Un peu de bonne humeur n'est jamais de trop [Fe Fred]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un peu de bonne humeur n'est jamais de trop [Fe Fred]

Aller en bas 
AuteurMessage
George Weasley

The Girl is Mine: Léa Waldorf I love you!

George Weasley

Masculin AGE : 22
MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 24/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Je mourai peut être demain

COPYRIGHT : Signas By Me

Un peu de bonne humeur n'est jamais de trop [Fe Fred] Empty
MessageSujet: Un peu de bonne humeur n'est jamais de trop [Fe Fred]   Un peu de bonne humeur n'est jamais de trop [Fe Fred] Icon_minitimeJuin 28th 2010, 21:01

Je venais de quitter le chemin de traverse après avoir nettoyer vite fait, bien fait, la boutique qui nous appartenait, à Fred et moi. Il était allé chercher des articles qui étaient en rupture de stock, et vu que j'avais la tâche de gérer les finances, je n'avais rien à faire, comme les affaires marchaient très bien ces temps ci. Tom Beever, un Serpentard, était l'un de nos plus fidèles clients, avec aussi Steveny, une Gryffondor. Malgré que Tom à toujours détesté les relations entre deux maisons, on a apprit à se connaitre, et on est amis. Steveny, c'est ma meilleure amie, du moins pour moi.
Je suis entré au Chaudron Baveur, endroit ou nous avions l'habitude de nous revoir après avoir accompli nos tâches, Fred et moi. Surtout le dimanche. Malgré que nous, les jumeaux Weasley, nous ayons toujours l'air d'être heureux et bien dans notre peau, ce n'était pas du tout le cas. Pour moi. Je ne sais pas comment se sent Fred aujourd'hui, à ce moment de la journée, mais moi...déprimé. Un peu crevé, habitué par la routine. Et puis, nous avons quand même une baisse de clients au magasin. Les affaires marchent...mais les clients, sont de moins en moins nombreux. Et c'est ça qui me déprime en partie. La deusième chose, c'est que ça fait longtemps que je n'ai pas rigolé,avec Fred. Je ne dis pas que je ne rigole plus, ça c'est faut. Mais qu'on rigole ensemble, qu'on s'amuse tous seuls, sans chercher à faire rigoler les autres...ça n'est plus qu'un souvenir.
En m'avançant au bar, j'ai commandé deux Bierraubeurres, une pour Fred et une pour moi.
Là, je me suis assis à une table pour deux, tout au bout de la pièce.
Pour passer le temps, je me suis mis à compter mes Noises que je devais au Barman, pour nos boissons. Quelques minutes après, je guettais l'arrivée de mon frère. Enfin, je le vis.
Il est arrivé avec un air très content de lui, et dès qu'il s'assit sur la chaise en face de la mienne, je me suis dit qu'il allait me remmonter le moral et que je ne lui montrerai pas ma mauvaise humeur...
Pourquoi disait je être de mauvaise humeur? Ce n'était pas vrai... J'étais inquiet en fait. Au sujet de "elle". Je ne sais pas comment le dire à Fred. J'avais déjà dit son prénom à Ron, sans le vouloir vraiment... Il fallait que je dise à Fred tout, surtout pour qu'elle rencontre notre famille. Mais un détail que j'ai zappé: Fred devine toujours mon humeur comme je devine la sienne. En poussant une des Bièraubeurre vers lui, j'ai commençé à boire la mienne, en silence. Je lui ai juste dit:

"Faudra qu'on parle sérieusement..."

Pendant des minutes je n'ai rien dit, jusqu'à ce qu'il se décide à parler...

O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Rieur, oui! Cachant des sentiments aussi...
.L.a-P.e.u.r/L'a.m.o.u.r/L.a-T.r.i.s.t.e.s.s.e/