Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiara S. Greenleaf

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Kiara S. Greenleaf

Féminin AGE : 24
MESSAGES : 924
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 2hwdxue

COPYRIGHT : rorore, lux aeterna, nemo *o*

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 5th 2010, 00:45

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 35ixfdd Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 263hc3p
T'as bu quoi, toi ? De la vodka...
Je sais, on dirait pas !

(c) depthoflight & ohcopernicus

Parfois, on se sent mal, juste comme ça. Enfin c'est ce qu'on prétend. Parce qu'on n'aime pas donner les raisons de son mal-être, on préfère les ignorer. Sinon, on a encore plus mal. Le coeur serré, la bouche pâteuse, les yeux vitreux : Kiara aurait pu se prétendre malade si elle était comme ces gens qui ne font pas attention à leur peine et qui passent au-dessus sans regret. Sauf qu'elle détestait les lâches qui n'affrontaient même pas leurs propres états d'âmes. Elle, elle leur fonçait dedans, les dégommait, et assumait parfaitement de ne pas être au top de sa forme quand ça lui arrivait. A quoi bon prétendre que tout va bien quand tout va mal ? C'est encore plus douloureux de faire semblant.

Pourtant, la sorcière n'était pas la plus à plaindre sur Terre, loin de là. Mais il lui suffisait d'un rien pour se retrouver dans un état proche de la déprime suicidaire. Le moindre dérangement la mettait hors d'elle ! Alors quand ça s'accumulait, je ne vous raconte pas. Premièrement, son koala de compagnie qui répondait au nom de Froufrou avait décidé de la lâcher. Fort heureusement, il ne s'était pas enfui ! Il avait juste choisi cette semaine pour dormir non-stop, laissant seule dans l'ennui sa maîtresse. Le soleil n'arrêtait pas de briller en ce moment, ce qui l'énervait au possible. Elle détestait l'éclat qu'il dégageait et la chaleur qui en émanait. Totalement insupportable. Avoir le teint bronzé ne l'avait jamais tenté de toute manière, elle préférait continuer de ressembler à une poupée de porcelaine, ça lui allait davantage ! Et pour combler cet agacement qui arrivait presque à son comble, elle avait été arrêté par les autorités moldues pour exhibition sur la voie publique de Londres, en pleine nuit ! C'était de sa faute à elle si elle avait voulut passer une nuit dans la capitale mais qu'elle avait oublié de fermer sa porte à clé parce qu'elle était somnambule ? Bien sûr que non ! Elle avait donc été obligée de passer une nuit en garde à voir... ou garde à vue, un truc dans cette idée là. Tout ça pour apprendre à sa sortie qu'elle n'avait pas le droit de vendre ses portes clés à Pré-Au-Lard pour le moment car des employés du Ministère surveillaient actuellement le bon fonctionnement du village sorcier.

C'était avec regret qu'elle s'était rabattu sur le Chemin de Traverse. Elle n'appréciait pas réellement cet endroit, trop de personnes la dévisageaient quand elle passait dans les rues. Non pas que ça la dérangeait, elle n'en avait strictement rien à faire après tout, mais vu qu'en ce moment elle ne se sentait pas si bien que ça, ça lui donnait envie de frapper n'importe qui la regardait de travers - autrement dit : beaucoup de monde. De plus, elle ne faisait jamais de bénéfice dans ce coin, parce que les commerçants tout comme les clients qui la croisaient étaient tous trop coincés pour s'ouvrir seulement quelques secondes l'esprit afin de lui acheter quelque chose. La seule chose qui la consolait dans ce lieu, c'était Le Chaudron Baveur, parce qu'elle pouvait s'y saouler autant qu'elle le voulait pour noyer sa profonde animosité envers le monde. L'Allée des Embrumes n'était pas si mal non plus, mais l'alcool n'y était pas aussi bon.

"Un autre verreee, s'il te plaiiiiiiit !!" S'exclama-t-elle soudain à l'attention du barman, d'une voix étrangement aigüe et enfantine.
"Désolé Greenleaf, mais tu n'es pas la seule cliente. Je crois même que vu ton état, je vais devoir te mettre à la porte."
"Alors je peux embarquer la bouteiiiiille au moins ?"
Questionna la jeune blonde avec un regard suppliant, sans oublier de déposer une somme d'argent un peu trop conséquente sur le bar.
"Hm.. D'accord, mais tu n'en dis rien à personne. Dégage d'ici maintenant, y'en a qui attende encore d'être servis !"

La nuit n'était pas encore tombée mais on voyait clairement que le soleil était déjà en train de se coucher. Etre complètement bourrée à cette heure-ci, quelle honte... Elle ne savait même pas où aller, ayant perdu le sens de l'orientation avec la dose d'alcool qu'elle venait d'ingurgiter. N'importe quelle autre boutique ferait l'affaire, tant pis ! D'un pas pas très assurée ni très droit, elle entama sa recherche de la cachette parfaite, sa bouteille de vodka dans la main droite et la gauche tentant en vain de replacer une mèche des ses cheveux attachés en une sorte de chignon grâce à sa baguette (multifonctions ces trucs là !).

"Petiiiit oiseau, tu voooooles haut dans le ciiiiiiel ! Petiiiiiit oiseau, n'ai pas peuuuur de... oulaaa, le joli caillou !"

Se baissant pour ramasser la petite pierre difforme et banale qu'elle venait d'apercevoir, elle se cogna la tête contre le mur qui lui faisait face, alors qu'une enseigne se désignait au-dessus de sa tête. La voilà, sa cachette tant attendue ! Un sourire béat sur le visage, elle entreprit de tirer la porte pendant plusieurs minutes.. avant de se rendre compte qu'elle devait la pousser pour pouvoir rentrer.

"Bonjours mademoiselleeee ! C'est tout beau ici !" Dit-elle en remarquant plus loin au fond de la boutique une jeune femme apparemment occupée - mais peu lui importait.

A peine avait-elle pénétrer à l'intérieur qu'elle glissa - allez savoir comment - pour se retrouver affalée par terre, prise d'un mal incontrôlable au niveau de son derrière et de sa tête. Et soudainement, alors qu'elle semblait si joyeuse, elle se mit à sangloter comme une gamine de trois ans.

"J'en ai maaaaaaarre de ma vie ! Je veux mon petiiiit frère !"
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/kiara-x-non-je-ne-suis-pas-nee-in-africa-t279.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/kiara-l-imperfection-au-feminin-t316.htm http://world-of-harrypotter.forumactif.com/les-collections-et-vos-historiques-f95/inventaire-de-kiara-s-greenleaf-t610.htm http://www.harry-potter-forum.com/autres-lieux-f35/l-orient-et-l-occident-rencontre-par-accident-fe-hsi-wang-mu-t2304.htm
Perséphone V. Galanis

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Perséphone V. Galanis

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 67
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 35mdxtc

COPYRIGHT : Hypnose & Nemo & LJ

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 6th 2010, 14:35

      "Il n'y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami, excepté peut-être celui d'en faire un nouveau."

      feat Perséphone V. Galanis & Kiara S. Greenleaf
      Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 2jfinwo Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 2pos5dd



      Il y avait un plaisir dont Perséphone n’arrivait pas à se lasser, c’était la solitude. Depuis toujours elle adorait se retrouver seule avec elle-même surtout depuis qu’elle avait ouvert cette boutique de jouet en bois, quel plaisir de se retrouver au fond de la boutique à peindre une maison de bois qu’elle avait construit de ses mains. Ce genre de petit plaisir étaient d’ailleurs l’un des rares moments où l’on pouvait voir un semblant de sourire sur son visage, oui assez étrange me direz vous, mais Perséphone ne pouvait s’empêcher d’afficher un petit rictus de joie et d’apaisement lorsqu’elle colorait ou fabriquait ses jouets en bois. C’était une sorte d’échappatoire à la cruauté de son existence, un moyen d’oublier l’espace d’un instant sa condition de vampire solitaire et d’être seulement une fille avec un certain talent artistique diront nous. Enfin, armée d’une tasse de thé fumante et d’une sorte de tablier remplis de tache de peinture, notre petit vampire s’évertuait donc à peindre avec attention une grande maison de poupée en bois. Elle venait tout juste de terminer la construction brute, maintenant il fallait mettre un peu de couleur bien que pour être honnête, à ses yeux le bois tel quel valait toute les couleurs du monde. Malheureusement le gamins semblaient préféré les maisons de couleur, résultats elle s’était dit que la peindre en jaune serait une bonne idée … Mais voilà, quelques heures après avoir prit cette décision elle avait eut une vision, la vision d’une petite fille qui allait bientôt venir dans sa boutique accompagné de son père, un riche sorcier. Cette enfant allait alors lui demander une maison de poupée de couleur bleu ciel… Voilà ce qui expliquait toute les teintes de bleu qui se trouvaient à côté de la vampiresse…

      Bref, toujours avec se petit sourire Perséphone peignait donc sa maison de poupée assise au fond de sa boutique vide … Enfin vide, pas tant que ça, étant donné qu’une sorte de blonde alcoolique fit son apparition sans crier gare. Y’a pas à dire, même en ayant le pouvoir de prémonition, on peut être surprit par certaine situation … Le visage fermé, ayant perdu tout sourire, notre vampire observa silencieusement cette intrus qui tomba lamentablement à terre après l’avoir « salué », là, l’inconnue se mit à sangloter tel une enfant, parlant de sa vie et d’un petit frère qui lui manquait. Ok, là la situation était vraiment bizarre. Tout en se levant avec un visage un peu « abasourdit » le vampire prit la parole, s’adressant davantage à elle-même qu’à cette inconnue qui était d’ailleurs surement trop loin pour comprendre quoi que se soit.

      « Un millier d’année d’existence et j’arrive encore à être surprise par ses humains… »

      Tout en disant cela la jeune blonde retira son tablier plein de peinture, se rapprochant de cet intrus en pleure… Elle resta à une bonne distance, un mètre, ne sachant pas vraiment quoi faire ou dire… Cette fille était juste bourrée mais elle n’allait pas la jeter dehors comme un vieux chat pourrit … D’un côté ce n’était pas une église ici, ce n’était pas son job de ramasser tout les pécores du coin … Toujours à un bon mètre de la blondinette alcoolique Perséphone décida de prendre la parole, l’air franchement un peu hésitant.

      « Heu… Oui je suis navrée pour vous … Mais… Vous devriez… En parler à quelqu’un d’autre…J’ai vus un alco… Un homme… Un homme qui a surement les mêmes problèmes que vous, il habite à quelques rues d’ici… »

      Ouais , elle avait un peu dérapé en ayant faillis dire « alcoolique » , ça aurait été assez malpoli de la traiter ainsi même si il faut admettre qu’elle avait vraiment l’air d’une alcoolique notoire assise par terre à pleurer , tout ça armée d’une bouteille de vodka à moitié vide… S’approchant, Perséphone décida de l’aider à se relever, l’attrapant d’une seule main avant de la remettre sur pied avec une aisance déconcertante vus son apparence, ben oui de prime à bord Persée avait davantage l’air d’une petite paysanne rachitique et faible que d’un vampire millénaire puissant. Une fois de nouveau debout, la jeune femme lâcha immédiation l’inconnue, l’inconnue qui désormais avait un nom. Ben oui, la Galanis l’avait touché et avait eut une vision, elle savait à présent qu’elle s’appelait Kiara Greenleaf, ancienne Serpentard un peu loufoque et clairement bizarre. Etrangement maintenant elle avait le pressentiment que cette gamine n’allait pas se barrer avec un sourire et un signe de main. Prenant place sur un tabouret non loin, Persia lâcha un petit soupire avant d’ajouter.

      « J’ai l’étrange sensation que vous n’allez pas partir … »

      Si ça pouvait n’être qu’une sensation foireuse…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/persephone-vala-galanis-t1075.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/persephone-vampire-au-grand-coeur-t1329.htm
Kiara S. Greenleaf

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Kiara S. Greenleaf

Féminin AGE : 24
MESSAGES : 924
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 2hwdxue

COPYRIGHT : rorore, lux aeterna, nemo *o*

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 7th 2010, 12:43

Allongée sur le sol, ce qui était très inconfortable, la jeune femme criait plus que ne pleurait. Aucune larme ne sortait, juste des "Aaaah ! Iiiiih ! Euuuuh !" dont on ne cherchait même pas à comprendre la signification. Ses cordes vocales commençaient à la faire souffrir, et sa respiration a être bloquée. Ça lui apprendra, à ne pas s'arrêter pour reprendre son souffle. Rien de mieux donc qu'une gorgée d'alcool pour se désaltérer, ce qu'elle ne tarda pas de faire après avoir été relevée avec l'aide de la jeune femme. Enfin pour une femme, elle avait du mérite vu sa force physique apparente ! Toute seule, Kiara aurait bien mit une bonne demie-heure à réussir à se redresser, alors qu'elle avait été mise debout en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Seulement, elle était bien trop à l'ouest pour noter ce détail, comme elle se contenta de sourire bêtement aux paroles de l'inconnue sans vraiment prêter attention à ce qu'elle disait.

Elle s'était rapidement calmée, même si la marque de ses sourcils froncés par la contrariété n'était pas encore totalement effacée. Jetant un regard autour d'elle, telle une enfant qui découvre une nouvelle boutique de Barbies, elle se mit à tourner sur elle-même pour observer plus en détail l'endroit. Mauvaise idée : en moins d'une minute, elle eu envie de vomir, en plus de cette douleur au crâne qui persistait après sa chute. Elle voulu s'adosser au mur mais ne fit pas attention aux objets qui étaient posés tout près d'elle et fit rouler malencontreusement un petit train en bois qui alla se cogner contre d'autres objets tous construit dans la même matière. Fascinée - ce qui se voyait de manière exagérée à cause de l'alcool - elle s'agenouilla près des objets sans oser les toucher, les yeux grands ouverts et fit une remarque totalement débile digne d'elle.

"J'ai envie de manger une poire d'un coup."

Ingurgiter quoi que ce soit - herbes, fruits, salade, métal, plastique... oO - n'était pourtant pas une bonne idée. Et elle n'avait pas de poire à porter de mains. Frustrée par ce manque, elle but une autre gorgée de sa bouteille, qu'elle posa vivement à terre avant de se remettre sur ses deux pieds non sans difficultés. Elle fut d'ailleurs surprise d'être si grande. Le sol semblait plus loin qu'à l'habitude, lui donnant presque le vertige. Peut-être que ce n'était pas une mauvaise idée que de s'asseoir comme l'autre femme venait de le faire... Mais elle n'avait pas envie, plus maintenant.

"Je viens de découvrir un truc totalement étonnant... Quand on ferme les yeux, il fait noir ! Et quand on les ouvre, il fait plus noir ! C'est magiiiqueee !!"

Fière d'avoir apprit quelque chose de nouveau aujourd'hui, elle commença à sautiller partout jusqu'à ce qu'elle se prenne un meuble ou un mur, elle n'était pas certaine, en pleine face. Son nez lui faisait soudainement mal et elle voyait des papillons et des champignons voler tout autour d'elle.

"NON !! PAS DES CHAMPIGNONS !! NON S'IL VOUS PLAIT? AIDEZ MOIIII !! JE PRÉFÈRE ENCORE DES BANANES OU DES CERISES !"

Prise dans son délire, elle commença à faire des mouvements de bras mal accordés pour faire fuir sa vision d'horreur. Le résultat de tout ces gestes hystériques la rendit encore plus folle : sa bouteille, qu'elle n'avait pas payé mais qui lui tenait à cœur malgré tout, venait de s'étaler sur le sol dans un bruit fracassant, offrant au sol la moitié du liquide qu'il lui restait.

"Non, non, non ! Ne meurs pas, je t'en supplie ! J'ai besoin de toi ! Reste avec moi ! Faut appeler Sainte Langouste, elle ne peut pas finir de cette façon ! On se connaît depuis si peu de temps.. J'ai même pas encore eu le temps de lui donner un nom !"

Dévastée, elle s'était jetée sur les morceaux de verres, certaine qu'il restait encore un moyen de la réparer. Peut-être que c'était mieux, en fait, qu'elle n'ai plus moyen de se saouler pour ce soir, mais comme elle était déjà bien entamée, elle s'en trouvait beaucoup moins raisonnable que d'habitude.

"Pourquoi ça arrive qu'à moi ce genre de truuucs hein ? Pourquoi j'ai pas le droit de finir ma bouteille tranquille ? J'ai été gentille pourtant, j'ai rien fait de mal... C'est pas parce que j'ai participé aux paris d'une course d'hyppogriffes illégale qu'on doit me punir comme ça !"

Elle s'était légèrement grillée oui, mais la personne qui lui faisait face n'était pas du Ministère, non, elle n'allait pas la balancer ? Puis, ce n'était pas comme si elle avait tuer quelqu'un, après tout !
Spoiler:
 


Dernière édition par Kiara S. Greenleaf le Août 15th 2010, 16:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/kiara-x-non-je-ne-suis-pas-nee-in-africa-t279.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/kiara-l-imperfection-au-feminin-t316.htm http://world-of-harrypotter.forumactif.com/les-collections-et-vos-historiques-f95/inventaire-de-kiara-s-greenleaf-t610.htm http://www.harry-potter-forum.com/autres-lieux-f35/l-orient-et-l-occident-rencontre-par-accident-fe-hsi-wang-mu-t2304.htm
Perséphone V. Galanis

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Perséphone V. Galanis

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 67
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 35mdxtc

COPYRIGHT : Hypnose & Nemo & LJ

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 15th 2010, 16:24

      Oh mon dieu, oh mon dieu et oh mon dieu!! Mais dans quelle histoire Perséphone s’était-elle fourrée? Pourquoi cette cinglée alcoolique avait-elle décidé d’entrer dans sa boutique ? En plus elle était encore plus folle que le jeune vampire l’avait crus en la voyant, bien pire ! Cette femme avait vraiment une case en moins, deux, trois même cinq cases d’ailleurs, il n’y avait pas d’autre explication à cette folie presque effrayante. Persée l’observa donc avec un visage grimaçant légèrement, ne comprenant pas vraiment comment une humaine pouvait être aussi … Etrange…. Non en fait, elle était presque effrayé de voir un tel taux de « cinglinogie » en une seule personne… D’abord cette inconnue avait parlé de poire, on se demande bien pourquoi, puis elle fit une découverte incroyable, quand on ferme les yeux, il fait noir, une découverte qui allait révolutionner le monde des Moldus et des Sorciers, s’était une évidence…. Non mais franchement, est-ce que l’alcool rendait vraiment tous les humains aussi… Bizarre? Sur le coup Perséphone se posait vraiment la question, surtout qu’elle n’avait jamais vraiment était saoul alors elle ne pouvait pas le savoir, ben Voui, elle était devenue Vampire très jeune et à cette époque c’était plus dur de se trouver de l’alcool et maintenant qu’elle était « ce qu’elle est » l’alcool n’avait plus d’effet néfaste sur son organisme… Enfiiiin breeef.

      Le vampire se leva de son tabouret lorsque son « invité » se prit un meuble, ce n’était pas pour l’aider qu’elle s’était lever mais plutôt pour rattraper la dizaine de jouet qui tomba du dit meuble lorsque cette blonde le bouscula. Heureusement ses réflexes de créature de la nuit l’aidèrent à rattraper chacun des jouets de bois sans problème, cela dit elle se retrouva du coup encombrer par des poupées et des soldats de bois, ce qui la rendait un peu ridicule, tout du moins c’est se qu’elle se dit.

      Elle garda tous ses jouets entre ses bras lorsque sa cher invité fit tombé sa bouteille d’alcool à terre, mais le pire c’est qu’elle se mit à essayé de la … Ranimer… Non sincèrement, c’était une blague? Une caméra caché moldu? … En voyant ça Perséphone ne pu s’empêcher d’ouvrir de grands yeux, c’était la première fois qu’une humaine parvenait à la surprendre de cette façon, vraiment, cette femme avait un pouvoir extraordinaire… Il fallait faire quelques choses en tout cas. Ni une ni deux le vampire déposa tous ses jolies jouets sur une table non loin, s’approchant de cette invité qui semblait O combien désespéré par la perte de son alcool fétiche, maladroitement elle posa sa main sur son épaule, la tapotant légèrement avec incertitude avant de dire.4

      « Heu… Ne touchez pas les morceaux de verres, vous allez vous coupez… Et puis… C’est peut-être mieux qu’elle soit brisée…. Je pense que vous avez assez bus pour ce soir … » Elle chuchota alors pour elle-même. « … Même pour toute une vie… »

      Perséphone s’éloigna d’un pas, se disant que dire ce genre de chose à une « alcoolique » ce n’était peut-être pas la meilleure chose à faire… Bref, il fallait sauver le coup, faire ou dire quelque chose quoi. Toussotant le vampire rajouta donc.

      « Bon… Heu… Je pense qu’on devrait boire un café… Ou deux, voir trois… Et puis comme ça vous me raconterez tous vos petits soucis… On va… S’amuser »

      C’est clair, ça allait être la soirée du siècle… Encore une fois Perséphone prit les devants, soulevant Kiara comme une vulgaire poupée de chiffons pour l’aider à se rendre dans l’arrière boutique. La pièce arrière était plutôt grande, en fait on aurait dit une sorte de petit appartement, il y avait tout le confort nécessaire, en quelques sortes. Bref, elle l’aida donc à s’asseoir à la table avant de se diriger vers une mini cuisinière pour y faire chauffer du café, d’ailleurs les effluves de marre de café commença rapidement à envahir la pièce, peut-être que cet odeur allait un peu réveiller cette blonde dont elle ignorait le nom d’ailleurs… Prenant place en face d’elle d’un air un peu embarrassé Persé prit la parole avec un léger sourire, peu naturel mais très forcé et ça se voyait.

      « Heu… Je m’appelle Perséphone Vala Galanis… Enchantée… Heu… Le Café sera près dans quatre minutes et trente trois secondes… »

      Oui, elle était toujours très précises quand il s’agissait de cuisine, elle était tellement nul qu’elle chronométrait tout ce qu’elle préparait et ce de façon très précise … Même de l’eau bouillante… C’est dingue je sais…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/persephone-vala-galanis-t1075.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/persephone-vampire-au-grand-coeur-t1329.htm
Kiara S. Greenleaf

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Kiara S. Greenleaf

Féminin AGE : 24
MESSAGES : 924
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 2hwdxue

COPYRIGHT : rorore, lux aeterna, nemo *o*

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 16th 2010, 02:03

Elle n'avait finit par lâcher sa si regrettée bouteille que lorsque la main de la vampire vint se poser sur son épaule. C'était un contact si froid et inattendu qu'il aurait pu la sortir de n'importe quel délire ! Malgré son esprit embrumé et ses pensées retournées, elle parvient à capter le sens de sa phrase, hochant la tête d'un air monotone et robotique à mesure qu'elle parlait. Ce serait trop bête de se blesser. Elle ne voulait pas abimer le sol du magasin avec son sang, ça ferait très... tâche, c'est le cas de le dire. Elle n'essaya même pas de se concentrer sur le reste de sa phrase, essayant seulement de se convaincre que la situation n'était pas des plus graves et qu'elle retrouverait bien une autre source d'alcool un de ces jours. Ce n'était pas comme si son Whisky était le dernier sur Terre ! Elle ne l'espérait pas du moins !

Elle releva la tête vers "la fille sans nom" alors qu'elle lui proposait d'atténuer les effets de la boisson avec de la caféine. En tout cas, c'est ainsi qu'elle le prit. Elle n'eut le temps d'émettre aucunes oppositions, la gérante l'embarquant sans attendre son avis et l'amenant plus à l'arrière de la boutique. Assise à présent, s'étonnant toujours de la facilité qu'elle avait eu à la soutenir... ou alors elle était beaucoup plus mince que ce qu'elle pensait et alors là c'était grave... Enfin bref, assise ici, elle ne risquait plus de mettre en dangers les divers objets et ne feraient plus tomber aucun meubles. En toute logique.

Quand une autre odeur vint s'ajouter à celle d'alcool qui l'entourait depuis un bon moment déjà, elle crut d'abord qu'il y avait le feu. C'était une sorte de réflexe, dès qu'elle n'arrivait pas à mettre un nom sur quelque chose qu'elle sentait, c'était que ça devait brûler. Sauf quand elle était complètement saoule... comme ça ce moment là. Elle s'apprêtait à partir en courant en appelant les Pompiers - sans penser à se servir de sa baguette qui lui servait toujours pour tenir ses cheveux - quand elle fut coupée dans sa précipitation par la voix de "Perséphone". Comme elle n'avait pas encore les idées très claires, elle ne préféra pas s'attarder sur le nom de famille et se contenta du prénom, ce qui était un bon début. Elle eut ensuite confirmation que ce n'était pas le feu comme elle se l'imaginait, mais le café qui était en pleine préparation. Soupirant de soulagement, elle s'étala sur la chaise en affichant un sourire stupide digne d'elle avant de répondre, d'une voix déjà moins aigüe et forte que tout à l'heure :

"Et moi je m'appelle Kiara... Enfin je crois... Je suis plus très sure d'un coup..."

Puis soudainement, sans qu'elle ne sache par quels moyens, son pouls commença à s'affoler et elle crut que sa cage thoracique allait craquer sous l'impact. Prise de nausées violentes, elle n'eut le temps de sortir qu'une réplique correcte :

"Excuse-moi, je vais rentrer chez moi faire ma crise cardiaque."

Elle avait déjà commencé à se lever, glissant sur le rebord de la table et se retrouvant à genoux sur le sol, la main au niveau de l'estomac, tentant de stopper l'instoppable. Heureusement que sa chevelure était retenue en arrière, sinon elle ne s'en serait pas remise... Mais ce qui était fait, était fait : une bonne partie de ce qu'elle avait pu boire ce soir-là venait d'être régurgité sur le pauvre sol de la Galanis. Oups, comme qui dirait.

(HJ: Désolée, c'est vachement court ><)
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/kiara-x-non-je-ne-suis-pas-nee-in-africa-t279.htm https://world-of-harrypotter.forumsrpg.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/kiara-l-imperfection-au-feminin-t316.htm http://world-of-harrypotter.forumactif.com/les-collections-et-vos-historiques-f95/inventaire-de-kiara-s-greenleaf-t610.htm http://www.harry-potter-forum.com/autres-lieux-f35/l-orient-et-l-occident-rencontre-par-accident-fe-hsi-wang-mu-t2304.htm
Perséphone V. Galanis

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Perséphone V. Galanis

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 67
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 35mdxtc

COPYRIGHT : Hypnose & Nemo & LJ

Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitimeAoût 27th 2010, 21:28

      Perséphone n’avait jamais vus une personne aussi saoul de sa vie et pourtant elle en avait des soirées beuverie dans sa « jeunesse » et à l’époque des rois d’Angleterre je peux vous dire que l’alcool coulait à flot mais là… Cette femme était réellement au bout du gouffre , elle avait du avalé tout un bar pour en arriver au point de ne plus être sur de s’appeler Kiara … Mais ne lui jetons pas la première pierre , après tout elle avait peut-être des ennuies , un père absent , une mère alcoolique , un frère siamois ou pire un chat qui pisse partout , ça c’est le genre de chose qui peut vous rendre dépressif je vous assure , surtout quand vous venez d’acheter un canapé hors de prix. Enfin bref, Perséphone tenta de garder son calme olympien comme à son habitude, cependant lorsque son invité eut un battement de cœur franchement pas normal le vampire le sentit et pour être honnête, une vague d’émotion diverse parcoururent son corps. Oui, entendre un cœur battre aussi fort était toujours une source de ressentiment inépuisable et c’est surtout de la jalousie et une certaine excitation qui la transpercèrent de plein fouet. La jalousie, parce qu’elle n’avait plus de cœur aussi vif et qu’elle donnerait tout pour sentir une nouvelle fois son cœur battre dans sa poitrine même quelques minutes. Excitation, parce que mine de rien elle était un vampire et le cœur était la source de la vie en quelques sorte, ça lui donnait donc faim si on peut dire. En tout cas elle garda son calme, ce n’était pas son genre de s’emporter si aisément.

      Sans crier gare Kiara tenta de se lever, voulant apparemment s’en aller mais malheureusement elle tomba lamentablement à terre, la main posée sur son ventre avant… De tout rendre sur le beau parquet de la demoiselle… Oh mon dieu. Grimaçant d’horreur Perséphone ne pu s’empêcher de détourner le regard d’un air dégouter. D’accord elle vivait depuis longtemps et avait vus beaucoup de chose dans sa vie, mais c’était clairement dégueulasse, et puis elle ne pouvait pas utiliser la magie, du coup c’était bibi qui allait devoir nettoyer à la force de ses mains… Enjambant le vomis, Perséphone se dirigea vers sa cuisinière attrapant le café qui chauffait avec l’une de ses mains, la douleur fut vive mais peu importe, après avoir arrêté sa gazinière elle attrapa un verre qu’elle décida de remplir d’eau avant de le donner à son invité, posant une main rassurante sur son dos. Bien sur, la main qu’elle venait de bruler était déjà guéris, c’était l’avantage d’être un vampire.

      Malheureusement les événements prirent une tournure à laquelle Persia ne s’attendait pas, mais pas du tout. Un fracas se fit entendre dans l’autre pièce, plusieurs personne venaient d’entrez dans le magasin de façon assez violente, se dirigeant sans attendre vers la pièce du fond et pointant leur baguette sur les deux blondes. Apparemment ils étaient Aurores …

      Aurores 1 : « Ne faites pas de geste brusque… Vous allez nous accompagnez jusqu’au Ministère »
      Perséphone : « Quoi? Qu’est-ce que cela veut dire? »
      Aurores 1 : « Deux jeunes femmes sont recherché pour vol divers sur le Chemin de Traverse, des témoins les auraient vus rentré ici »

      Perséphone aurait voulu insister mais les aurores lancèrent des sorts informulés créant des chaînes autour des bras de nos deux pauvres jeunes femmes. Bien sur le vampire aurait pu s’en défaire ou en tout cas essayer de se défendre, mais ce n’était pas vraiment une bonne idée de tuer des Aurores, bien qu’elle fut tentée… Finalement les Aurores Transplanèrent avec leur prisonnières jusqu’au ministère de la magie, sans vraiment leur demander leur avis, avant de les enfermer dans des sortes de cachots, des prisons dans lesquels ont mettait des criminels temporairement. C’était mieux qu’Azkaban mais quand même pire qu’une chambre d’hôtel… Une fois les chaines retiré Perséphone s’adossa au mur, tombant lentement jusqu’à se retrouver assis à terre.

      « C’est extraordinaire… Je ne vous connais que depuis dix petites minutes et je me retrouve en prison pour un crime que je n’ai pas commis et dont j'ignore tout … Dans quelques heures, surement moins, ils vont comprendre que je suis un vampire et ils vont me traité de façon encore plus déplorable même si je n’ai rien fait… Je ne suis pas prête de sortir de cet endroit lugubre et répugnant… »

      Perséphone qui parle autant, c’est rare, mais pour être honnête elle était un peu, voir beaucoup, agacé. Durant ce monologue elle ne jeta pas un regard à sa camarade de cellule , mais avant de rajouter cette phrase O combien sympathique Persia la regarda avec un air sérieux et presque effrayant .

      « Si vous vomissez encore une fois... Je devrais vous tuer... J'en suis navrée ... »

      C'est le prémisse d'une belle amitié Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] 291904 .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/persephone-vala-galanis-t1075.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/persephone-vampire-au-grand-coeur-t1329.htm
Contenu sponsorisé




Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Empty
MessageSujet: Re: Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]   Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais les effets de l'alcool ne nous déçoivent [Fe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : Le Château Poudlard, ses environs et les Boutiques :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: