OH my gad! [FE Elliot]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 OH my gad! [FE Elliot]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 4th 2010, 20:41

        "Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour."

        feat Elliot E. McKee & Charline V. Canterbury
        OH my gad! [FE Elliot] 24cxfd0 OH my gad! [FE Elliot] J17oza


        Elliot, Elliot, Elliot et un peu d’Elliot, voilà ce qui revenait dans l’esprit de la jeune femme. Depuis qu’il l’avait quelque peu surprise avec un autre, terme peu approprier puisqu’au fond ils n’étaient pas ensemble donc elle ne pouvait pas « aller avec un autre », et qu’il l’avait demandé en mariage spontanément, Charline n’arrêtait pas de penser à lui. A ce qui se serait passer si elle avait dit oui sans se poser de question , à ce qu’elle aurait du faire au lieu de le laisser partir comme une idiote … Bref le doute et l’incertitude planait dans son petit esprit tourmenter et le seul moyen qu’elle avait trouvé pour l’oublier c’était de coucher à droite et à gauche , ou plutôt avec cet Aurore que son ex avait surprit chez elle. Ben quoi? Il était sexy et plutôt aisé, alors pourquoi elle ne pourrait pas se consoler avec lui? Après tout Elliot avait pas couché avec la moitié du pays après leur rupture, ce n’était que revanche!

        C’était en tout cas ce qu’elle ne cessait de se répéter , le seule soucis c’est que malheureusement un petit imprévu était venue contrecarrer ses plans si parfaits pour tenter d’oublier son ex. Hé oui , depuis quelques jours elle ressentait des effets qui lui était familier , des symptômes qu’elle connaissait que trop bien … Et pour cause il y a cinq ans elle avait eut les mêmes et à l’époque elle était enceinte de son premier enfant : Eulalie. Résultats des courses il ne fallut pas longtemps pour comprendre qu’elle était surement encore enceinte et ça c’était très mauvais, trés très mauvais même. Ni une ni deux elle était allé à St-Mangouste pour être sur et là coup de poignard en pleine tête : Ses inquiétudes étaient fondé, la pauvre jeune femme attendait un bébé apparemment… Mais pas d’Elliot! Tout du moins en théorie, à moins qu’il soit devenue une sorte de Jésus capable de fécondé une femme par la force de sa pensée, après tout il avait le physique d’un dieu grecque alors peut-être en avait-il les pouvoirs…. Ouais bon je m’égare un peu là.

        Après cette nouvelle démoralisante Charline avait envoyé un courrier à sa mère et surtout à sa fille, Eulalie, afin de les prévenir qu’elle devait rester seule encore un peu, histoire de réfléchir un peu à tout ça ou de se jeter d’un pont sans se sentir trop coupable. Car oui, là la situation était vraiment catastrophique. Déjà que la jeune femme ne savait pas vraiment où elle en était avec son ex, alors si en plus elle lui avouait être enceinte d’un Aurore égocentrique ce serait la fin de tout, la fin du monde, la fin des haricots et accessoirement la fin de leur relation chaotique.

        Enfin bref. Allongée sur son lit Charline fixait le plafond en réfléchissant à tout ça, à ce qu’elle devait faire mais surtout elle se demandait si elle était réellement enceinte, après tout les erreurs ça arrive même chez les Sorciers. Alors au final peut-être qu’elle n’attendait aucun enfant … Mais était-elle certaine de vouloir l’anéantissement de cette grossesse? … Peut-être qu’un enfant dans sa vie lui permettrait d’avoir une stabilité … Nah, ça ne changerait strictement rien, hormis lui apporter plus d’emmerdes qu’elle n’en avait déjà. Se levant en trombe de son lit Charline se stoppa devant sa glace avant de se mettre de profil en soulevant son haut, une sorte de minirobe bouffante qu’elle avait mit par-dessus un simple jeans, dieu qu’elle aimait la mode Moldu. Bref, son ventre à nu elle le fixa avec attention et presque nostalgie, essayant de distinguer une quelconque rondeur imaginaire, invisible bien évidemment. Cela dit elle se trouvait un peu trop grosse, chose incroyable pour cette femme qui s’était toujours trouvé parfaite, encore la faute d’Elliot ça!

        Alors qu’elle s’observait avec attention quelqu’un frappa à sa porte mais bizarrement Charline ne sembla pas vraiment s’en rendre compte, en fait elle l’avait entendu et d’ailleurs sans quitter son reflet des yeux elle lâcha.

        « Entrez c’est ouvert »

        Elle avait dit ça sans s’en rendre compte, comme si c’était un automatisme, sans vraiment se rendre compte que la personne qui allait entrer allait la voir ainsi, le ventre à l’air en train de s’auto-épier. Continuant de fixer son reflet la jeune femme sursauta en entendant une petite voix s’élever, une voix qu’elle reconnu immédiatement. Bien évidemment Charline cacha rapidement son ventre avant de fixer ce cher Elliot , intru d'un soir, avec gêne en prenant la parole faussement outré.

        « Mais qu’est-ce que tu fais là????? Tu rentre souvent chez les gens sans frapper imbécile??? »

        C’était la meilleur celle-là, elle lui avait pourtant dit d’entrer o-o Quoi qu'il en soit elle lui lança un vêtement trouver aux hasard en pleine figure , c'était devenue un rituel (a).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 4th 2010, 22:57

C'était curieux de se dire que le destin s'acharne contre vous même quand on met la meilleure volonté pour oublier quelqu'un. Elliot avait tout essayé : la première semaine, il l'avait passée devant la télévision à regarder l'intégrale de MacGyver (Simone en avait eu tellement marre qu'elle avait enterré sa tête dans du gravier coloré dont on se sert pour décorer autour des bougies). La seconde semaine, ne parvenant toujours pas à se sortir Charline de la tete, il avait entrepris de construire des engins divers et variés avec des cotons-tiges, de l'aluminium et de la ficelle. Croyez-le ou non, ça n'a jamais marché. MacGyver est un menteur. Suspect La troisième semaine, voyant la jeune femme dès qu'il fermait les yeux, il avait commencé à faire un puzzle de 1000 pièces (qui avait vite fini à la poubelle). En fait, il n'était parvenu à se concentrer sur rien. Pour finir, il avait passé le reste de ses journées affalé devant la télé à zapper d'une émission moldue à une autre. Déprimant, surtout quand on pense qu'il avait fait tout cela en sautant plusieurs repas et en ne sortant jamais. Il avait décommandé tous les boulots qu'on lui avait proposé, pensant qu'il était temps de faire le ménage dans sa vie. Le petit souci, c'est qu'à présent, elle était encore plus en désordre qu'auparavant. Les poussières s'étaient drôlement incrustées.

A présent, son appartement ressemblait à un champ de bataille dévastée par une bombe A, et Simone avait battu en retraite dans la salle de bains, la dernière pièce qui avait encore une apparence décente. Elliot ne sut pas vraiment ce qui le poussa à sortir de chez lui. L'appel de l'air pur ? Peut-être. Quoiqu'il en soit, il se traina jusqu'à la salle de bains, sortit Simone de la baignoire (dieu seul sait comment elle avait grimpé dedans ! Shocked) et se doucha sans grande conviction. Wouah, l'eau était glacée ! ça arrive quand on ne tourne pas le robinet d'eau chaude, crétin ! Cela eut le mérite de le sortir de sa léthargie. Tout réveillé, il enfila rapidement des habits propres et sortit dehors avec une démarche de winner. ça faisait du bien de se sentir bien.

Tout content de la journée prometteuse qui commençait, il transplana jusqu'à Pré-au-Lard, puis emprunta son chemin favori pour entrer dans Poudlard. Il aimait bien s'y promener, ça lui rappelait les grands moments de sa jeunesse (non pas qu'il soit vieux, attention Suspect C'est juste qu'il était moins jeune qu'avant !) et des périodes moins sympas, aussi. Peu importe, Poudlard respirait la magie. Elliot gonfla ses poumons, se sentant inspiré par une nouvelle vague de positivité. Il allait bien, et il n'avait pas à s'en persuader. Ces quelques semaines de déprime l'avaient aidé, finalement. A présent, il voulait rendre visite à Charline. Pas pour régler leurs comptes encore une fois, juste pour avoir de ses nouvelles. Après tout, ils avaient déjà mis les choses au clair la dernière fois, non ? Maintenant, ils pouvaient se comporter en adultes civilisés sans avoir envie de se sauter dessus automatiquement ! Non ?

A mesure qu'il s'approchait des quartiers de Charline, le jeune homme se sentait de moins en moins sur de lui. Il essuya ses mains un peu moites sur son jean et frappa à la porte. Il entendit l'invitation et entra sans attendre, surtout pour éviter d'écouter cette voix agaçante dans sa tête qui lui disait de rebrousser chemin. Il avait un mauvais pressentiment, d'un seul coup. Cela se confirma quand il eut refermé la porte. Il découvrit Charline, son haut relevé découvrant son ventre, qui s'observait dans le miroir. Il préféra ne pas approcher, indécis de la trouver dans une telle posture. Il fronça les sourcils, et sursauta quand il la vit bouger brusquement pour lui lancer un vêtement à la figure. Ouais bon, normal.

"Tu m'as dit d'entrer !" s'écria-t-il, consterné. "Attends, t'es pas contente quand je fais pas ce que tu veux, mais maintenant t'es pas contente quand je fais comme tu veux ? Je comprends plus rien ! Il me faudrait ton mode d'emploi ! Le Petit Charlie !"

Il se mit à rire tout seul de sa blague, puis voyant qu'elle ne comprenait pas, il expliqua :

"Le Petit Charlie ! Comme le Petit Robert, mais comme tu t'appelles Charline, c'est... c'est censé etre marrant." acheva-t-il en se raclant la gorge tout en ouvrant de grands yeux, l'air de dire "bonjour l'humour !"

Il ne perdit pas de temps en diverses formules du genre "comment ça va ?" et se laissa tomber dans le fauteuil le plus proche. Il n'avait plus envie d'être mal à l'aise devant elle, il fallait qu'ils dépassent ce stade, qu'ils redeviennent amis... si jamais ils l'avaient été un jour. Elliot regarda tout autour de lui, essayant de voir ce qui avait changé, puis ses yeux tombèrent naturellement sur Charline.

"Tu faisais quoi devant le miroir ?" demanda-t-il sur le ton de la conversation. "T'as peur d'avoir l'appendicite ? Parce que si c'est ça, tu ne verras rien. C'est en appuyant sur ton ventre que tu sauras si c'est enflammé."

C'était bizarre ce qu'il racontait, même quand il essayait d'être normal. Il croisa les mains d'un air détendu, la regardant avec un air parfaitement neutre et détaché. Plus d'ambiguïté, tout allait parfaitement bien. Bon, il avait légèrement louché sur son décolleté en entrant, mais c'était normal. Elle était canon et lui restait un mec. Tout allait très bien, je vous dis. Suspect

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 4th 2010, 23:34

        Elle lui avait dit de rentrer? Charline ne s’en rappelait même plus et en pensant à cela elle regarda un point invisible en cherchant dans sa mémoire le moment où elle lui avait dit de rentrer mais impossible de se souvenir chose carrément grave! Ben oui , elle avait une mémoire absolue depuis toujours , même si elle ne le montrait pas à tout bout de champs , quoi qu’il en soit elle se rappelait de tout , elle était capable de vous réciter une poésie qu’elle aurait juste entendu quand elle avait cinq ans alors franchement ne pas se souvenir d’avoir dit « Entrez » c’était le début de la fin je vous le dis! Grimaçant quelque peu face à sa stupidité du moment, la demoiselle se sentit encore plus dépassé par la situation lorsqu’Elliot fit une soi-disant blague qu’elle ne comprit pas tout de suite. Elle aimait la culture moldu, surtout la mode et les chaussures en faite, mais elle n’avait jamais entendu parler d’un petit Robert… Était-ce un livre pour enfant? Une marque de croquette pour chien? Une star moldu? Elle n’en avait aucune idée, alors elle se contenta de répondre, toujours le visage un peu dépassé.

        « Heu… Ouais… D’accord… »

        Waouh quelle répartit incroyable, applaudissement mesdames et messieurs. Enfin bref, revenons au point important de la situation, à savoir : La douloureuse question de son cher ex. Qu’allait-elle lui répondre hein? Charline ne pouvait dignement pas lui dire qu’elle pensait être enceinte, ça serait trop … Bizarre… En fait tout était devenue étrange avec Elliot, généralement elle se sentait à l’aise avec lui, totalement libre et heureuse même après leur rupture, mais il s’était passé tellement de chose en quelques semaines, des mots avaient été prononcé, des mots qu’elle ne pouvait oublier, des actions irréversible avaient été commise, alors que pouvait-elle faire? Tout oublié et continuer comme si de rien n’était? Lui parler comme si il ne lui avait jamais dit qu’il tenait à elle ? Comme si il ne l’avait jamais demandé en mariage ? Comme si elle n’avait jamais hésité à dire oui?… Non, c’était impossible. Charline ne pouvait pas faire ça, même si elle le voulait, elle n’y arriverait pas. Peut-être qu’une potion d’oublie ou un sort du même genre seraient utile mais pour l’instant concentrons-nous sur Elliot et sur l’excuse qu’elle devait lui donner. L’air faussement à l’aise la jeune femme finis donc par rétorquer en toussotant.

        « Heu… Non je ne cherchais pas une quelconque maladie, ça serait stupide… Non je… » Charline se grata l’arrière de l’oreille, signe qu’elle cherchait une excuse et ça c’était un tic qu’il devait surement connaitre vu tout ce qu’ils avaient vécus mais sur le moment elle oublia se détail. « Heu… En fait je regardais juste si j’avais prit du poids… Et la réponse est oui, je crois je devrais faire un régime et vite! »

        Elle eut un petit rire, restant debout face à son ex qui avait prit place sur un canapé. Bon, l’excuse qu’elle avait trouvé n’était pas si nul que ça, assez réaliste pour être crédible, trop embarrassante pour qu’il s’y aventure, en clair elle était parfaite. Tout du moins ce fut la pensée qui traversa l’esprit dérangé de cette jeune prof de défense contre les forces du mal. Cela dit, il était plus prudent de changer de conversation rapidement. Ainsi, à peine eut-elle finis sa phrase qu’elle enchaina sur autre discussion, histoire de brouiller les pistes pour qu’il n’insiste pas et qu’il pense à autre chose, Elliot n’était pas assez malin pour faire deux choses en même temps, enfin c’était le cas de tous les hommes de toute façon. Bref, souriant elle s’approcha d’une commode avant d’ouvrir un tiroir, brandissant fièrement une magnifique robe de soirée noir avant d’enchainer.

        « Hey regarde! Balth’, le type que t’a vus la dernière fois, m’a offert cette robe, il m’a invité à un bal organisé au ministère, elle est magnifique non? »

        Pan, pan, pan. Dans la tronche. Pour une fois c’était elle qui commettait erreur sur erreur, car parler de son actuel petit copain face à son ex dont elle était toujours raide dingue ce n’était pas la meilleur façon d’agir. Cela dit, contrairement à lui, elle était complètement consciente de ce qu’elle disait, le principal étant de détourner l’attention d’Elliot, et puis il l’avait officiellement plaqué la dernière fois? Ils étaient donc officiellement séparés non? Bref, n’attendant pas une quelconque réponse elle enchaina avec un large sourire :

        « Hoo j’ai une idée!!! Je vais l’essayer et tu me diras si elle me va bien ok? »

        En fait elle ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre une nouvelle fois, elle avait enchaîné les réponses sans laisser à se pauvre Elliot le temps de dire quoi que se soit. S’engouffrant dans la salle de bain Charline soupira de soulagement, ravis d’avoir évité des questions indiscrète, tout du moins c’est se qu’elle pensait. En cinq minutes chrono elle enfila cette robe noire, longue, élégante, qui mettait ses formes en valeurs, chose dont elle ne se rendait plus compte à cause de monsieur « je te jette toute les trois semaines », enfin elle sortit de la salle de bain avant de se mettre dos à Elliot en disant.

        « Tu peux m’aider à la fermer s’il te plait, j’y arrive pas! RHaa non j’espère que je n’ai pas grossit au point de plus rentrer là-dedans! »

        Soulevant ses cheveux avec sa main , Charline attendit qu'il ferme sa robe qui laissait apparaitre son dos nus pour l'instant. N’y voyait en aucun cas un plan drague foireux, elle avait comprit que Elliot ne voulait plus d’elle, malgré l’amour qu’elle ressentait pour lui, alors elle n’était pas si désespéré que ça. Quoi que…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 00:17

Il n'avait jamais vu quelqu'un se démener autant pour changer de sujet. Et Elliot s'y connaissait en détournement de conversations, il était même passé pro dans ce domaine. Il ne pouvait nier que ça lui avait fait quelque chose qu'elle lui montre la robe que Machin lui avait offerte pour un foutu gala complètement ringard, mais il ne fit aucun commentaire. Il sentait que ça serait blessant, et il s'était promis de ne pas s'emporter, cette fois. C'était bel et bien fini, ils parlaient comme des amis, et c'était plutôt cool.

Quand Charline disparut dans la salle de bains, il laissa sa vraie nature remonter à la surface : non, ce n'était pas cool. Pas du tout, même. Elle voulait des félicitations ? Elle voulait qu'il lui dise : "C'est génial que tu sortes avec ce débile aux cheveux soyeux, je suis sur que vous aurez pleins d'enfants très... chevelus ! Et très bêtes aussi accessoirement, mais ça ne sera pas de leur faute, ils ressembleront à leur père !" Franchement, elle espérait quoi ? Le rendre jaloux ? En tous cas, c'était mal barré, ça ne fonctionnait pas du tout puisqu'ils étaient seulement amis. Suspect Il était tout à fait cool. No problem. Pas de jalousie en vue. Qu'elle reste avec Machin. Suspect N'empêche, il pensait que ce mec lui passerait, comme un mauvais rhume dont on se débarrasse avec quelques mouchoirs. C'était un type tenace. Il avait mal négocié. Mais de toutes façons, il s'en fichait royalement. Tout était... cool. Suspect

Cependant, il se laissa aller à contempler Charline quand elle sortit de la salle de bains, dans sa robe noire. Il se leva d'un bond en lui faisant signe de se tourner, trouvant ça tout à fait naturel de fermer sa robe, même s'il avait plutôt envie de faire le geste inverse, mais passons. L'amitié ne passe pas par la case "lit" Elliot. Rolling Eyes Alors qu'elle maintenait ses cheveux, il put l'observer tout à loisir à son insu, et il ne s'en priva pas. Il prit son temps pour fermer la robe, remontant lentement le zip pour que ses mains effleurent subrepticement la peau de la jeune femme... mais ceci en toute amitié, naturellement. OH my gad! [FE Elliot] 369999

"C'est fini."
dit-il à son oreille avec un petit sourire.

Sentant qu'il allait déraper, il se félicita intérieurement de se reculer, faisant mine de la regarder une fois encore.

"T'es vraiment superbe ! Comme toujours !" fit-il avec un petit clin d'oeil. "Bon maintenant, dis-moi ce qui ne va pas."

Sans détour, il était passé du ton jovial au sérieux le plus extrême. Croisant les bras, il plissa les yeux et s'approcha d'elle.

"On ne me l'a fait pas, à moi" dit-il avec l'accent italien du Parrain. "Je sais qu'il y a quelque chose" poursuivit-il en retrouvant sa voix normale. "Tu t'es gratté l'oreille ! Tu as cherché une excuse pour ne pas me dire ce qui te tracasse ! Eh, je te connais quand même ! Tu ne te grattes jamais l'oreille pour rien !"

Cette phrase sonnait bizarre, surtout hors contexte, mais Elliot continua sur sa lancée, mais voyant qu'elle n'était pas décidée à parler, il usa de son flair de détective privé pour trouver lui-même. Il se mit à observer la pièce dans son ensemble, faisant de petits pas, puis, s'arretant devant le miroir, il regarda son propre reflet d'un air suspicieux.

"Tu étais là quand je suis arrivé. Et tu étais comme ça."

Méthodiquement, il souleva son tee-shirt tout en s'observant de profil, le dos légèrement cambré. C'était de plus en plus bizarre.

"Tu m'as fait comprendre que tu n'avais pas l'appendicite, donc..."

Il cherchait intensément, le dos toujours courbé en arrière. Aie, ça faisait mal quand même. Il resta un long moment à réfléchir, puis finalement, s'écria soudain d'un ton triomphant :

"Tu faisais du sport ! C'est ça, hein ?"

Il était vraiment difficile à croire qu'il était détective, mais il se rendit compte une seconde plus tard que ça ne pouvait être ça, car Charline semblait être tourmentée. Hors, le sport, ça décontracte. Qu'est-ce qu'elle faisait dans une telle position, bon sang ? C'était vraiment pas naturel. Elle essayait de devenir contorsionniste ? Elliot avait envie de lui dire que c'était mal parti si elle commençait comme ça. Puis, soudain, la solution vint d'elle-même. Le jeune homme lâcha une exclamation de surprise, et, roulant des yeux, il lui dit d'un ton plein de compassion :

"Mais non, tu n'as pas pris tant de poids que ça ! ça ne se voit presque pas ! Tout de suite, tu stresses !"

Elliot, la délicatesse incarnée. OH my gad! [FE Elliot] 252106 S'il savait ce qui se tramait vraiment, dans le ventre et la tête de Charline à ce moment-là... OH my gad! [FE Elliot] 369999

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 00:43

        Etrangement lorsqu’Elliot ferma sa robe délicatement, Charline ne pu s’empêcher de sourire, un petit sourire qu’elle n’avait pas eut depuis longtemps, il faut dire que quand il était là tout était … Différent. Elle sentait ses doigt effleurer délicatement sa peau , elle le sentait aussi à proximité d’elle , à quelques centimètres , des centimètres qu’elle aurait voulu balayer d’un revers de main en lui donnant un baiser langoureux et plus si affinités… WAIT wait wait!!! Non non, ça suffit, ils étaient juste amis! Elle ne pouvait pas se permettre ce genre de penser, c’était hors de question, c’était très mal, oui vraiment très mal. Il fallait que toutes ses idées bizarres lui sorte de la tête, qu’elle les oublies, tout simplement. Après tut il lui avait juste refermé sa robe, ce n’était pas non plus si extraordinaire et difficile de résister à la tentation de lui sauter au cou, Elliot n’était pas si irrésistible que ça… Bon d’accord peut-être que si mais peu importe, revenons au sujet principale. Une fois que sa robe fut enfin fermée, la jeune femme se retourna avec un large sourire, brandissant les bras en l’air en prenant la pose pour montrer au maximum sa robe puis elle dit enfin, toujours souriante.

        « Merciiii! » Elle fit mine de lui envoyer un baiser avec ses lèvres, vous savez, les baiser a distance qu’on envoie avec sa main quand on est loin d’une personne, un baiser O combien amicale bien évidemment. Bref, toujours souriante, elle répondit calmement à son interrogation. « Tout va bien je t’assure »

        Ouuu la menteuse! Mais attendez, comment pouvait-il savoir que quelque chose n’allait pas? Elle lui avait pourtant offert une excuse génial, il aurait du s’en contenter et y croire dur comme fer ! Alors qu’est-ce qui l’avait trahit?… La réponse arriva sans tarder et en l’entendant la jeune femme ne pu s’empêcher de grimacer, raaa pourquoi est-ce qu’il la connaissait aussi bien le bougre… Essayant de garder un sourire faussement sincère Charline lui répondit avec une certaine légèreté, enfin autant que faire ce peut.

        « Magnifique accent mais tu te trompe, j’avais juste l’oreille qui me démangeait, ça ne veut strictement rien dire »

        Ben voyons, c’est clair qu’elle a souvent les oreilles qui la démangent, c’est bien connu. En tout cas Charlie ne comptait pas dire quoi que se soit mais Elliot était tenace et il ne comptait pas lâcher l’affaire si facilement. Croisant les bras la jeune femme l’observa mimer la scène qu’il avait vu en rentrant, ce qui était assez bizarre, d’ailleurs elle le regarda avec un air assez singulier sur le visage, un air qui voulait dire « Mon dieu t’a l’air ridicule j’ai honte pour toi », c’est fou tout ce qu’on peut dire dans un air hein. Bref, la demoiselle sursauta légèrement lorsqu’Elliot prit la parole d’un ton triomphant, sur le coup elle pensait qu’il avait deviné mais pas du tout, en fait si elle avait sursauté c’était surtout parce qu’elle fixait avec insistance les abdos magnifique de son ex et pour le coup une question existentielle lui traversa l’esprit : Pourquoi était-il si sexy? Revenons à nos moutons, le détective génial annonça donc sa théorie totalement idiote, ce qui fit sourire la jeune femme, non mais franchement, comment pouvait-il gagner sa vie en ayant un sens de déduction aussi médiocre? Quoi qu’il en soit elle ne répondit rien et elle perdu même son magnifique rictus en entendant son ex dire implicitement qu’elle avait grossit! Là elle fit de gros yeux la bouche entrouverte avant de dire d’un ton énervé.

        « Quoi??? Tu veux dire que j’ai vraiment grossit???? Tu me trouve grosse??? Je ne suis pas grosse!! J’ai des formes! Mais je ne suis pas grosse! »

        Ni une ni deux elle attrapa un pull trainant non loin, lui jetant à la tronche, chasser le naturel, il revient au galop. Une chose était sur, il fallait trouver quelque chose à dire, car malgré tout Elliot n’était pas stupide, au contraire, il était plutôt intelligent malgré les apparences et continuer de lui mentir serait carrément idiot… Prenant de l’inspiration elle finit par lâcher tel une bombe sur Hiroshima.

        « Je crois que je suis enceinte »

        Brutale je sais, mais c’était tout Charline ça.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 01:12

Oulah, grosse erreur (c'était le cas de le dire !) Shocked Pourtant, Elliot le savait : ne jamais dire ou insinuer qu'une femme est grosse. C'est fatal. D'un coté, il était son ami à présent, donc il pouvait lui dire tout ce qu'il voulait logiquement, non ? Des perspectives alléchantes s'ouvrirent devant lui, et il ne put s'empêcher de sourire. Charline dut surement croire qu'il se moquait d'elle, et il tenta de se rattraper comme il put :

"Mais c'est toi qui m'as dit que tu pensais avoir grossi ! Je ne trouve pas, personnellement, mais je n'ai fait que confirmer tes dires !"

Oui, ben tu n'aurais pas du. C'était plus que maladroit. Sa conscience le sermonna, mais il était encore plus furieux contre lui-même de ne pas avoir trouvé ce qui tourmentait la jeune femme. Il était détective, et de plus, il était censé la connaitre ! Il était forcément passé à coté de quelque chose, mais il ne trouvait pas quoi. La déclaration de Charline tomba comme un couperet sur sa tête, car il était à mille lieux d'imaginer une telle chose. Non, finalement, il n'aurait vraiment jamais pu trouver tout seul.

"Tu... Mais ça t'est déjà arrivé ça, non ?"

C'est tout ce qu'il trouva à dire. Oui certes, il y avait un air de déjà vu, mais Elliot n'avait jamais envisagé que tomber enceinte peut arriver plusieurs fois dans la vie d'une femme. En fait si, il le savait, il suffisait de voir sa mère et ses trois enfants, mais il était inconcevable que Charline le soit encore une fois. ça faisait beaucoup à force ! Il eut besoin de s'assoir. Il recula de plusieurs pas et fort heureusement, le fauteuil le reçut quand il se laissa tomber dedans. Il regarda Charline, éberlué, fixant son ventre avec insistance comme s'il redoutait qu'un bébé en soit éjecté sur-le-champ.

"C'est dingue, ça se voit pas !" dit-il bêtement, les yeux rivés sur son ventre. "T'es sur qu'il y a quelqu'un là-dedans ?"

Non mais tu veux pas aller frapper dessus pour voir si ça te répond, pendant que tu y es ? Rolling Eyes Parfois, la conscience d'Elliot avait beaucoup de mal à rester calme, surtout quand elle le sentait partir en vrille, comme maintenant, par exemple. Les mains jointes, il se mit à tourner les pouces sans cesser de fixer Charline, un scénario catastrophe se déroulant devant ses yeux ébahis. Puis, il parvint à détacher les yeux de son ventre pour les planter dans les siens. Il avait pris une grande résolution qui allait certainement lui couter une bonne partie de sa vie de célibataire sans attache, mais tant pis, c'était pour elle qu'il faisait ça. Il se leva d'un bond, et s'approchant de Charline, il déclara sans faiblir :

"Ok, on va gérer tout ça ! Tout... ce qu'il y a là-dedans." précisa-t-il en pointant l'index en direction du ventre.

Il le fixa une nouvelle fois avec une certaine appréhension, puis déglutit avec peine pour se concentrer de nouveau sur le visage de Charline. C'était toujours elle, sauf qu'elle était deux. ça allait être dur de s'y faire, mais pourquoi pas ? Il avait vécu pire. En fait non, il ne pensait pas qu'il pouvait y avoir pire que ce qu'il avait vécu ces dernières semaines, mais apparemment, la vie avait un drôle de sens de l'humour. Aussi foireux que le sien.

"Je vais être là" dit-il en donnant l'impression qu'il se décidait en même temps qu'il parlait. "Je vais être là pour tous les trucs à faire. Les examens, les trucs à acheter... Je veux pas que tu gères ça toute seule. Après tout, j'ai ma part de responsabilité dans l'histoire. Je peux pas me défiler pour un truc aussi important. C'est plus seulement nous, c'est lui, là, qui ressemble à un petit pois. ça me fait bizarre. Le pire, c'est que je t'ai demandé la dernière fois qu'on s'est vu, ce que ça fait d'avoir un mini-toi, tu te rappelles ? Bah, je vais bientot le savoir, on dirait !"

Il essayait de rester décontracté, même si tous les muscles de son visage lui faisaient mal à force de trop sourire. Il ne voulait pas lui foutre la trouille, surtout que ça serait son deuxième enfant illégitime. Elle allait avoir besoin de quelqu'un, et qui mieux que lui pouvait assumer la responsabilité ? Mais ça voulait dire qu'il allait être père ? ça voulait bien dire ça ? Shocked Après tout, il ne pouvait être que de lui. Il était trop doué, c'était normal. Trop occupé à se lancer des fleurs, il ne vit pas le changement d'expression sur le visage de Charline. OH my gad! [FE Elliot] 291904

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 01:44

        Charline décida de ne pas continuer la discussion au sujet de ses potentiels kilos en trop, ce n’était pas raiment nécessaire, je dirais même que c’était une discussion à éviter le plus possible car tout le sait que parler de poids avec une femme revenait à se jeter du haut d’un pont après s’être enfoncé des clous partout dans le corps, en gros c’était douloureux et dangereux, très même. Pour le moment le plus critique à gérer c’était cette révélation surprise qu’elle avait balancé comme un cheveu sur la soupe à son pauvre ex t vu sa réaction il était surpris voir choquer, chose normal. Cela dit sa question bizarre sur le fait de pouvoir avoir plusieurs enfants était assez… Etrange… N’était-il pas au courant qu’une femme n’avait pas de nombre maximum dans se domaine? Quoi qu’il en soit la jeune femme le regarda bizarrement avant de répondre.

        « Heu… Ce genre de chose ça peut arriver plusieurs fois dans une vie tu sais »

        Elle lui fit un sourire crispé, ne sachant pas trop quoi dire d’autre, mais se sourire faux se transforma en petit rire sincère lorsqu’il se mit à parler de « ce qu’il y avait là-dedans » comme si il s’apprêtait à frapper en attendant une quelconque réponse.

        « En fait normalement oui je suis sur… J’ai tout les symptômes, j’ai fais plein de teste, il me manque encore quelques résultats mais … Oui, je suis sur »

        Après tout il y avait peu de chance pour que tout soit faux et elle avait de plus en plus envie que ce bébé soit réel. Mais attendez O-O Oh mon dieu, Oh mon dieu, OH MON DIEU!!!!!!!!!!! Charline était en train de quitter son corps là, comme aspirer par une force cosmique, elle se voyait voler au dessus d’Elliot avec des ailes et une min-harpes en chantonnant des airs divins. Oui, la le dernier neurone qui lui restait était un peu décédé mais la réaction d’Elliot l’avait totalement cloué sur place, pire que ça, il venait de la fusiller sans s’en rendre compte. Il venait de lui dire « ON va gérer tout ça » cet à dire qu’il voulait s’investir dans cette relation enfin plutôt dans la vie de cet enfant, chose incroyable et surtout inattendu, lui qui fuyait tout le temps depuis toujours! La pauvre potentielle future maman ne su quoi répondre à ses dires, tellement scotché par ses paroles, cela dit le pire était en tain d’arriver… Plus Elliot parlait plus Charlie sentait les larmes montait en elle, ses yeux commençait à briller de mille feux, signe qu’elle retenait surement des larmes et pour cause… Elliot avait l’air de croire qu’il était le père … Avait-il oublié qu’ils n’avaient rien fait ensemble? Avait-il oublié qu’il l’avait laissé en plan avant qu’ils ne passent à l’acte? Avait-il oublié comment on fait les enfants?

        C’était une catastrophe, ce qu’elle avait toujours rêvait d’entendre était en train de se produire sous ses yeux ébahit, mais ironie de la chose ce n’était pas la bonne situation… Mettant sa main sur sa bouche en reculant d’un pas elle ne pu retenir plus longtemps des larmes avant de prendre la parole, abattue par tout ça.

        « Oh mon dieu je suis tellement désolé… Ce n’est pas… Ce n’est pas toi le père… » Elle laissa des larmes coulaient de plus belles sur sa joue. « On a rien fait tout les deux, je veux dire tu es partie avant… Oh non… Je suis tellement désolé Elliot… J’avais tellement envie d’entendre ça de ta bouche … Je m’en veux … Je te mérite vraiment pas, je m’en rends compte maintenant… Je ne te mérite vraiment pas… »

        Elle tourna le dos à Elliot, voulant cacher sa faiblesse, essuyant autant que faire ce peut les larmes, mais elles ne cessaient de couler malheureusement…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 02:15

Elliot vit le visage de Charline se transfigurer du tout au tout. Elle était en colère et à mesure qu'il avait parlé, son regard s'était adouci, jusqu'à ce que des larmes viennent embuer ses yeux. Bah, c'était normal, non ? Il avait lu quelque part que les femmes enceintes, ça pleurait tout le temps à cause des hormones qui débordaient. Il eut l'image fugitive de la jeune femme qui se transformait en cocotte-minute, puis il cilla pour chasser cette vision complètement débile. C'était pas le moment d'imaginer des trucs. En parfait gentleman, il sortit un mouchoir de sa poche et lui tendit pile au moment où elle lui annonçait la mauvaise nouvelle. Il la vit fondre en larmes devant ses yeux, et ce n'était pas très réjouissant. ça le ramena des années en arrière, quand il l'avait fait souffrir à cause de cette rupture à la noix. A présent, c'était elle qui lui renvoyait la balle, comme un colis piégé qui lui avait explosé au visage. Perplexe, la main qui tenait le mouchoir retomba mollement le long de son corps, le temps d'assimiler cette information. Il avait failli être père, mais finalement non. Ce n'était pas si grave. Le pire ne s'était pas produit. Oui, fallait être logique, il ne voulait pas de cet enfant à venir, mais vu qu'il se présentait, il fallait assumer. Pour Charlie, pour le bébé. Mais tout était arrangé, c'était chouette ! Il faillit rester sur cette certitude, quand soudain, sa logique reprit le dessus : il y avait toujours un bébé dans le ventre de Charline ! Shocked Un enfant. Celui d'un autre. Ce qu'elle avait tenté de lui expliquer, en gros.

Il sentit une colère noire monter en lui. Machin avait encore frappé. Il avait le don pour l'énerver, mais là, il avait été trop loin. Il était à deux doigts de demander son adresse à la jeune femme pour aller casser la gueule au Don Juan. Non mais c'est vrai quoi. On ne met pas une femme enceinte comme ça. Il était au courant que les protections, ça existait ? Non, il avait surement caché sa cervelle dans ses cheveux. Elliot n'avait même pas pensé qu'il réagissait tout autrement alors qu'il y avait à peine deux secondes, il n'avait pas trouvé le problème d'avoir pu faire la même chose que Machin.

"Non mais je rêve !" s'écria-t-il en passant les mains dans ses cheveux et en les ébouriffant au passage. "C'est une blague ?! Il est de Machin ? Attends, tu ne vas pas me faire croire que ce débile a pu faire ça ! C'est n'importe quoi de le laisser se reproduire, celui-là ! T'as vu sa tête, non mais franchement, tu l'as bien regardé ?"

Hors de lui, il oublia le désarroi de Charline pour se planter devant elle et chercher dans son regard mouillé une quelconque réponse. Il n'était pas vraiment en colère contre elle, mais il en voulait à mort à Machin. Ce malade avait mis Charline enceinte et avec sa tête d'abruti, il n'avait pas le style sécurisant du type qui assume la conséquence de ses actes. Elliot avait l'impression qu'il n'arriverait jamais à se calmer. Là, c'était trop fort ! Machin et Charline en modèle réduit ! Bientôt dans votre maternité ! Date de sortie : 9 mois !

"Ce qui me rend dingue !" poursuivit le jeune homme sans vraiment parler à Charline directement. "C'est qu'on est sorti ensemble pendant combien d'années ? Trois ? Quatre ? Et ce con se pointe et il te met enceinte tranquillement ! Pas de souci ! Non mais il me dépasse en tout ce gars ! Je vais le tuer ! Ouais, et après je me sentirai mieux ! Un petit Avada, ça passera tout seul ! ça va lui friser les cheveux, il va même pas comprendre !"

Il parlait comme un cinglé, ne regardant même plus Charline. C'était limite s'il n'échangeait pas des propos avec lui-même. Le rendu général devait être assez flippant : ses yeux étaient exorbités, et un petit sourire sadique relevait le coin de ses lèvres. Il resta un moment comme ça à parler tout seul, puis finalement, poussa un grand cri vers le plafond. Après quoi, il dit :

"ça va mieux."

Et s'approcha de Charline pour passer un bras autour de ses épaules sanglotantes.

"J'avais besoin de me défouler, mais maintenant ça va aller. Et toi aussi."

Il sortit un autre mouchoir de sa poche et lui tendit avec sa main libre. Il la regarda dans les yeux d'un air tendre, et tout en souriant, il dit :

"Je peux quand même être là, si tu veux. ça va me faire mal de voir un Mini-Machin dans 9 mois, mais si tu as besoin de moi, je peux être présent... en ami."

Il accentua son sourire juste pour lui montrer qu'il était très sérieux, puis l'attira un peu plus contre lui pour la serrer dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 5th 2010, 13:11

        Malgré la colère évidente d’Elliot, Charline se sentait soulager de sa réaction. En lui avouant qu’il n’était pas le père il avait crut qu’il allait la laisser tomber pour de bon , la détester plus que tout , ne plus jamais avoir l’envie de lui parler et ça , ça l’aurait surement tuer à petit feu c’était évident. Ils n’étaient peut-être plus en couple mais ça ne changeait rien à une chose : Elle était toujours accro à ce type. Dingue je sais, mais pourtant bel et bien véridique. Pathétique. Enfin bref, toujours les larmes aux yeux elle écouta son ex s’énerver contre Balth’ allias Machin pour les intimes, d’ailleurs elle ne comprenait pas pourquoi il persistait à l’appeler « machin » étant donné qu’il connaissait son prénom maintenant, une preuve de plus qu’il ne l’aimait pas, ce qui était compréhensible. Après tout elle non plus n’était pas très an des copines d’Elliot, je dirais même qu’elle les haïssait au point de vouloir les torturer à l’aide d’une petite cuillère en argent. Cinglée. Toujours les yeux brillants la jeune femme réussit tout de même à répondre à son ex, la voix légèrement tremblante, d’ailleurs Charline se sentait vraiment stupide d’être aussi lamentable devant elle, à croire que ses hormones de grossesse faisaient déjà des siennes.

        « Il suffit d’une fois pour tomber enceinte tu sais… Et puis … C’est aussi de ma faute, j’aurais du faire plus attention mais j’étais tellement… J’étai trop… Enfin j’étais trop irréfléchi pour penser à ce genre de truc… Je me sens idiote »

        Là Elliot se mit à disjoncter complètement il parlait presque tout seul, les yeux exorbités, on aurait dit un fou je vous jure, une sorte de sérial killer. D’ici peu il allait brandir sa baguette en lançant des Avada à tort et à travers avec de la bave au coin de la bouche et des yeux toujours autant écarquiller. Effrayant. A un tel point que la pauvre Charline ne savait pas vraiment quoi faire et encore moins quoi répondre à ce qu’il venait de dire, surtout qu’au fond lui aussi avec commis cette petite erreur… Après tout il était le père d’Eulalie, tout du moins en théorie, alors il ne pouvait pas vraiment se permettre de jeter la première pierre à ce Balth’, au contraire, il devrait le comprendre. Enfin, encore faudrait-il qu’il soit au courant de sa paternité et sur le coup, la jeune maman hésita à lui dire, après tout c’était peut-être le meilleur moment non? … Nah, on parlera de ça plus tard, mieux vaut se concentrer sur la situation du moment et pas sur ça. Pas pour l’instant en tout cas.

        Lorsqu’Elliot poussa un cri de guerre spontanément, Charlie ne pu s’empêcher de sursauter légèrement en le regardant avec des yeux étrange, un regard qui voulait dire « Non mais il est dingue celui-là », d’un côté, maintenant il était plus calme et quand il vint passer son bras autour des épaules de la jeune femme, cette dernière se sentit tout de suite mieux. C’est dingue, il suffisait d’un petit câlin d’Elliot pour qu’elle se sent mieux, faut vraiment qu’elle se soigne la petite dame. Elle se sentit tellement mieux qu’elle laissa échapper un petit sourire en attrapant le mouchoir que lui tendait son ex, signe qu’elle se sentait beaucoup mieux que quelques minutes auparavant. Essuyant son visage humide et ses yeux larmoyant, la jeune femme écouta avec attention les dires de son ex, malgré le fait qu’il ne soit pas le père biologique de l’enfant il voulait être là, là pour elle, là pour le bébé. Cela dit, il voulait être là en tant « qu’ami » et ça, hé bien soyons honnêtes, ça ne plaisait qu’à moitié à Charlie. Ben quoi ? Elle ne voulait pas être son « ami », même si elle ne lui dirait pas directement… Bref, restant dans ses bras la jeune femme lui répondit, l’air moins abattue qu’auparavant.

        « Merci… Mais franchement… Je ne sais pas si je vais garder se bébé… » Elle recula de quelques pas, lâchant à contre cœur l’étreinte de son ex avant d’enchainer. « Je n’aime pas Balth’ et je sais qu’il ne m’aime pas, je sais aussi qu’il n’acceptera pas cet enfant, il n’en veut pas … Je n’ai pas envie d’avoir un enfant née d’une relation insipide et sans amour… Rien de bon ne sortirait de tout ça… En fait tout ça m’a fait réfléchir… »

        Elle marqua une pause, s’éloignant de plus d’Elliot, comme pour rompre tout contacte avec lui, de peur de craquer peut-être. Quoi qu’il en soit, Charline finit par rajouter, l’air beaucoup plus sérieux que d’habitude, preuve que ses dires étaient importants.

        « Je crois que je vais partir… Ma vie tourne en rond depuis trop longtemps… Toutes mes demandes pour voir mon père à Azkaban ont été rejetées, c’est comme ça depuis des années… Ma fille est heureuse mais je sais qu’elle se sent mieux chez sa grand-mère parce que là-bas elle a un foyer stable et pas une mère cinglé et seule… Et bien sur y’a toi… Notre relation est tellement … Elle tourne aussi en rond… Je crois qu’il faut que je parte loin, que je m’exile je ne sais pas où pour oublier tout ça, peut-être que ça serait mieux comme ça… »

        Rendez-vous compte, Charline, la femme la plus sur d’elle, se retrouvait à douter de sa vie, de son existence, de ses choix, chose incroyablement inattendu faut bien le dire mais elle était tellement désespéré… On se demande bien à qui la faute Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 7th 2010, 16:12

Charline s’était reculée, et Elliot ne lui en voulait pas car la sentir si près de lui l’avait légèrement perturbé. Dire qu’ils étaient amis était une chose, mais appliquer cette nouvelle façon de fonctionner en était une autre. A peine avait-il senti son parfum qu’il voulut nicher sa tête dans son cou et le couvrir de baisers. Heureusement, Charline s’était éloignée à temps. Il aurait eu l’air fin s’il s’était retrouvé à l’embrasser alors qu’il venait de faire style qu’ils étaient juste amis !

Il rangea son air rêveur au placard pour l’observer avec attention, sans aucune ambiguïté : il commençait à être doué pour camoufler ses sentiments. Il l’écouta sans l’interrompre et sans donner son avis, car après tout, ce n’était pas son bébé, elle était libre de faire ce qu’elle voulait… mais il enrageait intérieurement.

« Machin, c’est vraiment un crétin… » marmonna-t-il tout de même, secouant légèrement la tête.

Oui, c’était un véritable idiot, la preuve : il avait la chance de partager sa vie, ou tout du moins, son lit, avec une femme magnifique, violente et un peu tarée, et il ne l’aimait pas. Le plus triste dans tout ça, c’est que Charline en avait pleinement conscience. Elle avait vraiment du être dans un état proche de la dépression pour s’envoyer en l’air avec un type pour lequel elle ne ressentait rien, et réciproquement. Cependant, quelque chose attira l’attention d’Elliot sur les dernières paroles de Charline. Intrigué, il regarda la jeune femme dans les yeux et déclara :

« Mais tu as déjà eu un enfant par accident, non ? Tu n’as pas eu Eulalie avec quelqu’un que tu aimais, il me semble ! Mais bon, je peux comprendre que tu n’aies pas envie de retenter l’expérience… Surtout si c’est un débile comme moi qui te propose son aide ! Je comprends que ça peut faire peur ! »

Il lui fit un sourire, et comme il crevait d’envie de la reprendre dans ses bras, il s’occupa les mains de toute urgence. Il se dirigea brusquement vers la commode, puis la table basse, avec la ferme intention de ranger et de faire le ménage. C’était assez bizarre à voir, Elliot qui se transforme en fée du logis.

« Le prends pas mal, mais des fois ça me stresse que ça soit mal rangé » mentit le jeune homme qui avait laissé son propre appartement sans dessus dessous.

Apparemment, Charlie était habituée à ses excentricités puisqu’elle ne fit aucun commentaire, ou alors elle était trop abattue pour le remarquer. Quoiqu’il en soit, sa dernière phrase le laissa sous le choc, si bien qu’il cessa aussitôt toute tentative de rangement. Il resta quelques instants immobile, les mains tendus vers les livres et les bibelots qu’ils voulaient remettre en place, écoutant un étrange bourdonnement dans son oreille. Il aurait voulu avoir mal entendu, il aurait souhaité qu’elle éclate de rire en disant : ‘’Non, enfin ! C’était une blague, je t’ai eu !’’ mais il se rendait bien compte que la jeune femme n’était pas en état de plaisanter. De toutes les catastrophes qui pouvaient arriver, le départ de Charline était la pire, et venait en première position devant l’invasion des extra-terrestres et le fait que le monde dans lequel on vit soit en fait la Matrix. D’ailleurs, Elliot n’aurait jamais pensé qu’elle irait aussi mal au point de vouloir tout quitter.

« Tu… »

Non. Stop. On ne donne pas son avis. Tu es son ami, maintenant, rien de plus. Tu n’as plus le pouvoir de la retenir, tu es juste capable de l’épauler. Voire la raisonner. Oui tiens, essaie de la raisonner, juste comme ça. OH my gad! [FE Elliot] 291904

« Je ne pensais pas que tu étais le genre de personne à baisser les bras dès qu’une difficulté se présente, dit-il en se tournant vers elle. Partir n’est pas la bonne solution, parce que tu vas emmener tes problèmes avec toi. Je suis sure que là-bas, tu vas rencontrer le même genre de gars que moi, qui va te faire vivre un enfer, et après tu voudras t’enfuir ailleurs, et ça ne se terminera jamais. Enfin, le type en question sera forcément moche et infirme, donc tu perdras beaucoup au change ! »

Il lui fit un clin d’œil, et sentit qu’il franchissait dangereusement la limite de l’amitié. Il n’était pas censé mettre leur histoire en avant, il fallait parler d’autre chose ! Tout en faisant un pas vers elle, il poursuivit :

« Franchement, imagine un peu ce que je vais devenir ! Je n’aurai plus d’excuse pour venir à Poudlard –à part honorer mes contrats avec les élèves mais bon, ça me saoule à force, j’ai l’impression d’être leur nounou ! Et puis, tu te vois abandonner ce super poste de professeur de défense contre les forces du mal ? C’est la chance de ta vie ! A mon avis, tu ferais une grosse bêtise en abandonnant tout maintenant. »

Il en savait quelque chose, puisqu’il avait arrêté son boulot d’Auror sur un coup de tête. Il avait beau répéter qu’il s’en sortait mieux comme ça, c’était beaucoup plus dur de terminer le mois maintenant !

N’empêche, Elliot était fier d’avoir su garder des limites raisonnables, cette fois-ci. Il avait légèrement dérapé en parlant de leur passé et de lui pour la convaincre, mais il sentait qu’il contrôlait parfaitement la situation. Elle était son amie et c’était très bien. En plus, elle ne le frappait plus. Ça le rendait un peu nostalgique mais c’était tout à fait vivable.

Alors pourquoi s’approchait-il encore ? Suspect Les amis gardent leurs distances, sauf pour la distribution de câlins qui remontent le moral, et tu lui en as déjà fait un, Elliot. Si tu recommences, ça va faire louche. Suspect

Partagé entre son envie et sa conscience, il ne savait à laquelle obéir. Il finit par s’arrêter et se rendit compte que moins d’un mètre le séparait de Charline. Ne sachant comment combler le vide qui les séparait, il fit un pas, s’arrêta brusquement, et lui fit une petite tape sur l’épaule parfaitement ridicule et hors sujet.

« J’ai jamais été doué pour être un ami » avoua-t-il d’un ton piteux tout en continuant de taper son épaule. « Mais bon, tout s’apprend, comme on dit ! »

Etrange… Il n’avait jamais eu l’air si peu motivé de toute sa vie. OH my gad! [FE Elliot] 369999

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 7th 2010, 17:47

        Alerte rouge, alerte rouge, pente glissante à l’horizon, je répète, pente glissante à l’horizon!!!! Et c’était peu de le dire! Elliot était en train de parler d’Eulalie et de son père invisible dont Charline n’était apparemment pas amoureuse, le seul souci c’est que le père en question c’était peut-être lui! Autant dire que la conversation devenait délicate! Comment pouvait-elle lui répondre sincèrement, donc sans lui mentir, mais sans lui dire la vérité non plus ? C’était assez délicat, en fait c’était même une situation inextricable, à part lui lancer un sort d’oublie pour qu’il passe à une autre discussion la jeune femme ne voyait pas vraiment comme s’en sortir ! Résultats des courses la prof croisa les bras l’air un peu ballot avant de répondre d’un air franchement peu convaincu et convaincant.

        « Oui c’est vrai… C’est la … Même situation… Mais… Pas le même contexte… Je veux dire… Ce n’est pas… Il faut que j’y réfléchisse de toute façon »

        Et l’Oscar de la pire actrice revient à Charline Vivienne Canterbury! Non mais franchement, comment pouvait-on être si nul pour raconter des bobards? Généralement elle mentait comme un arracheur de dent et ce avec un talent indéniable, mais avec lui c’était tout autre chose! Avec lui elle n’arrivait pas à aligner un mensonge avec conviction, elle n’arrivait même pas à se convaincre elle-même de lui mentir, d’ailleurs Charlie se sentait mal de ne pas lui dire la vérité. En fait plus les jours passaient, plus elle avait l’impression que c’était le bon moment pour lui dire qu’il était surement le père d’Eulalie et avec leur petite discussion d’aujourd’hui cette idée lui trottait de plus en plus dans la tête. Après tout il venait de dire qu’il serait là pour elle et pour le bébé, même si il n’en était pas le père, alors que ferait-il s’il apprenait sa paternité? … Bonne question… Quoi qu’il en soit ce n’était pas le moment de penser à ça, la situation était déjà assez complexe comme ça inutile de l’aggraver.

        Charline observa avec perplexité son ex… Faire le ménage Oo Chose miraculeuse lui qui avait autant d’ordre qu’une tortue Africaine aveugle et trisomique! Il n’y avait qu’une explication logique à cette pulsion étrange : Elliot essayait de s’empêcher de faire ou dire quelque chose en particulier! La question était : Quoi???? Ou peut-être que la Canterbury était trop « abasourdie » par tout ça pour réfléchir avec lucidité, peut-être qu’Elliot avec juste envie d’être « propre » pour une fois ou en tout cas d’être maniaque… Non, c’est absurde. Un McKee qui fait le ménage c’est aussi crédible qu’un Dastan sans une Tamina -noter l’allusion subtile au fait que le couple Charliotte est inévitable x)- . Bref, aucun commentaire sur ce délire passager, passons au vif du sujet.

        La petite brune hystérique avait donc avoué son envie de tout plaquer, de tout abandonner pour simplement oublier, car à ses yeux ça paraissait le seul moyen de s’en sortir, non en fait elle ne voulait pas s’en sortir, elle voulait juste stopper se flot de souffrance qui ne cessait de tourbillonner en elle à cause de mainte et mainte chose qu’elle refoulait depuis si longtemps. Oui, pour une fois la belle Charlie avait tout simplement baissé les bras, ça ne lui ressemblait pas mais comme je l’ais déjà dit quand Elliot est dans les parages tout part à voleau dans son esprit torturé. Silencieuse, la jeune femme écouta son ex essayer de la raisonner et là, elle fut étrangement déçue, peut-être s’attendait-elle à ce qu’il lui avoue enfin ses sentiments réels, ou tout du moins qu'il accepterait de faire sa vie avec elle… Utopique certes mais que pouvions-nous attendre de plus de la part d’un cœur si amoureux hein? Elle le regarda se rapprocher de plus en plus, sentant davantage son parfum à chaque fois qu’il parlait, pourquoi fallait-il qu’il soit LUI? Raa ça devient mélodramatique tout ça… Encore une preuve que la Charline que tout le monde connait avait trépassé, tout ça à cause de se stupide Elliot, ce gars pas capable d’être clair dans ce qu’il voulait! Raa les hommes je vous jure, de vrai calamité!

        Bref, la Canterbury garda encore et toujours cet air à la fois sérieux et mélancolique lorsque son ex se mit à taper sur son épaule comme si elle n’était qu’un pote qu’il aurait croisé au détour d’une rue, preuve encore que ses deux là n’étaient pas faits pour être de simple amis. Gardant ce visage si triste Charline parvint enfin à répondre, reculant d’un pas pour finalement s’asseoir sur son lit.

        « Je crois que… Tu n’a pas vraiment comprit ce que je veux dire… Je ne compte pas aller dans une autre ville, retrouver un travail, sortir de nouveaux avec des gens ou recommencer simplement ma vie… Non … Je vais juste m’en aller… Seule… Je sais pas où … Mais je ne veux plus … Je ne veux plus avoir des amis qui me trahiront, des parents qui m’abandonneront ou … Un amour qui me laissera tomber… J’ai beaucoup trop souffert de tout ça…Et puis , je ne pense pas que ma fille s'épanouira en voyant sa mère continuellement triste... Je sais par expérience qu'un enfant ressent la tristesse de ses parents et qu'il ne le vit jamais bien... Tu n’es pas le seul fautif dans tout ça… Il se passe juste tellement de chose ses temps-ci… J’en ai vraiment marre de tout ça… J’en ai marre de m’investir dans des relations qui me font souffrir … Je préfère juste être seule… Peut-être même boire une potion qui me fera tout oublier… J’ai toujours voulu garder en mémoire notre passé mais aujourd’hui… Ca me fait beaucoup trop souffrir… Peut-être que toi tu peux jouer les amis … Mais moi… Ce n’est juste pas possible… A chaque fois que je te vois je n’ai pas envie de te prendre amicalement dans mes bras, j’ai envie de t’embrasser, de passer ma soirée à rire avec toi, de faire des batailles d’oreillers… » En disant cela elle lâcha un petit rire, un rire plus mélancolique que joyeux. « J’ai comprit que tu ne voulais plus de moi… Mais je ne peux pas vivre comme si il ne s’était rien passé entre nous … Et pourtant j’ai essayé… C'est peut-être égoiste mais tant pis ...»

        Après le Monologue du vagin , voici le Monologue de Charlie!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 7th 2010, 22:50

Elliot avait quand même fini par arrêter de lui taper sur l'épaule ; il faut dire qu'il y avait été un peu obligé étant donné que Charline était partie s'assoir sur le lit. Indécis, il ne savait s'il devait la rejoindre. Il commençait à en avoir marre qu'elle le perturbe à ce point. Il avait toujours l'impression de marcher sur des œufs quand il était auprès d'elle. La peur de mal faire... et au final, il faisait toujours une espèce d'omelette pas cuite ou plutôt des œufs brouillés... Oui, tout était embrouillé continuellement, et ils avaient beau mettre les choses au clair, c'était de plus en plus confus. Et en entendant le monologue de Charline, le jeune homme comprit qu'elle aussi était au bout du rouleau. Il n'avait même pas compris ce qu'elle avait voulu dire ! Elle ne voulait pas recommencer sa vie ailleurs mais elle voulait partir très loin. Hum... mais l'un n'allait pas sans l'autre ! Sauf si elle comptait vivre en ermite, recluse quelque part, et même là, elle recommencerait une nouvelle vie, en quelque sorte. Non, Elliot ne voyait vraiment pas où elle voulait en venir. Peut-être qu'elle-même ne savait pas ?

"Tu comptes pas te suicider, quand même ?!" s'écria soudain le jeune homme en écarquillant les yeux sous le coup de l'angoisse.

Cette idée lui était venue d'un seul coup, car "ne pas vouloir recommencer sa vie tout en partant loin", c'était synonyme de mort imminente ! Ah non, elle n'allait quand même pas lui refaire le coup ! Sans réfléchir plus longtemps, Elliot sortit sa baguette et la pointa sur tous les objets coupants et potentiellement dangereux qui se trouvaient dans la pièce. Un à un, il les fit disparaître sans attendre, tout en entrecoupant ses sorts avec des mots qu'il espérait percutants :

"Evanesco ! ça va bien, maintenant ! Evanesco ! Tu ne vas pas te tuer pour si peu ! Evanesco ! La fausse potion de mort, c'était marrant, mais j'en ai tellement ri que j'ai eu une crampe à l'estomac, alors... Evanesco ! N'espère pas que tu vas nous quitter aussi facilement ! Evanesco ! Non mais !"

Pourquoi avait-il dit "nous quitter" ? Qui incluait-il dans l'histoire ? Tous les proches de la jeune femme ou simplement lui et Eulalie ? Bah, après tout, c'était normal qu'il s'inquiète pour elle ! Cette fillette n'avait pas de père et sa mère avait quelquefois les plombs qui pètent... Il fallait bien que quelqu'un soit là pour penser à elle ! Non pas qu'il s'amusait à jouer les pères de substitution -ça craignait drôlement comme rôle !- mais ça lui paraissait logique de penser à la gamine, surtout quand sa mère envisageait de faire une grosse bêtise. Suspect

Maintenant qu'Elliot avait fait disparaître tous les objets potentiellement dangereux, il se rendit compte en abaissant sa baguette qu'il ne restait pratiquement plus rien dans la chambre, hormis le lit et l'armoire. Avec un rapide sortilège, il entoura celle-ci de gros oreillers gonflables, histoire que Charline ne puisse pas se fracasser la tête contre le bois. Sait-on jamais ! Mais il s'aperçut également que toutes ces précautions étaient peut-être légèrement exagérées, surtout quand il croisa le regard exaspéré de la jeune femme. Ne se laissant pas démonter, il s'avança vers le lit et se laissa tomber à la renverse, faisant comme si cette tâche l'avait épuisé.

"Bon, maintenant que je t'ai... bizarrement sauvé la vie, je voudrais que tu me dises ce qu'il faut que je fasse pour que tu restes." dit-il en lui lançant un regard qui en disait long.

La frontière entre l'amour et l'amitié était-elle si fragile que cela pour qu'il ne puisse même plus la discerner ? Elliot était quelqu'un d'impulsif, de téméraire, prenant des risques mais pas des trop grands, mais en ce qui concernait Charline, le choix était fait depuis longtemps... Il avait voulu se convaincre qu'ils étaient trop différents, mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent ? Il en avait assez de jouer. Puisque les mots n'avaient pas décidé la jeune femme à rester, peut-être que les gestes, eux... OH my gad! [FE Elliot] 291904

"Et si je fais ça..."commença-t-il avec un petit sourire mystérieux.

Il leva la main pour qu'elle effleure le dos nu de Charline, et remonter dans ses cheveux tout doucement. Là, il se redressa souplement pour glisser jusqu'à elle et murmurer au creux de son oreille, tout en continuant de caresser ses cheveux :

"... Tu restes ?"

C'était trop beau pour être vrai. D'ailleurs, c'était vraiment trop parfait. Le parfum de Charline, les violons qu'il entendait en fond sonore... et ce clown qui les observait tout en tenant une grenouille dans ses mains. Qu'est-ce qu'il foutait là, celui-là ? Suspect Mais pourquoi fallait-il qu'il y ait toujours quelque chose pour les couper dans leur élan ?

"Casse-toi, Bozo !" fit-il au clown tout en lui faisant un signe peu amical de la main.

C'est alors qu'Elliot ouvrit les yeux en sursautant. Les yeux frénétiques, il évalua rapidement la situation : il était étendu à moitié sur le lit, et Charline était assise à côté de lui. Jusqu'ici, tout allait bien. Ce qui n'était pas rassurant, c'est qu'il avait une main posée sur son dos nu. Mon dieu, il venait de s'assoupir et de faire un rêve absolument génial (si on oublie le clown, bien sûr ! OH my gad! [FE Elliot] 369999 ). Le réveil, par contre, était douloureux. Car s'il était certain de ne s'être assoupi que quelques secondes, il ignorait en revanche où s'arrêtait le rêve et où commençait la réalité. Qu'avait-il dit, voire fait, avec Charline ? Lui avait-il fait comprendre que le côté "amis pour la vie" le gonflait à mort, où s'était-il simplement contenté de poser sa main sur son dos, l'air de rien ?

Il guetta la moindre réaction chez Charline, mais impossible de savoir ce qu'elle venait de vivre. Il faudrait qu'il pense à consulter, car ses pertes de mémoire incessantes et ses coups de pompe genre sommeil compulsif, c'était assez effrayant ! Il préféra ne pas faire de mouvement brusque, et n'enleva pas sa main de son dos, juste au cas où c'était normal qu'elle se trouve là. OH my gad! [FE Elliot] 369999 L'espoir fait vivre, comme on dit ! Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 8th 2010, 00:22

      Se suicider? Charline n’y avait même pas pensée! Quand elle parlait de partir pour ne pas refaire sa vie elle s’imaginait sur une île Irlandaise, dans une maison en pierre au fin fond d’un village oublié de tous. Elle s’imaginait avec une vache, deux moutons et pour seul compagnie un chat nommé Pico ayant un œil en moins et un miaulement étrangement aigu pour un mâle. Jamais elle n’avait pensé à la mort, bon d’accord la jeune femme avait un mode de pensée étrange et des réactions parfois singulière, mais de là à mourir pour un homme… On meurt pour une grande cause, pour un pays mais pas pour un homme… En faite Charlie ne mourrait pas non plus pour son pays ou pour une grande cause mais c’était histoire de vous montrez que non, elle n’allait pas se jeter du haut d’un pont ou avaler une potion mortel. D’ailleurs elle fut tellement surprise par ses dires qu’elle ne parvint qu’à balbutier quelques mots.

      « Quoi? Que… Quoi? »

      Ouais bon c’est se qui s’appelle passer pour une idiote mais bon, elle n’était plus à ça prés. Mais attendez, le pire était loin d’être arrivé! Brandissant sa baguette tel un échappée de l’asile, Elliot se mit à lancé des Evanesco à tort et à travers , faisant disparaitre tout ce qui pourrait être dangereux cet à dire quatre vingt dix neuf pour cent des affaires de la pauvre Charline qui ne pouvait qu’observer le visage abasourdie par cette situation si … Bizarre Suspect Mais que pouvait-elle faire ??? Elle était déjà assez choqué par ses propres dires, trop pour faire quoi que se soit face à l’hystérie passagère de son ex. Cela dit Charline ne pu s’empêcher de grimacer en voyant sa magnifique collection de petite dague disparaitre sous ses yeux o-o Saperlipopette se rendait-il compte du prix de ses objets ??? Elle avait du économiser pendant des mois, elle avait même du vendre la maison de poupée de sa fille pour les avoirs! Quoi? Ne me dites pas que vous n’avez jamais vendu un jouet de votre fille pour avoir une collection magnifique ? Non?… Pff >< Bref, une fois toutes les mesures de sécurité prise, Elliot tomba littéralement de fatigue sur le lit, comme si lancer quelques sorts épuisait à ce point, à croire que son endurance avait chuté avec les années… Dommage OH my gad! [FE Elliot] 5030 .

      Bref. Que devait-il faire pour qu’elle reste? C’était une bonne question … Une question vraiment très intéressante et qui ne faisait que tourmenter davantage l’esprit déjà bien embrumer de notre Charlie. Ben oui, là , quand même Elliot venait de prouver qu’il tenait vraiment à elle, à un tel point qu’il était devenu carrément cinglé à l’idée de la voir mourir et puis il venait de poser sa main sur son dos nus… Wait, wait, WAIT! Pourquoi venait-il de poser sa main sur Charline? Quoi qu’il en soit en sentant sa main sur sa peau la jeune femme ne pu s’empêcher de laisser échapper un soupir las, léger et presque imperceptible … C’était fou comme un simple contacte pouvait éveiller des sens qu’on s’efforçait de laisser en sommeille. Etrangement tout un tas de souvenirs revenait en mémoire, comme d’habitude à chaque fois qu’il l’effleurait de la sorte en fait. Vraiment pathétique, ce fut en tout cas la pensée de Charlie à cet instant.

      Finalement elle se laissa tomber à côté d’Elliot après avoir retirer sa main doucement, Charline tourna la tête vers celle de son ex avant de prendre la parole.

      « Je ne compte pas me suicider… Cela dit… Je suis désolé »

      Pourquoi s’excusait-elle exactement? Par pour ce qu’elle avait fait, de toute façon elle n’avait rien fait, mais plutôt pour ce qu’elle s’apprêtait à faire étant donné qu’à peine sa phrase terminé la jeune femme embrassa avec fougue Elliot. Tient, cette situation lui rappelait étrangement une autre situation vécu quelques semaines auparavant, hé ben oui, à cet époque c’était lui qui s’excusait avant de l’embrasser, quelle ironie. Allait-il se mettre à lui balancer des trucs à la tronche maintenant ? J’espère bien que non… Malgré ça, contrairement à ce chère McKee, Charline avait un cerveau et elle savait l’utiliser. Ainsi une fois se baiser échangé elle le regarda quelques secondes, promenant ses yeux un peu partout sans vraiment s’en rendre compte et là… La jeune femme se leva d’un coup, manquant de trébucher, elle balbutia alors quelques mots.

      « Je… Je suis désolé, je … » Elle posa sa main sur la poigner de la porte de la salle de bain mais elle fut tellement brusque qu’elle se la prit en pleine tronche, lâchant un petit cri de douleurs avant d’enchainer. « … Désolé… Je vais juste… Retirer cette robe stupide…N’y voit aucune allusion quelconque hein… »

      Non mais n’importe quoi OO Se rendant compte de sa stupidité elle rentra dans la salle de bain en trombe , oubliant même de la fermer à clé , en fait Charlie était tellement troublé qu’elle ne se rendit même pas compte que l’entrée de la salle d’eau était entrouverte Oo La petite brune s’observa un moment dans le miroir au fond de la pièce , afin de voir à quel point cette robe était horrible ! Non, en fait elle se trouvait étrangement … Large o-o C’était la première fois qu’elle voyait tant de défaut sur son corps, alors que généralement elle s’aimait à outrance. Sans attendre elle retira sa robe, la jetant dans la baignoire comme un vulgaire morceau de chiffons avant de s’observer encore et encore dans cette grande glace, grimaçant, retenant sa respiration pour se faire un ventre plus plat qu’il ne l’était déjà, chose plutôt compliqué, bref, on aurait dit une adolescente complexé. D’un autre côté tout ça lui permettait d’oublier son envie irrépressible et pathétique de sauter sur son ex… D'ailleurs là elle l'avait un tout petit peu trop oublier non? Suspect !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 8th 2010, 14:03

Elliot avait été pris au dépourvu, ce qui était bien normal car il n'avait plus l'habitude que les filles se jettent à son coup pour l'embrasser. Non pas qu'il soit devenu moche ou trop vieux, hein, c'était juste qu'il ne leur faisait plus d'avances. A quoi bon, de toutes façons ? ça faisait trop souffrir, tout ça ! C'était mieux de se contenter de rentrer tôt le soir et de regarder Love Actually avec une glace à la fraise... Charline avait réussi à le détraquer totalement ! Il était devenu un type qui ne sortait plus le samedi soir et qui passait ses soirées devant la télé. Pourquoi faisait-il ça, au juste ? S'il avait voulu, il lui aurait suffi de mettre un pied dehors, de faire un clin d'oeil à une fille et hop, la grande vie recommençait. Il en avait juste assez de devoir jouer ce rôle de Don Juan, car il n'y avait qu'une seule femme qu'il voulait serrer dans ses bras, donc vous comprendrez aisément pourquoi il ne la repoussa pas quand elle l'embrassa. OH my gad! [FE Elliot] 369999 Il avait rêvé de ce moment depuis... depuis leur rupture, finalement. Le jour où elle se laisserait dépasser par ses envies et qu'elle prendrait son rôle à lui. Héhé, se faire embrasser, c'était réellement sympa. En plus, elle l'avait carrément copié sur ce coup, car elle s'était excusée juste avant de ce qu'elle allait faire... Il aurait voulu lui dire qu'elle n'avait pas à s'excuser, mais il y avait un tel feu d'artifice dans son cerveau qu'il ne préféra dire aucun mot. Lorsqu'elle s'éloigna, il resta exactement là où il se trouvait, au cas où ça lui reprendrait. Il ne put retenir le sourire rêveur et un peu aguicheur qui s'étala sur ses lèvres, mais hélas, Charline n'eut pas la réaction qu'il espérait. Elle semblait encore plus déroutée, et même si elle le détailla de haut en bas avec un sans gêne incroyable, elle se releva aussitôt en chancelant, tout en continuant de s'excuser. Tss... fallait pas se mettre dans un état pareil juste pour lui, voyons ! OH my gad! [FE Elliot] 369999

Il se sentait tellement bien, envahi par une vague de bien-être, qu'il n'entendit pas ses dernières paroles, juste avant qu'elle aille dans la salle de bains. L'air bienheureux, comme si le baiser de Charline était une avancée technologique considérable dans leur relation tordue, Elliot croisa les mains derrière sa tête tout en fixant le plafond, avec toujours ce petit sourire béat. Son cerveau, qui ne fonctionnait qu'à moitié en cet instant, lui intimait de rester prudent, car rien n'était gagné, c'était juste un moment de folie passager, mais il n'y prêtait pas attention. Pour lui, ce baiser voulait tout dire. Après tout, c'était la première fois qu'elle l'embrassait sans prévenir ! D'habitude, c'était toujours lui qui se laissait gagner par l'envie ! Donc, ça voulait dire... ça voulait dire quoi ? Le jeune homme ne savait pas précisément, mais en tous cas, ça signifiait quelque chose.

Retrouvant sa vitalité, il sauta sur ses pieds et fit quelques pas en se grattant la tête du bout du doigt. Que devait-il faire ? Pas la sermonner, ça non. OH my gad! [FE Elliot] 369999 C'était sympa d'inverser les rôles, mais il ne pouvait absolument pas faire semblant de lui en vouloir pour ce baiser échangé. Il sentait des picotements lui brûler la pointe des pieds, et ce tout en ayant l'impression qu'il pouvait courir un cent mètres, tout de suite, maintenant ! Etranges sensations... En tous cas, il enrageait de savoir que cette porte de salle de bains les séparer. Et puis, il avait un mauvais pressentiment, comme si Charline s'était enfuie par la fenêtre ! Il avait déjà vu ça dans un film, ou un série... Tss, tu regardes trop la télé, mon pauvre Elliot.

Il se dirigea à grands pas vers la salle de bains pour s'assurer que son film mental n'était pas la réalité, et quand il constata que la porte était juste entrebâillée, son doute se transforma en angoisse. Rapidement, il poussa la porte si fort qu'elle claqua contre le mur et fit sursauter Charlie. C'est alors qu'Elliot poussa un grand cri avant de se cacher derrière le porte-serviettes. Drôle de réaction, surtout quand on sait qu'il venait de voir Charline en sous-vêtements face à un miroir ! OH my gad! [FE Elliot] 291904

"J'ai rien vu ! J'ai rien vu !" répétait-il d'un air paniqué tout en se cachant les yeux avec une serviette de bains.

Il était préparé à recevoir un coup de savon, de porte-savon, de brosse à dents ou tout autre objet à la portée d'une Charline en furie. Après tout, ce n'était pas de sa faute à lui ! Bon, elle l'avait peut-être prévenu qu'elle allait enlever sa robe, mais, mais... Ok, il n'avait aucune excuse, mais il en trouva une quand même ! OH my gad! [FE Elliot] 369999

"Tu n'as pas fermé la porte !" s'écria-t-il sans lâcher la serviette. "Je n'ai pas pensé que c'était une invitation, c'est pas ça ! C'est juste que... je me demandais ce que tu faisais..."

A ton avis, elle faisait quoi dans une salle de bains, gros malin ? Suspect Il aurait aimé se donner des baffes, surtout qu'il avait un peu menti quand il avait dit qu'il n'avait rien vu... D'ailleurs, il devenait pratiquement dingue de ne pouvoir enlever cette fiche serviette de devant ses yeux, parce qu'il aurait voulu regarder plus en détails. Quoi de plus normal ? C'était un mec, et surtout, il avait Charline devant lui !

"Oh, et puis merde !" fit-il en balançant la serviette à l'autre bout de la petite pièce.

Regarde-la dans les yeux. Shocked Dans les yeux, j'ai dit, Elliot. Suspect

"Euh..."

Les yeux, c'est plus haut, Elliot. Rolling Eyes

"J'ai crié avant, mais c'est pas parce que tu es moche, c'est juste que... je m'attendais pas à ça." dit-il en déglutissant avec peine. "ça te va bien, la dentelle noire."

Il peinait à croire ce qu'il venait de dire. C'était pire que la déshabiller du regard ! Il venait de lui dire qu'il avait pris le temps de noter ce qu'elle portait et que ça lui plaisait ! Mais que faisait-il ? Il voulait qu'elle le rende stérile d'un coup de baguette magique ou quoi ??

Ne sachant que faire (même s'il avait une idée très nette de ce qu'il voulait faire OH my gad! [FE Elliot] 369999 ), il resta face à elle, les bras ballants, fixant son visage avec une telle insistance qu'il risquait une conjonctivite. Que n'aurait-il pas donné pour baisser les yeux une fois encore ! Mais il voulait rester gentleman, même si c'était un peu tard pour ça. Il aurait également pu lui tendre une serviette de bains pour qu'elle s'en recouvre, mais il ne bougea pas d'un pouce. Preuve qu'il y mettait quand même de la mauvaise volonté. D'un côté, son cerveau semblait s'être endormi dans une masse cotonneuse. Comme il ne lui répondait plus, il préférait rester statique plutôt que de faire quelque chose de stupide... encore. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 8th 2010, 15:15

      Saperlipopette comment pouvait-on laisser une porte ouverte sans s’en rendre compte??? Pire, comment pouvait-on se regarder dans une glace en se cherchant des poigner d’amour inexistante et en grimaçant comme une adolescente en ayant dépassé la trentaine? Non mais franchement, tout ça était d’un pathétique affligeant et Charlie s’en rendait étonnement compte, cela dit elle n’avait pas l’air de trouver une solution pour changer cet état de fait, à croire qu’elle aimait passer pour une idiote complexé! Mais de toute façon ce n’était pas le moment de se poser se genre de question étant donné que la situation devenait encore et toujours dramatique! La jeune femme venait de sursauter en laissant échapper un petit cri lorsqu’Elliot franchit la porte telle une furie hurlante… Hé oui, il avait hurlé en voyant son ex à moitié nus… Attendez pourquoi il avait hurlé en voyant son ex à moitié nus? Elle n’était quand même pas si effrayante que ça ? Elle avait peut-être prit quelques kilos mais seulement dans les meilleurs partie de son corps! Elle n’était certes pas anorexique comme toutes ses sorcières qu’on voit dans les magazines mais Charline était tout de même magnifique … Enfin elle essayait de s’en persuader, là le doute commençait vraiment à prendre de l’ampleur comme pas permis.

      Charline se mit à chercher un quelconque moyen pour se cacher, malheureusement les serviettes étaient hors de portés et le porte savon était bien trop beau pour qu’elle le balance sur le joli minois de son ex. Tout ce qu’elle pu faire c’est ce caché, autant que faire ce peut, avec ses bras avant de répondre à Elliot d’un ton à la fois énervé et sarcastique.

      « Et d’après toi qu’est-ce que je pouvais faire seule dans une salle de bain??? M’enfuir par la fenêtre en sachant que j’ai le vertige depuis toujours???? Ou mieux, me transformer en souris pour passer à travers le trou de la baignoire! »

      La jeune femme avait dit tout ça sans imaginer une seule seconde qu’Elliot avait pensée sincèrement qu’elle s’était enfuis par la fenêtre , chose idiote , elle ne tient pas sur un balais en marche , elle à peur du vide en montant sur une chaise , alors franchement sauter par la fenêtre pour le plaisir de fuir ce n’était pas vraiment dans ses attributions. Jusqu’ici le détective en herbe avait caché ses yeux à l’aide d’une serviette mais sans crier gare il s’en débarrassa avant de poser les yeux sur son ex et particulièrement sur sa poitrine… Bon, il faut bien admettre que ce petit écart de conduite fit légèrement sourire Charlie, car ça prouvait que finalement il la trouvait toujours attirante contrairement à ce qu’elle ne cessait de se dire depuis plusieurs semaines, le bougre, il aurait pu mater ses seins plus tôt, ça aurait évité à cette pauvre femme de faire une crise de dysmorphophobie aigu. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Bref, croisant les bras sans vraiment chercher à se cacher, au contraire (a), elle écouta son ex complimenter sa magnifique dentelle noir, autant dire que l’idiot boulet venait de gagner des points ! Oui je sais, généralement les femmes mettent des points au gars gentlemen et toutiquanti, mais Charline n’était pas comme toute les femmes … D’ailleurs la suite de son discours le montrait bien, à la fois outré et souriante elle répondit donc.

      « Tu es exaspérant! Pourquoi tu ne m’embrasse pas là hein??? Normalement tu dois te jeter sur moi, moi je joue les femmes outré, je te balance deux trois trucs à la figure et après on passe la nuit ensemble! Tu le fais d’habitude! Là je suis à moitié nu devant toi, t’attend quoi exactement? Que je me mette à faire la danse du ventre en t’appelant mon seigneur? »

      Ce n’était pas une si mauvaise idée que ça en faite… Bref. Là, Charline savait pertinemment qu’il voulait l’embrasser ou faire tout autre chose qu’un couple est censé faire mais je n’entrerais pas dans les détails il y a des âmes sensible ici. Enfin, elle voyait dans son regard qu’il en avait autant envie qu’elle, alors pourquoi se retenait-il???? Aucune idée, mais Charline en avait assez d’attendre alors ni une ni deux elle enchaina de nouveau.

      « Et puis merde! Ce n’est pas grave si je passe pour une catain du dimanche! »

      Sans crier gare la jeune femme attrapa son ex par le col de sa chemise avant de l’embrasser avec une fougue incroyable. Un baiser langoureux qu’elle s’était retenue de lui donner depuis bien trop longtemps , un baiser qui paraissait presque divins à côté des pauvres petites étreintes échangé avec « Machin » , voilà qu’elle commençait à l’appeler comme Elliot. Mais oublions-le. Charline profita donc de se baiser pour se rapprocher de son ex, passant ses bras autour de son cou, profitant de cet instant comme si elle imaginait qu’elle ne le revivrait plus jamais….

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 8th 2010, 21:53

Charline avait définitivement pété un câble. Et pas un petit fil électrique de rien du tout, non là, c'était carrément le circuit intégral qui avait pris un coup ! Déjà, elle lui avait crié dessus, mais pas de la façon à laquelle il était habitué. Non, en gros, elle lui demandait de lui sauter dessus. Shocked C'était pas très Charlinien tout ça. Enfin d'habitude, elle devait juste le penser mais elle était tellement raisonnable qu'elle préférait faire la fille outrée. Et voilà qu'elle se jetait sur lui pour l'embrasser une nouvelle fois. Wouahouh, c'était très différent de d'habitude. A vrai dire, ce baiser balayait totalement les précédents. Il les surpassait tous, même si c'était à peine croyable. Dans cette étreinte, Elliot sentit la passion mêlée au désespoir, tout ceci avec une petite touche d'espoir. Oui, c'était très paradoxal, mais tellement agréable. Elliot sentit qu'elle passait ses mains autour de son cou, et il en profita pour l'entourer de ses bras, tout en accentuant le baiser qu'elle avait commencé. Pas question de la lâcher. Sentir sa peau nue contre ses doigts, c'était... il n'arrivait plus à ordonner ses pensées. Il la serrait si fort qu'il avait peur de l'étouffer, puis soudain, pris d'une impulsion soudaine, il la souleva de terre pour la plaquer contre le mur. Shocked Il n'était plus maître de lui-même. Le souffle court à cause de tous ces baisers qu'il donnait et recevait, il parvenait à peine à respirer, mais il s'en fichait. Charline était son air, sa respiration.

Sans cesser de l'embrasser, il la rapprocha un peu plus de lui pour caresser son dos jusqu'à l'agrafe de son soutien-gorge. Il était pressé, mais d'un côté, c'était compréhensible. L'air de rien, ça ne lui arrivait pas si souvent que ça d'avoir une fille à moitié nue dans ses bras. Et en ce qui concernait Charline, ça faisait des années ! Il lui fit croire qu'il allait ouvrir l'agrafe mais changea d'avis au dernier moment, histoire de la rendre un peu plus folle. C'était dangereux, étant donné qu'elle était violente, mais dans ces moments-là, ça ne le dérangeait absolument pas. Il remonta ses mains jusqu'au cou de la jeune femme puis les laissa parcourir sa nuque, ses épaules, puis descendit un peu plus.

Et sans prévenir, il s'éloigna. Il donnait l'impression général d'un type qui a manqué de se noyer, et le souffle saccadé, il balbutia :

"Je... Je reviens ! Tu bouges pas ! Je reviens vraiment, cette fois-ci !"

Ouais bon, c'était un peu boulet de remémorer une telle chose à Charline, surtout avec les derniers évènements de la Salle sur Demande, mais il se sentait tellement euphorique qu'il ne pensa pas la blesser. Marchant en zigzag, il ouvrit et ferma la porte de la salle de bains, traversant la chambre à toute vitesse. Charline et lui étaient super bien partis mais il manquait un truc. C'était assez gênant d'en parler, mais indispensable. Le petit souci, c'est qu'Elliot n'en avait pas sur lui ! En fait, il avait tellement perdu l'habitude de passer ses soirées avec une femme qu'il avait enlevé ce genre de trucs de son portefeuille... Puis, alors qu'il cherchait tout de même dans ses poches au cas où, il se rendit compte que ce n'était peut-être pas utile. Après tout, Charline était enceinte, non ? Shocked ça rendait le truc superflu. Aussitôt, une nouvelle pensée affligea l'esprit tout joyeux d'Elliot : il allait passer derrière Machin. ça, c'était franchement bizarre. Surtout qu'il avait laissé une part de lui en elle. Ouloulouh, c'était limite tordu, maintenant ! Shocked

Le jeune homme ressentit le besoin d'aller boire un verre d'eau pour éclaircir tout ça. Pas sûr que ça marche, mais au moins, ça lui ferait du bien. Tandis qu'il avançait encore, il se rendit compte qu'il ne faisait rien de mal. Il ne fallait pas qu'il se sente fautif d'avoir envie d'une fille qui le désirait aussi ! Rassuré par cette pensée logique, Elliot se rendit dans le salon, mais toutes les visions heureuses qu'il avait devant les yeux se brouillèrent à la vue de... Oh non, pitié pas ça ! Shocked

Elliot poussa un cri à mi-chemin entre la frayeur et l'horreur, et plaqua les mains sur ses yeux sans pour autant que l'image qu'il venait d'avoir disparaisse de sa vue. Car rien ne pourrait le faire oublier ça. Il fut tenté de se lancer un sortilège d'Oubli pour assainir sa mémoire, mais impossible de faire un geste pour prendre sa baguette, car il ne voulait pas enlever les mains de ses yeux.

"Salut, Machin."

Même au pays des rêves, il fallait qu'il se pointe, celui-là. Suspect Elliot risqua un regard vers l'homme assis sur le canapé, et lui dit aussitôt :

"Je t'en supplie, par pitié, croise les jambes !"

//Oh, pardon ! fit Machin en attrapant un coussin.

On pouvait imaginer la fin du monde de bien des façons, mais certainement pas avec Machin à poil sur un canapé. Il avait tenté le coup du Naked Man, sûrement pour amuser Charline, et Elliot songea vraiment à cet instant qu'elle avait réussi à trouver plus con que lui. Il fallait le faire ! Mais loin d'éprouver un quelconque respect pour ce type qui se déshabillait aussi facilement que Jacob dans Twilight, il se contenta de l'observer avec dégoût et et exaspération, attendant qu'il s'explique.

//J'avais rendez-vous avec Charlie, dit Machin sans vraiment comprendre la situation. Mais si c'est ton tour ce soir, je peux repasser demain...

Elliot écarquilla les yeux, espérant avoir mal entendu. Mais non, ce n'était pas une illusion : Machin était le roi des décérébrés ! Rien que pour le tuer sur place, il avait envie de dire que sa progéniture avait élu domicile dans le ventre de Charline, mais il se retint de justesse. Cependant, tandis qu'il regardait ce gars tellement musclé et avec des cheveux tellement brillants (comment c'était possible qu'ils brillent autant ? Shocked Il les faisait lustrer ou quoi ? Shocked ), il songea avec amertume que Charline avait peut-être voulu lui rendre la monnaie de sa pièce en lui montrant qu'elle avait des conquêtes à ne plus savoir quoi en faire. Si c'était ça son but, c'était vraiment petit et mesquin.

Piqué à vif, Elliot ignora Machin pour se rendre dans la cuisine. Et là, une surprise de taille l'attendait ! Un gâteau au chocolat avait été préparé, accompagné de flûtes de champagne. Aussitôt, un petit sourire de vengeance naquit à la commissure des lèvres du jeune homme, car il savait que Charline préparait ce genre de choses quand elle souhaitait rompre avec quelqu'un. Il l'avait déjà vue faire, à l'époque où ils n'étaient pas encore ensemble: elle faisait goûter son gâteau au type en question, et au bout de la deuxième part, elle lui annonçait en douceur que c'était fini entre eux. Il avait toujours aimé sa manière de procéder (surtout que lui avait échappé au supplice du gâteau comme c'était lui qui avait rompu. Enfin passons ! OH my gad! [FE Elliot] 369999 ), et ce soir-là, il trouvait cela particulièrement exquis.

Retournant dans le salon où Machin n'avait pas bougé, il s'avança d'une démarche décontractée, les pouces coincés à la taille de son jean. S'il était un cow-boy, il aurait déjà dégainé son arme et fait un joli trou dans le cerveau désert de Machin. OH my gad! [FE Elliot] 291904

"A mon avis, tu n'es pas venu pour ce que tu crois."
dit-il avec un sourire sardonique.

Puis, pensant soudain à quelque chose d'important, il demanda en retrouvant son air Caliméro :

"Dis, vu comment tu as l'air au point avec ces choses-là, tu n'aurais pas un... Hum... Un objet en latex de forme cylindrique ?"

C'était tout Elliot ça. Gêné d'employer les vrais mots pour désigner les choses. Rolling Eyes Hélas, il n'eut pas le temps d'entendre la réponse de Machin car à ce moment-là, il entendit la porte de la salle de bains s'ouvrir... OH my gad! [FE Elliot] 291904


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 8th 2010, 23:01

      Enfin , enfin ils avaient échangé un VRAI baiser , un baiser qui reste en mémoire tout une vie , un baiser dont on aime parler au coin du feu , un baiser dont on se vante auprès de ses amies devant un plat de lasagne à moitié congelé… Bref, c’était le baiser que Charline attendait depuis si longtemps et dont elle allait profiter jusqu’à la dernière seconde. D’ailleurs elle ne pu s’empêcher de sourire légèrement tout en continuant de l’embrasser lorsqu’Elliot la plaqua contre le mur avec une fougue non dissimulé , frôlant de ses mains le dos de la jeune femme , se dirigeant avec malice vers l’agrafe de se soutien-gorge . Sur le moment Charlie ne pu s’empêcher d’imaginer que son ex allait tout simplement dégrafer se vêtement devenue carrément superflus pour ENFIN passer à l’acte ! Ca Faisait tellement longtemps qu’elle attendait de se retrouver enfin seul avec lui, de s’offrir totalement à l’homme dont elle était amoureuse depuis si longtemps… Mais apparemment le bougre voulait jouer, ou plutôt la torturer, puisqu’au dernier moment il se stoppa net, déposant finalement ses mains sur le cou de la petite brune qui aurait voulu lui jeter un truc à la tronche pour cet affront. Non mais franchement, il voulait quoi? La rendre plus folle qu’elle ne l’était déjà? Elle attendait depuis trop longtemps pour apprécier ce genre de petite blague! Raaa elle l’aurait bien frappé à l’endroit sensible que tout le monde connait mais ce serait plutôt mal venue étant donné ce qui allait surement se passer par la suite… Enfin , c’est se que la Canterbury avait espéré mais malheureusement Elliot avait décidé de la tuer à petit feu puisque sans crier gare il s’arrêta , s’éloignant, la respiration haletante avant de balancer une phrase pas vraiment bien choisis. Cependant, Charlie eut juste le temps de balbutier quelques mots en le regardant s’en aller.

      « Hein? Heu… Qu’est-ce…Rooooo »

      Elle se mit à gigoter comme une enfant qui faisait un caprice, non mais franchement qu’allait-il faire exactement?? Attendez… Peut-être qu’il voulait trouver de quoi se… Protéger… Mais à quoi bon Charline était déjà enceinte en théorie Suspect Ca prouvait une fois de plus que ce jeune homme ne réfléchissait jamais avant d’agir et ça , Charline allait le changer si ils se remettaient ensemble , c’était une évidence! Bref. Se retrouvant seule dans la salle de bain , la Canterbury décida de se mouiller le visage histoire de reprendre un peu ses esprits , mais pas trop non plus. Etrangement elle croisa son regard dans le miroir au dessus de lavabo et cette fois-ci elle se trouva beaucoup plus belle que quelques minutes auparavant. Ce n’était pas du narcissisme mais juste … En faite si , Charlie s’aimait depuis toujours , bien qu’elle avait douté de ça depuis quelques temps à cause de « vous-savez-qui » mais maintenant qu’il venait clairement de montrer son désir tout ses doutes s’étaient envolés. Résultats des courses elle resta plusieurs minutes à s’observer , se recoiffant tant bien que mal , grimaçant de plaisirs ou juste pour se prouver que même avec une tête déformé elle restait magnifique -je vous avez dit qu’elle était narcissique- . Cela dit Elliot commençait à être long , ce qui l’inquiétait un peu , pas qu’elle avait peur qu’il soit mort d’une quelconque façon mais plutôt qu’il se soit enfuit comme la dernière fois.

      Charline décida donc de sortir de la salle de bain , toute souriante en prenant la parole sans vraiment regarder autour d’elle.

      « Qu’est-ce que tu fais je commence a…. WOOOOOOOO » Elle poussa une sorte de cris de guerre en voyant Balth’ assis nu sur son canapé Oo Mais qu’est-ce qu’il faisait là cet imbécile? … Attendez , mais il n’avait pas rendez-vous avec la Canterbury ? OMG , Charline se rappela lui avoir donné rendez-vous chez elle pour rompre tout simplement , elle avait même préparé son plan surprise , cet à dire gâteaux au chocolat et coupe de champagne plus une petite phrase du genre « Désolé mais vaut mieux qu’on reste amis » murement répété . La bouche entrouverte la jeune femme se rendit compte de sa semi nudité , elle attrapa la couverture sur son lit avant de la placer devant elle maladroitement en rajoutant. « Ho mon dieu j’ai déjà fait se cauchemar mais j’étais habillé en majorette Moldu et il y avait des fées bizarre un peu partout dans la pièce »

      Non mais qu’est-ce qu’elle racontait là Oo En fait , on s’en fou , le plus important c’était de trouver une solution à cette situation , il fallait dire ou faire quelque chose d’intelligent et de génial pour sauver le coup. Ni une ni deux elle fit donc tourner son cerveau à deux cent à l’heure avant de se rendre compte que cet idiot était nu sur son canapé Suspect Elle l’avait vu bien sur mais là elle se rendait bel et bien compte des conséquences de tout ça. Eblouis par la chevelure étincelante de Balth -oO- Charline reprit la parole , regardant tour à tour son ex et … Son futur-ex? Oo

      « Heu… Ca serait sympa si tu te rhabiller Balth’… » Là elle grimaça , prenant conscience d’une nouvelle chose importante. « Attend , tu découvrir un homme dans ma chambre , tu te doute de ce qu’on allait faire et tu dis rien?? T’a l’air de t’en moquer? Je sais que toi et moi ce n’est pas le grand amour mais quand même… »

      Machin : « Tu sais , je passe mes nuits avec des filles bien mieux que toi ou que lui si on devait les comparer , donc je vois pas pourquoi je serais jaloux , je suis plutôt vexer de voir par … Quoi tu me remplace »

      Charline resta la bouche ouverte une bonne dizaine de seconde , elle savait que se type était du genre débile et égocentrique mais là ! Faudrait pas pousser mémé dans les orties hein!!! L’air très énervé mais aussi très calme , paradoxale je sais , elle prit de nouveau la parole .

      « Elliot, frappe-le s’il te plait! Fort , très fort ! Allez »

      Voilà qu’elle recommençait à lui donner des ordres , il faut dire qu’il obéissait si bien (a) .

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 00:45

C’est légèrement étrange d’être entouré par deux personnes dévêtues alors qu’on est soi-même tout habillé…

Voilà la seule pensée légèrement cohérente qui traversa le cerveau d’Elliot lorsque Charline les rejoignit. Heureusement, la jeune femme eut la présence d’esprit d’attraper la couverture sur son lit pour se cacher. Pas question que Machin se rince l’œil une fois de plus. Suspect N’empêche, Elliot avait bien analysé le coup du gâteau au chocolat, car Charlie n’était pas, mais alors pas du tout heureuse de voir ce type. Il ne put s’empêcher de pousser un petit rire de vainqueur, mais comme il avait posé les yeux sur la jeune femme, cela pouvait être interprété d’une autre façon. O_o

« Ils sont sympas tes cauchemars » dit-il en la trouvant parfaitement irrésistible.

S’il n’y avait pas eu Machin pour gâcher ce moment, Elliot n’aurait pas freiné ses ardeurs plus longtemps, et le regard éloquent qu’il lui lança le confirmait. D’ailleurs, pourquoi ce mec ne s’en allait-il pas ? Etait-il débile au point de ne pas comprendre qu’il avait perdu ? Fallait-il lui faire un dessin ? Elliot se mit à la recherche d’une feuille et d’un stylo, au cas où il s’incrusterait trop longtemps. Cependant, il s’arrêta net en entendant les paroles de ce pauvre type. Il avait osé dire quoi ? Il avait dit QUOI ?

« Tu viens d’insinuer que je suis moche ? » s’écria-t-il, à la fois perplexe et outré.

Jamais encore on ne lui avait dit ça. C’était tout bonnement impossible. Les filles (et certains garçons) se retournaient sur lui dans la rue. Et c’était normal ! Avec ses cheveux bruns, son regard bleu océan et ses muscles… musclés scratch , il était le rêve de n’importe qui ! Oui bon, peut-être que son cerveau déraillait légèrement, mais il était tellement en colère qu’il aurait pu faire n’importe quoi ! D’ailleurs, il était doublement hors de lui car Machin avait osé insulter Charline par la même occasion !

« Tu penses vraiment trouver mieux qu’elle ? » poursuivit-il sur le même ton enragé. « Franchement, passe-moi leurs numéros si c’est le cas, parce que trouver mieux que la perfection, c’est… »

Se rendant compte que son compliment était à double-tranchant pour Charline, il ajouta en vitesse en se tournant vers elle :

« Je veux pas de leurs numéros, je les appellerais même pas ! C’était juste… pour expliquer… »

Ouais bon, reste dans le fil du sujet, ça vaut mieux. Et Elliot ne se fit pas prier. Il entendit Charline lui ordonner de le frapper, mais il avait beaucoup mieux en stock… OH my gad! [FE Elliot] 291904 Le coup du Naked Man avait un très mauvais côté, et Machin, bien entendu, n’y avait pas pensé : étant donné qu’il ne portait aucun vêtement, où avait-il mis sa baguette ? Hors de portée, et il n’aurait pas le temps de l’atteindre avant que…

« Calvitius Precocius ! » s’écria Elliot en sortant sa baguette si vite que cela en était déroutant.

Les cheveux de Machin se mirent alors à crépiter avant de disparaître, le laissant complètement chauve. Elliot abaissa sa baguette, le temps de contempler son œuvre avec un sourire carnassier, mais qui disparut bien vite en se rendant compte que Machin avait un air à la Lex Luthor. Mais pas le Lex des vieux Superman, non, le Lex sexy de Smallville. C’était vraiment une calamité, ce gars. Suspect

« Dégage ! » s’exclama Elliot, à bout de nerfs. « Tu me gonfles ! Si tu veux pas que je te transforme en montgolfière, casse-toi ! Et tu sais que j’en suis capable, espèce de bouseux ! Va te faire… pousser les cheveux ailleurs ! »

Le reste de sa phrase était censé être beaucoup moins polie, mais le jeune homme s’était retenu. Il fallait rester zen. De toutes façons, Machin avait l’air totalement perturbé, comme si le fait d’avoir perdu ses cheveux avait fait disparaître son cerveau en même temps. Elliot trouva ça très jouissif, même si ça ne dura pas longtemps car Machin attrapa ses vêtements en vitesse, mais il n’eut pas le temps de s’habiller avant de sortir, car Elliot en profita pour lancer un subtil « Levicorpus ! » qui éjecta Machin par la porte d’entrée. OH my gad! [FE Elliot] 291904 Il y avait des jours où être un sorcier, ça avait du bon.

Il referma la porte d’un coup de baguette et, la rangeant dans sa poche, il poussa un soupir exaspéré.

« J’arrive pas à croire que tu sois sortie avec un type aussi con. On dirait un plat de nouilles sur pattes ! Remarque, si tu savais quel genre de filles j’ai ramené chez moi… »

Fort heureusement, Elliot se tut avant d’entrer plus dans les détails. Il commençait à faire la différence entre une conversation anodine et une potentiellement dangereuse. Charline n’avait pas à savoir ce qui s’était passé avec ses anciennes conquêtes, tout comme lui n’aurait jamais dû voir l’une des siennes en toute intimité. Shocked Il allait avoir beaucoup de mal à occulter l’image de Machin nu sur le canapé. Peut-être que ce souvenir le hanterait toute sa vie ? C’était possible, ça ?

« Alors, c’est ça qui te fait fantasmer ? » demanda soudain Elliot en faisant une petite moue étonnée, retrouvant un ton calme et posé. « Tu aimes le style Naked Man ? »

Puis, avant qu’elle n’ait le temps de répondre, il avança les mains en signe de protestation :

« En fait, ne me dis rien, je veux pas savoir ! De toutes façons, je ne ferais jamais un truc pareil ! Pas parce que ça ne me tente pas, mais parce que je ne ferai jamais quelque chose que Machin a déjà fait ! Il m’énerve ce type, il est trop parfait ! Tout le temps ! Même quand je le rends moche, il reste beau ! D’ailleurs, si ça se trouve… »

Non, il préférait se taire, car ce à quoi il venait de penser allait sûrement choquer Charline, ou pire, l’angoisser. Malgré lui, il venait de penser à la pire éventualité : et si Machin se révélait supérieur en tout ? En absolument tout ? Shocked Une part de lui-même restait confiante car il n’avait jamais déçu personne, mais tout de même ? Et si Machin était le meilleur ?

« Non, les cheveux qui brillent, ça ne fait pas tout ! » se raisonna-t-il à voix haute tout en faisant un geste badin de la main.

Charline n’avait dû rien comprendre à ce qu’il venait de dire, et c’était tant mieux quelque part. Sans attendre, car la savoir si loin de lui –au moins un mètre !- pendant si longtemps était devenu insupportable, Elliot attrapa un bout de la couverture et la tira vers lui afin qu’elle se déroule et que Charline lui tombe dans les bras. La classe. Il n’avait même pas prévu que ça rende aussi bien. Comme quoi, il était doué, lui aussi. OH my gad! [FE Elliot] 291904

La tenant fermement dans ses bras, il se pencha vers elle pour l’embrasser passionnément, tout en ayant l’impression d’être dans un film genre Autant en emporte le Vent. Il n’y pouvait rien s’il entendait des violons dans sa tête dès qu’ils s’embrassaient. Ce n’était pas dérangeant, à la réflexion… Après quelques secondes, il desserra son étreinte juste assez pour libérer l’une de ses mains et là, effleura sa peau des épaules à ses cuisses. Mais en bon gentleman qu’il était (ou pas), il fit passer cela pour un geste anodin car sa main passa innocemment sous ses jambes pour soulever la jeune femme. Avec un petit sourire, il la porta jusqu’au lit, la posa délicatement, et s’allongea à côté d’elle tout en continuant de l’embrasser. Il la caressait, couvrait sa peau de baisers, priant intérieurement pour qu’ils restent seuls, cette fois-ci.

Si jamais quelqu’un se pointait, Elliot était capable d’user d’un Avada Kedavra. Suspect Sur n’importe qui, alors attention. Suspect


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 02:51

      C’est clair que ses cauchemars étaient du genre « sympa » enfin c’était une façon polis de dire qu’il lui manquait carrément une case mais étrangement Charline sentit qu’Elliot ne disait pas ça avec méchanceté mais plutôt avec une sorte de tendresse. D’ailleurs elle lui fit une petite grimace souriante en guise de réponse, une grimace plutôt irrésistible comme toutes les moues que faisait notre petite Canterbury dans ce genre de situation. C’était un peu son truc. M’enfin bref. Le plus important pour l’instant c’était cet idiot qui squattait le canapé de la jeune femme et tout ça les fesses à l’air ! Dans d’autre circonstance elle aurait surement trouvé ça sympathique, car soyons honnêtes il était bien battit mais là, Charlie trouvait Machin plutôt… Moche, fade et sans intérêt, à croire qu’Elliot avait le pouvoir d’effacer tout les hommes dans les parages quand il s’en donnait les moyens… C’est-à-dire peu souvent. En parlant de Mister Je Kiss Sans Permission, il avait l’air d’être assez choqué par les dires de son « rival ». Il faut dire qu’il devait entendre peu souvent des gens lui dire qu’il était « moche » ou tout du moins , moins beau qu’une tierce personne. Ben oui, lui était plutôt du genre beau gosse populaire, alors entendre quelqu’un oser critiquer sa beauté physique ça revenait à dire qu’un pâtissier ne savait pas faire de gâteau, en gros il venait de heurté la virilité d’Elliot de plein fouet. Scène plutôt sympathique à regarder finalement, enfin, ça aurait été le cas si Machin n’avait pas osé sous-entendre que Charline était du genre « passable » comme femme!!

      Elle fut tellement outrée par ses dires qu’elle ne pu rien répondre, la bouche à demi ouverte. Cela dit, ce visage abasourdi prit rapidement un sourire illuminé en entendant les dires d’Elliot. C’était si mignon !!!! On ne retiendra pas le côté « numéro de téléphone », non le seul point important c’était qu’il venait de complimenter Charline d’une façon plutôt agréable! Ce n’est pas tout les jours qu’un homme balance aussi naturellement qu’on est la perfection même. Du coup elle le regarda avec tendresse et amour, ne pouvant s’empêcher de garder se sourire si communicatif.

      Charline tenta tout de même de reprendre son air outré pour ordonner à Elliot de frapper son ex, car oui, maintenant c’était officielle Machin et elle c’était finie! Quoi qu’il en soit ce cher ancien ex de nouveau grand amour du moment, tout du moins en théorie, je parle bien sur d’Elliot, eut une bien meilleur idée! Dégainant sa baguette il lança un sort sur l’Aurore, résultats sa chevelure étincelante disparut pour laisser place à un crane luisant et même si il gardait un certain charme Charlie ne pouvait s’empêcher de le trouvait encore plus moche qu’au départ. D’ailleurs elle s’empêcha de rire, mettant sa main devant sa bouche tout en veillant à ne pas laisser sa couverture la dévoiler davantage. Mais « Beliote » ne semblait pas vouloir s’arrêter là, toujours aussi énervé il finit par jeter Machin dehors comme une vieille chaussette et c’était tant mieux, non mais on n’a pas idée d’interrompre sans cesse un couple qui essaie de se retrouver! Toujours souriante Charlie répondit tout de même aux dires de son… Heu… Anciennement ex?

      « Il était peut-être con mais faut bien dire qu’il avait certains talent… »

      Petite vengeance personnelle, après tout combien de fois Elliot avait sans le vouloir parler de ses ex hein? Quoi qu’il en soit elle lui fit un petit sourire malicieux, pour lui faire comprendre qu’elle disait ça avant tout pour plaisanter bien que ce n’était pas totalement faux. Le reste de la conversation fut plutôt confuse mais il faut bien admettre que Charlie avait de toute façon autre chose en tête, oui c’était peut-être pervers de sa part mais elle ne voulait qu’une et unique chose maintenant Suspect Du coup , elle ne pu s’empêcher de laisser échapper un petit rire lorsque Elliot attrapa un bout de sa couverture pour l’attirer vers lui , échangeant de nouveau un baiser langoureux et amoureux. Des caresses , des baisers et encore des baisers qui finirent par les conduire finalement sur le lit de la jeune femme , sans cesser un seul instant leur étreinte . Cette situation lui donnait presque l’impression d’être revenue en arrière , cinq ans avant , quand ils étaient juste un couple et que tout allait bien , elle espérait juste que ça ne se finirait pas comme la dernière fois cette fois-ci.

      Charline continua de l’embrasser , profitant de cette proximité pour retiré la chemise d’Elliot , après tout il était seul encore habillé ici , un comble ! Ne lâchant pas ses lèvres la jeune femme jeta au loin la chemise avant de « prendre le contrôle » , se retrouvant rapidement à califourchon sur ce pauvre petit brun qui n’avait pas vraiment le choix. Malgré l’intensité de se baiser , Charlie le stoppa lentement avant de prendre la parole , d’un ton à la fois léger et sérieux .

      « Je ne suis pas habitué pour ce genre de truc … Je veux dire parler des sentiments hein , pour l’autre « truc » je suis vachement douée je pense et tu ne diras pas le contraire » Ouais bon , là elle s’égare non? Suspect . Lâchant un petit rire elle enchaina. « Ce que je veux dire c’est que t’entendra pas ça tout les jours alors écoute bien Monsieur McKee… Je t’aime et je t’aimerais toujours quoi qu’il arrive… Tu peux faire ce que tu veux , ça ne changera rien… Cela dit , n’imagine pas que je vais te laisser regarder d’autre femme ou même penser à d’autre femme … Tu sais de quoi je suis capable » En disant cela Charlie appuya légèrement sur l’abdomen d’Elliot , là où il avait eut un si gros bleu quelques temps avant. « Tu es prévenue maintenant »

      Charline fit un large sourire avant de tirer la langue pour finalement l’embrasser de nouveau…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 11:42

Machin avait certains talents ? Suspect Tss, rien de tel qu'une phrase comme ça pour stresser Elliot. On voyait bien que Charline n'avait jamais été un homme, car c'était très perturbant d'entendre ces mots. Il allait devoir se surpasser. ça lui mettait une pression énorme, d'un seul coup.

D'un coté, il était pas mal aidé étant donné que la jeune femme semblait prendre le contrôle de la situation. Elle s'était empressée de lui enlever sa chemise pour se mettre à califourchon sur lui, tout en continuant de l'embrasser. Puis, lentement, elle s'éloigna quelque peu pour parler. Elliot cligna plusieurs fois des yeux, tout en se demandant ce qu'elle faisait. Elle ne s'était pas rendue compte que le moment n'était pas à échanger des phrases philosophiques ? Suspect Bon, ce n'était pas très philosophique ce qu'elle avait dit, mais tout de même ! C'était plutôt une mise en garde. D'un seul coup, Charline était devenue flippante. Rien que pour l'agacer, parce qu'elle l'avait pas mal coupé dans son élan, Elliot déclara d'un ton léger :

"Ouais ok. Il faudra juste que je prévienne Jenny, Annabelle et Rose qu'on va devoir se quitter. ça va être dur pour elles !"

Il attendit une réaction de sa part, puis esquissa un sourire malicieux avant d'ajouter :

"Je plaisante !"

Néanmoins, il eut un instant de doute qu'il ne parvint pas à dissimuler, et sourit avec insistance pour lui faire oublier qu'il avait hésité. Puis, il se laissa embrasser. Elle n'avait pas l'air d'avoir mal pris son humour pourri. D'un coté, elle commençait à y être habituée. Ouf, il n'avait pas eu à exprimer ses sentiments, car il n'était vraiment pas doué pour ce genre de choses. Charline disait qu'elle ne savait pas non plus en parler, mais l'air de rien, elle venait de dire ce qu'elle avait sur le cœur. Lui n'y parviendrait sans doute jamais, mais les baisers et les caresses qu'il faisait exprimaient tout l'amour du monde. Elle avait forcément du le comprendre.

Il intensifia ses baisers et la fit basculer sur le coté pour passer au-dessus d'elle, et là, il passa une nouvelle fois les mains dans son dos pour dégrafer ce fichu soutien-gorge. C'était devenu une véritable obsession, ce truc ! Shocked Puis, ses mains se firent plus pressantes, ne cachant plus son désir plus longtemps. Il la serra contre lui et...

Le passage qui suit est passé sous silence pour ne pas heurter la sensibilité des jeunes lecteurs. Merci de votre compréhension. OH my gad! [FE Elliot] 369999

Le lendemain matin, quand Elliot se réveilla, il s'aperçut qu'il avait remonté la couverture jusqu'à son menton. Il ouvrit les yeux brusquement, et tourna légèrement la tête pour voir les cheveux ébouriffés de Charline. Elle lui tournait le dos. Impossible de savoir si elle dormait, mais le jeune homme pria pour que ce soit le cas.Il resta immobile un long moment, comptant les moutons dans sa tête. Non pas qu'il voulait dormir, mais il fallait que son esprit se concentre sur quelque chose. De toute urgence. Shocked Mécaniquement, il se leva, chercha son caleçon et l'enfila quand il le trouva, puis alla s'exiler dans la cuisine, dans un état second. Le choc de la nuit dernière l'avait hanté toute la nuit, si bien qu'il avait très mal dormi.

L'oeil hagard, il attrapa un verre et le remplit d'eau du robinet, puis le but cul sec, sans respirer. Il faillit s'étrangler. Avec une angoisse non contenue, il fixait la porte de la cuisine, redoutant que Charline la franchisse à tout instant. Il fallait qu'il s'enfuit tant qu'il en était encore temps ! Non, ça, il l'avait déjà fait. D'un coté, la situation le permettait. Il n'était pas sur que la jeune femme ne fasse que croiser son regard pendant le reste de sa vie.

Il ouvrit la petite lucarne de la cuisine et laissa le vent frais du matin le rafraichir quelque peu. Il s'appuya contre l'évier, la tête penchée et les yeux fermés, se repassant la scène de la nuit dernière en se demandant ce qui avait foiré. ça n'aurait jamais du se passer comme ça. ça ne pouvait pas se passer comme ça ! Shocked ça ne lui était jamais arrivé. Jamais. Shocked Alors pourquoi, POURQUOI fallait-il que ça arrive le jour où il retrouvait Charline ? Etait-ce du au stress ? Non, c'était pas possible ! Il assurait en toutes circonstances ! Même dans les coulisses d'un concert de rock malgré tout le bruit alentour, alors il ne voyait pas comment un simple appartement de Poudlard pouvait lui couper tous ses moyens. Non, le problème n'était pas l'appartement, et encore moins Charline. Il n'avait jamais eu aucun problème par le passé, alors pourquoi maintenant ? Sad Pourquoi le sort s'acharnait-il contre lui ? Sad Il avait vraiment un sacré karma ! Rolling Eyes

"Oh bon sang, cette histoire va se transformer en rumeur et je vais devenir un eunuque ambulant !" pensa-t-il à voix haute tout en portant une main à sa bouche pour se ronger les ongles.

Il fallait qu'il s'en aille. Et vite ! Charline ne voudrait plus le voir, de toutes façons. Elle allait penser qu'il était devenu impuissant, et c'était à peine envisageable ! Il se redressa brusquement, fit un tour sur lui-même pour chercher la sortie (le pauvre était totalement désorienté) mais étouffa un cri en voyant la poignée de la porte de la cuisine s'abaisser.

Nooooon ! Il ne pourrait jamais sauter par la fenêtre, la lucarne était tellement petite ! Il chercha un endroit où se cacher, mais n'en trouvant aucun, il déglutit avec difficulté et fixa la porte en train de s'ouvrir. Il avait l'impression d'être dans un film d'horreur. Il savait qu'il allait mourir et il ne pouvait rien faire pour l'empêcher. Shocked Et bien entendu, il ne pouvait transplaner dans l'enceinte de Poudlard. De toutes façons, sa baguette se trouvait dans la poche de son jean, qui se situait toujours dans la chambre. Avec une triste ironie, il songea qu'il s'était retrouvé soudainement aussi démuni que Machin avec son Naked Man, sauf que lui avait eu l'occasion de passer une superbe nuit avec Charline. Suspect Il avait réussi. Suspect Elliot détestait ce mec, il avait l'impression qu'il s'incrustait même lorsqu'il n'était plus là. Si ça tombe, c'était de la faute de Machin s'il n'avait pas été à la hauteur ! Shocked

Cette révélation faillit lui couper les jambes et il se cramponna à la table pour s'empêcher de flancher. Et la porte s'ouvrait toujours, irrévocablement...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 14:43

      Que dire, que dire… Bon hé bien oui, la situation avait prit une tournure assez particulière, ou tout du moins surprenante il faut bien le dire. En théorie cette nuit aurait du être une nuit de folie, d’amour et de folie -oui je l’ais déjà dit mais ça aurait vraiment du être une nuit de folie!!!- mais à la place … Hé bien, Elliot avait comme qui dirait eut un petit incident… Une petite panne… Un petit blocage… Il avait perdu toute virilité en gros, bon là je suis méchante mais quand même, pourquoi fallait-il que ça lui arrive MAINTENANT??? Dans ses souvenirs Charline voyait Elliot comme une sorte d’étalon infatigable, pas comme un poney trisomique atteint de panne récurrente, autant dire qu’elle avait carrément déchanté en découvrant « ça »! Du coup il regrettait même de lui avoir dit qu’elle aimerait « quoi qu’il arrive » parce que elle ne pensait pas à ce genre de chose en disant ça , elle est capable de tout supporter mais ça c’était quand même… Particulier. Cela dit, elle n’allait pas non plus le jeter comme une vieille chaussette à cause de ce genre de problème, ce n’était pas son genre…

      Bref, la nuit avait donc été moins torride qu’elle ne l’aurait imaginé, elle était même passé de retrouvaille extraordinaire à « j’évite ton regard par honte ». Charlie s’était tout de même endormi à ses côtés et c’était plutôt pas mal comme début non? Après tout elle l’aimait pour ce qu’il était, pas pour ses performances en sport de chambre, c’est en tout cas ce qu’elle se répéta toute la nuit, tout en rêvant de la soirée qu’ils auraient du passer et en s’efforçant d’oublier celle qu’ils avaient finalement connus. Enfin, la jeune femme c’était donc réveillé dans se lit, seule … Attendez SEULE???? Charlie se mit à tapoter le côté du lit où elle n’était pas -logique- sans vraiment le regarder et surtout sans sentir la présence d’Elliot, ce qui l’inquiéta un peu. Sans attendre elle se retourna, pour découvrir avec surprise qu’il n’était vraiment plus là. Oh mon dieu, il ne s’était quand même pas enfuis à cause de sa petite … Enfin vous voyez o-o Charline savait que pour un homme c’était surement difficile, mais pour une femme c’était encore pire! S’enroulant dans son draps la demoiselle se leva donc pour partir à la recherche de l’amant perdu, finalement elle entendit des bruits dans la cuisine, sainte marie mère de dieu, quel soulagement! Après avoir lâché un petit soupire soulagé la Canterbury décida de le laisser un peu seul, peut-être en avait-il besoin, de son côté elle n’avait qu’une envie : Prendre une douche histoire de paraitre un peu moins…Ebouriffé.

      En cinq minutes chrono Charlie prit donc une douche avant de s'enrouler de nouveau dans se draps , il était tellement frais et léger qu'elle le préférait à n'importe lequel de ses vêtements. Tout en attachant ses cheveux elle se dirigea vers la cuisine, respirant un grand coup pour se donner du courage, avant d’ouvrir la porte lentement. Ouf, Elliot était là mais il semblait un peu… Paniqué? C’était normal d’un côté. Il fallait lui faire comprendre que ça n’avait aucune importance , c’est pour cette raison que la jeune femme afficha un large sourire avant de déposer un petit baiser sur les lèvres du détective. Tout en s’étirant elle prit la parole, toujours souriante.

      « Pouf j’ai bien dormis ! »

      Ne perdant toujours pas son sourire la Canterbury commença à ouvrir les placards tout en rajoutant.

      « Tu veux boire quelque chose… Du café… Du thé à la menthe…Du thé fine ligne » Elle afficha un très large sourire en disant cela, c’était bien sur une référence a la situation qu’ils avaient vécu quelques semaines auparavant, elle espérait bien qu’il se dériderait un peu grâce à ça. Toujours enjoué elle enchaina « Ho je sais, je vais te faire mon chocolat chaud spéciale moi! Tu sais bien à quel point je suis douée pour ça! En plus j’ai acheté mon chocolat en Suisse, il est juste énormément bon »

      Tout en chantonnant légèrement elle commença à préparer son chocolat chaud si parfait, il ne fallut d’ailleurs pas longtemps pour que les effluve de la boisson chocolaté apparaissent dans toutes la petite cuisine. Tout en remuant lentement ce chocolat Charline décida de reprendre la parole, sans regarder Elliot et avec un ton un peu plus sérieux qu’au début.

      « Tu sais c’est pas grave ce qui c’est passé, ça arrive, et puis ça faisait si longtemps qu’on s’était pas retrouvé… Je t’en veux pas du tout, on a toute le temps pour recommencer … Je t’assure que tu reste quand même l’homme le plus viril du pays, t’inquiète surtout pas! Tu vaux au moins cent Machin, même plus »

      Bon d’accord, elle n’était peut-être pas vraiment douée pour réconforter les autres mais au moins elle avait essayé …



Dernière édition par Charline V. Canterbury le Juillet 9th 2010, 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 16:18

Charline était entrée dans la petite cuisine. D'un coté, il ne s'attendait pas à voir quelqu'un d'autre, et surtout pas Machin en train de parader tout en roulant des mécaniques. Suspect Il avait définitivement été traumatisé par ce type, si bien qu'il y pensait sans arrêt ! Et en plus, Charline osait dire qu'elle avait bien dormi ! Elle avait eu un trou de mémoire sur ce qui s'était passé la nuit dernière, ou quoi ? Avec un fol espoir, Elliot pria pour que ça soit le cas. ça serait beaucoup plus simple car de cette façon, il aurait une nouvelle chance de... faire ses preuves.

Il se détendit donc quelque peu, même si rien n'était gagné, et eut un faible sourire en l'entendant parler de thé "fine ligne". Ah, que de souvenirs ! C'est alors qu'il prit pleinement conscience que leur folle épopée n'avait commencé que quelques semaines plus tôt. Leurs retrouvailles, si je puis dire. Avant, ils s'étaient un peu perdus de vue, et maintenant, le jeune homme n'était plus certain qu'ils restent en contact. D'un autre coté, le baiser que Charline était venu déposer sur ses lèvres en entrant démontrait qu'elle tenait à lui malgré tout... Ou alors, qu'elle avait une mémoire de poisson rouge. Shocked

Il poussa un petit soupir, et tout en s'éloignant de la table, il se sentit ragaillardi à l'évocation du chocolat chaud spécial Charlie.

"Oh, ça fait tellement longtemps que je rêve d'en boire un !" dit-il avec un grand sourire sincère. "C'est la chose qui m'a manqué le plus depuis notre rupture !"

Se rendant compte de sa maladresse, il ajouta :

"Enfin, l'une des choses qui m'a manquées... Y'avait pas que ça... Y'avait aussi..."

Trouve un truc à dire, vite ! N'importe quoi !! Shocked

"... les pâtes collantes que tu ne savais pas faire cuire... Mais y'avait d'autres trucs aussi."

Il aurait mieux fait de ne rien dire. Là, au pire, elle pouvait imaginer qu'il était avec elle seulement pour le coté bouffe. Shocked

"Je t'en prie, ne me prépare pas le gâteau spécial rupture !" fit-il semblant de l'implorer avant de pousser un petit rire.

Il se sentait de nouveau détendu. Ce n'était pas difficile d'être à l'aise avec elle. Pris d'une impulsion subite, il s'avança vers elle pour l'embrasser, alors qu'elle préparait le chocolat chaud. Comme elle lui tournait le dos, il avait prévu de la prendre dans ses bras par surprise pour piquer un baiser dans son cou. Juste comme ça. Il devenait un petit peu con-con mais il n'y pouvait rien. Seulement, Charline le cassa dans son élan en balançant ses phrases de pseudo-réconfort dont il n'avait absolument pas besoin. Rien ne pouvait être pire que ça. C'était comme se faire castrer en direct. Shocked Donc, elle se souvenait de tout. Elle avait feint d'avoir passé une excellente nuit mais ce n'était surement que du cinéma ! Elle avait monté toute cette machination pour le rassurer ! Non, c'était trop avilissant ! Elliot refusait d'être considéré comme un incapable. Rien que pour lui prouver qu'il ne faiblirait plus, il avait envie de la prendre maintenant sur la table de la cuisine. Yes, we can ! (j'ai pas pu résister ! OH my gad! [FE Elliot] 369999 )

Il lança un regard brulant à la jeune femme, à mi-chemin entre la passion et la fureur, si bien que ses yeux lançaient des éclairs, puis il se ressaisit. Non, ça ne marcherait jamais comme ça. C'était le meilleur moyen de le bloquer encore. Bon sang, il n'allait quand même pas devoir aller voir un médecin à Sainte Mangouste ?? Shocked Autant se tirer une balle tout de suite ! Le cerveau en ébullition, Elliot resta silencieux pendant une bonne minute, fixant Charline d'un regard implacable. Puis, finalement, lorsqu'il prit la parole, sa voix était si calme que cela en était inquiétant. Il ne cessa de la fixer, car après tout, il n'avait plus de secret pour elle désormais. Rolling Eyes

"Pourquoi faut que tu me compares à Machin ? Pourquoi ce type existe ? Il a détruit ma vie, ce con ! Mais là, ce que tu me dis, c'est tellement... minable ! N'essaie pas de me faire croire que ce n'est pas grave, parce que c'est TRES grave, au contraire ! Je... je suis devenu un eunuque !"

Le dernier mot était sorti dans un son plus aigu qu'à l'ordinaire, ce qui le mit dans une rage sans nom. Comme lorsqu'il était très énervé, il donna un grand coup de pied dans la gazinière et bien entendu, sans chaussures, ça fait mal. Il cacha sa douleur avec une grimace, et posément, il reprit :

"Il n'y a qu'une seule raison pour expliquer ce que s'est passé... Le coté à la va-vite, ça ne marche pas avec toi. Je peux m'envoyer en l'air en trois minutes avec n'importe quelle fille, mais je bloque avec toi. On s'est comporté comme des ados en manque, en plus avec Machin qui se pointe et qui m'impose une vision d'horreur qui m'a profondément traumatisé, je crois que c'est normal si j'ai tout raté ! Tu te serais sentie à l'aise si tu avais vu une de mes ex toute nue juste avant qu'on...?"

Eh ben voilà, une grande question. Il fallait que Charline se rende compte que la situation de la nuit précédente avait de quoi chambouler n'importe qui ! Déterminé, il fit les quelques pas qui le séparait d'elle, mais au lieu de l'embrasser comme il avait d'abord prévu de faire, il attrapa brusquement une tasse de chocolat chaud pour la porter à ses lèvres. Et il était tellement tendu, ses mains tremblaient tellement qu'il en renversa la moitié sur lui. Du chocolat bouillant sur un torse nu, ça fait pas du bien.

"P*tain !!!!" hurla-t-il en lâchant la tasse qui se fracassa par terre.

Il tomba à la renverse, sentant sa chair le bruler jusqu'à l'intérieur. C'était une drôle de sensation, comme si la boisson grignotait sa peau à vif. Il attrapa un bout de quelque chose pour s'éponger en vitesse, et dans son empressement, il ne se rendit pas compte qu'il avait brutalement saisi un pan du drap qui recouvrait Charlie. Aveuglé par la douleur, il ne comprit pas très bien la suite des évènements, mais il sentit clairement Charlie lui tomber dessus. Peut-être avait-elle tenu son drap, par réflexe ? Quoiqu'il en soit elle s'écrasa sur lui, et pas d'une manière sexy ni romantique. Plus comme un chariot qui vous écrase en faisant deux marche arrière.

"Mhmff rrumghfff !"
marmonna le pauvre Elliot qui mangeait les cheveux de la jeune femme, les bras levés vers le plafond en geste d'impuissance.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 17:13

      Bon finalement Charline avait réussit à faire sourire Elliot et c’était tant mieux , elle n’aimait pas particulièrement le voir torturé comme ça , surtout pour un truc si peu important que « ça » , bon c’était important mais il valait mieux qu’elle fasse comme si ça ne l’était pas histoire qu’il ne tombe pas dans une dépression quelconque. En tout cas une chose était sur, il venait de retrouver un certain bien être étant donné qu’Elliot recommençait à ne dire que des conneries sans s’en rendre vraiment compte comme d’habitude. C’était surement une sorte de reflexe ou alors il était simplement un peu… Bref. Les dires maladroits de ce cher McKee eurent tout de même pour effet de faire sourire notre belle petite brunette alors qu’elle continuait de s’occuper de son chocolat chaud made in Elle. Toujours souriante elle répondit donc.

      « Je suis sur que tu les adorais mes pattes collantes ! Mais ne t’inquiète je ne te ferais pas mon gâteau aux chocolat spéciale ruptures… Non, je te réserve plutôt mon gâteau à la crème spéciale réconciliation »

      Elle aurait aimé rajouter un petit « Et plus si affinité » à sa phrase mais sur le moment elle comprit que ce n’était peut-être pas la meilleur des idées , surtout avec ce qui c’était passé … Et puis de toute façon le plus important c’était d’essayer de le réconforter , de lui balancer des phrases toutes prêtes histoires de lui faire comprendre qu’au fond ce n’était pas si important que ça … Bon c’était un mensonge mais il n’avait pas besoin de le savoir et puis de toute façon elle savait que ce n’était que passager… N’est-ce pas? Suspect Cela dit pour une fois , Charlie semblait avoir fait une petite erreur de jugement , car en regardant de plus près Elliot semblait plutôt enragé par les propos de sa belle , qui grimaça légèrement comme une enfant qui viendrait de faire une bêtise , ce qui était un peu le cas . C’était un jour à marqué d’une pierre blanche, généralement c’était lui le BOULET de la communication, pas elle! Raa, qu’elle n’aimait pas que les rôles s’inversent comme ça! Cependant le mot « eunuque » fit beaucoup rire la demoiselle, enfin intérieurement et tout en se retenant d’éclater de rire elle répondit avec un ton aussi sérieux que possible.

      « Je sais pas pourquoi je te compare à cet imbécile! Je croyais que tous les hommes aimaient être comparés aux ex de leur copine! C’était un compliment!… Et puis… T’es pas… Enfin c’est vraiment pas si grave »

      Là, on pouvait clairement voir qu’elle se retenait de mourir de rire, le pauvre tout de même, il risquait de croire qu’elle se moquait de lui, ce qui était le cas en faite si on y réfléchit bien scratch . Bref, la conversation dériva vers un sujet important : La raison de cette panne. Et pour le coup, Charline comprenait un peu Elliot, c’est vrai qu’elle aurait surement été un peu … Traumatisé si elle avait une de ses ex nus sur son canapé… Ou peut-être que ça lui aurait donné encore plus envie… Qui sait (a).

      « Mais oublie le se type! Je veux dire c’est quand même pas si extraordinaire de voir un type nus! Oublie le et pense juste à moi dans le plus simple appareille! Ca devrait amplement suffire à te faire oublier se type ou alors je commencerais à me poser de sérieuse question »

      Ben oui, voir Charline nu devrait être carrément suffisant pour effacer Machin de la mémoire d’Elliot… A moins qu’il soit tombé irrémédiablement amoureux du corps de l’Aurore… Quelle horreur o-o Quoi qu’il en soit le pauvre McKee était réellement énervé, à un tel point qu’il renversa sur son torse nu le chocolat bouillant que venait de faire Charlie. Elle se retint d’ailleurs de pousser un petit cri de douleur à sa place, grimaçant à l’idée de ressentir la même chose si elle avait été à sa place, ça devait être carrément douloureux… Mais ce n’était pas finis, dans un geste maladroit le jeune homme attrapa un morceau du drap de la Canterbury, résultats elle tomba lamentablement sur lui, tel une vache sur un poussin -quelle délicate métaphore x)- . Se relevant légèrement elle ne pu s’empêcher de rire avant de prendre la parole.

      « Tu te rend compte que tu viens de gaspiller une boisson unique et presque divine… Tu a de la chance que je ne sois pas du genre rancunière… »

      Charlie se mit à sourire avant de simplement se relever, prenant garde à ne pas marcher sur les bouts de tasse brisé qui jonchaient le sol. Sans vraiment demander son avis elle aida aussi Elliot à se relever, le poussant sur une chaise pour qu’il prenne place afin qu’elle puisse jouer les infirmières pour son cher et tendre impuissant… Je veux dire « amour » OH my gad! [FE Elliot] 425739 . Après avoir remis son drap en place, Charline attrapa un torchon qu’elle mouilla abondamment avant de le coller sans aucune délicatesse sur le torse blessé de son ancien ex Suspect , tout en le soignant elle prit de nouveau la parole.

      « Arrête de te prendre la tête avec ça… C’est sur que j’aurais aimé passer la nuit avec toi à faire autre chose que t‘éviter du regard… Mais franchement… Si je devais tout recommencer je ne changerais rien , parce que , juste dormir à tes côté c’est déjà un truc génial pour moi… Et franchement même en étant… En panne , tu me fais plus d’effet qu’une dizaine de mâle en rut! Alors t’en fait pas , j’ai le temps… » Elle se stoppa avant de prendre un grand sourire pour rajouter. « Cela dit ne tarde pas trop , ma patiente à une certaine limite »

      Charline continua de lui faire un sourire histoire qu’il comprenne qu’elle plaisantait… Quoi que…


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Elliot E. McKee

Alias Ebiotte Miky xD


Elliot E. McKee

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 3015
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Autres comptes : Aliénor de Maurpassant, Song Mei Li

COPYRIGHT : Natoune

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 20:28

Ouf, heureusement que Charline s'était relevée, car Elliot commençait à étouffer. D'ordinaire, il adorait sentir l'odeur de son shampoing, mais avec des cheveux dans le nez, c'était tout de suite moins agréable ! Dès qu'elle se fut relevée, il constata qu'elle ne lui en voulait pas pour le chocolat par terre. Encore heureux. Suspect Comme s'il l'avait fait exprès. Elle l'aida à se remettre sur ses jambes et avec sa délicatesse légendaire, le poussa sur une chaise pour qu'il s'assoit. Après quoi, elle plaqua un torchon mouillé sur son torse endolori.

"Humff ! Doucement, bon sang !" fit-il en se mordant les lèvres pour s'empêcher de crier encore.

Elle aimait tant que ça le voir souffrir ou quoi ? Elle ne trouvait pas suffisant de se sentir... impuissant ? Raah, il détestait ce mot. Il le brulait de l'intérieur, encore pire que le chocolat chaud ! Ne pouvant rien faire d'autre, il écouta Charline le rassurer (encore ! Shocked) et il se contenta de laisser tomber sa tête si bas que son menton heurta son cou. Vraiment, il aurait préféré qu'elle se taise. Sa patience avait des limites ? ça voulait dire quoi, ça ? Que leur aventure avait une date de péremption s'il n'arrivait pas à...? Non mais elle était dingue ! Elle insinuait quoi ? Qu'elle irait voir Machin si jamais il restait comme il était ? Ah non, hors de question !

A bout de nerfs, car sa patience à lui avait déjà dépassé les limites depuis longtemps, il repoussa Charlie juste assez pour se relever, et là, la retint par le bras pour la plaquer contre lui. Puis, il lui lança un regard insondable avant de l'embrasser langoureusement. Lorsqu'il sentit qu'elle était à deux doigts de passer ses bras à son cou, il s'écarta, et prit d'un élan soudain, balaya le contenu de la table d'un grand geste de la main. Un grand bruit tonitruant ébranla la petite cuisine, un bruit très loin d'être excitant, en fait.

Elliot évalua la situation, les bras croisés, puis jeta un regard navré à Charline, considérant les dégâts.

"Désolé pour ton grille-pains." dit-il, contrit. "Dans ma tête, ça rendait bien."

Du coup, il ne savait plus trop quoi faire. Coupé dans son élan, comme d'habitude, il pensa que c'était peut-être le destin. En tous cas, il refusait de s'y soumettre. Il allait triompher. Suspect Peut-être pas aujourd'hui, mais un jour, il y arriverait.

Soudain, une pensée alarmante traversa son cerveau. Il écarquilla les yeux et observa Charlie comme s'il ne la reconnaissait plus, puis leva le doigt en l'air, comme s'il voulait annoncer un truc, puis finalement ne pipa mot, se contentant d'aller dans la pièce d'à coté. Laissant Charlie en plan, il récupéra ses vêtements disséminés un peu partout dans la chambre et s'en vêtit rapidement. Après quoi, il courut dans la cuisine, attrapa Charline par la main et se rua hors de son appartement.

"Vite ! Je viens de penser à un truc ! C'est vital !"
s'écria-t-il, sa voix angoissée résonnant dans le couloir de Poudlard.

Il jeta un regard à Charline et s'immobilisa soudain, se rendant compte qu'elle était toujours habillée d'un drap. Lui lachant la main, il bafouilla :

"Ah euh... je vais peut-être te laisser t'habiller... Mais dépêche-toi, c'est une question de vie ou de mort !"

Il courait en faisant du surplace, lui intimant du regard qu'il fallait qu'elle soit rapide. Mais ne la voyant pas bouger d'un pouce et même l'observer d'un air inquiet (oui, ça devait faire peur de voir Elliot dans un tel état ! Il ressemblait à un coureur qui aurait oublié sa destination !), il ajouta :

"Allez ! Je t'en prie ! Si tu ne me suis pas, je pars sans toi ! C'est super important, tu me crois quand même !"

Rien n'était moins sur, étant donné les excentricités d'Elliot, mais il avait un regard tellement sincère... Elle pouvait lire dans ses yeux, non ? OH my gad! [FE Elliot] 252106

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/elliot-mckee-completed-t61.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/elliot-et http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/elliot-ses-coupains-t224.htm http://www.harry-potter-forum.com/les-cachots-f69/a-coeur-ouvert-avec-rogue-fe-charline-rogue-t533.htm
Charline V. Canterbury

Il ne faut pas surestimer le pouvoir de pardonner.

Charline V. Canterbury

Féminin AGE : 28
MESSAGES : 1373
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : OH my gad! [FE Elliot] 20a56c0

COPYRIGHT : Nemo & Bazzart (♥)

OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitimeJuillet 9th 2010, 20:55

      Hoo non son grille-pain tout neuf o-o Pourquoi à chaque fois qu’Elliot venait ici un truc finissait par être cassé ou porter disparut????? Non mais quand même, il ne se rendait vraiment pas compte du prix de tous les objets qu’il faisait disparaitre ou qui se cassait en les recevant en pleine tête, bon là ce n’était pas directement de sa faute, mais indirectement si! Peu importe, Charline ne comprit pas tout de suite pourquoi il avait fait ça, mais le plus important était qu’il l’avait embrassé, preuve qu’il commençait à aller bien, finalement ses petits discours réconfortant avait marché, enfin c’est se qu’elle se dit lorsque leur lèvres se touchèrent avec passion. Bref, après un petit temps d’adaptation la jeune femme comprit où Elliot voulait en venir, elle esquissa d’ailleurs un sourire lorsqu’il se stoppa, apparemment l’effet obtenue n’était pas vraiment celui voulu, comme d’habitude, ce pauvre vieux n’avait vraiment pas de chance…

      « Oui ça je suis sur que dans TA tête ça rendait bien… »

      Elle avait accentué le « TA » pour lui faire comprendre que oui, dans son esprit ses idées semblaient géniale, mais non, dans le monde des mortels normaux ça ne marchait pas tout à fait, d’un côté c’était cette maladresse innocente qui faisait un peu le charme du petit détective alors qu’il continue surtout. Ce fut en tout cas la pensée de la Canterbury, toujours souriante en le regardant s’enfuir dans l’autre pièce Suspect Sur le coup la pauvre demoiselle paniqua un peu , s’imaginant qu’il allait sauter par la fenêtre ou pire , s’enfuir comme la dernière fois , ça serait carrément terrible et cette fois elle le jetterait elle-même du haut de la tour de Poudlard , c’était une évidence. Heureusement après quelques minutes de « choc » Elliot revint dans la pièce et attrapa sa… Copine , on peut le dire maintenant non? , pour la tirer en dehors de l’appartement alors qu’elle n’était même pas habiller Oo Encore une fois la pauvre Charline ne su quoi faire ou dire , elle était tellement surprise par tout ça !

      Par chance ce cher McKee se rendit compte de son erreur à temps et il supplia Charlie d’aller s’habiller et surtout de lui faire confiance . Toujours un peu surprise elle finit par répondre d’un air pas vraiment convaincu.

      « Bon d’accord… J’y vais »

      Ni une ni deux la jeune femme se dirigea tant bien que mal dans son appartement , attrapant rapidement des vêtements , une simple petite robe blanche , un peu bouffante , peut-être un peu trop courte d’ailleurs et bien sur de magnifiques escarpins vernis noirs , c’est de l’ordre du détail mais pour Charline c’est important !! Bref . Elle sortit donc de la pièce en trombe , sautillant à cloche pied pour enfiler comme il faut sa seconde chaussures , tout en faisant ça elle prit de nouveau la parole.

      « Bon voilà je suis prête! Enfin , j’ai même pas eut le temps de me maquiller , de me coiffer correctement , donc je suis à cinquante pour cent prête mais je suppose que tu me donneras pas une heure de plus pour me préparer hein? »

      Elle profita de son discours pour détacher ses cheveux court et les secouer un peu , histoire de donner un effet sauvage et pas « je viens de me lever après une nuit difficile » .


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/terminer-charline-la-professeur-qui-tue-a-t326.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/charline- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/parce-que-mine-de-rien-j-ai-des-relations-t396.htm
Contenu sponsorisé




OH my gad! [FE Elliot] Empty
MessageSujet: Re: OH my gad! [FE Elliot]   OH my gad! [FE Elliot] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
OH my gad! [FE Elliot]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elliot - croisé spitz - né en 2009 - SPA FORBACH - DECEDE
» Elliot D. Panabaker ⏏ Hear me Roar ⏏ Terminée
» Elliot Diggell ~ Ding Ding Diggell ♪
» Morir cantando ▬ PV Elliot
» Recontre avec.. le chef de la rebellion. ▬ Elliot & Illy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : Le Château Poudlard, ses environs et les Boutiques :: Endroits du Château :: Autres lieux-
Sauter vers: