Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 22nd 2010, 09:56

    Bastian parcourut des yeux l’étagère qui lui faisait face. Il cherchait une nouvelle plume, plus belle et plus chère que son ancienne, qui commençait à s’user. Il hésitait entre une belle plume de faisant et celle d’une buse, d’un magnifique noir, avec une tache blanche à son extrémité. Après quelques minutes d’observation, il choisit de prendre la plume de buse, la plus belle à son goût. Ce plus, le prix laissait rêveur, et assurait une qualité certaine. Il tendit les mains et saisit délicatement l’objet, en prenant aussi son socle en bois vernis. La couleur du bois rappelait la couleur de sa baguette.
    Il s’approcha du comptoir, où une personne était en train de payer. Il attendit patiemment, il n’était pas pressé. C’était encore les vacances, la fin juillet. Son père travaillait tout les jours et sa mère était souvent de sortie à droite à gauche. Bastian tuait donc le temps en allant se promener sur le Chemin de Traverse, en envoyant des lettres à ses amis, en les invitant chez lui, ou en retrouvant des connaissances un peu partout. Il dessinait, ou volait sur son balai dans son jardin. Il allait parfois se promener dans la campagne.
    Mais aujourd’hui, c’était shopping. Il voulait allait racheter des affaires scolaires pour l’année suivante. Il aimait avoir de nouvelles affaires qui sentaient bon le neuf, qui étaient belles et douces. Cela le motivait pour travailler. Bon bien sûr, au bout d’un mois, la motivation retombait, et les affaires n’étaient plus si neuves que ça… Mais quand il rentrerait chez lui ce soir là, il déposerait avec satisfaction sa plume, son nouveau chaudron et ses parchemins sur son bureau.
    Soudain, il sentit que quelque chose tirait son pantalon. Il baissa la tête et regarda Woody, son elfe de maison qui avait tenu à l’accompagner. Son petit bras lui indiquait une étagère au fond du magasin. Bastian plissa les yeux et distingua des chaudrons empilés sur les planches. Il regarda Woody et hocha la tête. Il lui dit en chuchotant :

    Bastian - « Non, je préfère aller en acheter un dans la boutique de Mr Pfeiffer. Ils sont de meilleure qualité et il me fera sûrement une réduction… »

    Pfeiffer était une connaissance de la famille, qui craignait Arne, le grand-père de Bastian. Woody opina, et sortit quelques galions de la bourse. C’était à leur tour de payer. Bastian montra la plume et donna les galions à la vendeuse qui le remercia. Bastian sortit alors de la boutique, en compagnie de Woody, qui ouvrit le sac qu’il tenait dans sa main. Basti mit soigneusement la plume dans le sac, en souriant à l’elfe, puis lui indiqua qu’il voulait aller faire un tour du côté de la boutique de Quidditch.
    Aussi étrange que cela puisse paraître, Bastian aimait beaucoup Woody. C’était un elfe courageux, travailleur, fidèle et dévoué. Aussi longtemps que Bastian s’en souvienne, il avait toujours été là pour lui. Lorsque Lukas et Elke étaient à la maison, l’elfe était traité comme un elfe de la maison, c’est-à-dire comme de la vermine; mais lorsqu’il n’y avait que Bastian, la donne changeait. Il aimait la compagnie de l’elfe, Woody l’empêchait de s’ennuyer les jours de pluie. Il le considérait comme un ami, un ami fidèle qui faisait tout pour lui. Et Woody appréciait l’attitude de son maître à son égard, et vendrait sa vie voire son âme pour lui. C’est en tout cas ce qu’il lui avait dit, mais Basti lui avait dit qu’il n’aurait jamais besoin de vendre son âme, voyons…
    Ils s’engagèrent dans le chemin à la gauche de la boutique, et marchèrent côte à côte à une bonne allure. Il n’y avait pas foule, il faut dire que le soleil n’était pas au rendez-vous ce jour là. Bastian salua quelques connaissances d’un signe de tête, mais il ne rencontra personne de vraiment intéressant ou qu’il connaissait bien. Ils avançaient toujours en silence, lorsque Woody secoua la manche de son maître, en lui indiquant de nouveau une direction avec son doigt mince. Ils s’arrêtèrent, et Bastian regarda dans la direction indiquée par son elfe. Il désignait un jeune homme de l’âge de Batsian, grand et blond. Il sentit son estomac se retourner. C’était Milo, son cousin. Son seul cousin proche depuis la mort de Nathan, le frère de Milo. Un sale Bouffondor, traître à son sang, tout comme Nathan l’était, d’ailleurs. Bastian se souvenait qu’il aimait bien Milo, lorsqu’ils étaient enfants. Mais depuis, il le détestait fermement. La stupidité du monde adulte les avaient séparés. Les divergences d’opinion. Bastian ne supportait pas de le voir passer dans l’autre camp. Il considérait au début Milo et Nathan comme les frères qu’il n’avait pas eu, mais la réalité l’avait vite rattrapé, et ses rêves de complicité familiale s’étaient envolés. Et tout ça était de la faute de Milo. Pourquoi s’est-il mis dans la tête que sa vie était de se retourner contre les siens ? Pourquoi avait-il emmené Nathan avec lui ? Bastian était persuadé que s’était sa faute s’il était mort. Mais de toute façon, Bastian détestait aussi Nathan. Alors au moins…
    Et pourtant, depuis ce tragique évènement, Bastian ressentait une pointe de tristesse lorsqu’il voyait Milo. Peut-être compatissait-il à sa douleur ? Non. Enfin, si, peut-être. Il ne savait pas quoi penser de lui. Il le haïssait toujours fermement, mais un autre sentiment l’assaillait. Le regret, la compassion, il ne savait pas trop. En tout cas, cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu. Ses parents avaient invité son oncle et sa tante la semaine passée, et, s’il avait vu sa cousine, Milo n’était pas venu depuis… une éternité, mais c’est normal, tout le monde le renie maintenant.
    Bastian échangea un regard avec Woody, puis s’approcha de son cousin d’un pas assuré.

    Bastian - « Hé, Milo ! T’as pas peur de te promener ici tout seul ? On ne sait jamais qui on peut rencontrer, en ces temps sombres… »

    Même si il n’avait pas envie de s’engueler avec son cousin, c’était plus fort que lui. Après plus de 6 ans à le détester et à lui jeter des phrases haineuses au visage, ça sort tout seul… Du coin de l’œil, il vit Woody plaquer sa main contre son front, comme exaspéré par le comportement de son maître. Bastian, bizarrement, ne put s’empêcher un sourire nerveux.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Milo Sam Mills

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Milo Sam Mills

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 471
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

COPYRIGHT : Moi :red:

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 22nd 2010, 13:12

Si Milo passait une fin de vacance plutôt mitigée, il semblait que ce n'était pas le cas de tout le monde. Le monde continuait à tourner et il avait même reçu sa lettre qui l'indiquait la rentrée pour Poudlard, pour sa dernière année ainsi que la liste des fournitures scolaire. Il regarda la lettre d'un regard noir comme si cette lettre le tirait vers la réalité, chose qu'il voulait quitter définitivement. Autre chose qu'il voulait quitter à jamais, sa famille que ce soit de près ou de loin, il ne voulait plus en entendre parler. Chose facile à dire mais pas facile à faire quand on avait pas un sou et pas question d'en demander aux parents. En fait, il voulait plutôt leur peau qu'autre chose.

Mais alors comment allait-il faire pour payer ses fournitures me demanderez-vous? Grâce à une voisine qui ne comprenait rien au monde de la magie mais qui acceptait d'héberger le jeune homme jusqu'à ce qu'il ait un emploi et des sous. Enfin bref, une voisine qui comprenait que le jeune homme avait besoin d'être soutenu après la mort de son jeune frère. Cette même voisine qui l'accompagnait ainsi que sa petite amie du moment, moldue elle aussi et qui découvraient le Chemin de Traverse avec extase, ce qui entre guillemets était un peu gênant pour le jeune sorcier. Sa voisine était jeune, enfin elle avait la trentaine et était passionnée par le surnaturel. En même temps fallait être un peu cinglé pour enseigner le surnaturel dans les universités moldues. Quand à Julia, sa petite amie du moment, elle était comme charmée par l'endroit.


Ceci dit, Milo ne s'en plaignait pas, il connaissait enfin le sens du mot famille même si celle-ci n'était que d'adoption. Il n'avait aucune nouvelle de sa propre famille et il s'en portait pas plus mal. Pour entendre les éternels: " Milo nous a trahis, ils traînent avec les traîtres à leurs sangs" Mais il s'en fichait de cette histoire de sang, la preuve avec Julia, une jolie blonde aux yeux verts qui était en Terminale cette année et qui voulait aller dans l'université où enseignait London, sa voisine. Enfin, London s'arrêta au Chaudron Baveur et laissa les deux amoureux tranquille. Il l'entraîna vers les boutiques et il lança:

"Tu as vu, ça change, hein? "

Julia:" Oui c'est géant tu veux dire...enfin même si c'est carrément du délire..."

Il sourit à la jeune fille quand soudain, il entendit:


"Hé, Milo ! T’as pas peur de te promener ici tout seul ? On ne sait jamais qui on peut rencontrer, en ces temps sombres…"

Milo fronça les sourcils. Cette voix, puis finalement cette apparition, il s'en serait bien passé. Il gronda:

"Déjà d'une, je ne suis pas tout seul et de deux, je m'étonne de te voir toujours en vie..."

Il avait envie d'ajouter mais pas pour longtemps, mais il savait que ce serait idiot de le provoquer ici. Devant Julia en plus. Il se plaça devant elle comme pour la protéger...

O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Miloss10
Je fais La course aux étoiles , mais il faut choisir .
Si je sais que je m'égare , entre le bien et le mal , il faut choisir .
J'en veux trop peut être .
Comment savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/milo-l-irreductible-t1465.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm#20310
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 22nd 2010, 22:42

    Milo se retourna vivement, alerté par l’apostrophe de son cher cousin, et c’est un visage haineux qui apparut à Bastian.
    Celui-ci observa attentivement son cousin. Il avait encore changé, depuis la dernière fois qu’il l’avait vu. Apparemment, il avait rangé ses vêtements de sorciers pour se mettre à la mode moldue… pitoyable, mais pas étonnant de sa part. Il avait encore grandi, et son visage avait mûri. Il semblait plus fort et plus sûr de lui, comme si les moments difficiles qu’il avait vécu l’avaient endurci. Personnellement, si Bastian avait vécu cela, il se serait jeté de la tour d’Astronomie plutôt qu‘autre chose… Eh oui, rien de plus déshonorant que de trahir sa famille et traîner avec des sang-de-bourbes et des traîtres à leur sang. Rien que le fait d’être un Bouffondor… Brrr. De plus, il n’aurait pas supporté de décevoir Luke, ou encore Seraphina, son ancienne « fiancée » … Il tiqua à cette pensée, et se reconcentra sur l’instant présent.
    Milo ouvrit sa sale bouche de traître pour se défendre, et pas que voyez-vous.

    Milo - « Déjà d'une, je ne suis pas tout seul et de deux, je m'étonne de te voir toujours en vie... »

    Bastian le regarda d’un air surpris. Oui il était vivant, et pourquoi cela l’étonnait-il ? Si l’un d’entre eux était potentiellement en danger, ce n’était certainement pas Basti. Qui était détesté par sa famille et toute la noble caste des sang-purs ? Qui risquait d’être une proie lorsque les mangemorts et leur chef auront prit le pouvoir ? Car ce n’était qu’une question de temps, tout le monde le sentait… Vraiment, étrange affirmation. Décidément, son cousin avait dû recevoir une tuile sur la tête dès la naissance pour être aussi déformé. Bastian eut un rictus déplaisant et fit part de ses réflexions à Milo.

    Bastian - « Pourquoi, je devrais être mort d’après toi ? Qui peut bien m’en vouloir ? Qu’ai-je fait qui me menace ? Tu devrais plutôt t’inquiéter pour ta peau que pour la mienne, et… »

    Attendez ? Il avait bien dit qu’il n’était pas seul ? En effet, Milo eut un mouvement latéral, se plaçant entre une personne et son cousin, comme dans un geste de protection… Mais oui, c’était une fille ! Et, attendez… A en voir son style et son air d’Alice au Pays des Merveilles apeurée et perdue, c’était certainement… une moldue. Son cousin sortait avec une moldue. Bastian eut l’impression de recevoir un coup de poing dans le ventre. Lui qui se demandait encore il y a quelques minutes s’il ne devait pas lâcher la bride à son cousin, voici que celui-ci commettait l’irréparable, sortir avec une moldue.
    Reprenant contenance, et sentant la bonne vieille rancœur revenir, le Serpentard reprit sa phrase inachevée avec un ton chargé d‘ironie.

    Bastian - « … et de celle de cette jeune fille. Tu ne me l‘a pas présentée, c‘est ta copine ? J'imagine que c'est la première fois qu'elle vient ici, n'est-ce pas ? Tu sais Milo, ce n‘est pas en faisant ça que le monde ira mieux, surtout pour toi…»

    Salir ainsi le sang de sa famille… Comment osait-il… Il y avait tellement de charmantes sang-pur à Poudlard, même des Gryffondor s’il voulait, on ne lui en aurait pas tenu rigueur au point où il en était… Après la mort de Nathan, Bastian était donc le seul à pouvoir amener une descendance décente dans sa famille. Quel dommage, tout aurait pu si bien marcher, ils auraient pu être si heureux…Mais il avait décidé de tout gâcher, lui, lui et seulement lui. Milo était seul responsable. Cela devait le rendre fier, lui, ce petit égoïste. Bastian sentit la haine monter en lui, si seulement il avait le droit d’utiliser la magie… Il se rappela alors que son cousin, d’un an son aîné avait ce droit, lui, et cela ne fit qu’accroître son mépris.
    Il lui lança, presque en crachant.

    Bastian - « Pourquoi tu fais ça… Tout aurait pu être si parfait… Tu gâches tout, tu ne penses qu‘à ta petite personne… ils on dû se tromper de bébé quand tu es né, c‘est pas possible autrement ! J‘étais si content d‘avoir des cousins… Maintenant, il n‘y a plus personne, et c‘est de ta faute, entièrement ta faute…»

    Bastian sentait ses mains trembler, et Woody à ses côtés était fébrile, comme s’il craignait un dérapage. Mais Bastian était un Serpentard, il était noble et ne cèderait pas aux usages de faibles comme l’était le garçon qui se tenait en face de lui en ce moment, et qui souillait le sang de sa tante.
    Ce n’était pas ses idées qui le dérangeait, Basti n’était pas le pire et savait fermer les yeux sur ces histoires quand il aimait bien quelqu‘un mais son comportement était inadmissible. Cette attitude de rebelle irrespectueuse lui sortait par les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Milo Sam Mills

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Milo Sam Mills

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 471
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

COPYRIGHT : Moi :red:

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 23rd 2010, 08:33

Milo serra les poings. Non mais de quoi il se mêlait celui-là. C'était vrai quoi! Le jeune Gryffondor commençait à sortir sa baguette avant de se rétracter. Milo était plus âgé que Bastian,, ce qui n'était pas très malin de se battre avec lui. Il murmura à Julia de s'éloigner avant de gronder:

"Par moi... C'est vous qui avez tué Nathan avec vos idées à la noix et je me suis promis une chose... Me venger....."

Bon, il se l'avouait, ça aurait pu faire un très bon scénario de film dramatique. Je t'appréciais, tu me déteste, tu nous a trahis mais là on était dans la vie réelle. Il était seul face à son cousin qui semblait vouloir le destabiliser. Mais ce petit jeu ne l'amusait plus depuis longtemps. Il avait grandi depuis bien plus longtemps que son cousin dans sa tête. Fixant toujours Bastien avec son air noir, le Gryffondor marmonna:


Qu'est-ce que tu en sais que tout ira mieux pour moi, hein? Qui t'a dit pourquoi j'ai changé il y a 6 ans, pourquoi j'ai tourné le dos à leurs règles stupides et sans interêts... Pourquoi tu crois que Nathan m'a suivi, hein???

Il commençait à s'énerver de nouveau, mais d'une autre manière car les larmes lui montaient aux yeux. Pourquoi fallait il toujours que ça se finisse comme ça? Le jeune garçon s'avança vers son cousin et il lança:

Tu crois quoi hein? Tu crois que peut être parce que Nathan est mort que je vais vous rejoindre et faire comme si rien ne s'était passé ces six dernières années? Non!! Tout est de leur faute!!!"

Il commençait à craquer. Le Gryffondor commençait d'ailleurs à en trembler légèrement. Soudain, un coup de tonnerre se fit entendre et il commença à pleuvoir. C'est au même moment que les larmes de Milo commencèrent à couler le long de ses joues. Alors il ajouta d'un ton rageur:

"Tu as raison, ils ont dû se tromper.. Je ne comprend même pas comment je peux vous ressembler!! "

Le Gryffondor tourna le dos à son cousin, tout en serrant les poings. Il regarda le ciel gris d'un air noir mais en même temps desespéré. Il marmonna:


"Si tu veux m'attaquer, me détruire ou même me tuer vas-y j'ai plus rien à perdre et toi tu aura les gloires... Tuer le traître de la famille, quel honneur..."

O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Miloss10
Je fais La course aux étoiles , mais il faut choisir .
Si je sais que je m'égare , entre le bien et le mal , il faut choisir .
J'en veux trop peut être .
Comment savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/milo-l-irreductible-t1465.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm#20310
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 23rd 2010, 10:04

    Milo demanda à sa moldue de copine s'éloigner du méchant Serpentard que voilà... C'est qu'il devait vraiment l'aimer cette petite... Mais s'il l'aimait, alors pourquoi l'avait-il amenée ici ? Quel inconscient. Si Bastian était encore sympa, il y en avaient d'autres qui l'étaient moins... Enfin, d'ici à ce que son cousin atterrisse et qu'il s'en rende compte, il y avait un monde.
    En tout cas, il semblait qu'une fois de plus, Bastian avait réussi à destabiliser son cousin et à le faire sortir de ses gonds... Mais il faut dire que lui aussi était hors de lui...
    Alors comme ça, c'était de leur faute si Nathan était mort ? Leur faute ? Est-ce qu'il blaguait ? Bastian fronça les sourcils, lui lança un regard noir. Il écouta son monologue dramatique, jusqu'à voir les yeux de son cousin se remplir de larmes. Une fois de plus il ressentit une pointe de compassion ou de pitié à travers sa colère, mais ne se laissa pas démonter pour autant.

    Bastian - « Je n'en sais rien du tout, puisque tu n'as jamais songé à en parler... C'était facile de tourner le dos à tout le monde sans explication, juste pour faire le malin ! Tu n'as pas fais le bon choix quand tu en avais encore l'occasion, et Nathan est mort par ta faute, il n'a certainement pas supporté ce déchirement comme tu le fais si bien, en grand héros que tu es ! »

    Bastian en était sûr, si Nathan était mort, c'était par regret de trahir sa famille. Et s'il y avait un seul responsable, c'était bien entendu Milo, et il était temps qu'il prenne ses responsabilités. Quand à leur ressemblance, à par physique, il n'y en avait pas. Un orage éclata au dessus d'eux, la pluie commençait à battre sur leur têtes, plaquant leurs cheveux sur leur crâne. Malgré la pluie, Bastian vit les larmes de colère couler sur les joues de son cousin.

    Bastian - « Rassure-toi Milo, tu ne nous ressemble pas... »

    Il désigna du regard la petite moldue qui s'était adossée à un mur un peu plus loin, puis reporta son attention sur Milo, qui lui proposa de le tuer, afin d'avoir toute la gloire sur les épaules... Bastian fut blessé dans son amour-propre. Jamais il n'avait pensé à faire une telle chose. Lorsque Nathan était mort, Bastian avait été triste et en avait voulu encore plus à Milo. Car même si c'étaient de sales traîtres à leur sang, c'étaient ses cousins. Et on ne touchait pas à sa famille. Jamais il n'avait permis aux autres Serpys de leur lancer des sorts à Poudlard. Les insulter, ça passait, mais les humilier en public, il ne le permettait pas.
    Comment osait-il... C'était comme... Le traiter de mangemort... Il ne tuerait pas, ce n'était pas dans sa nature...

    Bastian - « Espèce de sale petit traître... Jamais je ne te tuerai, tu entends ? Jamais je ne permettrait que tu rejoignes ton frère tant que je suis en vie... Même si ça te fait vomir, tu es mon cousin, et si tes parents se fichent de toi, moi pas ! Ça me fait chier de te voir te rabaisser sans arrêt en traînant avec des moldus ! Il est temps que tu fasse honneur à ta famille et que tu fasses en sorte que Nathan ne soit pas mort pour rien. »

    Bastian avait crié, crié plus fort que ce qu'il avait voulu. Il serrait les poings et avait montré Milo du doigt sans s'en rendre compte. Lui aussi sentait les larmes lui monter aux yeux à présent. Il tremblait. Pourquoi fallait-il que son cousin soit aussi stupide ? Pourquoi ne comprenait-il pas qu'il était seul responsable et qu'il était encore temps de sauver sa peau ? Quel stupide Bouffondor...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Milo Sam Mills

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Milo Sam Mills

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 471
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

COPYRIGHT : Moi :red:

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 24th 2010, 14:45

Tout ce que disait son cousin le rendait confus. Etait-ce un appel à la raison? Enfin, dans l'hypothèse où il retournerait à ses origines, qu'allait il lui arriver? Etait il en train de changer? Il lança, hésitant:

Quoi? c'est une proposition de retour, c'est ça?

Enfin, il ne savait plus trés bien s'il parlait correctement, ce qu'il disait même. Tentait il de le destabiliser? Si c'était le cas, c'était réussi. Milo ne savait même plus où il en était. Le jeune garçon répliqua alors:

Ne parle pas de mon frère comme ça!! Il n'a jamais voulu vous suivre, il voulait me suivre moi... Alors ne salit pas sa mémoire....

Il était de nouveau sur ses gardes. Le jeune Gryffondor ajouta alors:



Et alors? Si je reviens vers vous, c'est pas pour autant que je serais le bienvenue chez moi avec ma peste de soeur et des parents qui s'en fichent que je réussisse ou pas ou bien que je crève... Si ce n'est pas toi qui le fait, alors j'irais provoquer quelques mangemorts et peut être bien qu'eux voudront bien le faire!!

Si on pouvait croire que le Gryffondor était complètement anéanti, ce qui n'était pas faux, il était plus certain de dire que Bastian avait gagné et que limite Milo avait une place à Sainte Mangouste...

O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Miloss10
Je fais La course aux étoiles , mais il faut choisir .
Si je sais que je m'égare , entre le bien et le mal , il faut choisir .
J'en veux trop peut être .
Comment savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/milo-l-irreductible-t1465.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm#20310
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 26th 2010, 22:38

    L'orage était de plus en plus violent, la pluie battait à tout rompre autour d'eux et les rares personnes qui étaient sur le Chemin de Traverse avaient eu la présence d'esprit d'aller s'abriter dans une boutique, dans une échoppe. Seuls Milo et Bastian restaient en plein milieu de l'allée, ne se quittant pas du regard. Ils s'affrontaient d'homme à homme, les yeux dans les yeux. Des regards intenses, lourds de sens et si forts. Des regards qui parlaient plus que les deux cousins eux-même. Milo semblait perdu, il semblait ne rien comprendre. Il y eut un long silence, ou chacun tentait d'assimiler la situation, de comprendre ce qu'il se passait.
    Milo balbutia, hésitant, d'une voix tremblante et douce, comme s'il répondait au professeur Rogue sans être sûr de sa réponse, craignant une moquerie, un déni.

    Milo - « Quoi? c'est une proposition de retour, c'est ça? »

    Bastian ouvrit la bouche, mais aucun son ne sortit.
    Il ne savait pas quoi dire. Il ne savait plus ce qu'il avait dit, ne savait plus ce qu'il pensait, ce qu'il faisait. Il ne comprenait plus rien, son cerveau était devenu un brouillard opaque. Une proposition de retour... Il n'y avait pas de retour possible pour lui... Qu'avait-il fait ? Avait-il donné de faux espoirs à son cousin ? Est-ce qu'il pensait réellement ce qu'il lui avait dit juste avant ? Oui, sûrement...


    Bastian - « Je... Non..., enfin, si, peut-être... Je... je ne sais pas... »

    Il se prit la tête entre les mains. Le tonnerre se fit entendre loin au-dessus de leurs têtes, un tonnerre long et profond, grave et menaçant. Bastian se sentit touché en plein cœur, se demanda si tout cela était réel.
    Il tourna de nouveau la tête vers Milo et tenta de réorganiser ses pensées. Milo les avait trahis. Il était passé de l'autre côté, devenant l'ami des sang-de-bourbes et des moldus, tournant le dos à sa famille, entraînant Nathan avec lui. C'était un traître, un égoïste, un ennemi. Mais c'était son cousin, et c'était un homme avec des sentiments et un cœur, comme le prouvaient ses larmes. Et il avait souffert lui aussi, durant ces six longues années passées. Et aujourd'hui il était en danger. La mort de Nathan avait fait eu l'effet d'une alerte sur Bastian. Le prochain serait Milo. Des mains de mangemorts, de tueurs, de vengeurs, ou même de sa propre famille. Même peut-être, de la main de Bastian. Milo avait raison, on ne savait ce que l'avenir pouvait nous réserver, peut-être qu'un jour prochain, dans les années à venir, Bastian tuerait son propre cousin. C'est le genre de choses qui arrivent dans une guerre. Et c'était bien une guerre que tout le monde redoutait. Il était temps pour son cousin de se réveiller et de sauver sa vie, de revenir vers les siens, même si cela devait être difficile. Bastian le voulait, et il ferait ce qu'il pourrait pour le ramener dans le droit chemin. S'il refusait... Alors, c'était que le destin l'avait voulut ainsi. Il n'aurait alors rien que ce qu'il mérite...

    Bastian - « Enfin, je ne salit pas sa mémoire, idiot, c'est toi qui la salit depuis qu'il est mort... »

    Même truffées d'insultes et dites sur un ton méprisant, Bastian trouvait que ses phrases vis à vis de son cousin étaient moins dures. Quel progrès... Il espérait que son Bouffondor de cousin ferait aussi des efforts, sinon ils allaient difficilement avancer dans le bon sens.
    La pluie s'intensifiait mais Milo ne semblait pas s'en préoccuper, comme si la chaleur qui régnait dans son corps à cause de toutes les émotions qui le traversaient suffisait à contrer l'humidité et la fraîcheur ambiante.
    Il se remit à parler et lui servit un nouveau discours suicidaire. Bastian leva les yeux au ciel, sentant une goutte tomber de son nez. il adressa alors un regard colérique à son cousin.

    Bastian - « A quoi tu joues ? Au type suicidaire écrasé par le destin ? On n'est pas dans une tragédie mon gars, tu as fait des choix et maintenant, ou tu assumes et tu relève la tête pour te sortir du trou où tu t'es enterré, ou tu continue comme ça et tu t'enfonce ! Choisis ! »

    Ça y est, il se ré-énervait. Ah non, ils n'allaient pas avancer comme ça. Basti sentait que Milo ne comprenait pas que son cousin lui tendait une perche. En même temps, après six ans de haine, c'était difficile à croire, surtout présenté comme Bastian le faisait. Et puis, il n'en avait peut-être pas envie. Peut-être qu'il était bien avec ses affreux moldus.
    Bastian secoua la tête, s'ébrouant comme un chien le ferait, mais avec la prestance d'un noble sang-pur, s'il vous plaît. Il jeta ensuit un regard noir à Woody, qui observait la scène de ses grands yeux brillants. Il s'abritait de la pluie avec le sac contenant les achats de son maître. Le regard du petit elfe était explicitement défavorable. Lui avait compris ce que ressentait son maître et n'était pas tellement d'accord apparemment. Bastian tourna la tête en claquant la langue, agacé, puis se tourna de nouveau vers son elfe.

    Bastian - « Rentre, Woody. Et ne dit rien à personne. Dis que je discute avec... Luke. »

    Woody lança un regard méfiant à son maître. Il se prépara à transplaner, mais tira la manche de son maître avant d'y aller, afin de lui parler.

    Woody - « Faites attention, maître Bastian. Votre tante et votre oncle ne seraient pas contents d'apprendre ce qu'il se passe. Je doute que vos parents apprécient également... Prenez garde. »

    Bastian, énervé de la situation, se détacha de Woody et haussa les épaules, émettant un «Tsss» nerveux et désapprobateur. Il n'eut pas un regard pour son ami elfe et il y eut un CRAC! assourdissant signifiant qu'il était parti. Le transplanage fut suivi d'un nouveau coup de tonnerre, grave et sombre. La pluie continuait de battre sans arrêts et sans baisse de régime. Bastian eut un frisson et reporta son attention sur son cousin, alors que le flash de l'éclair illuminait le Chemin de Traverse. L'orage s'approchait, et la petite moldue tremblait dans son coin, faible comme elle était.

    Bastian - « Écoute, on devrait retourner au Chaudron Baveur, on pourrait discuter. Et ta... moldue va prendre froid... »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Milo Sam Mills

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Milo Sam Mills

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 471
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

COPYRIGHT : Moi :red:

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeJuillet 26th 2010, 23:50

Milo regardait de temps en temps Julia. La pluie s'épaississait et Milo commençait à ressembler à un chien mouillé. Si tout était plus facile.. Soudain, il eut une impression que Bastian semblait plus sympa avec le Gryffondor et celui-ci l'appréciait grandement. Il avait besoin d'un peu de réconfort ces temps-ci. Alors il osa se confier un peu plus à son cousin.

"Je... Bastian... Je sais plus où j'en suis... je ne peux plus rentrer chez moi... et si... si.. dans l'hypothèse je venais à revenir vers vous, je ne sais même pas vers qui me tourner.."

Il avait osé exprimer sa plus profonde reflexion à son cousin qui pouvait très bien tout aller répéter à ses parents ou même à ceux de Milo mais le Gryffondor voulait attribuer sa confiance à son cousin comme le début d'une nouvelle amitié entre eux. Que disait il par c'est toi qui salit sa mémoire? Non il essayait simplement de l'honorer pas la salir. Il s'approcha de son cousin comme un mouton égaré et il bafouill
a:

"Non, j'essaye juste de la préserver...Je.."

Il s'interrompit et encore une fois , il détourna la tête pour pas que de nouveau Bastian voient ses larmes. Il n'avait pas envie de passer pour un faible envers son cousin même si c'était sûrement déjà fait. Milo, le garçon le plus sensible de la terre en adorateur de la magie noire? Il y avait quand même un hic. Car qui pouvait allier sensiblerie et froideur? Milo n'arrivait pas à être froid avec les autres alors pourquoi pouvait il devenir quelqu'un comme ça? Plus la pluie était intense, plus ses larmes allaient de même. Soudain, il dut s'assoir sur le trottoir, enfin la chose qui servait de trottoir, tout prêt de son cousin. Il répliqua doucement:

"A quoi je joue? Je joue au type qui n'a plus rien à perdre, je suis sans famille, je suis un lâche et tout le monde me déteste.. ça te va comme réponse? Alors comment veux tu qu'un type comme moi puisse vivre? Vous me détestez tous mais c'est vous qui m'avez poussez à devenir comme ça!"


Allez notre Milo national commençait à faire le procès de la famille. Mais pas intentionnellement. Alors il rajouta, d'un ton douloureux:

"Je préfère m'enfoncer et rejoindre mon frère... à moins que.."

Il s'interrompit de nouveau et il regarda son cousin congédier son elfe de maison. Il attendit qu'il parte pour se relever et s'approcher de Bastian et il murmura:

"A moins que toi ou quelqu'un de la famille m'aide, quitte à payer le prix pour avoir trahi pendant tant d'année...."


Là, il était tombé bien bas, il le reconnaissait mais il n'avait plus vraiment le choix. Milo regarda son cousin d'un air desespéré et il ajouta:

"D'accord, je te suis, enfin.. on te suis..."

O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Miloss10
Je fais La course aux étoiles , mais il faut choisir .
Si je sais que je m'égare , entre le bien et le mal , il faut choisir .
J'en veux trop peut être .
Comment savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/milo-l-irreductible-t1465.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm#20310
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeAoût 19th 2010, 08:49

    Bastian ne savait plus quoi dire. Pourtant, il en avait des choses à dire. Il aurait pu faire un monologue digne d'une pièce de Corneille, mais sur le moment, au milieu de toutes ces émotions, de la pluie, de l'orage, du froid, il se sentait vidé d'énergie, et ses yeux ne quittaient plus ceux de son cousin, mais il voyait sans voir.
    Milo était perdu. Perdu entre deux mondes. Celui de sa famille et celui qu'il avait rejoint depuis six ans maintenant, celui qu'il avait rejoint de son plein gré, entraînant Nathan avec lui.
    Il avait tiré un trait depuis longtemps sur le chemin qu'avaient tracé pour lui ses parents. Et lui, Bastian, qui appartenait au même monde que ses parents, venait tout d'un coup le chercher, essayer de le ramener vers ses origines, vers sa famille. Mais Bastian, qui voyait depuis longtemps son cousin comme un traître à son sang, savait que jamais Milo ne serait comme lui, comme Coralie, comme ce qu'auraient voulu ses parents. Si Bastian n'avait pas semé le doute dans son esprit aujourd'hui, nul doute que Milo aurait continué dans la voie qu'il s'était tracée. Peut-être aurait-il fini par rejoindre ces crétins de l'Ordre. Ou bien serait-il devenu auror. Ou bien aurait-il décidé de vivre comme un moldu, de rester neutre. Et cela aurait été la trahison ultime.
    Mais là... Bastian avait pitié de lui. Ses yeux qui étaient remplis de haine et de désir de vengeance, étaient maintenant troublés par les larmes et le doute, la peur aussi.

    Il avait raison, il ne pouvait pas rentrer. Ses parents l'avaient renié, tout autant qu'ils avaient renié Nathan. Les parents de Milo étaient pires que les ceux de Bastian, et si son cousin rentrait, nul doute que la porte lui serait claquée au nez. Pourtant... Bastian sentait que son devoir était d'aider son cousin. Il sentait que d'ici quelques mois, une guerre serait ouverte, et que Milo devait absolument revenir s'il tenait plus à sa vie qu'à ses convictions.
    Mais la question était de savoir comment revenir de l'autre côté, dans l'autre camp, quand ce camp ne veut plus de vous ?
    Peut-être Bastian pourrait-il convaincre Lukas et Elke, ses parents, de prendre Milo sous leur toit. Chez un mangemort, il était certain que Milo serait en sécurité.
    Ou bien... Bastian devait parler de cette histoire à Seraphina. Si les parents de Basti refusaient, ou s'il n'osait pas leur en parler de peur que cela remonte aux oreilles de son oncle et de sa tante, elle aurait peut-être une solution à leur problème. Le château des Westerly était au moins trois fois plus grand que le manoir des Krüger, il contenait des centaines de pièces. De quoi abriter un clandestin.

    Mais rien n'était gagné. Après quelques bonnes nuits de sommeil, Milo pourrait très bien réfléchir et se braquer à nouveau, penser que Bastian le manipulait. Tout était possible. Rien n'était sûr...


    Bastian - « Je ne sais pas si c'est nous qui t'avons rendu comme ça... En tout cas je n'ai rien fait pour, moi. Je pensais que tu deviendrais un peu comme Zack et Cody, tu vois ? Mais je ne sais pas... »


    Bastian regarda son cousin avec une expression vide. Il s'interrogeait. Depuis six ans, il détestait Milo comme on lui avait appris à le faire avec les traîtres à leur sang. Mais finalement, il ne savait rien de son cousin. Il ne savait pas pourquoi il avait fait le stupide choix de passer de l'autre côté. Il ne savait pas ce qu'il avait vécu pendant son enfance. A l'époque ils ne discutaient pas vraiment, ils passaient leur temps ensemble à jouer. Peut-être y avait-il une raison logique à tout cela.
    Ils auraient l'occasion d'en discuter autour d'une Bièraubeurre, en allant au Chaudron Baveur.
    Milo était encore affalé sur le trottoir, désespéré. Bastian s'approcha, et lui tendit une main, pour l'aider à se relever.


    Bastian - « Allez viens... enfin, venez. Ta copine va goûter au délices d'une bonne Bièraubeurre. »


    Ils se mirent alors en marche vers le Chaudron Baveur. Ils marchaient en silence, ruminant leurs pensées, la pluie battait toujours à leurs côtés, et le tonnerre grondait, se rapprochant de plus en plus. Milo réchauffait sa moldue, qui tremblait comme une feuille et ne semblait pas rassurée par Bastian.
    Ils avaient un bon rythme, et atteignirent rapidement le Chaudron Baveur.
    Bastian pénétra dans le pub, et laissa passer Milo et la moldue. En raison de l'orage, tout le monde s'était réfugié ici. Basti ne se rappelait pas d'avoir un jour vu autant de monde ici. Il vit Tom qui s'agitait derrière le bar, il tentait de répondre aux demandes de tout le monde.
    Bastian chercha des yeux une table vide, ce qui s'avérait être une tâche difficile. Pourtant, au bout de quelques secondes, il repéra un groupe de quatre vieilles sorcières qui quittaient une petite table dans le fond du pub. Bastian invita Milo et la moldue à le suivre, désignant du doigt la petite table. Ils slalomèrent entre les gens debout et les tables, et gagnèrent la table, avant que quelqu'un d'autre ne l'ai repérée.


    Bastian - « Asseyez-vous, je vais chercher des Bièraubeurres. »


    Bastian s'éclipsa, laissant son cousin et la moldue seuls. Il gagna le bar, recommençant à slalomer entre les sorciers. Il poussa du coude un gros sorcier qui parlait très fort et qui puait l'alcool à des kilomètres, afin de se faire une place au bar. L'homme tourna la tête vers lui d'un air menaçant et Bastian fit mine de lui cracher dessus. L'homme se protégea le visage de ses mains et poussa un petit cri stupide., avant de se rendre compte, quelques secondes plus tard, qu'il s'était fait avoir.
    Bastian ricana, se moquant de cet ivrogne. Il n'y a rien de mieux que l'alcool pour finir comme une loque, cette homme en était la preuve vivante. Tom l'aperçut, et lui fit un rapide signe de la tête pour lui faire comprendre d'attendre son tour. Bastian, un sourire sarcastique aux lèvres et s'accouda au bar, prenant son mal en patience. Au bout d'une dizaine de minutes, ce fut à son tour de passer commande. Il demanda trois bièraubeurres, et Tom le servit en discutant. Il connaissait tout le monde, et forcément, il le connaissait, et connaissait bien ses parents.
    Après quelques minutes à discuter, provoquant l'impatience des autres clients, Tom lui remit ce qu'il avait commandé, et Bastian paya le barman. ll remercia Tom et le salua, puis prit les trois chopes, et retourna à sa table en essayant de ne pas renverser un peu de bièraubeurre.
    Il rejoignit Milo et sa moldue, et leur donna à chacun une chope. Il s'assit et leva sa chope.


    Bastian - « Allez, à la vie, qui n'est pas toujours facile ! »


    Ils trinquèrent, puis burent une gorgée de bièraubeurre. Le liquide descendit tout au long de la gorge de Bastian, qui sentit la chaleur et la douceur de la bière se répandre dans son corps. C'était vraiment bon...
    Il reposa sa chope, et laissa passer quelques secondes de silence.


    Bastian - « Alors cousin... Raconte-moi ce que tu ne m'as jamais raconté. Ta version des faits. Comment en es-tu arrivé là ? »






Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Milo Sam Mills

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Milo Sam Mills

Féminin AGE : 30
MESSAGES : 471
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

COPYRIGHT : Moi :red:

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeAoût 19th 2010, 15:34

Milo regarda le sol. Tout en repensant à ses cousins, Zack & Cody. Il aurait voulu sa tante et son oncle comme parents, ils étaient plus cool. Vraiment, Milo avait hérité des pires parents au monde et en plus avec sa peste de soeur, par dessus le marché. Au moins Zack & Cody ou même Bastian étaient plus intéressants.Le Gryffondor regarda son cousin, et il se mordit les lèvres avant de lancer:

"J'aurais pu... on aurait pu... Nathan et moi.... Zack & Cody..."



Il n'était plus très clair maintenant et la pluie n'arrangeait rien. Brusquement, Milo sentit venir en lui, une idée à mettre en place, il allait devoir fuir, apprendre à survivre et à changer. Il n'y avait que ça. Le Gryffondor détourna son regard pour ne pas trahir ses intentions. Oui, il n'y avait que ça, et il n'avait pas le choix, fuir pour mieux revenir, ou alors comme on dit, reculer pour mieux sauter. Personne ne devait être au courant de ce qu'il allait faire. Non, personne ne le devait. Soudain, Bastian lui tendit la main et il la saisit. Il se releva, se sentant étrangement calme. Il alla rejoindre Julia et la prit dans ses bras sans dire un mot. Toujours en restant silencieux, il suivit son cousin à l'intérieur du Chaudron Baveur. Quand il le vit revenir avec les bierraubeurres et après lui avoir demandé sa version des faits, Milo répondit alors:

"J'ai voulu faire mes propres choix, et ne pas être imposé par des idées, Nathan était comme moi, nous aimions avoir notre liberté fondamentale, celle de penser par nous même. Tout ce qu'on aurait pu faire..j'ai tout gâché par ma faute.. tu as raison, c'est moi qui ai tué mon frère..."


O_o oo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oOo o_O -- O_o oo o_O
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Miloss10
Je fais La course aux étoiles , mais il faut choisir .
Si je sais que je m'égare , entre le bien et le mal , il faut choisir .
J'en veux trop peut être .
Comment savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/milo-l-irreductible-t1465.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm#20310
Bastian L. Krüger

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

Bastian L. Krüger

AGE : 25
MESSAGES : 213
DATE D'INSCRIPTION : 19/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE : Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Mini_711491toy_story

COPYRIGHT : Miss Me

Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitimeAoût 24th 2010, 09:51

    Liberté fondamentale... propres opinions...
    C'est ce genre de raisonnements qui mènent à la perte. C'est ainsi que cet abruti de Sirius Black a pensé toute sa vie. Et vu comme il a fini, ce n'était pas une voie enviable pour Milo.
    Mais d'un côté, il comprenait un peu son cousin. Après tout, lui-même doutait de sa future appartenance aux Mangemorts, et pourtant dans sa famille c'était une sorte de tradition. Cependant, il y avait un sacré fossé entre douter de rejoindre les Mangemorts et aller faire ami-ami avec des moldus...
    Milo but plusieurs gorgées de bièraubeurre avant de lui expliquer la situation, d'un air désespéré.
    Il en vint même jusqu'à regretter ses divagations et à accepter que la mort de son frère était de sa faute. Après cet aveu, il y eut un silence pesant et lourd de sens.
    Bastian but une nouvelle gorgée de bièraubeurre, et regarda son cousin, ne sachant trop quoi dire, attendant la suite sûrement. Mais Milo semblait incapable de continuer seul.

    Bastian - « Et tes parents... Comment ils ont réagi ? Vous en avez discuté ensemble ? »

    Bastian s'entendait bien avec son oncle et sa tante. Pourtant, il ne vivait pas sous leur toit et ne savait pas comment ils étaient avec leurs enfants au quotidien. Une chose de sûre, ils avaient cessé de parler de Milo depuis des années. Même avant que Milo entre à Gryffondor. Toute leur attention était tournée vers Coralie, sa cousine. Bastian aimait bien Coralie, mais son côté peste le fatiguait très souvent. D'après Lukas, Coralie était le portrait craché de ses parents, au niveau comportemental.
    Basti ne savait pas quoi penser au sujet de Laurent et d'Alexandra, ils étaient gentils avec lui, mais il entendait souvent ses parents critiquer l'éducation que les Mills donnaient à leurs enfants, et Lukas déplorait l'attitude qu'ils avaient eu avec Nathan et Milo.
    Il se rappelait d'ailleurs la vive dispute qui avait éclaté entre Lukas et sa soeur Alexandra lorsque Nathan était mort. C'était le soir juste après l'enterrement, chez les Mills, lors du repas. L'ambiance était pesante, mais ni Laurent ni Alexandra ne semblaient affectés par l'évènement du jour. Milo n'était pas à table, et Bastian mangeait ses pommes de terres d'un air morne. Et Lukas avait tapé du poing sur la table, décrétant que si Alexandra et Laurent avaient porté plus d'attention à leurs fils, et surtout à Milo, jamais ils n'auraient mal tournés, et que ce décès n'aurait jamais eu lieu. Après quoi, ils étaient rentré chez eux, et n'avaient revu les Mills que deux mois après.
    Mais malgré cela, l'attitude de Laurent et Alexandra n'avait pas changé, et ils avaient vécu comme s'il ne s'était jamais rien passé, reniant Milo, l'effacèrent même de leur arbre généalogique.
    Alors oui, c'était la faute de Milo si Nathan était mort. Mais c'était la faute de ses parents s'il avait si mal tourné.


    Bastian - « Tu sais... Les erreurs que tu fais, tu peux les réparer. Il n'est pas trop tard, Milo. »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/bastian-debarque-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-fini-t1468.htm#18538 http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/les-rp-s- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/bastian-fait-son-menage-mais-vous-aime-toujours-autant--version-2-t4986.htm http://www.harry-potter-forum.com/chemin-de-traverse-f31/deux-cousins-un-elfe-la-pluie-et-un-chemin-vide-fe-avec-milo-t1610.htm
Contenu sponsorisé




Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Empty
MessageSujet: Re: Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]   Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux cousins, un elfe, la pluie et un chemin vide... [Fe avec Milo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» On attaque à l'Est. [ Haut elfe Vs. Harad-Orientaux]
» Cybèle, l'elfe perdue
» Nain et armes a deux mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : Le Château Poudlard, ses environs et les Boutiques :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: