Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Terven

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Anton Terven

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 22/10/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Gifanthony


Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 23rd 2010, 20:33

    Cette photo était toujours accrochée à mon frigidère, j'aurais sans doute du l'arracher, la mettre au feu, qu'est ce qu'un vieil homme comme moi pourrait avoir à faire avec une adolescente. Les hormones, les disputes et l'anarchie, très peu pour moi, j'aimais ma petite vie bien structurée, même si j'aurais sans doute repris du service avec joie. Avoir le bonheur de casser les dents de jeunes délinquants qui étaient persuadé d'avoir à faire à grand père, le sang qui coule et leurs regards effrayés lorsqu'ils croisent mon regard froid. D'ailleurs j'ai toujours été étonné que les gens ne supportent ni la vue ni l'odeur du sang, personnellement ça m'avait toujours fasciné, cette couleur qui varie en fonction du pourcentage d'oxygène qu'il contient, passant du rouge clair au pourpre avant d'atteindre un noir presque parfait lors d'une asphyxie. Le sourire aux lèvres à cette pensée, je passais pour la énimème fois de la journée devant cette photo, m'arrêtant et l'attrapant entre deux doigts. J'avais obtenu beaucoup d'information sur la donzelle. Mademoiselle Kaelyn Campbell, excellente élève, très douée à ce que l'on m'avait dit, mais j'avais toujours un doute, était-ce sincère, ou simplement la peur de sentir mes doigts se fermer autour de sa gorge qui le poussait vers la flaterie? Quelle idée stupide, je n'étranglerais pas mes informateurs, sinon je finirais par ne plus avoir la moindre entrée dans le monde des sorciers, déjà que les Aurors avaient une affreur tendance à tomber comme des mouches actuellement, nul besoin de les aider. Je pris un verre à thé me servant un peu de cette boisson chaude que j'affectionnais.

    La sortie au Pré-au-lard, commençait vers 11 heures, j'avais encore parfaitement le temps de finir de me préparer, aussi je m'installais à ma table, une immense table en chêne, observant toujours cette photo. J'étais impatient de voir la demoiselle en question, voir comment elle allait réagir. Un bon père aurait sans doute cherché à la protéger savoir ce qui était le mieux pour elle, mais je n'étais pas un père, je n'étais que son géniteur, et je souhaitais avant tout savoir si elle était digne des gênes que je lui avais demander. Ce ne fut qu'après avoir longuement observé la photo que je me redis compte de cet air de déjà vu. Impossible de savoir pourquoi sur le moment, oui elle ressemblait à sa mère, mais ce n'était pas ça, ça me semblait être plus familié, mille fois plus proche. Ce ne fut qu'après de longue minutes que ce petit détail me sautait aux yeux. Ces magnifiques yeux verts, ils étaient semblables à ceux de tasha, héritage perdu étant donné que son fils avait hérité des yeux bruns de son père. Je pensais que plus jamais je ne verrais un regard aussi perçant et bouleversant, jusqu'à aujourd'hui. Je restais quelques instants stoïque puis la colère monta en moi. Il ne fallut que quelques secondes pour que le verre que je tenais dans la main explose sous la pression de mes doigts. Les années avaient passés, mais la colère ne s'était jamais éténué, et le retour de Voldemort ne cessait de l'alimenter. Il devait mourir, même si celui ci je ne le donnerais même pas à déguster à mes chiens.

    Fou de rage, j'abandonnais les débrits de verres sur le sol, me pressant de mettre la main sous l'eau afin de retirer les débrits de verres qui s'étaient incruster dans ma chair. La douleur avait quelque chose de salvateur, comme pour me rappeler que tant qu'il me resterait un souffle de vie, je combattrais le monstre qui avait fait tuer l'une des personnes les plus importante à mes yeux. Il me fallut de longues minutes pour me calmer, et comme elle était arrivée, la colère s'évanouie, effaçant la lueur meurtrière de mon regard. Je ramassais les dégats avant de finir de me préparer. Une fois ma main bandée afin d'éviter d'exposer les blessures fraiches aux intempéris, je pris mon manteau et la photo que je glissais dans ma poche avant de sortir et transplaner. L'idée de rejoindre le Pré-au-lard ne me plaisait guère, un endroit bruyant et fort peu rafiné. Je n'avais jamais aimé ce lieu, mais malheureusement sur ce coup là ce n'était pas à moi de choisir. Une fois parmi la foule je pris le temps de me repérer, voilà bien des années que je n'avais pas mis les pieds ici, et l'endroit grouillait d'adolescents qui gloussaient et ricannaient, la jeunesse ne m'inspirait guère de flateux sentiments. Silencieux, je partis à la recherche de la donzelle, observant les visages de tout à chacun, un léger air moqueur sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/anton-terven-termine-22-10-t4873.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/je-ne-crains-pas-le-diable-je-suis-le-diable-t4878.htm#95668
Kaelyn L. Campbell

Kae' ▬ Don't Worry Be Happy

Kaelyn L. Campbell

Féminin AGE : 25
MESSAGES : 4127
DATE D'INSCRIPTION : 06/07/2010

COPYRIGHT : Avatar; xoxo et gif signature; Purple

Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 24th 2010, 12:46

Le moment arrivait ! Le moment de la sortie Pré Au Lard ! Kaelyn aimait cette sortie car elle lui permettait de faire des emplettes tout en étant avec des amis. Le lieu de rendez-vous était fixée au porte du château. Kaelyn s'y rendit, accompagné de deux amis étant eux aussi à Serdaigle. La blondinette avait bien pensé à prendre un peu de gallions pour faire des achats.

Sur le lieu de rendez vous, un troupeau d'élève s'était formé. Kaelyn et ses amis les rejoignirent. Miss Campbell retrouva d'autre amis dans le troupeau mais elle resta avec ceux avec qui elle était venu. Puis vint le moment de partir. Les jeunes sorciers se mirent en route en direction de Pré Au Lard, avec comme chef de cortège, deux professeurs.

Les élèves, après une dizaine de minutes de marche, arrivèrent à destination. Là, le troupeau bien formé, bien discipliné se brisa d'un seul coup. En effet, les jeunes sorciers étaient chacun partis là où ils voulaient dans le village. Les amis de Kaelyn avaient filé comme une flèche, sans l'avertir. Ainsi, elle se retrouva seule. Mais où avaient-ils pu bien aller ? La jeune femme se le demandait bien. En tout cas, restée seule, ce n'était pas ce que préférait la blondinette, sauf lorsqu'elle travaillait, alors elle décida de faire toute les boutiques pour les retrouver. Sympa les amis. Puis peut-être qu'en chemin elle rencontrerait d'autres amis à elle.

Miss Campbell marcha alors d'un pas vif, cette fois-ci. En effet, elle voulait vite retrouver des amis à elle, n'aimant pas la solitude. Kaelyn regardait à gauche, et droite...mais pas tout le temps devant elle. Et cette faute lui fit entrer dans quelqu'un. Cet obstacle l'arrêta directement. Kaelyn fut légèrement sonné puis leva un peu les yeux pour savoir à quoi, ou du moins à qui avait-elle face.

Devant elle se trouvait un homme qui semblait être entré dans une phase de vieillissement. En effet, il avait perdu beaucoup de cheveux et les derniers qui lui restaient était blancs. Bref, Kaelyn se sentait gênée tout d'un coup...et ça pouvait se lire sur son visage car elle commençait à avoir les joues rosé. Mais aussi dans sa façon de se comporter puis qu'elle massa l'arrière de la tête, comme signe de gêne.

    Kaelyn ♣️ « Désolée...Je ne vous avez pas vu. »


Enfin, elle aurait pu le voir si elle avait été plus attentive. Kaelyn adressa un petit sourire à l'homme qui se trouvait devant elle, toujours avec un soupçon de gêne. La blondinette remarqua alors qu'il lui disait quelque chose. Peut-être qu'il était passé dans la Gazette du sorcier ? La jeune fille ne savait plus...En tout cas, Kaelyn appréhendait la réaction du sorcier car il ne semblait pas forcément fréquentable. Du moins, c'était l'impression qu'il donnait. Une impression qui faisait presque froid dans le dos.

(HJ : C'est pas génial. Désolée affraid)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/kaelyn-lila-campbell-finish-t1048.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-sujet http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/kaelyn-et-son-monde-version-2-t4601.htm http://www.harry-potter-forum.com/la-grande-salle-f67/un-faux-pas-peut-bouleverser-une-vie-entiere-fe-t4123.htm
Anton Terven

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Anton Terven

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 22/10/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Gifanthony


Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 25th 2010, 16:12

    Un véritable troupeau d'élèves, comment je pouvais espérer trouver la jolie blondinette dans un tel désordre? Ici, les informations ne suffiraient pas, il me faudrait de la chance, malheureusement pour moi, la plus part du temps la chance ne m'aimait guère, mais je n'étais pas du genre à abandonner. Tel un prédateur traquant sa proie, je parcourais du regard les rangs, croisant parfois quelques regards angoissés mais sans pour autant y prêter attention. Il n'était pas rare que les personnes se retournent sur moi, particulièrement depuis un article peu flatteur dans la gazette du sorcier. En découvrant cet article, l'idée de donner cet abrutis à manger à mes chiens, et pourquoi pas me tailler un steak m'avait effleurée l'esprit, malheureusement ça n'aurait fait que confirmer les paroles de cet imbécile.

    Aussi il continuait à vivre, mais pour combien de temps? Un jour tous le monde oublierait cet article, et alors le fauve pourra fondre sur le pauvre petit lapin. Imaginer la terrible mort qui attendrait cet homme me tira un frisson de plaisir, malheureusement il me faudrait être patient encore quelques années, mais ce n'était pas déplaisant, ça me permettait de préparer un plan sans faille, parfait qui serait un plaisir à mettre à exécution. Après plusieurs longues minutes de recherche, je finis par trouver le petit jouet que je cherchais, du moins c'était ce que je pensais, visiblement elle cherchait quelqu'un ce qui lui donnait un petit air d'agneau sans défense. Un sourire s'étira sur mes lèvres alors que je semblais porter mon attention sur les diverses boutique afin de ne pas l'effrayer.

    Pour une fois je pouvais me vanter d'avoir de la chance, la demoiselle ne regardait guère où elle mettait les pieds, et il me suffit de faire de même, du moins en apparence, car pour moi tout était parfaitement calculé. La demoiselle ne faisait guère le poids face à moi, pendant quelques secondes je me dis qu'il serait si facile de l'attraper par le bras et de transplaner, une fois à la maison, la maitriser serait un jeu d'enfant, mais non, le but n'était pas de traumatiser l'enfant, mais plutôt d'en apprendre un peu plus, et pourquoi pas apprendre à la connaitre, même si ses traits devant moi ne cessaient de me rappeler ce que j'avais perdu. Mon fils, mon épouse, ma tendre soeur. Je dus réprimer un élan de colère, me contentant de sourire, affichant mes dents blanches.

    "Voyons le tord n'est pas que le votre, je ne regardais pas non plus où je mettais les pieds."

    En prenant une inspiration, je pu sentir le parfum de la demoiselle, rien à voir avec sa mère, il y avait quelque chose de plus raffiné, chez elle, chose qui flattait bien sûr mon égaux. Puis ces yeux verts si sublimes me rattrapèrent, à cet instant, perdu dans son regard, je me dis qu'il me serait impossible de lui faire du mal, cette faiblesse qui avait toujours été la mienne me rattrapait. Il me fallut plusieurs secondes pour me reprendre.

    "Pardonnez moi, mon comportement est inacceptable, mais c'est fou à quel point vous ressemblez à votre mère."

    Je fis un mouvement de la main en sa direction, sans pour autant la toucher.

    "Sauf vos yeux."
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/anton-terven-termine-22-10-t4873.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/je-ne-crains-pas-le-diable-je-suis-le-diable-t4878.htm#95668
Kaelyn L. Campbell

Kae' ▬ Don't Worry Be Happy

Kaelyn L. Campbell

Féminin AGE : 25
MESSAGES : 4127
DATE D'INSCRIPTION : 06/07/2010

COPYRIGHT : Avatar; xoxo et gif signature; Purple

Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 25th 2010, 22:23

Et voilà ce que ça pouvait engendrer de ne pas être attentionné ! Du moins, de ne pas faire attention à là où l'on va. Kaelyn avait regardait à droite, à gauche mais pas devant. Et malheureusement c'était devant qu'il y avait un obstacle. Un obstacle qu'elle n'avait ni vu, ni pu contourner. Elle se l'était pris de pleins fouet. Cependant, l'obstacle n'était pas un objet ou une chose inanimé ! Non c'était une personne...une personne que Kaelyn avait déjà aperçut quelque part. Mais impossible de mettre un nom ou une information quelconque sur ce visage. Ainsi, l'homme face à elle lui était complètement inconnu. Mais ce n'était pas parce qu'il lui était inconnu qu'elle devait en oublier la politesse. C'est pourquoi elle s'excusa de lui avoir rentrer dedans. Et d'après lui, elle n'était pas la seule fautive.

    Anton ♣ « Voyons le tord n'est pas que le votre, je ne regardais pas non plus où je mettais les pieds. »

Kaelyn était un peu soulagée qu'il le prenne comme ça. Mais bon, même si ce n'était pas que de sa faute, on lui avait appris à s'excuser, à être poli. Cependant, elle ne fit aucune remarque, ne voulant pas remettre en parole ce que disait l'homme en face d'elle. Kaelyn n'avait pas lâché son regard. En effet, elle le regardait toujours...comme si elle le dévisageait. Enfaite, elle essayait de se souvenir où elle avait vu ce visage. Elle en était sûr de l'avoir vu sur une affiche ou dans un journal. Saleté de mémoire. Enfin bref, la blondinette fut ramenée à la réalité lorsque l'inconnu reprit la parole.

    Anton ♣ « Pardonnez moi, mon comportement est inacceptable, mais c'est fou à quel point vous ressemblez à votre mère. Sauf vos yeux. »

Kaelyn arqua un sourcil. Comment savait-il ça ? Du moins, comment pouvait-il l'affirmer ? Le pire c'était qu'il avait raison. Elle ressemblait beaucoup à sa mère sauf des yeux. Connaissait-il sa mère ? Ou est-ce que Kaelyn le connaissait ? Peut-être que c'était pour ça que l'inconnu lui disait quelque chose. Non, elle savait qu'elle ne l'avait vu que sur un support...et non en vrai. Bref, Kaelyn recula d'un pas, par prudence - surtout lorsqu'il fit un mouvement de main dans sa direction - puis prit un air déconcerté. Qui était-il ? Comment savait-il ça ?

    Kaelyn ♣ « Excusez moi...Mais on se connait ? Car je n'ai aucuns souvenir de vous... »

Et puis même, comment avait-il pu reconnaître la mère de Kaelyn en elle ? Bien qu'elles se ressemblaient, elle ne se ressemblaient pas comme deux gouttes d'eau. Et puis, s'il avait su dire que Kaelyn n'avait pas les même yeux que sa mère, c'est qu'il l'a connaissait bien, voire même très bien.

    Kaelyn ♣ « Vous êtes un vieil ami de ma mère ? »

Oui, ça ne pouvait être que ça. Et encore ! Kaelyn ne voyait pas du tout sa mère fréquenter quelqu'un comme lui. Il filait une impression à faire froid dans le dos...tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/kaelyn-lila-campbell-finish-t1048.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-sujet http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/kaelyn-et-son-monde-version-2-t4601.htm http://www.harry-potter-forum.com/la-grande-salle-f67/un-faux-pas-peut-bouleverser-une-vie-entiere-fe-t4123.htm
Anton Terven

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Anton Terven

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 22/10/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Gifanthony


Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 27th 2010, 14:00

    Je me montrais poli et courtois, après tout la plus part du temps c'était ce que j'étais, être un monstre ne m'empêchais pas d'avoir de l'éducation, on m'avait élevé et je mettais mon éducation à l'heure. D'ailleurs j'étais ravi de voir que la blondinette avait elle aussi de l'éducation, ce n'était guère étonnant, je me refusais de côtoyer des personnes me dégoûtant, aussi sa mère avait des valeurs, et elle lui avait probablement enseignée. Restait à savoir si le mensonge faisait partit du genre de gangrène qui pourissait sa mère ou non. C'était probablement le cas, mais pour une fois je ne lui en voulais pas, ça ne faisait que rendre le jeu plus amusant, et pour une personne comme moi, condamné à une solitude relative, c'était un luxe que j'apréciais. Loin de moi l'idée d'effrayer miss Kaelyn, enfin sans doute un petit peu, mais la peur était un très bon stimulant, et l'affronter rendant les gens plus fort et plus résistant. Le courage venait en affrontant nos peurs les plus terribles, mais ne me croyez pas vantard, je n'imaginais pas être la plus grande peur d'une adolescente, je ne le souhaitais même pas.

    Etrangement, je souhaitais plutôt la protéger, tuer de mes propres mains chaque personnes qui oseraient lui faire de mal, et pas d'une mort rapide et propre, plutôt leur faire subir ce genre de torture qui vous fait attendre la mort comme une véritable libération, mais faut il encore mériter cette libération. L'avantage d'être sorcier était de pouvoir infliger les plus horrible torture imaginable par un être humain sans pour autant lui retirer la vie. La surprise se lisait sur le visage de la jolie demoiselle, tout comme une sorte de crainte, parfaitement compréhensible, si elle n'avait pas été effrayer se serait que son instinct de survit n'était pas parfaitement développer, voir pas du tout. Mais une chose me plaisait dans son comportement, j'avais réussis à attirer son attention, et c'était tout l'objectif de cette petite mascarade, tout ceci n'était qu'une sorte de test, hors de question de lui livrer des informations sur un plateau d'argent, si elle était aussi intelligeante que mes renseignements semblaient l'affirmer, elle serait capable de comprendre seule, peut être pas maintenant.

    "Je n'ai malheureusement pas eu la chance de faire votre connaissance, il y a bien longtemps que je n'ai pas vu votre mère, nos chemins ont divergés il y a plus de 16 ans de ça, alors qu'elle formait une famille j'étais occupé à chasser les mangemorts."

    Je souris à l'évocation de ce bon vieux temps, j'aimais mon métier, mais il fallait se rendre à l'évidence, je n'étais plus pointure que j'étais dans ma jeunesse, il fallait laisser la place à l'impétueuse jeunesse.

    "Oui en effet, un vieil ami, pardonnez mes manières j'en ai oublié de me présenter. Anton Terven, j'espère que vous accepterez de présenter mes hommages à votre mère. Elle ne doit plus travailler au journal si je ne m'abuse, il y a bien longtemps que je n'ai pas lu d'article signé de sa plume, quel dommage."
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/anton-terven-termine-22-10-t4873.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/je-ne-crains-pas-le-diable-je-suis-le-diable-t4878.htm#95668
Kaelyn L. Campbell

Kae' ▬ Don't Worry Be Happy

Kaelyn L. Campbell

Féminin AGE : 25
MESSAGES : 4127
DATE D'INSCRIPTION : 06/07/2010

COPYRIGHT : Avatar; xoxo et gif signature; Purple

Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeOctobre 29th 2010, 10:45

L'apparence pouvait être trompeuse quelque fois, n'est-ce pas ? Et bien là, cette phrase se confirmait. Alors que l'homme laissait une impression qui faisait peur, il se révélait être un homme poli et courtois. Ainsi, petit à petit, il effaçait les craintes qu'avait Kaelyn à son égard. Mais elle restait sur ses gardes. On ne sait jamais. Cependant, il n'avait pas l'air d'être un ''méchant'' sinon, il ne se serait pas conduit comme ça...Il n'aurait pas engager une conversation et aurait plutôt eu tendance à faire du mal à Kaelyn. Mais même s'il n'avait pas l'air méchant, il avait l'air d'avoir de l'expérience, d'être un sorcier ayant accompli pleins de chose dans sa vie. De toute façon, elle allait peut-être le savoir car il semblait vouloir faire connaissance avec Kae'. En effet s'il n'avait rien voulu, Kaelyn aurait juste présenté ses excuses et lui de même puis ils seraient parti chacun de leur côté...Mais là, il ne semblait pas en avoir envie puisqu'il avait engagé une conversation.

    Anton ♣ « Je n'ai malheureusement pas eu la chance de faire votre connaissance, il y a bien longtemps que je n'ai pas vu votre mère, nos chemins ont divergés il y a plus de 16 ans de ça, alors qu'elle formait une famille j'étais occupé à chasser les mangemorts. »

Comme si c'était une chance de la connaître ! Non, bien que Kaelyn était une jeune femme agréable et pleine de vie, il y avait des moments où il valait mieux l'avoir en photo. La blondinette se remémora les paroles du sorcier se trouvant devant elle, du sorcier qui connaissait apparemment sa mère. Il n'aurait pas vu Mme Campbell depuis qu'elle était enceinte ?! Trop occupé à chasser les mangemorts ?! Sympa pour elle. Kaelyn mit ses mains sur ses hanches, signe que ce qu'il disait l'avait interpellé.

    Kaelyn ♣ « Vous ne l'avez même pas soutenu pendant sa grossesse ? Et vous n'avez jamais pris le temps de lui passer un bonjour en 16 ans ! Dites pas que c'est à cause des mangemorts. Même si vous les combattiez, vous auriez pu trouver un petit moment, en 16 ans, d'aller voir ma mère. »

Le soutien pendant les grossesses, c'était important ! Et Kaelyn en savait quelque chose. La jeune femme en avait plus que besoin et pourtant elle ne trouvait ce soutien que dans quelques personnes comme Tony, la personne la plus importante à sa vie après son père évidement. Quoi que, elle n'avait même pas le soutien de son père vu qu'il n'était pas au courant, pour l'instant. Bref, Kaelyn lâcha ses deux bras pour les remettre dans une position normal avant de se re-intéressé à la fin de la phrase du sorcier.

    Kaelyn ♣ « Vous êtes Auror ?! Enfin...vous l'étiez ? »

Oui. Il semblait vieux quand même...donc il était sûrement à la retraite. Ou peut-être qu'il faisait plus vieux que son âge ! Et alors là, Kae' aurait fait une boulette ! Pensant à cette éventualité, Kaelyn mit ses mains sur sa bouche et se massa l'arrière de la tête comme signe de gêne.

    Kaelyn ♣ « Je voulais pas dire que vous étiez très vieux. Mais c'est juste que je pense que si vous étiez Auror, vous avez combattu toute votre vie donc il est normal que arrivé à un âge, vous soyez à la retraite. »

La blondinette essayait tant bien que mal de se rattraper. Bon, elle ne s'en était pas trop mal tiré. A voir maintenant s'il allait gober ça. Quoi que, ce n'était pas des mensonges ce qu'elle disait ! Bref, la conversation ne s'était pas arrêté là. Non, le vieil homme en face d'elle, venait de reprendre la parole.

    Anton ♣ « Oui en effet, un vieil ami, pardonnez mes manières j'en ai oublié de me présenter. Anton Terven, j'espère que vous accepterez de présenter mes hommages à votre mère. Elle ne doit plus travailler au journal si je ne m'abuse, il y a bien longtemps que je n'ai pas lu d'article signé de sa plume, quel dommage. »

Cette réponse confirma l'hypothèse de Kaelyn. Il était donc bel et bien un vieil ami de sa mère. Mais pourquoi n'était-il pas resté en contact avec elle...Qu'est ce qu'elle ou qu'il avait fait pour briser leur amitié. Car oui, pour Kaelyn, il ne devait certainement plus y avoir de sentiments amicaux entre les deux puisque Mme Campbell n'avait jamais parler d'un Anton Terven. En tout cas, il avait sans doute dû beaucoup la connaître dans le temps puisqu'il savait même qu'elle métier elle exerçait.

    Kaelyn ♣ « Enchantée Monsieur. Moi c'est Kaelyn...Campbell, mais ça, vous l'avez peut-être deviné ! » Un sourire se dessina sur ses lèvres puis elle continua. « Oui. Je le ferais si vous le voulez. En effet, elle ne travaille plus à la gazette depuis 16 ans...à cause de moi. Elle voulait me consacrer tout son temps donc elle a démissionné. Ce qui est dommage en effet... »

C'était dommage car Kaelyn savait que sa mère avait adoré ce métier. Des fois, il lui arrivait à pousser sa mère à rechercher du travail dans la même branche, le journalisme. Kae' lui disait qu'elle n'avait plus besoin que sa mère lui consacre tous son temps...Surtout depuis qu'elle était à Poudlard. La blondinette secoua légèrement la tête pour sortir de ses pensées puis se concentra sur Anton.

    Kaelyn ♣ « Pourquoi vous n'êtes plus amis ? »

Oui. C'était une question indiscrète et maladroite mais c'était surtout une question qui trottait dans l'esprit de la blondinette...et elle espérait avoir une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/kaelyn-lila-campbell-finish-t1048.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-sujet http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/kaelyn-et-son-monde-version-2-t4601.htm http://www.harry-potter-forum.com/la-grande-salle-f67/un-faux-pas-peut-bouleverser-une-vie-entiere-fe-t4123.htm
Anton Terven

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Anton Terven

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 22/10/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Gifanthony


Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeNovembre 5th 2010, 12:07

[hrp : Vraiment désolé pour cette attente, j'ai honte ]

    Quelle drôle de sensation que celle que je vivais actuellement, j'avais cherché ce contact en effet, je dirigeais la conversation, mais je ne pouvait pas diriger les réponse de la petite demoiselle, qui se révélait avoir un sacré caractère, mais est ce que ça devrait m'étonner? Elle avait forcément prit de ses deux géniteurs, et je n'étais pas connu pour avoir un caractère des plus facile, d'ailleurs c'était peu dire, s'attaquer à moi c'était la mort assuré, même si à son âge j'étais sans doute plus mesuré. Sa réaction me fit sourire, mon adorable petite soeur aurait sans doute réagit de la même façon, et d'ailleurs elle m'aurait formellement interdit d'abandonner ainsi la femme que j'avais mis enceinte, mais avec elle ma conscience semblait avoir disparu, enfin pas tout à fait étant donné que j'avais toujours un minimum de moral, mais était ce plus part habitude? Aucune idée et ce n'était pas le genre de chose qui me torturait et m'empêchait de dormir au contraire même c'était sans doute l'une des choses qui faisait que j'étais encore vivant aujourd'hui, même si je savais mieux que personne que la vie pouvait être mille fois plus douloureuse que la mort, il restait quelques petits plaisirs comme aujourd'hui qui faisait que le monde n'était pas toujours tout noir, juste la plus part du temps.

    "Attention au mot demoiselle, je n'ai pas dis que je combattais les mangemorts, mais que je les chassais, ils ont torturés et tués ma petite soeur, c'est le genre de détails qui ont tendance à rendre la tâche obsessionnelle, mais il ne s'agit pas là d'une excuse, vous avez bien raison. Mais je crains que même si j'avais souhaité, votre mère aurait refusé de me voir, nous nous sommes quitté sur un différent, un comportement désagréable de ma part je dois l'avouer, si c'était à refaire j'agirais d'une toute autre manière, mais la vengeance est un poison qui ne connait qu'un seul remède, le temps."

    Et la vengeance accomplit, mais nul besoin de l'effrayer. En tout cas la demoiselle était tout à fait politiquement correcte, d'ailleurs elle arrivait même à ressortir l'excuse de mes anciens patrons, j'aurais sans doute été apte à continuer cette guerre, mais dans quel but? Je n'avais plus grand chose à défendre, et la seule personne que je considérais encore comme importante à mes yeux était surprotégé en Allemagne à ma demande, alors à quoi bon?

    "Effectivement j'étais Auror, mais il faut savoir passer la main à la nouvelle génération, mais ne soyez donc pas gênée, vieillir est un privilège lorsque l'on connait des temps aussi troublé que les notre, et une chance que beaucoup n'ont pas eut."

    Pendant quelques instants, la tristesse transparu sans doute dans mes yeux avant que je me reprenne, rares étaient ces instants, généralement j'étais trop aveuglé par la colère et l'envie de vengeance que le sang n'avait jamais réellement apaisée. En tout cas Kaelyn avait hérité du talent diplomatique de sa mère, heureusement pour elle d'ailleurs, sinon elle aurait sans doute eu pas mal de problème, et une demoiselle violente n'avait rien de charmant. Non je préférais leur talent diplomatique, ce talent de faire passer tout ce qu'elles souhaitaient avec un joli sourire et un doux regard. Toutes les femmes de ma vie avaient toujours eut ce pouvoir sur moi et lorsqu'elles n'obtenaient pas ce qu'elles voulaient elles avaient le talent de me faire culpabiliser, une chose plutôt exceptionnelle. Lorsqu'elle se présenta, je saisis sa main, et y posa un baise main, profitant de cet instant pour graver l'odeur de la demoiselle dans un coin de ma tête.

    "Enchanté de faire votre connaissance demoiselle."

    Afin de ne pas la mettre trop mal à l'aise, je reculais reprenant ma place initiale.

    "Votre mère à toujours su faire le choix dans ses priorités, et elle a toujours su faire les bons choix quoi que les autres ont pu dire, je ne m'inquiète pas pour elle, elle ne regrette en aucun cas ce choix, j'en ai la certitude."

    Oh que oui elle ne le regrettait pas, je connaissais assez cette femme pour le savoir, tout comme je savais qu'elle ne pardonnerait sans doute jamais et qu'elle aurait du mal à accepter cette intrusion dans sa vie. Je n'avais sans doute pas le droit d'agir ainsi, mais peu importait, j'avais pour habitude de ne m'imposer que mes propres limites.

    "Vous pourrez aussi faire savoir à votre mère que si elle souhaite je pourrais user de mon influence pour lui obtenir une place à la gazette, ça ne sera pas un problème, ils me doivent bien ça."

    Oui je n'avais pas porté plainte après la publication de l'article sur ma personne, chose assez inespérée à mon avis, et au pire, si ils refusaient mon offre très diplomatique, ils auraient sans doute rapidement besoin d'un nouveau journaliste, j'avais une affaire à régler, et peu m'importait d'avancer mon plan, de toute façon je ne laissais jamais de trace derrière moi. La question qui suivit était plus difficile, mais je n'avais pas l'intention de mentir, ce n'était pas dans mes habitudes.

    "Nous avons eut un différent lorsqu'elle m'a annoncé sa grossesse, pour moi ce n'était pas le moment de mettre au monde un enfant dans un monde dévasté où plus rien n'avait de réelle valeur, visiblement une fois de plus, elle avait raison et moi tord, Voldemort avait finit par tombé, mais elle ne m'a jamais pardonnée, chose que je comprends tous à fait."
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/anton-terven-termine-22-10-t4873.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/je-ne-crains-pas-le-diable-je-suis-le-diable-t4878.htm#95668
Kaelyn L. Campbell

Kae' ▬ Don't Worry Be Happy

Kaelyn L. Campbell

Féminin AGE : 25
MESSAGES : 4127
DATE D'INSCRIPTION : 06/07/2010

COPYRIGHT : Avatar; xoxo et gif signature; Purple

Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitimeNovembre 12th 2010, 22:39

Parler avec cet homme était intéressant. Il était différent des autres. Il parlait avec énormément de politesse et de calme. Il parlait comme un grand homme qui devait certainement se faire respecter parmi les autres ! Plus Kaelyn parlait avec lui, plus elle avait envie de le connaître. Il était quand même un vieil ami à sa mère. Et c'était fort dommage qu'elle ne lui avait jamais parlé de lui. Peut-être que lorsqu'elle lui raconterait sa rencontre, Mme Cambpell lui en dirais un peu plus sur l'homme qui se trouvait en face d'elle.

    Anton ♣ « Attention au mot demoiselle, je n'ai pas dis que je combattais les mangemorts, mais que je les chassais, ils ont torturés et tués ma petite soeur, c'est le genre de détails qui ont tendance à rendre la tâche obsessionnelle, mais il ne s'agit pas là d'une excuse, vous avez bien raison. Mais je crains que même si j'avais souhaité, votre mère aurait refusé de me voir, nous nous sommes quitté sur un différent, un comportement désagréable de ma part je dois l'avouer, si c'était à refaire j'agirais d'une toute autre manière, mais la vengeance est un poison qui ne connait qu'un seul remède, le temps. »

Les premières phrases de l'ancien Auror laissa Kaelyn bouche bée. Il avait donc perdu sa petite soeur, à cause des mangemorts. Kaelyn se sentait coupable de lui avoir fait dire ça. Peut-être voulait-il essayer d'oublier la mort de sa petite soeur, même si cela semblait impossible pour Kae' ! Enfin bref, Kaelyn écouta la suite des paroles du vieil homme. C'était dommage que leur amitié fut brisé pour un mauvais comportement. Mais il fallait bien le dire, ils étaient loin d'être les seuls. Partout des amitiés se brisent à cause de différent. Mais c'était la vie. Et peut-être qu'un jour, Mme Campbell lui pardonnera.

    Kaelyn ♣ « Je suis vraiment désolée pour votre petite soeur. Je comprends pourquoi vous chassiez les mangemorts ! En tout cas, c'est dommage pour vous et ma mère... »

Miss Campbell fit la moue mais retrouva son visage normal et souriant lorsque l'ancien Auror prit la parole pour affirmer les propos de la blondinette sur le métier qu'il avait exercé, en donnant en plus quelques précision et son propre avis.

    Anton ♣ « Effectivement j'étais Auror, mais il faut savoir passer la main à la nouvelle génération, mais ne soyez donc pas gênée, vieillir est un privilège lorsque l'on connait des temps aussi troublé que les notre, et une chance que beaucoup n'ont pas eut. »

Il avait complètement raison. Autant pour la première partie de ses propos que la deuxième. Il fallait donner la main au jeune car ils étaient plus aptes à combattre. Et vieillir pouvait avoir des bons côtés et tous le monde n'avait pas cette chance à cause des mangemorts et des morts qu'il y avait dans le monde magique dû à ces personne là. Kaelyn espérait pouvoir vivre assez longtemps pour finir ses études, se marier, fonder une famille, avoir un travail. Vivre une belle vie quoi ! Mais avec les temps qui courent, cette vision de l'avenir était un peu trop irréaliste.

    Kaelyn ♣ « Je suis d'accord avec vous ! »

La blondinette lui adressa un joli sourire puis vint les présentations. Car oui, ils parlaient, parlaient mais elle ne savait pas comment il s'appelait, et lui ne savait pas comment elle s'appelait. Quoi que, peut-être le savait-il s'il avait été un ami proche de sa mère. Bref, lorsque Kaelyn se présenta, Anton lui fit un baise main.

    Anton ♣ « Enchanté de faire votre connaissance demoiselle. »

Ce baise main avait un peu surprise Kaelyn. En effet, c'était bel et bien la première fois qu'on lui en faisait un. Mais ce geste confirmait la pensée de la blondinette. Anton était un homme poli et courtois ! C'était comme un gentleman. Pourtant, il avait l'apparence froide. Du moins, il laissait une impression à faire froid dans le dos. Peut-être qu'avec lui, la citation « Les apparences sont souvent trompeuses » était vrai ! Bref, la Serdaigle n'allait pas rester silencieuse, immobile, paralysé ! Ainsi, elle se décontracta, après que les ''effets'' du geste soit parti.

    Kaelyn ♣ « Moi de même, Monsieur ! »

Puis le sujet se concentra de nouveau sur sa mère. Le métier de sa mère pour être précise. Bien que maintenant elle soit sans travail. D'ailleurs, Kaelyn n'aimait pas trop ça car elle voyait bien que sa mère adorait son travail, dans la façon qu'elle avait d'en parler. Il fallait absolument qu'elle l'a convainc de chercher un emploi.

    Anton ♣ « Votre mère à toujours su faire le choix dans ses priorités, et elle a toujours su faire les bons choix quoi que les autres ont pu dire, je ne m'inquiète pas pour elle, elle ne regrette en aucun cas ce choix, j'en ai la certitude. »

Pour une fois, Kaelyn n'était pas forcément d'accord avec lui. Certes, au début, c'était peut-être un bon choix. Mais elle garder en tête qu'à partir de l'entrée à Poudlard de Kae', Mme Campbell aurait pu re-travailler. Mais dans ses propos, elle était d'accord avec la fin. Elle ne semblait pas le regretter même si bien sur, l'envie de retourner à la gazette était toujours là.

Kaelyn ne répondit rien. Elle se contenta d'hocher la tête tout en souriant légèrement. Elle n'allait quand même pas s'opposer à lui. Et puis, il n'avait pas totalement tord dans ce qu'il disait !

    Anton ♣ « Vous pourrez aussi faire savoir à votre mère que si elle souhaite je pourrais user de mon influence pour lui obtenir une place à la gazette, ça ne sera pas un problème, ils me doivent bien ça. »

Encore une fois, cela ne faisait que confirmer ce que Kaelyn pensait de lui. S'il arrivait à faire influencer les personnes, c'est qu'il devait être respecté ou autre. Une grande personne quoi ! Anton commençait vraiment à fasciner Kaelyn, tout en lui faisant un peu peur aussi. C'était dur à décrire !

    Kaelyn ♣ « D'accord, je lui ferais savoir. C'est gentil de votre part ! »

La blondinette lui accorda un nouveau sourire puis la conversation changea de sujet. Enfin, pas vraiment car cela concernait toujours sa mère, mais pour autre chose. En effet, Kaelyn avait posé une question quelque peu indiscrète mais dont Anton avait bien voulu répondre.

    Anton ♣ « Nous avons eut un différent lorsqu'elle m'a annoncé sa grossesse, pour moi ce n'était pas le moment de mettre au monde un enfant dans un monde dévasté où plus rien n'avait de réelle valeur, visiblement une fois de plus, elle avait raison et moi tord, Voldemort avait finit par tombé, mais elle ne m'a jamais pardonnée, chose que je comprends tous à fait. »

Alors là. C'était une réponse à laquelle elle ne s'attendait pas. Elle ne comprenait pas en quoi ça le concernait et pourquoi il l'avait pris comme ça. Et puis, s'il fallait s'arrêter au fait que le monde dans lequel on vit n'est pas idéal pour concevoir un enfant, il n'y en aurait presque plus !

    Kaelyn ♣ « Mais pourquoi ça vous dérangez autant ?! Ça ne vous concernez pas vraiment ! Je veux dire, c'était son problème à elle si elle a voulu mettre un enfant au monde, pas le votre. Vous auriez dû passer outre votre avis pour la soutenir. »

Heureusement que tous le monde n'était pas comme lui. Car malgré le fait que Mme Campbell n'avait pas pu compter sur le soutien de Anton, elle avait eu un énorme soutien du père de l'enfant, Mr Campbell. Kaelyn ne s'était pas énervé contre lui. Non, elle avait parlé calmement, en n'essayant de ne pas s'énerver. Elle cherchait juste à en apprendre un peu plus sur le passé de sa mère et sur cet homme, Anton Terven !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/kaelyn-lila-campbell-finish-t1048.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-sujet http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/kaelyn-et-son-monde-version-2-t4601.htm http://www.harry-potter-forum.com/la-grande-salle-f67/un-faux-pas-peut-bouleverser-une-vie-entiere-fe-t4123.htm
Contenu sponsorisé




Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Empty
MessageSujet: Re: Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)   Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur (Fe)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La douleur d'un jugement
» La pire équipe de la LNH
» Nicholas ➜ Je vais devenir ton pire cauchemar.
» Les dégâts des années 90
» Le pire bagarreur LNH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : Le Château Poudlard, ses environs et les Boutiques :: Pré au Lard-
Sauter vers: