, et fit un "gloups" étranglé. C'était qui, cette nana ? Shocked Ignorant ouvertement Charline, la femme dénommée Némésis entra dans le salon désordonné, et observant tout alentour sans aucune gêne, elle déclara d'un ton détaché, toujours avec ce sourire d'hôtesse de l'air :

"J'adore votre façon de faire le ménage."

Elliot la considéra avec consternation, se disant qu'elle était particulièrement grave. Pourquoi avait-il l'impression de ne côtoyer que des filles complètement cinglées ? En attendant, il ne cessait de la fixer avec une certaine anxiété, s'attendant au pire de sa part. Après tout, c'était une Mangemort ! ça n'annonçait rien de bon. Dans un autre ordre d'idées, le fait qu'il contemple Némésis avec insistance devait fortement déplaire à Charline, mais il était tellement perturbé par cette nouvelle arrivante qu'il ne pouvait penser à son grand amour pour l'instant.

"On se connait pas, j'espère ?" demanda-t-il d'un ton effrayé alors que les doigts de Némésis caressaient le haut de sa commode avec un peu trop de familiarité.

Avait-il eu une aventure avec cette fille sans s'en souvenir ? Shocked Il avait eu une si mauvaise période qu'il ne se souvenait plus de toutes leurs têtes, et encore moins de leurs prénoms. Mais se pouvait-il qu'il ait été si bourré qu'un soir, il se soit envoyé une Mangemort sans s'en rendre compte ? Shocked Oh mon dieu, il allait brûler en enfer !! Shocked

Némésis se tourna vers lui et ses cheveux blonds ondoyèrent autour d'elle à la manière d'une pub pour shampoing. Elle lui lança un regard mutin par-dessus son épaule, avant d'éclater d'un rire à vous glacer le sang. Un rire de Mangemort, quoi.

"Non, je n'ai pas encore eu ce plaisir." répondit-elle avec amusement. "Apparemment, il faut réserver sa place." ajouta-t-elle en désignant Charline du menton. "Quand on vous voit, on en comprend aisément la raison. On m'a vanté vos qualités de détective, mais on a omis de me dire que vous étiez incroyablement séduisant."

Oulah. C'était plus de la drague, c'était du rentre-dedans ! Elliot déglutit une nouvelle fois avec peine, et s'appuya contre la commode qu'elle tripotait car ça l'énervait qu'elle fasse ça. On n'était pas dans un club de strip-tease, non mais oh. Suspect Il lança un regard d'impuissance à Charline, car c'était assez déstabilisant d'avoir deux filles canons dans la même pièce. Surtout que c'était son appartement ! Malgré lui, un film carrément déconseillé au moins de 18 ans se fraya un passage dans son cerveau, et il se cramponna de plus belle à sa commode pour reprendre ses esprits. C'était une Mangemort, bon sang ! Et surtout avant ça, il avait déjà une copine. Suspect Oui, tu te souviens de Charline, Elliot ? Tu sais, la fille dont tu es le plus éloigné dans cette pièce ! Shocked

Lorsqu'il s'aperçut de cette maladresse, il s'éloigna si vite de Némésis qu'il aurait pu faire pareil s'il s'était trouvé en face d'un grizzli. Cependant, celle-ci ne se laissa pas déchanter. En voyant Elliot s'approcher de Charline et lui prendre la main, elle eut un rictus, laissa échapper un froid :

"C'est attendrissant."

Et fit les quelques pas qui la séparait d'eux, tout ça pour poser une main sur le torse d'Elliot. Heureusement qu'il avait une chemise. Shocked Elle se permettait bien des choses, celle-là, songea le jeune homme sans pour autant parvenir à dissimuler un frémissement. Il l'observa avec appréhension, et Némésis se contenta de dire avec un sourire sadique :

"Ne vous en faites pas. Je ne vais pas vous violer sur place. Quoique..."

Elle attendit que sa phrase ait fait ton petit effet sur Elliot et Charline, puis reprit d'un ton plus sérieux :

"Je suis venue vous proposer de travailler pour moi. J'ai besoin d'un objet très précieux, et vous êtes tellement... doué. En tous cas, vous en avez l'air."

Elle parlait de quoi, exactement ? Shocked Elliot sentait bien qu'elle avait dévié de son sujet initial, à savoir le travail. Incapable de parler, car il avait peur de bafouiller, il observa la Mangemort sans ciller, et tourna la tête vers Charline, la priant du regard de venir l'aider. Surtout que la diablesse avait toujours la main collée sur son torse. ça ne lui était même pas venu à l'idée de l'enlever lui-même. En fait, il était carrément tétanisé. Il n'était pas habitué aux Mangemorts trop entreprenantes. Et Némésis avait un regard si envoûtant... et incroyablement dangereux.

Il ne sut pas où il trouva la force de se reprendre. Quoiqu'il en soit, il s'épata lui-même lorsqu'il attrapa la main fine et blanche de Némésis pour la repousser sans ménagement, disant d'un ton froid :

"Je ne suis pas intéressé. Dans tous les sens du terme."

Puis, plantant ses yeux dans ceux de Charline, il fit un geste pour désigner la Mangemort et déclara d'un ton léger :

"Vas-y, je te laisse te défouler !"

Après quoi, il s'empressa de s'assoir sur le canapé pour regarder le combat. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 10th 2010, 23:22

      Il faut savoir que depuis quelques temps Charline voyait quelqu’un, je ne parle pas d’Elliot, mais d’une personne qui essayait de lui apprendre à ne pas être trop trop violente. Bien sur elle ne s’en vanter pas parce que ça revenait à dire qu’elle était cinglée, mais quoi qu’il en soit elle essayait vraiment de ne plus frapper les gens comme elle en avait l’habitude … Chose qui lui manqua terriblement en voyant cette blonde peroxydé faire du gringue à SON homme! Mais ce n’était pas le pire, en plus d’être une sorte de prostitué de luxe, cette Némésis était sans aucune doute possible une Mangemort! La question était : Pourquoi une Mangemort venait rendre visite à Elliot? Oo Il n’avait quand même pas eut une relation avec CA? Certes elle était canon, fine comme une brindille de muguet, son parfum devait couter une fortune et ses vêtements ressemblaient à celle d’une aristocrate en manque d’homme, mais ce n’était pas une raison pour avoir envie d’elle… Non fallait pas se mentir, même Charline aurait eut envie d’elle si elle n’était pas en couple actuellement, cette femme était une bombe atomique, inutile de se voiler la face, mais quand même, c’était une Mangemort! Elliot ne pouvait dignement pas avoir une relation avec elle! Il brulerait en enfer pour ça Shocked

      Peu importe , pour l’instant cette Succube de Satan venait de squatter l’appartement d’Elliot et ce avec un comportement qui voulait clairement dire « Tu peux me sauter dessus de suite ça ne me gêne pas » alors autant dire que Charline ne pouvait s’empêcher de lui lancer un regard meurtrier . Cela dit , la jeune femme eut tout de même le temps de jeter un coup d’œil à son nouveau petit copain qui allait rapidement prendre le statue d’ex castré s’il continuait à observer cette pimbéche avec ce regard lubrique . Les hommes je vous jure , de vrai pervers.

      Reste calme Charlie , reste calme. Ce fut sa pensée à ce moment précis , plus les minutes passaient plus elle détestait cette Némésis. Elle faisait carrément du rentre dedans là et ça commençait sincèrement à agacé la petite brune qui ne cessait de lui lancer des regards assassin sans pour autant dire quoi que se soit , ce qui était bien pire , car tout le monde savait que quand Charline se taisait ça ne présageait rien de bon , ho non. La Canterbury était tellement obnubilé par cette blonde qu’elle ne remarqua qu’au dernier moment la main d’Elliot dans la sienne , surement voulait-il envoyer un message du genre « Je suis pris pas touche » , un bon point pour lui, un peu tard cela dit. Holà mais attendez! Pourquoi elle posait sa main sur le torse d’Elliot Suspect En voyant ça , une image étrange apparut dans son esprit , elle se voyait se jeter sur cette Némésis , lui tirer les cheveux , la tabasser à coup de pagaie ou mieux la jeter par la fenêtre comme une vielle chaussette… Ca serait tellement jouissif.

      Reste calme Charline , encore un peu. Une pensée de plus pour s’auto-arrêter et c’était tant mieux , car la conversation devenait intéressante. Alors elle était là pour embaucher Elliot … Savait-elle qu’il avait autant de déduction et de logique qu’un pingouin au milieu du Sahara? Apparemment pas … Mais cette histoire d’objet précieux était assez intéressant… Même si cette pouf sortait par les yeux de Charlie , il fallait bien dire qu’elle était curieuse et surtout qu’elle aimait tout ce qui brille . Elle fit tout de même un petit sourire à Elliot lorsqu’il retira la main du Mangemort de son torse pour ensuite lui laisser carte blanche pour la détruire. Il croyait quoi? Qu’elle était une catcheuse professionnelle? L’idée était tentante mais non , il fallait se retenir. Enfin un petit peu. Non en fait , elle ne pouvait pas se retenir davantage , du coup sans crier gare elle gifla violement cette blondinette Mangemort , mais attention , pas une gifle à la Bisounours , non plutôt une gifle à la Hulk. La force fut tel que la pauvre invité tomba à terre , la joue en feu . Charline prit alors un visage plutôt effrayant et calme en même temps avant de dire .

      « Qu’on mette les choses au clair , posez encore un doigt sur cet idiot et je vous assure que vous allez le regretter… Je me contenterais pas de vous anéantir je ferais bien pire… »

      Les deux femmes se fixèrent avec insistance , on aurait dit qu’elles allaient se sauter à la gorge comme deux loups enragés o-o . Sans la quitter des yeux Charlie rajouta.

      « Vous voulez qu’il récupère quoi exactement? Y’a des centaines de détective ici , pourquoi lui? Franchement , il est idiot et incapable de trouver ses chemises tout seul » Elle tourna la tête vers Elliot rapidement avant d’ajouter avec visage tendre et amoureux. « Je dis ça en tout amour mon chéri » Charline se tourna de nouveau vers cette Mangemort , enchainant de nouveau avec rapidité et reprenant son visage si paradoxale. « Et puis, si vous voulez qu’il retrouve un truc il va falloir vraiment payer le prix , car c’est un idiot qui vaut chère » Encore une fois elle se tourna vers Elliot avec un tout autre visage . « Je dis encore ça avec tout l’amour du monde »

      C’était vrai en plus ! La conversation était peut-être bizarre mais c’était du Made in Charline , fallait pas s’attendre à mieux. Et puis peut-être qu'elle essayait de détruire sa réputation de détective auprès des Mangemorts histoire qu'il ne succombe pas à l'appelle de la curiosité ou de l'argent et donc qu'il se mette en danger.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 11th 2010, 13:47

Elliot n'avait jamais vu Charline perdre autant le contrôle d'elle-même, et pourtant, elle avait déjà pas mal dérapé dans sa vie (surtout quand elle s'était jetée sur lui dans la salle de bains. Quel charmant souvenir... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904). Le jeune homme lâcha une exclamation d'appréciation en voyant Némésis tomber par terre sous la puissance de la gifle, sans oublier la menace qu'elle lui lança. Mais était-ce vraiment judicieux de provoquer une Mangemort ? Shocked Elliot se mit à craindre pour la vie de Charline quand elle vit Némésis plonger subrepticement une main dans son petit sac, sûrement pour prendre sa baguette. Oserait-elle attaquer Charline ? OH MY GOD ! Ni une ni deux, Elliot sortit sa propre baguette de sa poche et se leva d'un bond, prêt à prononcer un "Protego" vers la femme de sa vie, mais fort heureusement, Némésis changea d'avis. Elle sortit la main de son sac pour croiser les bras, jetant un regard profondément dédaigneux à Charline.

"Je ne négocie pas avec les secrétaires"
dit-elle d'un ton pincé en se tournant de nouveau vers Elliot.

Le jeune homme n'avait pas abaissé sa baguette, car il n'avait vraiment pas confiance en cette Mangemort, et le rire glacé de Némésis ne l'aida pas à changer d'avis. Pour plus de sécurité, il contourna la table du salon pour se placer juste devant Charline, au cas où. Au moins, si cette folle avait l'intention de les attaquer, il serait le premier touché. Vu comme ça, la situation n'avait rien de bien réjouissant, mais il fallait qu'il protège Charline au péril de sa vie. ça lui donnait un petit côté héroïque pas déplaisant.

"Vous avez une idée de où se trouve cet objet, au moins ?" demanda-t-il d'un ton autoritaire.

"Oui bien sûr. Il est à Poudlard. D'après mes sources, il se trouve quelque part dans les cachots, mais personne n'a jamais réussi à mettre la main dessus. Tout ce que vous avez besoin de savoir, c'est qu'il a la forme d'un médaillon. Et je vous serais très, très reconnaissante si vous me l'apportiez."

Tout en parlant, elle s'était avancée d'une démarche nonchalante, comme à un défilé de mode. Puis, arrivée devant lui, elle tendit l'index pour abaisser sa baguette avec un sourire.

"Ne jouez pas au petit soldat de plomb. Moi, le plomb, je le fais fondre." dit-elle de ton regard énigmatique.

Elle avait des yeux tellement envoûtants qu'Elliot se demanda si elle n'avait pas bu une potion pour les rendre plus hypnotiques. C'était possible, elle avait l'air tellement tarée ! Malgré tout, il ne se laissa pas faiblir, et il répliqua avec un léger bégaiement :

"Je v-veux être p-payé cher ! Je suis un p-pro !"

"Ne vous en faites pas, vous ne serez pas déçu."
dit-elle avec un sourire mutin avant de disparaitre.

Wouah, elle était tellement rapide qu'elle avait transplané sans qu'il s'en rende compte ! Ou alors, il était tellement obnubilé par ses cheveux et ses yeux qu'il n'avait rien vu d'autre. Bref, assez pathétique tout ça. Après quelques secondes, il se tourna vers Charline, et se grattant la tête, il demanda :

"Attends, je viens quand même pas d'accepter de travailler pour une Mangemort ?!"

Il la regarda dans les yeux, et pris d'une impulsion subite, la serra dans ses bras. Shocked Comme un câlin gratuit qu'on fait spontanément dans la rue. Bon, la journée commençait assez mal : il n'avait pratiquement pas dormi, une Mangemort connaissait l'endroit où il habitait et pouvait aller et venir quand elle voulait (flippant Shocked ), et il était convoqué au Ministère l'après-midi. ça faisait beaucoup de choses à assimiler !

"Tu crois qu'on pourrait trouver un moyen pour que personne ne puisse transplaner dans mon appart ? Parce qu'elle me stresse cette blonde avec ses jambes et ses yeux..."

Il ne fallait surtout pas qu'elle revienne, et surtout pas un jour où il serait seul chez lui, car il ne savait pas comment il pourrait rester de marbre. C'était vraiment pas facile d'être lui, parfois... Rolling Eyes OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 11th 2010, 15:22

      Attendez, elle venait de comparer Charline à une vulgaire secrétaire??? En entendant ses mots la jeune femme ne pu s’empêcher de lui lancer une nouvelle fois un regard très énervé et sans s’en rendre vraiment compte elle lâcha une phrase remplis de sens et tout à fait approprier.

      « Je vais me la faire cette blonde peroxydée, je vais vraiment me la faire »

      Cette phrase n’était destinée à personne en particulier, en vérité elle avait davantage pensée à haute voix que menacer directement cette fichu Mangemorte aux yeux envoutant et aux jambes de trois kilomètres. D’ailleurs ne vous méprenez pas, Charlie avait bien évidement remarqué sa petite baguette sortit l’air de dire « Je vais te balancer un Avada dans la tronche tu vas rien comprendre à ta vie » mais elle avait été Aurore et elle était connus pour dégainer plus vite que son ombre. Alors oui, la seule chose qu’elle attendait à cet instant c’est que cette idiote lui donne une raison de lui balancer un sors douloureux voir mortel histoire de lui faire comprendre qu’elle n’était pas une simple secrétaire maladroite, non elle était une secrétaire maladroite SEXY et SUPER TROP FORTE qui pouvait tuer plus vite que son ombre. Hoooo mais qu’est-ce qu’il faisait cet imbécile??? Pourquoi Elliot se mettait devant elle là???? Charline était à deux doigt de se la faire là et lui il gâchait tout en jouant les chevaliers héroïques! Ca ne lui allait pas du tout en plus.

      Mais le pire c’est qu’il était en train de bégayer face à cette pouffe blonde! Pourquoi il suffisait aux hommes de voir une paire de jambe extra longue pour perdre la tête hein? Cette femme n’était pas si impressionnante que ça quand même? Il faut dire qu’il en fallait peu pour impressionner Elliot, il était surement du genre à bégayer devant Mickey ou Minnie alors une Mangemorte blonde c’était un peu le must dans son esprit de jeune simplet. Mais elle l’aimait.

      Charlie aurait voulu dire quoi que se soit pour la rembarrer mais cette idiote transplana sans crier gare. Rapide la bougresse. Cela dit il y avait plus important : Elliot avait accepté un boulot pour un disciple du mage noir! Sans attendre elle lui donna donc un coup à l’épaule avant de répondre d’un ton énervé.

      « Non tu crois? » Elle fit une tête faussement surprise avant d’enchainer. « Imbécile! Accepté un job pour un Mangemort c’est stupide! Stupide! Stupide! Stupide! »

      Pourquoi est-ce qu’il la serrer dans ses bras maintenant? Il voulait se faire pardonner quelque chose? Ben c’était mal partie je vous le dis! Surtout qu’il était aussi maladroit qu’une biche trisomique au milieu d’un chantier! Résultats ses dires eurent le don d’agacer Charline plus qu’autre chose, elle se recula donc l’air presque indigné avant de répondre.

      « Comment ça avec ses jambes et ses yeux? Alors ça y est elle a de jolie jambe et des yeux bleu et toi tu sais plus où t’en es! On dirait un adolescent pré-pubère qui n’a jamais vu de femme de sa vie! » Charlie attrapa alors l’oreille d’Elliot pour la tiré avant d’enchainer sans cesser sa torture. « Avise toi de penser une seule fois à cette idiote et je te promets que tu perdras toute virilité et ce de façon irrémédiable! J’espère que c’est clair! »

      Ouais bon, Charline est autoritaire, un petit peu, mais c’est se qui fait son charme non? Quoi qu’il en soit elle lâcha l’oreille de se pauvre McKee en croisant les bras l’air encore et toujours un peu agacé , il faut dire que c’était pas foncièrement très agréable de voir son homme baver devant une idiote blonde et Mangemorte qui plus est. Mais il y avait toujours cette histoire de pendentif cachait dans les cachots de Poudlard , il fallait absolument voir de quoi il retournait car oui , Charlie était curieuse de savoir ce qu’était truc mais surtout elle ne voulait pas qu’Elliot se lance tout seul dans cette aventure peut-être dangereuse , surtout que dans les cachots il y avait Rogue et le croiser revenait à sauter d’un pont entouré de dynamite. C’est pour cette raison qu’elle prit de nouveau la parole.

      « Bon, plan de bataille! On va d’abord aller à Poudlard récupéré cet objet, ensuite on ira au ministère pour cette stupide convocation, après on ira sur le chemin de Traverse pour acheter des ingrédients pour une potion et on ira aussi à Londres Moldu, j’ai envie de m’acheter une nouvelle paire de chaussures »

      On peut dire qu’entre le médaillon magique de Poudlard et les chaussures Moldu il y avait un monde et pourtant elle avait dit tout ça exactement sur le même ton, comme si elle récitait sa liste de course.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 11th 2010, 17:09

Elliot encaissa les réprimandes de Charline sans broncher, même s'il trouvait qu'elle y allait un peu fort. Il réagissait comme un garçon pré-pubère ? Et elle alors ? Elle avait bien réagi comme une fille en manque la nuit dernière ! Shocked 1 partout, donc. Suspect Il voulut répliquer, mais elle se mit à lui tirer l'oreille si fort qu'il fut contraint d'accompagner le mouvement dans l'espoir d'avoir moins mal.

"Com... compris ! Aïe !" fit-il pitoyablement, des larmes apparaissant dans ses yeux sous le coup de la douleur.

Lorsqu'elle le lâcha, il plaqua une main sur son oreille endolorie puis de précipita devant un miroir pour évaluer les dégâts. Son oreille était toute rouge et enflait déjà. Quelle horreur ! Fulminant, il se tourna vers la jeune femme et s'écria :

"Regarde-moi ça ! Je ressemble à Simplet, maintenant ! Je le déteste ce nain, en plus ! Il est trop nul avec Blanche-Neige, il sait pas s'y prendre !"

Elliot s'observa de nouveau dans le miroir, tripotant son oreille douloureuse tout en couinant, puis, voyant le reflet de Charline croiser les bras avec humeur, il s'adoucit quelque peu, oubliant la rancune qu'il avait contre elle, même si son oreille le lui rappelait à chaque battement de douleur. Après tout, elle avait de quoi être en colère : il avait carrément bavé sur une autre fille ! Devant elle, en plus ! Il allait falloir qu'il apprenne à ne pas le montrer, ou mieux, à ne plus le faire. Suspect Pas facile, car il ne savait pas comment se comporter autrement. C'était trop ancré en lui !

Et voilà que la jeune femme énonçait tout ce qu'ils allaient faire. Il n'avait même plus le droit de décider, ou quoi ? Shocked Cette perspective ne le séduisait qu'à moitié... Il ne voulait pas perdre son libre arbitre. Charline avait beau être super canon, il ne fallait pas qu'elle s'attende à le diriger à la baguette (magique OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999).

"Non, on va faire autrement" dit-il en s'éloignant du miroir, les sourcils froncés. "Déjà, on va aller au Ministère en premier parce qu'à Poudlard, ça risque de durer... Remarque, au Ministère aussi... Oh, et puis qu'ils aillent se faire voir ! Je préfère chercher un collier à la noix plutôt que d'attendre 3h pour qu'on me cuisine ! Je suis pas pressé de voir Machin jubiler du haut de son estrade..."

Il avait dit qu'il voulait être libre de décider par lui-même, mais finalement, il avait approuvé indirectement les décisions de Charline. Trop compliqué, ce mec. Il prit la jeune femme par la main, leva sa baguette au-dessus de leurs têtes, puis soudain, s'arrêta net avant de la fixer d'un air interrogateur.

"Attends, j'ai oublié quelque chose."

Et, sans attendre, il embrassa Charline, l'étreignant tendrement tout en agitant sa baguette au-dessus d'eux. Plop ! ça faisait une drôle de sensation d'embrasser quelqu'un tout en transplanant. Shocked

Lorsqu'ils reparurent, ils étaient devant les portes en fer forgé, juste à l'entrée du parc de Poudlard. Elliot chancela quelque peu, encore sous le choc de cet étourdissant baiser, et quelque chose lui revint en mémoire subitement, sans qu'il sache pourquoi :

"Au fait, tu veux faire une potion de quoi ? Tu as dit que tu voulais aller sur le Chemin de Traverse, après."

Il se méfiait, car Charline pouvait être redoutable quand elle voulait, surtout quand elle se mettait à préparer des potions. Il se souvenait encore de la fois où elle avait bu une fausse mixture de mort imminente pour tester l'attachement du jeune homme à son égard... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904





Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 11th 2010, 18:19

      En faite Charline trouvait qu’Elliot ressemblait davantage à Janot Lapin qu’à simplet, ne me demandez pas pourquoi elle-même ne le savait pas, tout ce qu’elle savait c’était qu’Elliot lui faisait penser à ce drôle de héros pour enfant moldu… Bref, toujours les bras croisé elle répondit donc.

      « Ha ha comme si tu avais besoin d’avoir les oreilles tiré pour ressembler à un simplet »

      Pan , pan pan! Dans la tronche. Ca c’était la vengeance personnelle pour le punir d’avoir bavé devant une autre femme et ce devant elle, aucune pudeur je vous jure. En plus il avait eut de la chance, là Charline c’était retenue à quatre vingt deux pour cent, si elle n’était pas dans sa période « Je reste calme pour prouver que je ne suis pas folle » elle lui aurait lancé une tonne d’objet en pleine tronche ou peut-être même des sors interdit histoire de bien lui faire comprendre qu’on ne regarde pas d’autre femme aussi belle soit-elle… Je m’égare là. Le moment était donc venue de montrer à Elliot à quel point Charline était autoritaire, il devait surement le savoir depuis le temps qu’ils se connaissaient mais surement avait-il oublié avec le temps, le choc serait surement rude mais que voulez-vous, une Charlie non autoritaire c’est comme un match de foot sans ballon donc demain j’emmène mon camembert Oo Heu… Je m’égare encore là Oo Passons.

      Le petit simplet n’avait de toute évidence pas envie de laisser sa copine diriger les opérations bien qu’en vérité il venait de confirmer ce qu’elle avait dit donc de lui obéir indirectement scratch . Remarquez , ça évitez à Charline de devoir lui tirer une nouvelle fois les oreilles et de toute façon le baiser tout en Transplanant lui fit quelque peu oublié toutes ses griefs contre Elliot , une chance pour lui. En moins de temps qu’il en faut pour dire « Dieu que tu embrasse bien » le couple se retrouvât donc à Poudlard , devant les portes en fer forgés qui entouré quelques peu le parc de cette école magique.

      Tout en ouvrant cette porte la jeune femme répondit à l’interrogation de ce cher détective.

      « Une potion pour t’empêcher de baver devant les Mangemortes blondes ou pour te rendre muet , j’hésite encore »

      Elle lui fit un large sourire en disant ça , cela dit on pouvait traduire cette petite boutade par une simple mais efficace phrase : « T’a pas besoin de le savoir » ou encore « Je t’en pose des questions? » . Ben quoi? Elle avait le droit d’avoir ses secrets non? Et puis c’était une potion secrète qu’elle ne pouvait dévoiler à Elliot sinon il allait surement se moquer d’elle et ça se serait impardonnable. Bref , sans attendre la jeune femme se mit donc en route , l’air un peu stresser , en faite elle sentait une odeur particulier non loin , une sorte d’odeur familière mais qu’elle n’arrivait pas vraiment à reconnaitre. Du coup après avoir parcourus une bonne centaine de mètre , même plus , elle se stoppa net , mettant à renifler l’air ambiant comme un animale.

      « Tu sens pas un truc?… C’est bizarre ça me dit quelque chose cette odeur… » Là ses yeux s’écarquillèrent en voyant non loin Rusard et Miss Teigne! Mais qu’est-ce qu’il faisait là cet imbécile????? Il restait dans le château normalement! Quoi qu'il en soit elle arrivait toujours à sentir l'odeur de Miss Teigne , son côté Animagus félin prenait surement le dessus. Ni une ni deux Charline poussa Elliot dans un petit ravin non loin , un moyen de le cacher et quand Mister « Je souris jamais » arriva avec son chat et sa lampe à l’huile elle prit la parole l’air carrément pas naturel. « Monsieur Rusard! Quel plaisir de vous voir… Ici… Mais pourquoi vous êtes ici? Je veux dire , ce n’est pas vraiment le château là… Ooooo Miss Teigne » Charline se mit à caresser le chat , car oui , étant une animagus du genre féline , comme je l'ai déjà dit, elle s’était toujours plutôt bien entendu avec ce chat bizarre , un bon point , et puis elle était surement la seule personne à offrir des chocolats à Rusard pour les différentes fêtes durant l’année. Elle l’avait toujours bien aimé ce type , il la faisait rire sans le vouloir… Bref , quand il voulut passer à côté d‘elle , donc pas si loin de l‘angle de vue offrant un vis-à-vis avec Elliot , elle s‘interposa avant de dire . « Vous avez de beaux yeux vous savez » Suspect Le pauvre il ne comprenait plus rien oO « Je viens de par là et je crois que j’ai vus des centaures en train de se balader dans le parc comme si ça leur appartenait! A votre place j’irais vite voir! Vite vite! »

      Ni une ni deux Charline positionna ce pauvre Rusard sur le « bon chemin » , il la regardait avec des yeux bizarres mais finalement il passa son chemin , surement avait-il comprit que discuter avec elle était inutile. La jeune femme se mit à lui faire des signes d’au revoir , comme ses femmes sur les quais de gare , puis une fois assez loin elle laissa échapper un soupir de soulagement .

      « Fiouuu on l’a échappé belle! Hein? » Elliot ne répondit pas , il faut dire qu’elle l’avait peut-être un peu poussé … Fort… « Elliot? Elliioote? … Tient , je vois Machin pas loin , je vais aller voir si ça le tente de passer une nuit torride avec moi »

      Au moins elle était sur que ça allait le faire réagir ça Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 11th 2010, 21:21

Une potion pour l'empêcher de baver devant les jolies filles ou pour le rendre muet ? Aha, Charline avait vraiment beaucoup d'imagination pour croire qu'une telle mixture pouvait exister ! Si c'était le cas, il en aurait déjà bu depuis longtemps... ou pas. Il plissa les yeux tout en la suivant de l'autre côté de la grille en fer forgé, se demandant si elle aurait le cran de préparer pareille potion. Voulait-elle dissoudre tout ce qui faisait ce qu'il était ? Bon, ce n'était peut-être pas très glorieux d'être irrévocablement attiré par tous les jupons qui passaient, mais tout de même ! Elle savait à quoi s'attendre quand elle avait dit vouloir reprendre leur relation !

Il voulut le lui faire remarquer mais à ce moment précis, elle lui demanda s'il ne sentait pas un drôle de truc. O_o Charline était le genre de filles difficiles à suivre ! OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 Indécis, il secoua la tête et poursuivit son chemin.

"Je dirais que ça sent les primevères... et les violettes ! J'adore l'odeur des violettes, pas toi ?"

Avec une réflexion pareille, Charline allait sûrement penser qu'il laissait parler un peu trop son côté féminin, mais qu'importe, il se sentait très virile d'aimer les fleurs. Suspect Il n'y avait aucun mal à ça. Et puis d'abord, qui avait décidé que les fleurs n'étaient que pour les filles ? Fier de son petit monologue intérieur, Elliot poursuivit sa route d'une démarche décontractée, observant le magnifique parc de Poudlard ensolleillé. Les oiseaux chantaient, l'eau du lac au loin scintillait, et oh ! Il y avait aussi ce joli ravin droit devant lui qui lui tendaient les bras.

Attendez une seconde. Quoi ? Shocked

Charline le poussa si vite qu'il n'eut même pas le temps de crier. Il perdit l'équilibre et tomba de plusieurs mètres, sans même savoir la raison de cette bousculade. Pour une fois qu'il n'avait rien dit de blessant ! Charline devait vraiment détester les mecs qui aiment les fleurs ! Shocked Lorsqu'il percuta le sol de plein fouet, il étouffa un "Ouch !". Face contre terre, la joue dans la poussière, il se releva péniblement la tête pour cligner des yeux. Il faisait très sombre. Il étira son bras pour saisir sa baguette dans sa poche de jean et prononça un "Lumos !" qui ressemblait plus à un gargouillis. Heureusement, sa baguette comprit le message et s'illumina, diffusant une clarté bienvenue dans la pénombre ambiante. Prenant appui sur ses mains, il se releva avec difficulté, sentant son corps tout courbaturé. Cette fois-ci, Charline avait vraiment manqué de le tuer.

Il leva les yeux vers le ciel en entendant parler au-dessus de lui, mais ne comprit pas distinctement ce que ça disait, jusqu'à ce qu'il perçoive la voix de Charline parler de Machin. Il avait un capteur spécial Machin. Suspect

"J'ARRIVE !" cria-t-il vers le haut, là où il distinguait un mince filet de lumière. "MAIS ATTENDS, Y A MA BAGUETTE QUI DECONNE !"

En effet, sa baguette magique faisait plusieurs ronds de lumière. Il y avait celui qui s'était allumé au moment du Lumos, plus deux autres qui brillaient à seulement quelques mètres d'Elliot, au même niveau l'un de l'autre. Il avait comme un mauvais pressentiment... qui se confirma lorsqu'il vit une masse sombre, attachée aux ronds de lumière, qui avançaient, menaçante, dans sa direction.

"Oh non." fit-il en éclairant la grosse bêbête avec le bout de sa baguette. "UN OURS ! UN OURS A POUDLARD ! ET IL A LES YEUX QUI CLIGNOTENT !"

ça devait être un ours magique. Mais le moment n'était pas à se poser des questions idiotes, la vie d'Elliot était en jeu ! Il se mit à tourner sur lui-même à la recherche de prises sur le mur pour escalader et s'enfuir, mais les parois étaient lisses comme du verre. Triste ironie du sort.

"CHARLIE ! T'AURAIS PAS UNE IDEE DE GENIE, PAR HASARD ? PARCE QUE SINON TU RISQUES DE FINIR VEUVE AVANT MEME QU'ON SOIT MARIES ! NON PAS QUE JE VEUX QU'ON SE MARIE, MAIS J'AIMERAIS BIEN AVOIR LE TEMPS DE ME DECIDER ! ET VU COMMENT SE PRESENTENT LES CHOSES, JE RISQUE DE NE PLUS AVOIR LE TEMPS DE RIEN...!"

Comment trouvait-il le temps de dire tout ça sans que l'ours le charge et le mange tout cru ? Le grand mystère. Peut-être que l'animal n'aimait pas dévorer les humains qui parlaient trop ? Quoiqu'il en soit, il fixait toujours Elliot avec convoitise, ce qui prouvait qu'il avait toujours l'intention d'en faire son déjeuner.

"AIDE-MOI !" l'implora-t-il en se plaquant contre la paroi. "AVEC UN LEVICORPUS, N'IMPORTE QUOI, MAIS FAIS QUELQUES CHOSE ! JE VEUX PAS LANCER UN SORT SUR UN ANIMAL, CA ME FAIT DE LA PEINE ! ET LA J'AI UN PEU L'IMPRESSION DE PARLER TOUT SEUL..."

C'était vrai, elle ne répondait pas ! Shocked L'avait-elle abandonné ? Shocked Aurait-elle pu le laisser dans les griffes d'un ours fou furieux ? Shocked Un ours qui avait des yeux qui clignotaient comme une guirlande de noël ? Ils changeaient de couleur, en plus ! C'était un ours mutant ou quoi ?

"Stupefix !" s'écria Elliot vers l'animal qui s'écroula aussitôt, inerte.

Ouf, le sort marchait sur les ours. Heureusement, car il n'en était pas sûr. Le jeune homme, dont le coeur battait la chamade, se décolla de la paroi mais ne préféra pas aller s'assurer que l'animal était bien pétrifié. A la place, il leva de nouveau les yeux au ciel et cria :

"SYMPA, HEIN !"

Il lui en voudrait toute sa vie pour un coup pareil. Enfin, si jamais il arrivait à sortir de ce trou ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 12th 2010, 01:27

      Charline ne releva pas le coup des fleurs, car oui ça n’avait rien de dégradant pour un homme d’aimer les fleurs mais ce n’était pas une raison pour le dire à sa copine, car ça n’avait qu’un seul effet : Lui donner envie de parler fringue et chaussures avec lui et ça c’était le début de la fin. Et puis franchement, un homme aussi costaud de lui qui se balade en sautillant avec un bouquet de fleur ça le fait moyennement, qu’allait-il faire après? Regarder une femme d’honneur avec sa mère et sa grand-mère? Rolling Eyes Bref , passons.

      Le couple avait donc croisé ce chère Rusard mais Charline avait réussit à se débarrasser de lui, même si malheureusement ce pauvre Elliot en avait fait les frais … Il était à présent coincé dans une sorte de mini-ravins dont il était difficile de sortir , il était d’ailleurs caché par des arbres à l’épaisse « fourrure » ce qui expliquait pourquoi il avait du utiliser sa baguette pour faire un peu de lumière , car rappelons techniquement c’est le matin Rolling Eyes . Enfin aux alentours de midi peut-être. BREF. Apparemment Mister Simplet avait un petit souci avec sa baguette magique mais le plus important là c’était tout autre chose… Charline n’avait pas vraiment prit le temps de remettre sa chaussure en quittant l’appartement d’Elliot o-o Cet idiot avait balancé son escarpins à travers la pièce , puis cette pimbéche était arrivé et entre l’énervement et la colère elle n’avait pas remarqué qu’elle boitait Oo C’était assez pathétique , du coup elle hurla , sans attendre la suite des événements.

      « Ouais ouais! Ok!... Je reviens! »

      Traduction : Je m’en fou de tes problèmes j’ai perdu ma Manolo Blahnik , c’est tout ce qui compte! Ni une ni deux elle se mit à courir en direction du portail de fer , retirant sa dernière chaussure pour courir plus vite et une fois en dehors de la zone elle transplana rapidement chez Elliot ne se doutant pas une seule seconde que son cher et tendre était en tête à tête avec un monstre poilu et effrayant. Une fois chez lui elle chercha donc son escarpin perdu , son regard croisa à plusieurs reprise Simone qui la narguait avec son cou à moitié sortit et ses yeux exorbité… C’était peut-être le moment d’avoir un accident… Non , oublions. Charline trouva enfin sa chaussure , elle remit correctement sa paire avant de transplaner de nouveau à Poudlard. Ben quoi? On ne vit pas une aventure palpitante pieds nus , ça manque cruellement de classe!

      Toujours en courant elle se dirigea vers le lieu où elle avait abandonné ce pauvre Elliot , elle arriva juste au moment où il cria « SYMPA HEIN! » avec un air plutôt agacé voir énervé . Charline ne savait pas vraiment ce qui c’était passé alors surprise elle répondit.

      « Oui je sais que je suis sympa! … Heu… Mais qu’est-ce que j’ai fais au fait? » Aucune importance , il fallait sortir cet idiot de là , sortant sa baguette rapidement elle enchaina. « Mobilicorpus » Charline fit alors léviter le corps d’Elliot pour le faire sortir de cette impasse mais au lieu de le déposer avec délicatesse sur le sol elle le laissa tomber lamentablement à terre. La jeune femme rangea alors sa baguette avant de dire d’un ton joué telle un enfant . « En route camarade ! Une mystérieuse aventure nous attend! »

      Ouais bon là elle s’emportait un peu non? O-o Elle ne savait même pas ce qu’il attendait ni même ce qu’était se mystérieux collier , peut-être que finalement il n’était qu’un pendentif capable de contrôler des Léprechaune ou de créer des nains sur commande , qui peut savoir! Bref , l’air vainqueur elle fit quelques pas pour aider tout de même Elliot à se relever , mais dans un but bien précis! En effet , une fois debout elle lui sauta sur le dos , encore de façon assez enfantine , puis tendant le bras tel un conquérant elle hurla.

      « Huuuuu mon fidèle destrier! » Elle marqua une petite pause se rendant compte que ce n’était pas très diplomate de le traiter comme un canasson , surtout qu’il n’avait plus vraiment les capacités d’un étalon (a) , du coup elle rajouta d’un ton un peu apeuré et léger en même temps. « Enfin huu c’est comme tu le sens quoi! En avant s’il te plait si tu préfère » Elle eut un petit rire crispée avant de lui murmurer à l’oreille. « Cela dit , je te promets une nuit que tu n’es pas prêt d’oublier si tu me porte jusqu’au château »

      Elle avait des atouts , autant les utilisé non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 12th 2010, 10:32

Soudain, Elliot sentit ses pieds quitter le sol, et il poussa un petit soupir soulagé. Charline avait enfin entendu ses appels -un peu tardivement, mais bon, le plus important, c'est qu'elle soit venue à son secours. Etait-il devenu une demoiselle en détresse dans cette histoire ? ça serait le pompon !

Il lévita avec légèreté et sentit son coeur faire un bond énorme dans sa poitrine en voyant de nouveau Charline, à quelques mètres en-dessous de lui. C'était agréable de se faire ensorceler par sa copine. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 Néanmoins, la connaissant, il aurait du s'attendre à ce que l'atterrissage soit brutal. Il tomba brusquement sur les fesses, et fit une grimace tout en se massant le flanc. Il lui lança un regard boudeur, ne voulant pas la remercier trop vite, car elle l'avait quand même laissé face à un ours pour faire on ne sait quoi ! Il accepta tout de même la main qu'elle lui tendait, et se relevant, il épousseta ses vêtements plein de terre.

"Je ressemble à un cultivateur qui se serait fait poursuivre par sa moissonneuse batteuse !" dit-il avec un rire nerveux. "C'est vraiment dangereux de sortir avec toi ! Au fait, tu... EH !"

Sans prévenir, Charline avait sauté sur son dos et lui faisait "uuuh !". Shocked Elle s'attendait à quoi, à ce qu'il hennisse et qu'il parte au galop ? Shocked Voilà qu'elle le prenait pour une bourrique ! Elliot commençait à se souvenir de la raison pour laquelle il avait rompu, à l'époque... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999

"Non, pas de 'uuh' !" fit-il en l'attrapant par les jambes pour la faire descendre.

Puis, entendant la suite de sa phrase, il plia les genoux pour qu'elle remonte sur lui, et l'air un peu las, il déclara :

"Vas-y monte ! C'est dingue ce que tu me fais faire, quand même ! T'as intérêt à tenir parole !"

Il lui lança un sourire par-dessus son épaule et une fois sur son dos, il se mit à courir. Il ne se sentait pas d'humeur 'fidèle destrier', il se voyait plutôt comme un 'pousse-pousse chinois', ces espèces de taxi-charrettes à deux roues tirées par des gens. O_o De drôles d'images lui traversaient l'esprit tandis qu'il s'avançait vers le château. Ne sentant aucun signe de fatigue (les muscles, c'était quand même utile, et puis Charline était si légère ! OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 252106 ), il emmena sa dulcinée jusque devant les lourdes portes en chêne du hall d'entrée. Une fois devant, il s'arrêta, lâcha les jambes de la jeune femme qu'il ne s'était pas privé de tenir exagérément pendant la course (OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904), et haussant les épaules, il demanda :

"On frappe ? A moins que tu aies la clé ?"

Il songea qu'il aurait du emprunter son passage préféré pour entrer, mais la perspective de laisser Charline une fois encore seule n'aurait auguré rien de bon. A force, elle risquait de mal le prendre. Ayant une intuition subite, il tendit la main et poussa l'une des portes qui s'ouvrit en grinçant. Il lança un regard perplexe à Charline.

"C'est dingue ! On peut y entrer comme dans un moulin !"

Il se glissa à l'intérieur et observa le hall, redoutant de voir surgir quelqu'un. D'un coté, s'il se faisait prendre maintenant, il aurait deux bonnes raisons d'aller au Ministère l'après-midi... Personne à l'horizon. L'entrée des cachots était juste sur la gauche. Il fit signe à Charline de le suivre et s'engouffra dans l'ouverture. Comme d'habitude, l'endroit était très sombre. C'était normal d'un coté, car il n'y avait aucune fenêtre. L'odeur du moisi et des cheveux mal lavés atteignirent ses narines et il fronça le nez. Le mec tout de noir vêtu qui ne souriait jamais devait être dans le coin. Ne souhaitant pas le croiser, il accéléra l'allure.

L'ennui, c'est qu'il ne savait pas où aller. Si les cachots s'étalaient sur autant de distance que le château de Poudlard, ils allaient passer leur vie à chercher ! A un angle de couloir mal éclairé, il se tourna vers Charline.

"Tu as une idée de où on pourrait commencer à chercher ? Un endroit qui t'a toujours paru glauque ? Et si tu me réponds la piaule du bizarroïde qui prépare des potions, je te scalpe !"

Il ne put s'empêcher de sourire, car il se savait incapable de lui faire du mal, mais qu'elle se méfie tout de même, car il s'était révélé très capable de faire disparaitre des cheveux. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 S'il lui demandait son avis, c'est qu'elle connaissait mieux Poudlard que lui. Après tout, elle était professeur ! Tout en attendant une réponse, il pensa qu'il aurait du moins baver devant la Mangemort et lui demander plus de renseignements.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 12th 2010, 16:17

      C’est dingue tout ce qu’on peut faire faire à un homme contre la simple promesse de faveur … Enfin vous voyez ce que je veux dire quoi! Alors soit les hommes étaient des pervers non dissimulé et avec de très gros problèmes sentimentaux, soit ils étaient juste super facile à manipuler, pour le coup Charline hésitait un peu. M’enfin, une fois sur le dos de son cher et tendre la jeune femme se laissa transporter avec le sourire jusqu’à l’enceinte du château, c’était tout de même plus pratique que de marcher avec ses haut talons, bien qu’elle avait l’habitude faire tout et n’importe quoi avec, surtout n’importe quoi… Bref. Le couple arriva donc devant une porte d’entré, le problème c’est que Charlie n’avait les clés. Résultats elle ne répondit pas tout de suite à Elliot, se mettant à réfléchir à un moyen d’entrer, le plus rapide serait un sort très simple que la majorité des élèves connaissait. Après tout il était impossible que la porte soit simplement ouverte, on n’était pas dans un moulin à vent et… OMG mais comment il l’a ouvert cet idiot??? La jeune femme le regarda avec de gros yeux, surprise par une si grande facilité d’accès et d’un ton pas vraiment convaincu elle répondit.

      « Bien sur que non on ne rentre pas comme dans un moulin à Poudlard! Là c’est… C’est juste une porte… Défectueuse… » Inutile de s’enliser davantage. « Bon aller on y va ! »

      Les deux tourtereaux entrèrent donc dans le hall, l’air un peu angoissé à l’idée de croiser quelqu’un maintenant, après tout trouver Charline ici ce n’était pas si surprenant, elle y vivait, mais lui c’était une autre histoire! Après tout, personne n’était censé savoir qui il était, alors il pouvait être aussi bien un Mangemort qu’un stripteaseur professionnel! Bref, il ne fallait pas qu’on le voit parce que c’est ELLE qui aurait le plus d’ennuie dans cette histoire. Avançant prudemment, ils se dirigèrent donc vers les cachots, sans vraiment savoir ce qu’ils devaient clairement cherché. Un médaillon c’est un peu vague, c’est en ayant cette pensée que la jeune femme se dit qu’elle aurait du demander plus de détails à cette pimbéche blonde, mais c’était trop tard maintenant. Bref, après avoir heurté Elliot à cause de l’obscurité ambiante, Charline grogna l’air de dire « Imbécile tu pourrais faire attention » alors que c’était elle la fautive, puis elle répondit enfin, observant les alentours, touchant les murs à la recherche de n’importe quoi.

      « Tout est glauque ici… Et puis il s’appelle Severus et il n’est pas bizarroïde, c’est un homme incompris qui gagne à être connus… Ne te moque pas de lui! » Tout en continuant de frôlant les murs d’un air presque bizarre la jeune femme se stoppa à quelques mètres d’Elliot, fixant un endroit en particulier. Elle sortit alors sa baguette, lançant dans un murmure le sort Lumos puis elle enchaina. « J’avais jamais remarqué qu’il y avait des trucs écrit sur les murs… C’est du latin… Je te demande pas de traduire on y sera encore demain sinon… » Pan, dans les dents Suspect « Pour trouver l’objet tant convoité , la couleur des yeux du… Du… Du quoi? … Du… Hanneton? Tu devras trouver?  … Du hanneton… C’est n’importe quoi , c’est quoi un hanneton en plus? Ce n’est pas répertorier dans la liste des créatures magiques… » Voilà qu’elle laissait son cerveau prendre le dessus oO Quand on appuyait sur le bouton ‘génie’ Charline devenait une sorte d’Einstein incontrôlable et très egocentrique … Là elle se mit à parler , mais plus pour elle-même que pour ce pauvre Elliot qui était devenue presque invisible . « Cela dit c’est forcément par là , sinon ses écritures ne serait pas là… C’est vraiment étrange… »

      Charline s’adossa alors contre un mur en toute innocence , la main sur le menton comme si elle réfléchissait , ce qui était le cas. Mais d’un coup le mur derrière elle s’ouvrit et elle fut comme « aspiré » par la force de gravité , une façon classe de dire qu’elle tomba lamentablement dans une sorte de trou en poussant un petit cri de surprise et de peur. Ce trou ressemblait à un gros toboggan en réalité , elle glissa en arrière pendant une bonne minute avant d’atterrir douloureusement dans une salle étrange.

      « Aie » Ce fut son seul mot à ce moment là. Reprenant ses esprits elle se mit en position assise , observant les alentours l’air perplexe , puis un gloussement bizarre la fit sursauter , ni une ni deux elle se retourna , restant tout de même assise à terre, pour tomber nez à nez avec une sorte de gros poulet Oo . Ok , tout ça devenait vraiment trop bizarre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 12th 2010, 21:02

    Juste parce que cela avait l'air d'énerver Charline, Elliot se mit à imiter Rogue. Il baissa les épaules, leva le nez d'un air pincé et prit une posture de profonde déprime. Puis, comme elle l'ignora, il fut bien obligé d'arrêter. Dépité, il la suivit dans le couloir. Il y avait des inscriptions en latin sur le mur. Il haussa les épaules d'un air égal quand elle fit sous-entendre qu'il ne savait pas traduire le latin. Il n'avait aucunement honte. Tout le monde n'était pas professeur comme elle ! En ce qui le concernait, il s'était contenté de suivre les matières obligatoires lors de sa scolarité. Au diable les options !

    "Laisse tomber" dit Elliot en soupirant de la voir si excitée par ces inscriptions. "ça doit être un élève qui s'ennuyait qui a écrit ça... C'est tellement débile..."

    Néanmoins, Charline continuait d'inspecter le mur. Une image s'imposa à l'esprit d'Elliot, celle de la jeune femme coiffée d'un large chapeau et d'un lasso, à la Indiana Jones. Il eut un petit sourire charmé, car le style aventurière était loin de lui déplaire, et lorsqu'elle s'appuya contre le mur, il s'avança dans le but de l'enlacer et plus si affinités, mais ses mains se refermèrent sur du vide.

    "CHARLIE !"
    s'écria-t-il en voyant que le mur s'était ouvert et qu'elle était tombée.

    Il se pencha au-dessus du trou mais ne l'apercevant pas, il se mit à paniquer. Ce petit jeu de cache-cache commençait à l'agacer, mais surtout à le stresser.

    "Lumos !" dit-il tout en balayant le trou de sa baguette sans distinguer quoi que ce soit. "Oh, c'est pas vrai !"

    Il n'avait pas tellement envie de sauter dans un nouveau trou, même si c'était pour venir au secours de Charline. Sa récente confrontation avec un ours n'aidait pas à l'encourager. Mais il devait faire face ! Il ne pouvait la laisser seule (même si ça ne l'avait pas dérangée de l'avoir abandonné, elle OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 ). Il redressa la tête, prit une profonde inspiration, et s'assit au bord du trou. Tout en fermant les yeux, la baguette en avant, il se laissa tomber. Comme c'était étrange ! Il glissait sur de la pierre ! O_o Le toboggan fit plusieurs tournants dangereux avant de l'éjecter brutalement par terre. Elliot vola sur quelques mètres avant de tomber sur un truc tout mou. Il se redressa en vitesse, bras et jambes tendues comme s'il faisait des pompes, découvrant Charline écrasée en-dessous de lui.

    "Oups, pardon !"
    fit-il sans avoir l'air désolé le moins du monde.

    Cette position lui rappelait de grands souvenirs, mais passons, ce n'était pas le moment, voyons. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 252106 Gommant son sourire espiègle, il observa la salle souterraine qui était éclairée par des torches aux murs, des torches aux flammes vertes qui devaient bruler éternellement. Magique. Il fronça les sourcils en découvrant une grosse bébête juste en face de lui. Elle ressemblait à une patate pleine de plumes. O_o Il n'avait jamais vu un truc pareil ! On aurait dit une énorme peluche complètement ratée.

    Il se releva souplement, intrigué par ce machin qui restait immobile. En s'approchant davantage, il remarqua que la bestiole possédait deux mains pourvue de deux bras minuscules, et qui se cachaient les yeux. Là, ça devenait franchement curieux.

    "ça ferait classe un pouf comme ça dans ton salon !" commenta Elliot en désignant la bestiole emplumée du pouce.

    Il aida Charline à se relever, et retourna aussitôt voir l'animal immobile. Il sut qu'il était vivant en voyant quelques plumes se soulever à un rythme rapide, au niveau de là où aurait du se trouver son nez.

    "Trop énorme ce machin !" dit-il d'un ton extatique. "On pourrait l'empailler, sérieux ! Tu n'en voudrais pas ? Je t'en fais cadeau !"

    Et, sans savoir d'où cette idée stupide lui vint, il avança un doigt pour grattouiller la bestiole sous son double menton.

    "Gouzi gouzi !" fit-il, se moquant à peine de la créature. "Tu te caches ? Tu as peur ? Tu veux un câlin ?"

    Soudain, la bébête sursauta et écarta ses mains pataudes de ses yeux. Elliot eut juste le temps de voir la couleur de ses yeux avant que l'animal se mette à gratter le sol de ses grosses pattes plumées.

    "Eh ! Il réagit ! C'est comme un Furby !"
    fit Elliot qui n'avait pas compris ce qui se préparait. "Un Furby géant !"

    Il éclata de rire en voyant la bestiole gratter le sol de plus en plus vite, en faisant du surplace, mais il perdit son sourire en l'entendant grogner.

    "AH MAIS IL VA CHARGER CE CON !" réalisa le jeune homme en se mettant à courir.

    Il n'en fallut pas plus pour motiver l'animal : il se mit à le courser, tout en poussant un cri de guerre qui ressemblait à celui d'un chat qu'on aurait passé dans un mixer. O_o Assourdissant. Elliot se mit à crier lui aussi, courant en tous sens pour essayer de semer la grosse bête qui le poursuivait.

    "IL A LES YEUX VIOLETS ! CHARLINE !"

    Il ne savait pas si ça allait l'aider, mais il se souvenait que la phrase en latin parlait des yeux du Hanneton. Il ignorait si cette créature de l'enfer en était un, mais il ne voyait pas quoi faire d'autre.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 12th 2010, 23:24

      En plus d’être face à face, ou plutôt face arrière oO, avec un poulet géant, la jeune femme se fit écraser lamentablement par Elliot, elle poussa un petit cri d’étouffement avant de finalement sourire car il fallait bien admettre que cette position lui rappelait des souvenirs plutôt sympathiques. Mais cessons de rêver, il y a plus important pour l’instant. Le jeune homme se releva pour se diriger vers se poulet étrange, oubliant d’aider sa copine d’ailleurs, mais pouvait-on lui en vouloir ? Après tout Charline n’était pas toujours sympa avec lui, mais c’était son style. Quoi qu’elle en soit elle ne perdit pas son sourire en répondant à son cher et tendre.

      « Ca ferait peut-être jolie mais je t’explique même pas la poussière que ça attirerait cette connerie »

      En tout cas Elliot semblait tout existé face à ce truc poilus, ce n’était qu’un gros oiseau bizarre, il n’y avait pas de quoi pavoiser. Se relevant avec son aide la jeune femme se « dépoussiéra » un peu, observant avec des yeux étrange son grand amour toujours autant s’émerveiller devant se poulet idiot, ce qui était vraiment… Etrange… On aurait dit un enfant devant un jouet le matin de noël, ça avait un côté plutôt attendrissant, c’est vrai que c’était aussi pathétique pour un homme trentenaire et ancien aurore mais c’était tout de même attendrissant… Pathétique… Mais attendrissant quand même… Enfin vous voyez ce que je veux dire quoi?

      « Non merci j’essaie d’arrêter les animaux empaillé depuis quelques temps… » Répondit-elle avec une certaine ironie et légèreté comme si elle parlait d’arrêter la cigarette ou le Nutella, ben quoi? Le Nutella c’est pire qu’une drogue je vous assure.

      Toujours avec ce regard à la fois attendrit et apeuré par une telle scène. Cela dit lorsque Elliot se mit à gratouiller l’animal, Charlie sentit qu’une tuile aller lui tomber sur le coin de la tronche, elle le voyait gros comme le nez au milieu de la figure …

      « Tu ne devrais pas faire … » Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase que l’animal inconnue se mit à charger se pauvre McKee et là… Et bien Charline éclata de rire ! Non je vous jure, elle était plié en deux en regardant son grand amour se faire courser par se poulet géant, c’était tellement comique! Un grand dadet musclé comme lui qui se retrouve à fuir devant ça, c’état assez inhabituel vous en conviendrez. Bref, après cinq bonnes minutes d’hilarité la jeune femme essuya les larmes qui perlaient légèrement au coin de ses yeux. Il fallait trouver un moyen d’arrêter ça. Les yeux de ce truc étaient donc violets ? Peut-être qu’il était ce « Hanneton » cité dans la phrase en latin … Mais maintenant, qu’est-ce qu’il fallait faire avec cette information? Observant les alentours avec insistance elle oublia le calvaire de se pauvre Elliot, après tout une petite course lui ferait du bien.

      Charline se mit donc à marcher tout en regardant la pièce, d’un coup son regard se posa sur le sol, une sorte de « truc » brillait par terre, caché sous le sable qui jonchait le sol. Elle se mit donc à genoux , balayant se sable de la main et un sorte de carré assez grand composé de vingtaine de diamants ou rubis de diverses couleur apparut. Pour pouvoir tous les voir la jeune femme du se remettre debout, elle remarqua alors que certains des petits cristaux étaient de couleurs violets. Il y’en avait trois exactement. Charline appuya donc sur ses trois petits boutons brillants et ce en même temps, se doutant que ça marcherait mieux ainsi. Un petit cliquetis se fit entendre, noter au passage qu’elle se moquait royalement d’Eliot à se moment là même si il était poursuivis par un poulet psychopathe, on pu voir un sourire s’afficher sur le visage de la demoiselle lorsqu’une paroi s’ouvrit contre l’un de murs de la pièce. Ni une ni deux la Canterbury couru vers l’objet tant convoité, d’où elle était elle le voyait déjà briller. Il était surement en or , avec des symboles étrange et magnifique. N’étant pas une aventurière très réputé elle attrapa le collier toujours avec se sourire triomphant , resultats d’un coup toutes les torches de la pièce s’éteignirent, plongeant tout le monde dans le noir.

      Charlie sortit sa baguette lançant un Lumos avant de prendre la parole, toujours enjoué:

      « Regarde regarde! Je l’ai!!!!! … » Elle remarqua alors que le poulet avait disparut oO « Hey ton copain est partie! … Attend c’est quoi se bruit? »

      En effet un bruit étrange venait de se faire entendre, ou aurait dit un mur qui s’abaissait et d’autre qui s’ouvrait, mais surtout un son bizarre, comme du sable qui coule… Toutes les torches se rallumèrent alors et là ce fut le choc! La salle était en train de se remplir de sable OO Panique! Panique! Et Re-Panique! Charline était claustrophobe alors hors de question de mourir ensevelis sous du sable surtout pas avec l’homme de sa vie, quoi que se serait plutôt romantique… Non, non. La jeune femme prit Elliot par le col avec une certaine brutalité, pour pas changé, puis elle dit.

      « Il est hors de question que je meurs ensevelis sous du sable ! Alors sors de nous là!!! »

      Bon d’accord, elle paniquait un peu là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 13th 2010, 13:33

    Elliot était à bout de souffle, mais il ne pouvait s'arrêter sans se faire piétiner par la bébête. En passant à quelques mètres de Charline, il tourna brusquement la tête vers elle, l'air outré et épuisé. Cette situation la faisait rire ! Eh bien, elle était vraiment la seule à trouver ça drôle ! Il n'en pouvait plus de courir. Depuis le début de cette aventure, il ne faisait que prendre des coups, tomber dans des trous, porter une fille un peu fainéante OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 et voilà qu'il devait piquer un sprint pour éviter de finir en sauce bolognaise !

    Il se reconcentra sur sa course car un rapide coup d'oeil par-dessus son épaule lui apprit que le Hanneton gagnait du terrain, mais il fut tout chamboulé quand toutes les torches s'éteignirent.

    "Eh ! Mais je sais plus dans quel sens je dois courir !" s'écria-t-il, paniqué en tendant les mains devant lui pour éviter de se prendre un mur en pleine tronche.

    Heureusement, Charline eut la présence d'esprit d'allumer sa baguette. Ah, ce qu'il pouvait l'aimer lorsqu'elle faisait des choses intelligentes ! Il se retourna en entendant ce qu'elle disait, et s'arrêta d'un seul coup de courir, se pliant en deux pour reprendre sa respiration. Les mains sur les cuisses, il écoutait son coeur exploser dans ses oreilles.

    "J'en... pouvais... plus !"
    fit-il entre deux inspirations sifflantes.

    C'est alors qu'un bruit étrange et pas vraiment rassurant se fit entendre. Quelque chose comme de la poudre, qui s'écoulait lentement... Soudain, toutes les torches se rallumèrent, dévoilant un spectacle des plus terrifiants : du sable s'écoulait en masse de plusieurs trappes, au plafond ! Médusé, Elliot sentit qu'on l'agrippait par le col de sa chemise toute arrachée (bah avec tout ce qui lui était arrivé, c'était normal que ses vêtements soient en mauvais état. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 ) et il jeta un regard anxieux à Charline. Elle lui demandait de la sortir de là ? Mais comment voulait-elle qu'il s'y prenne ? Ils se trouvaient encore plus bas que les cachots, il n'y avait aucune fenêtre et apparemment, aucune sortie ! Eh bien sûr, impossible de transplaner dans l'enceinte de Poudlard... D'ordinaire, Elliot était assez bon en situation de crise, mais seulement lorsqu'il existait une chance de s'en sortir !

    Le sable coulait si vite qu'il leur arrivait déjà aux chevilles. Le jeune homme secoua ses chaussures, même si ça ne servait à rien, et levant les yeux, il aperçut le Hanneton qui gambadait plus loin, vers un mur. Increvable, ce machin-là. Elliot crut qu'il avait des hallucinations lorsqu'il vit la grosse bestiole disparaître dans le mur. Elle l'avait carrément traversée ! Sans réfléchir plus longtemps, le jeune homme saisit la main de Charline et l'entraîna à sa suite vers l'endroit où le Hanneton s'était évaporé.

    "C'est un faux mur ! Comme pour aller sur la voie 9 3/4 !" dit-il, surexcité.

    Pour prouver qu'il disait vrai, il courut jusqu'au mur et... se cogna violemment contre. Il perdit l'équilibre et, chancelant, il désigna la paroi juste à côté de lui.

    "Je me chuis planté de mur..." dit-il, la mine sombre.

    Il reprit la main de Charline dans la sienne, et, du sable jusqu'aux genoux, il avança vers le mur avec moins d'enthousiasme, préférant prendre son temps plutôt que de se tromper de mur une fois encore. Il tendit la main et celle-ci passant au travers comme s'il s'était agi d'un simple voile, il traversa totalement la paroi avec Charline.

    De l'autre côté, ils trouvèrent une petite salle basse de plafond, sans sable et sans Hanneton à l'horizon. Ouf. Un espèce grand meuble s'élevait face à eux, mais ils ignoraient son utilité. Elliot lâcha la main de Charline et prenant le médaillon qu'elle tenait, il contourna le grand meuble pour observer l'objet à la faible lumière des chandelles.

    "A ton avis, à quoi il peut bien servir, ce collier ?" demanda-t-il en plissant les yeux. "Il doit bien avoir une utilité, parce que si la Mangemort voulait juste un nouveau bijou, il lui suffisait de dévaliser un joailler !"

    Il releva les yeux et là, sursauta en voyant son propre reflet. Le haut meuble était en fait un miroir aux larges pieds sculptés, somptueux. Elliot le regarda de haut en bas, bouche bée, et écarquilla les yeux en apercevant quelque chose se dessiner et bouger à l'intérieur. Il s'approcha un peu plus, et la scène, qui n'était qu'une forme floutée comme peinte à l'aquarelle, se précisa. Il retint une exclamation en se voyant, vêtu d'un smoking élégant, les cheveux un peu gris (trop à son goût) qui dansait avec une jeune femme fort élégante, habillée d'une magnifique robe vert foncé. Ils dansaient et riaient. Elliot aperçut des rides sur son visage, et il tressaillit.

    "Mais qu'est-ce...?" fit-il, éberlué.

    Il entendit du bruit à côté de lui. Charline l'avait sûrement rejoint, mais il était tellement obnubilé par ce qui se passait dans le miroir qu'il ne parvenait pas à en détacher les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 13th 2010, 15:02

      Quel idiot celui-là ! Se prendre un mur dans un moment aussi critique… Encre une fois c’était attendrissant autant que pathétique, mais c’est un peu se qui faisait son charme non? Quoi qu’il en soit il avait trouvé une solution pour les sortir de cet enfer, c’était donc la seule chose importante à ce moment précis. Main dans la main le couple traversa donc ce faux mur, l’air un peu suspicieux, car il faut admettre que même pour des sorciers foncés dans un mur comme ça c’était loin d’être quelque chose d’inné… Bref , ils arrivèrent donc dans une nouvelle salle , à croire que Poudlard était truffé de chambre secrète et de piège millénaire , les fondateurs de l’époque n’avaient-ils donc rien d’autre à faire à part créer ce genre de chose? Non mais franchement, c’était déjà difficile d’être élève à Poudlard alors si en plus les gamins étaient tenté par ce genre de truc caché et dangereux…

      Une fois dans la salle Elliot lâcha la main de Charlie avant de lui prendre le collier qu’elle avait zen main, elle grimaça quelque peu en oyant ça d’ailleurs, elle commençait à bien l’aimer ce bijou, il était tellement brillant, tellement précieux… Tellement recouvert d’or … Ben quoi? C’était une femme après tout, mettez lui un objet en or et en diamant sous le nez et vous pouvez être sur qu’elle perdra les pédales.

      « J’avoue que je ne sais pas trop à quoi il peut bien servir… Mais une chose est sur, peu importe son pouvoir mieux vaux ne pas le donner à cette Mangemorte… On devrait le donner à Dumbledore ou … Ou le garder… J’en prendrais bien soin » En disant cela la jeune femme fit un large sourire, l’air faussement innocente pour plaider en sa faveur, et puis hé ho elle l’avait trouvé, il était techniquement à elle non???

      Enfin. Charline se mit donc à observer la pièce, cherchant un quelconque moyen de sortir d’ici mais son attention fut rapidement attiré par les dires d’Elliot, apparemment il avait trouvé quelque chose d’intéressant. C’est là, à ce moment précis, qu’elle remarqua ce grand miroir, magnifiquement sculpté, imposant, majestueux et surtout mystérieux, mais étrangement il dégageait aussi une sorte de danger… Sans attendre elle se rapprocha donc pour voir ce qui choqué tant Elliot et là le choc fut assez violent. A l’intérieur de ce miroir on pouvait voir le jeune homme avec une vingtaine voir une trentaine d’année de plus mais le pire c’est qu’il dansait avec une jeune femme … Le cerveau de la Canterbury ne fit alors qu’un tour… Elle avait déjà entendu parler de ce miroir, dans des légendes, dans des livres sur l’école de magie, mais ce n’était qu’un mythe et de toute façon il avait été détruit… Non, il ne pouvait pas être réel, ça ne pouvait être CE miroir dont elle avait ouïs l’histoire… Il ne pouvait pas montré… L’avenir d’Elliot? Si c’était le cas où était-elle ELLE? Pourquoi dansait-il avec une femme si jeune ? … Un tas de scénarios peu réjouissant apparurent alors dans l’esprit torturé de la belle petite brune mais le plus important dans tout ça c’était qu’il cesse de fixer ce miroir… Ni une ni deux elle attrapa le visage de son grand amour avant de dire.

      « Ca suffit! Laisse tomber se truc! Il faut trouver une sortit! Ce n’est… Ce ne sont que des illusions, surement là pour nous distraire pendant qu’un quelconque danger se prépare! »

      Certes elle lui mentait totalement et indéniablement, mais là c’était pour son bien, pour le bien de tout le monde, car si cet objet étai celui auquel elle pensait, il ne fallait pas s’en approcher car l’avenir n’est pas sculpté dans le marbre mais ce n’est pas une raison pour en connaitre l’aboutissement, au contraire. Malheureusement le jeune homme ne semblait pas de cet avis, en effet lorsqu’elle le lâcha il jeta un énième regard à ce miroir et Charline en fit autant, suivant le regard de son cher et tendre par simple reflexe incontrôlable. Cela dit cette fois-ci l’image du vieux danseur et de la belle jeunette avaient disparut pour laisser place à une immense cité blanche, une cité magnifique et tellement éblouissante, une cité qui lui rappelait un certains dessin qu’elle avait vu dans un ancien livres d’histoire à la bibliothèque de Poudlard. C’était dans cet endroit que la magie avait vu le jour, tout du moins d’après les écrits … Légende ou vérité, Charline n’était sur de rien, bien qu’elle avait du mal à croire qu’un endroit si important ait disparut aux yeux des sorciers depuis si longtemps. L’air surprise, fixant cette « illusion » la jeune femme répondit enfin.

      « C’est… C’est la cité qui à donner le jour à la magie… Mais je comprends pas pourquoi… »

      Elle se stoppa net, aller plus loin revenait à avouer que ce miroir pouvait peut-être révéler le futur bien que là le doute c’était installer. Pourquoi montrer cette cité si c’était bel et bien le futur que ce truc projetait? … Malheureusement la jeune femme fut coupé dans sa réflexion, en effet un bruit se fit entendre derrière le couple, elle se retourna en brandissant sa baguette, cherchant du regard un quelconque intrus, mais il n’y avait rien ni personne… Un rat sans doute, peut-être même se poulet géant ou alors… Inutile de se faire des idées. Ce miroir magique était dangereux, il fallait vite sans aller, sans crier gare elle attrapa donc le collier trouvé quelques minutes auparavant avant de prendre la parole.

      « Il faut y aller! Oublie se truc, je te l’ais dit ce n’est… Qu’une illusion … »

      Elle aimerait s’en convaincre mais encore une fois l’incertitude la rongeait de l’intérieur. Elle espérait en tout cas qu’Elliot abandonne et qu’il cherche une idée pour sortir d’ici…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 13th 2010, 21:09

    C'était vraiment un drôle de miroir. Trop intrigué par ce dernier, Elliot ne put s'empêcher de regarder de nouveau dedans, même lorsque Charline attrapa tendrement (c'était ironique, bien sûr OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 ) son visage entre ses mains pour l'empêcher de voir. Des tas de questions s'imposaient à son esprit, comme : qui était cette jeune femme avec qui il dansait ? Pourquoi avait-il l'air si vieux ? Ressemblerait-il vraiment à Jack Nicholson un jour ? Shocked Et surtout, Charlie avait-elle vu cette image de lui avec cette jeunette ? A la tête qu'elle faisait, c'était évident. Alors qu'il regardait de nouveau dans le miroir, il vit l'image se dissoudre pour être remplacée par une grande cité blanche, lumineuse et magnifique.

    "Oui, ça me dit vaguement quelque chose..." renchérit Elliot par rapport à ce que Charline venait de dire. "Minas Tirith dans le Seigneur des Anneaux. Oui, je sais, je regarde trop la tv." fit-il d'un ton piteux. "Et apparemment, ce miroir aussi."

    Sans se soucier plus longtemps de cet objet étrange et des délires qu'il produisait (ça devait être un genre de Miroir du Rised, et il savait qu'il n'était pas judicieux de regarder trop longtemps dans ces machins-là), il voulut prendre la parole mais à ce moment précis, un bruit se fit entendre derrière eux. Il vit Charline réagir au quart de tour, baguette en main, et se retourner vers le bruit, et Elliot songea qu'elle devait être vraiment tendue. Mieux valait ne pas rester ici plus longtemps, sinon elle allait vite péter de nouveau un câble. Elle lui prit le collier des mains et enchaina sur le fait de partir au plus vite. Le jeune homme approuva et indiqua la porte en bois au fond de la salle du bout de sa baguette.

    "On va passer par là, ok ?" dit-il doucement pour ne pas la brusquer, car il avait l'impression qu'elle était un paquet de nerfs. "Et je te promets que je ne connais pas cette fille" ajouta-t-il, parlant de la jeune femme qu'ils avaient vu dans le miroir.

    Il la prit par les épaules et l'emmena jusqu'à la porte qu'il ouvrit en grand. Là, il s'écarta pour se placer devant elle, baguette tendue vers l'inconnu. Il traversa un petit couloir obscur qui se terminait par une porte close, et juste avant, un petit tabouret ébloui par une tache de lumière. Elliot s'avança avec précaution, tenant fermement sa baguette sans trembler. En s'approchant davantage, il s'aperçut qu'une petite fiole était posée sur le tabouret, avec une étiquette accrochée par un ruban autour du goulot. Elliot la prit dans sa main et la plaça à la lumière de sa baguette, afin de lire ce qui était écrit.

    "Passe sans mouiller tes lèvres si le cœur t'en dit,
    Mais sache que le passage est bloqué aux plus hardis.
    Le divin nectar t'aidera à duper
    Le Malin qui attend de l'autre côté !"
    lut-il, les sourcils froncés.

    Il lança un regard interrogateur à Charline, et en observant un peu mieux le couloir, il distingua la forme d'une trappe au plafond, mais sans poignée.

    "Cherche si tu peux grimper par là, moi je vais me sacrifier en buvant ce truc. ça a intérêt à avoir bon goût !" dit-il en grimaçant.

    Apparemment, il ne se souvenait pas du premier adage du code de l'Auror : si tu trouves une potion avec une étiquette sur laquelle il est écrit "Bois-moi", ne fais pas comme Alice, tu analyses avant de vider la mixture cul-sec. Suspect Elliot s'était empressé d'oublier toutes les lois et règlements qui entouraient le métier d'Auror, mais il aurait dû continuer à en appliquer certaines, cela lui aurait évité bien des soucis... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999

    Il dé-bouchonna la fiole, renversa la tête en arrière, et but toute la potion. Eurk ! ça avait un goût de limaces écrasées ! Non pas qu'Elliot en avait déjà mangé, mais il pensait que cela aurait eu cette saveur s'il avait essayé d'en ingurgiter. Il secoua la tête, grimaça de dégoût, mais une fois qu'il l'eut avalé, il ne sentit aucune différence. C'était bon signe. Cependant, le cri que poussa Charline l'inquiéta légèrement.

    "Quoi ?" fit-il en haussant les épaules. "J'ai des oreilles de teckel ? Je ressemble à Dalida ?"

    Le silence de la jeune femme ne le rassura aucunement. Il commença à paniquer, et bien sûr, il n'y avait aucun miroir !

    "Ne me dis pas que j'ai plus de cheveux ! ça serait carrément... AAAAH !"

    Il y avait pire que d'être chauve. Bien pire. En levant sa baguette pour essayer de voir si sa chevelure était intacte, il poussa un hurlement en se rendant compte qu'elle flottait dans le vide. Sa baguette magique bougeait toute seule. Pourtant, il la sentait fermement dans sa main, contre sa peau. Que se passait-il ?

    "Noooon !" fit-il avant d'éclater de rire tellement ça lui paraissait stupide. "Je suis quand même pas invisible ?!"

    Pourtant, il n'y avait pas d'autre explication. Il ne voyait plus son corps. La chose étrange, c'est que ses vêtements n'avaient pas disparu en même temps que lui. D'un côté, ça paraissait logique, puisqu'il avait ingurgité une potion qui prenait effet sur chacune de ses cellules, mais pas sur le tissu. ça devait faire un drôle d'effet de voir une baguette et des vêtements bouger tout seuls. O_o

    "Oh, je sais !" s'écria-t-il, jubilant presque. "De l'autre côté, il doit y avoir une affreuse bébête ! Et pour passer devant sans se faire manger, il faut être invisible ! Comme ça, elle ne voit rien ! C'est trop énorme !"

    Il tapa dans ses mains, avant de se rendre compte qu'il avait bu la potion dans son intégralité, ce qui rendait le passage impossible pour Charline, puisqu'elle ne pouvait pas être invisible.

    "Euh... attends, déjà pour commencer, faut que je..."

    Sans s'expliquer davantage, il lança sa baguette à Charline, et se mit à se déshabiller. O_o N'y voyez aucune ambiguïté, c'est juste qu'il avait réfléchi que s'il devait passer devant un monstre, mieux valait ne pas avoir de vêtements visibles sur lui.

    "Ne t'imagine rien." dit-il en lançant un sourire espiègle à Charline (qu'elle ne vit pas, naturellement). "C'est pas le moment. Quoique..."

    Eh eh. Maintenant qu'il était totalement invisible, il pouvait s'amuser un peu, non ? OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904

    "Brr, il fait sacrément froid d'un seul coup !"
    fit-il en grelottant, car ce n'était pas très agréable d'être nu comme un ver dans un couloir traversé par les courants d'air.

    Non, finalement, il ne se passerait rien. Rolling Eyes La température ne le permettrait jamais. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 468806

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 13th 2010, 22:59

      Dite moi que je rêve!! Cet idiot ne pouvait pas avoir été un Aurore! Il voit une fiole sur un tabouret dans un couloir sombre après avoir échappé de justesse à la mort et il la boit comme si il s’agissait d’un verre de lait alors que la règle première des Aurores c’est : Ne bois pas de potions sans savoir de quoi il s’agit exactement! Comment pouvait-on oublier une tel règle ? En le voyant vers ça la pauvre Charline ouvrit la bouche, choqué, pétrifier de peur par ce qu’il venait de faire mais pire encore, elle laissa échappé un petit cri de frayeur en voyant le résultat : ELLIOT ÉTAIT DEVENUE INVISIBLE!!!!! On pouvait voir ses vêtements et sa baguette voler dans les airs comme si ils étaient suspendus par des fils invisible ou plus simplement comme par magie. C’était assez déroutant, bien sur Charlie avait déjà vus des gens devenir invisible mais ce n’est jamais pareil de voir son petit copain le faire, surtout quand on vient d’apercevoir un potentiel futur dans lequel on n’apparaissait pas, remplacer par une espèce de jeune sexy et foutrement belle… Saloprie…

      Mais attendez, il riait en plus de ça? Il riait d’avoir bu une potion qui l’avait peut-être rendu invisible pour l’éternité? C’était une évidence maintenant, ce gars était fou, encore plus que Charline, parce que elle, c’était un génie, donc forcément la folie allait de pair avec ça, mais lui il était JUSTE complètement cinglé! L’écoutant toujours avec ce visage choqué et abasourdie, la jeune femme finit par prendre la parole, mais avant elle frappa Elliot, elle était tellement habitué qu’elle ne le loupa même pas.

      « Je m’en moque de ce qu’il y a derrière cette porte!!!! Tu bois une potion sans savoir de quoi il s’agit?? T’es suicidaire ou juste profondément débile???? C’est DINGUE ça ! Ca aurait pu te tuer ! Et puis tu va peut-être rester comme ça toute ta vie! »

      Charline était un paquet de nerfs ambulant depuis qu’elle avait vu cette fichu image dans ce miroir stupide et lui il venait d’appuyer sur le bouton « WARNING » qui déclenchait le pire chez elle, un mélange de colère et de crainte généralement. Mais étrangement ces ressentiments disparurent légèrement derrière un sourire lorsqu’Elliot se mit à se déshabiller afin de devenir complètement et indéniablement invisible. Ses dires ajoutés à cet acte des plus singulières réussirent à faire apparaitre un sourire amusé sur le visage de la jeune femme, croisant les bras elle regarda donc cet homme invisible disparaitre petit à petit. Toujours souriante, bien qu’un peu inquiète dans un coin de son cerveau, Charlie répondit.

      « J’imagine bien qu’il fait froid… Cela dit je connais un très très bon moyen d’augmenter la chaleur ambiante »

      Ben quoi? Autant en profiter non! Du coup la jeune femme posa sa main dans le vide, cherchant le visage de ce cher McKee en tâtonnant ici et là et quand elle le trouva enfin elle passa maladroitement ses bras autour de son cou avant de déposer un baiser… Sur son menton tout d’abord… Lâchant un petit « Oops », puis sur le nez, lâchant une nouvelle fois un petit « Oops » suivit d’un désolé mais la troisième tentative fut la bonne. Déposant un baiser passionné sur les lèvres enfin trouvé d’Elliot. Elle se recula par la suite, toujours souriante.

      « C’est assez … Particulier quand même… J’espère sincèrement que ça ne dura pas éternellement… Je ne supporterais surement pas de ne plus voir tes si magnifique abdos… »

      Charline lui fit un clin d’œil… Ca c’est se qui se serait passé si Charline n’était pas une bombe atomique sur le point d’exploser et accessoirement vexer de ne pas être apparut en robe blanche ou rouge dans le potentiel avenir de son copain! Du coup elle ne fit qu’imaginer cette partie là de l’histoire, le baiser, le sourire à la place de ton renfrogner, tout ça ne se passa que dans son esprit. En réalité dès qu’il se mit à se déshabiller Charlie croisa les bras, toujours l’air agacé et assez énervé, le regardant s’effacer totalement de plus en plus, une fois fait elle prit la parole.

      « Qu’il fasse froid ou non ça ne risque pas de modifier quoi que se soit à ton physique de toute façon… » Pan, pan, pan, ça t’apprendra à avoir un futur sans elle. Bref, gardant les baguettes en main, la jeune femme observa la trappa au-dessus de leur tête, essayant de l’atteindre, mais même avec ses talons elle restait trop petite malheureusement. Lâchant un « rrr » bougon, elle pointa sa baguette vers un point invisible, pas Elliot, pour utiliser un sortilège informulé afin de faire apparaitre… Une paire de bottines en cuir Oo Illogique pour lui, totalement nécessaire pour elle. Vous avez déjà essayé de jouer les Indiana Jones avec des talons de dix centimètres? Hé ben ne tentait pas c’est moi qui vous le dit. Gardant le silence Charlie attrapa ses nouvelles chaussures, prenant place sur le tabouret bizarre avant de retirer ses escarpins en lançant d’un air dédaigneux dans le vide.

      « Quoi? Tu veux essayer de crapahuter à travers Poudlard avec des échasses dans ce genre? C’est juste impossible »

      Qu’il ne fasse aucune remarque s’il tenait à ses parties génitales invisibles. Bref, une fois mise elle déposa sa paire d’escarpins dans un coin, le visage presque triste, elles coutaient si cher… En plus ses nouvelles bottes disparaitrait dans quelques heures comme tous objets qu’un sorcier ferait apparaitre ainsi. Enfin, se remettant en scène la jeune femme enchaina avec autorité.

      « Aide moi à monté là-haut… Je vais passer par là … Toi par la porte , en espérant que l'ont puisse se rejoindre... Je garde ta baguette en attendant… Tu risque de faire tache avec sinon… »

      Comme si il avait besoin de ça pour faire tache OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 5030
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 14th 2010, 14:10

    "Aïe !" fit Elliot car Charline venait de lui faire une tape derrière le crâne. "Mais calme-toi, je sais ce que je fais !"

    C'était pas vrai. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999

    "Je maîtrise la situation. J'ai déjà été invisible par le passé et j'ai su récupérer une apparence normale."

    ça non plus, ce n'était pas la vérité. En fait, Elliot avait été tellement curieux qu'il n'avait pas réfléchi aux conséquences, comme celle, peu alléchante, de rester invisible à jamais. Prenant pleinement conscience de cette éventualité, il se gratta le menton, parlant à Charline d'un air subitement anxieux et pas du tout narcissique :

    "ça serait dommage qu'on ne puisse plus voir un type comme moi. Quel gâchis !"

    N'empêche, le jeune homme se sentit déçu que Charline n'ait aucun geste vers lui. Cet état de choses ne la titillait pas rien qu'un petit peu ? OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904 Il aurait pensé que curieuse comme elle était, elle aurait voulu tester certaines choses... mais non. C'était décevant. Surtout qu'un peu de chaleur humaine aurait été la bienvenue, car il crevait de froid ! Il croisa les bras pour les frotter contre ses mains tout en sautillant. Il fallait qu'il se bouge sinon il allait fini en glaçon ambulant ! Mais la pique que lui envoya Charline suffit à lui glacer le sang. Il la dévisagea et dit, d'un ton offusqué :

    "Je... C'est... Je connais des tas de filles qui ne se sont jamais plaintes de quoi que ce soit ! C'est peut-être toi qui bloque les hommes avec tes paroles tellement agréables..."

    Tiens celle-là, elle l'avait bien méritée. Elle avait osé remettre cette histoire sur le tapis, ce problème honteux qui était arrivé une malheureuse fois et qui ne se reproduirait plus jamais. Suspect D'ailleurs, il aurait été totalement partant pour lui prouver tout de suite maintenant, mais elle avait été tellement cassante qu'il n'avait plus envie de rien. Pff... Finalement, être invisible, c'était bien seulement dans les séries télé.

    Bougon, il regarda Charline faire apparaître une paire de bottines et les enfiler. Il haussa simplement les épaules à sa remarque, l'air de dire "je m'en fous", mais se souvenant qu'elle ne pouvait pas le voir, il déclara :

    "C'est déjà un miracle que tu ne te sois pas tordue les chevilles jusqu'ici... ça aurait pu être marrant, d'un côté. Au moins, tu aurais eu une vraie raison de te plaindre."

    Oulah. Etait-ce leur première dispute depuis qu'ils étaient de nouveau officiellement ensemble ? Shocked Ils n'avaient pas perdu de temps ! Elliot en avait assez de la voir en colère contre lui pour quelque chose dont il n'était pas responsable. Il était sûr que ça concernait la fille avec qui il dansait dans le miroir. Une fille qu'il n'avait jamais vu de sa vie et qui ne représentait rien pour lui. En gros, Charline le détestait pour rien. Shocked Il savait qu'elle était compliquée, mais là on atteignait les sommets !

    Il décroisa les bras à contre-cœur pour aller lui faire la courte échelle. Une fois face à elle, il poussa un petit soupir, agacé d'être énervé à cause d'elle et agacé qu'elle reste aussi belle à ses yeux malgré tout, et l'attrapa par la taille. Mais avant de la soulever, il profita d'être invisible pour déposer un tendre baiser sur son décolleté, entre son cou et sa poitrine. Il se recula avec un sourire, persuadé que ça allait la calmer un peu, mais il n'attendit pas de réaction de sa part et la souleva sans cérémonie.

    "On se retrouve de l'autre côté, petite idiote." dit-il avec malice.

    Dès qu'elle eut grimpée, il s'élança vers la porte, priant pour ne pas avoir besoin de sa baguette pour la suite de l'aventure. Il ouvrit la vieille porte en bois tout doucement, afin de ne pas la faire grincer, et passa de l'autre côté. Il fut aussitôt aveuglé par la lumière éblouissante de la pièce. On se serait cru en plein jour. Une sorte de lagon avait été creusé à même la pierre, et une cascade d'eau étincelante s'écoulait, provoquant une jolie musique contre les dalles. Le sol était totalement mouillé, ce qui rendait la traversée plus ardue, car si Elliot était invisible, ses pieds pouvaient déraper ou faire du bruit. Pour l'instant, il était détendu, ne voyant pas motif à s'alarmer. Aucun monstre à l'horizon, seulement ce paysage féérique. Son bon sens lui intima tout de même de rester silencieux. Il commença donc à avancer à pas lents, l'oreille aux aguets. Il eut raison de se méfier, car en s'approchant de la cascade, il aperçut de minuscules fées se baigner. Elles semblaient avoir été moulées dans du verre, car leur peau, leurs ailes et leurs cheveux étaient translucides. Elles riaient tout en s'aspergeant, parlant une langue qui lui était inconnu. Elles ne semblaient pas dangereuses, mais le jeune homme avait appris à se méfier des apparences.

    Il redoubla d'effort pour ne pas faire de bruit, et distingua alors une porte cachée derrière la cascade. En la contournant souplement, il pourrait la franchir avant que les fées ne se rendent compte de sa présence. Le timing allait être serré, mais avait-il un autre choix ? Il s'engagea donc vers la cascade, et marcha en crabe pour aller vers la porte, se collant contre le mur glacé pour plus de facilité. Il frissonna et se mordit les lèvres, mais tint bon. Il n'était qu'à un mètre de la porte, il y était presque... Avec convoitise, il tendit la main vers la poignée, mais en l'abaissant, celle-ci fit un bruit hallucinant. Malédiction ! Tous ces pièges étaient là pour l'empêcher d'en sortir vivant !

    Terrifié, il entendit les fées se redresser d'un seul mouvement et foncer sur lui comme de mini avions de chasse. Comme il n'avait pas vraiment envie de savoir ce qu'elles comptaient lui faire, il courut, glissa par terre, se rattrapa à la poignée et ouvrit la porte. Il bondit de l'autre côté et poussa la porte avec son dos pour la fermer à temps.

    "Ouf." fit-il en passant une main trempée sur son front.

    Le temps de reprendre ses esprits, il vit Charline devant lui, impeccable et qui semblait attendre depuis un moment.

    "Je suis là." la prévint Elliot sans doute inutilement, car il venait de faire tellement de bruit qu'il aurait pu réveiller un paresseux. "J'aurais dû passer par la trappe, comme toi. ça avait l'air moins compliqué... A moins que tu te sois changée avant que j'arrive."

    ça ne l'étonnerait même pas : Charline était tellement soucieuse de son apparence... Malgré tout, il était soulagé de la revoir.

    "Tu crois qu'on va arriver à sortir de cet enfer, un jour ?" demanda-t-il, cachant son épuisement avec peine.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 14th 2010, 17:00

      Ne répond pas Charline, ne répond pas à ses attaques! Après tout elle n’était pas désagréable, elle ne faisait que constaté un fait avérer, elle était franche et honnête, c’était son seul défaut et avisez vous de dire le contraire, vous vous retrouverez avec son pieds ET le miens dans VOTRE c**! Bref. Passons. Elliot aida donc la jeune femme à grimper là-haut , profitant de cette proximité pour déposer un petit baiser vers son cou , à l’intérieur Charlie fit un sourire aussi grand que généralement , mais à l’extérieur elle se contenta d’un visage neutre voir énervé , était-ce de sa faute si elle n’avait pas foncièrement le morale à cet instant? Peut-être qu’à cause de ça ils avaient subis leur première dispute en tant que couple mais comme on dit, ce sont ses disputes qui rendent plus forts non? Lui tirant la langue lorsqu’il la traita de petite idiote tendrement, la Canterbury grimpa donc dans son nouveau terrier et elle remarqua une chose : C’était terriblement petit! Détails non négligeable quand on est légèrement claustrophobe et un peu asmatique sur les bords, autant dire que pour le coup elle aurait aimé être l’insouciante du duo car ça serait elle qui serait devenue invisible et lui qui aurait du se trainer à l’intérieur de ce tunelle étroit et froid.

      Tant bien que mal Charlie se traina donc à l’intérieur, fermant à moitié les yeux en s’imaginant au milieu d’une maison immense histoire d’oublier la vérité effrayante de ce lieu. Malheureusement, tout en se glissant vers la potentiel sortit, la jeune femme entendit quelques choses de bizarre, ni une ni deux elle ouvrit les yeux et tomba nez-à-nez avec une énorme araignée -noter qu‘énorme pour elle, c‘est égal à un ou deux centimètre pour vous- ! La pauvre poussa un cri strident, gigotant dans tout les sens avant de stupifixé maladroitement cet insecte inoffensif : Il fallait sortir d’ici, ça devenait une question de vis ou de mort. Avec rapidité Charline reprit donc ce chemin , fixant un peu partout avec la peur de voir une autre vilaine bêbête pointer le bout de ses affreuses mimines.

      Mais sans crier gare le chemin se divisa en deux partie, en effet, soit elle allait à gauche soit elle allait à droite, logique. Se stoppant elle se mit à réfléchir, si elle allait dans la mauvaise direction il ne se passerait surement rien de bon, au contraire… D’un autre côté si elle ne choisissait pas elle allait devoir faire demi-tour et peut-être affronter les affreux monstres derrières cette vieille portes rouillés… En pensant à cela elle imagina Elliot en danger et fut irrémédiablement prise de panique! Et s’il lui arrivait quelque chose? Ils s’étaient un peu disputés et elle avait même été assez méchante avec lui… C’était ça la dernière pensée qu’il aurait d’elle? HORS DE QUESTION! Son cerveau se mit donc en route, enfin plus que de coutume, elle se rappela que beaucoup de mur n’avait été que des illusions jusqu’ici, alors elle posa sa main vers le mur en face d’elle et comme elle le pensait c’était une sorte de faux mur. La jeune demoiselle le traversa donc rapidement mais son calvaire était loin d’être finis, car si le bon chemin semblait s’offrir à elle, il ne serait pas facile d’atteindre la petite porte de sortit, en effet, les quatre murs de la « pièce » commencèrent à se rapprocher à vus d’œil et ce n’était pas l’œuvre de son esprit de toute évidence. Il fallait donc se dépêcher, rampant de plus en plus vite, la peur au ventre à l’idée de mourir écraser mais surtout sans lui avoir dit un mot gentil …

      Tombant en terre après avoir poussé un petit cri Charline était parvenu à se sortir de ce traquenard! Elle poussa un soupire de soulagement, se relevant pour s’adosser au mur, anxieuse à l’idée de ne pas voir Elliot… Une minute… Une minute cinq… Une minute six… Il s’était passé quelques choses, c’était une évidence! Bon peut-être qu’elle exagérait un peu … Beaucoup… Passionnément… A la folie mais c’était bien son genre, elle n’y pouvait rien!

      Dieu soit loué, un bruit assourdissant se fit entendre, une porte qui claque, soit c’était un monstre sanguinaire invisible, soit c’était Elliot… Et après quelques secondes la seconde proposition devint une évidence, heureusement. Affichant un petit sourire Charlie finit par lui répondre.

      « Croit moi, t’a bien fait de ne pas passer par la trappes avec moi… »

      Ben oui, il serait surement mort vus qu’elle avait échappé à l’écrasement de justesse, une deuxième personne n’aurait rien pu faire malheureusement o-o . Bref , ne prêtant pas une réelle attention à ce qu’il venait de dire Charlie se rapprocha , le cherchant de la main , une fois trouvée elle le prit dans ses bras , le serrant peut-être un peu trop fort. Prenant une voix presque enfantine elle finit par dire.

      « Je suis désolééééé!! J’aurais pas du être méchante!! »

      Charline chercha encore de sa main les lèvres de son cher et tendre , histoire de ne pas embrasser un endroit non désiré OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 5030 puis elle déposa un tendre baiser avant de se reculer avec rapidité , l’air totalement requinquer , pointant le bras vers l’avant tel un conquérant.

      « Allez! On ne va pas rester ici! On suit le chemin , je pense qu’on est sur la bonne route ! Ha au faite tient! » Charlie lança la baguette d’Elliot à son propriétaire , tout du moins en théorie Oo , avant d’enchainer. « Je pense qu’on a passé le pire! »

      Ni une ni deux elle se mit à marcher en direction d’une autre porte qui se trouvait à une trentaine de mètre. Malheureusement , elle fut peut-être un peu trop dynamique sur ce coup , résultats lorsqu’elle posa la main sur cette porte hé bien… Une trappe s’ouvrit sous ses pieds o-o Elle tomba dedans , disparaissant du champs de vision de son homme avec une rapidité folle , on aurait presque dit un dessin-animé ! Mais heureusement elle parvint à se rattraper au mur avant d’atterrir sur des pics ensanglanté plus bas O-O . Il y a quatre ans la Canterbury aurait pu remonter sans effort , mais en ce moment elle se ramollissait peut-être un peu puisqu’elle ne parvint pas à pousser sur ses bras o-o Il était temps de se remettre au sport ma grande o-o

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitimeJuillet 14th 2010, 18:06

    Charline ne répondit pas tout de suite à sa question, mais elle fit quelque chose de beaucoup mieux à la place : elle s'approcha pour le prendre dans ses bras tout en s'excusant. Surpris, Elliot se laissa faire, tout saucissonné dans son étreinte, sans que ça le dérange le moins du monde. Elle pouvait le serrer autant qu'elle voulait, il ne se lasserait jamais... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999

    "Tss... c'est pas grave !"
    dit-il en roulant des yeux d'un air content. "Mais ça fait plaisir que tu t'en sois rendue compte !"

    Un baiser suivit cette étreinte, si bien que le jeune homme se demanda pendant quelques secondes si on n'avait pas remplacé sa Charline par une autre beaucoup plus câline. En fait non, c'était toujours la même, mais en mieux. Elle pointa le doigt vers le couloir, certaine d'emprunter la bonne direction, et Elliot n'était pas contre. De toutes façons, il n'y avait pas d'autre chemin. Elle lui lança sa baguette qu'il attrapa au vol et la garda en main, préparé à toute attaque. Il la suivit. Se rendant compte qu'elle marchait d'un bon pas, il accéléra l'allure, mais stoppa net en la voyant tomber d'un seul coup, si vite qu'il crut qu'elle avait été aspiré.

    "CHARLIE !" s'écria-t-il en se précipitant vers elle.

    Il se mit à genoux devant le trou, se pencha, et s'aperçut que la jeune femme se tenait tant bien que mal à une corniche assez branlante. Elle avait l'air d'avoir beaucoup de mal à se cramponner. Elliot se pencha davantage, calant son torse dans le trou qui n'était pas très large finalement, et tendit le bras le plus loin possible pour qu'elle l'attrape. Il se demanda pourquoi Charline ne bougeait pas d'un pouce, jusqu'à ce qu'il se souvienne de son invisibilité.

    "Attrape ma main ! Elle est juste à quelques centimètres de la tienne... Enfin je crois..."

    Lui-même n'était pas sûr d'où étaient placés ses membres. O_o C'était curieux d'être invisible, car si Elliot avait toujours pleinement conscience de son corps, le fait de ne pas se voir le faisait douter du moindre de ses gestes. Et là, l'enjeu était de taille : si jamais Charline lâchait son perchoir et loupait sa main de quelques millimètres, elle tomberait. Oh, mais quel idiot il avait été de boire cette potion d'invisibilité !

    Soudain, il eut un éclair de génie. Il se souvint qu'il possédait une baguette magique. Ces temps-ci, il avait tendance à l'oublier...

    "Attends, ne bouge pas ! J'ai une meilleure idée !"

    Il se releva vivement et pointant sa baguette vers Charline, il lança un "Levicorpus !". Le corps de la jeune femme fut éjecté du trou à une vitesse fulgurante, car Elliot était trop stressé en le lançant, redoutant d'empirer les choses plutôt que de les améliorer. Aussi, lorsqu'il vit Charline léviter à quelques mètres au-dessus de lui, il la posa en douceur sur le sol. Il n'était pas une brute, lui. OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 369999 Ce fut à son tour de se jeter dans ses bras, avant d'observer le trou à côté d'eux d'un œil mauvais.

    "Y'a toujours un trou ou un ravin pour nous séparer ! Faut se méfier, ils vont sûrement essayer de se venger..."

    Il pensait que les fossés et les précipices étaient vivants ou quoi ? Cependant, il était à mille lieues de penser que sa vanne avait une part de vérité...

    "Je passe devant" décida Elliot en lançant un regard entendu à Charline.

    Pas question qu'elle ouvre une deuxième fois la marche ! Trop de détermination, ça peut tuer, la preuve. Il enjamba le trou et après quelques minutes de marche sans trouver âme qui vive ou piège mortel, ils débouchèrent sur une vaste salle, dont le sol était recouvert de très vieilles dalles poussiéreuses. A l'autre bout de la pièce, comme d'habitude, il y avait une ouverture soutenue par une arche.

    "Par ici la sortie !" fit le jeune homme en s'élançant sur les dalles, ne voyant aucune raison de s'alarmer.

    Il aurait dû pourtant, car un tremblement ébranla le sol, manquant de lui faire perdre l'équilibre. Il regarda Charline d'un air à la fois effrayé et étonné, et lâcha une exclamation en voyant un énorme disque d'argent fermer le couloir derrière eux.

    "Je sais pas pourquoi, mais je le sens m..."

    Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, car le tremblement était devenu si fort qu'il faillit le rendre sourd. C'est alors que plusieurs dalles autour de lui tombèrent, comme si elles étaient devenues trop lourdes, dévoilant un grand vide en-dessous.

    "COURS !"
    cria-t-il à Charline en appliquant ce qu'il venait de dire.

    Il allait le plus vite possible, sans se retourner, mais au bruit qu'il entendait derrière lui, il redoutait le pire... OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 291904



Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Contenu sponsorisé




OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
OH my gad! [FE Elliot]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elliot - croisé spitz - né en 2009 - SPA FORBACH - DECEDE
» Elliot D. Panabaker ⏏ Hear me Roar ⏏ Terminée
» Elliot Diggell ~ Ding Ding Diggell ♪
» Morir cantando ▬ PV Elliot
» Recontre avec.. le chef de la rebellion. ▬ Elliot & Illy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : Le Château Poudlard, ses environs et les Boutiques :: Endroits du Château :: Autres lieux-
Sauter vers: